Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du 21 février 2017-02-21



  [2/21/2017 9:53:16 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2193 fois | 1 Commentaires
 

Togo  - Divers sujets à la Une des journaux parus ce jour.




Respect des droits élémentaires de l’Homme : La prédiction d’Eyadema se confirme, le Togo « recule 100 ans en arrière», affiche LIBERTE, quotidien privé.

La démocratie évolue sur le continent et des pays prennent de plus en plus le train de cet idéal et respectent ses vertus caractéristiques dont l’alternance au pouvoir, le respect des droits de l’Homme, de la liberté de presse et/ou d’expression, l’indépendance de la justice…Mais, écrit Liberté, d’autres ont choisi de se mettre en marge de cette dynamique, c’est le cas du Togo de Faure Gnassingbé.

Pour le journal, « s’il y a une affaire qui illustre bien, c’est celle de l’agression sur le journaliste Robert Avotor de l’Alternative, notamment les misères faites au confrère ».

« En plus d’avoir été agressé et torturé, la justice lui ferme ses portes et ses bourreaux continuent à la pourfendre. Cela pose un problème de civilités et décrit un pays qui fait un grand rond au Paléolithique », indique Liberté.

Liberté dans un autre titre, écrit/Litige foncier opposant l’Etat aux Collectivités : Les populations de Massouhoin, Atchanvé, Klévé et Kélégouvi dénoncent le morcellement de leurs terres. ; -Une partie des terres aurait été baillée à un frère de Faure Gnassingbé.

Au Togo, les litiges font de l’actualité chaque jour. Même l’Etat qui devrait garantir la propriété foncière est en conflit avec les citoyens. Liberté cite par exemple le cas de la brouille qui existe actuellement entre l’Etat et les collectivités propriétaires des parcelles de terrains au sud de l’Etat-major des FAT à Agoè-Nyivé.

Liberté informe que depuis quelques années, les populations n’ont de cesse de réclamer ce qui est leur héritage, elles ont décidé de mieux se faire entendre. Ces collectivités, avertit le journal, risquent l’expropriation du reste des terres à elles rétrocédées. Les populations de Massouhoin, Atchanvé, Klévé et Kélégouvi dénoncent également la précarité dans laquelle elles vivent, empêchées de jouir de leurs biens.

L’INDEPENDANT EXPRESS, Hebdo dans les kiosques, affiche/Elections locales : Des partis politiques doutent de la promesse électorale du ministre Dussey.

Selon l’auteur de l’article, les choses se précisent sur les élections locales au Togo. Le pouvoir de Lomé par la voix de son ministre des Affaires étrangères a situé l’opinion sur la tenue des élections locales.

« Ce sera probablement pour cette année 2017. Aucune autre précision n’a été faite », relève le journal Indépendant Express.

Pour le journal, il faut donc attendre jusqu’au 31 décembre 2017 pour juger de la sincérité des propos du ministre Dussey.

« Mais pour le moment, l’information cristallise les passions et la presse en fait son chou gras. Populations, organisations de la société civile, partis politiques, tous en parlent », souligne le journal.

Maxime de libération d’un peuple désespéré : Nicolas Lawson montre à Faure, la voie royale, peut-on lire dans les colonnes de l’Indépendant Express dans un autre titre.

Le président du PRR, Nicolas Lawson fait d’abord un diagnostic assez pointu des maux dont souffre le Togo dans une lettre adressée à Faure Gnassingbé. Il s’est également prononcé sur l’état de déliquescence avérée de ces maladies.

« L’initiative, écrit le journal, a permis à Nicolas Lawson de délivrer à Faure, un ordonnancier avec les détails de toutes prescriptions pouvant lui permettre de circonscrire ces maux et de plus guérir ».

FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé dan les kiosques, écrit/Education/Fin des discussions au sein du groupe de travail : La CSET, insatisfaite des conclusions, lance une nouvelle grève.

Un mois après le démarrage des discussions au sein du groupe de travail initié le 18 janvier dernier par le Premier ministre Klassou pour trouver des solutions à la crise qui secoue le monde éducatif, les conclusions qui émanent des acteurs ayant pris part aux travaux n’ont pas reçu l’assentiment des quatre syndicats de l’enseignement réunis au sein de la coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET).

Pour manifester son mécontentement, la CSET lance un nouveau mot d’ordre de grève à partir d’aujourd’hui, et ceci jusqu’au dénouement de la situation.

Education: Nouvelle grève des enseignants à partir d’aujourd’hui, affiche L’ALTERNATIVE, Bi-Hebdo paru ce mardi.

Le bras de fer entre les autorités en charge de l’éducation au Togo et les enseignants n’est visiblement pas à son terme. C’est le triste constat que l’on peut faire suite à la nouvelle grève de trois jours que la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a lancée.

Selon l'Alternative, "cette grève qui démarre aujourd’hui mardi 21 févier et dure jusqu’au jeudi 23 février 2017", relève du fait que les enseignants revendiquent, depuis le début de cette année scolaire, les meilleures conditions de vie et de travail. Mais ils ont l’impression que le gouvernement ne veut pas accéder à leurs doléances.

Autre titre de l'Alternative/ Assemblée nationale: Le groupe parlementaire ANC dresse le bilan de l’année 2016

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) s’est livrée à un exercice (le premier du genre et pas certainement le dernier) le vendredi 17 février à la salle Tapis vert de l’Assemblée nationale.

Il s’est agi pour ses députés de faire le bilan 2016 de leurs activités en particulier et celles de l’hémicycle en général ; et parler des perspectives.

L AT


.
Commentaires


 1   Togo malade | 2/21/2017 2:24:07 PM
À partager jusqu'à atteindre le gouvernement togolais: voici comment le gouvernement togolais ne considère pas la diaspora qui est la force financière du Togo, mais il se dit que la diaspora réussi ça c'est du faux mensonge plutôt il complique, il fait tout pour barrer la voie à la diaspora c'est triste et déplorant👇🏽👇🏽👇🏽
Togolaises Togolais un problème se pose pour les Togolais vivant en Allemagne et désireux d'obtenir la nationalité allemande. L'Allemagne n'acceptant la double nationalité, il est donc demandé aux candidats la renonciation de la nationalité. La procédure est simple dans la plupart des pays. Il suffit d'une déclaration de renonciation à l'ambassade pour recevoir l'attestation. La situation des Togolais est un parcours de combattants.
1. Dépôt du dossier à l'ambassade du Togo.
2. Le dossier est ensuite envoyé au ministère de la Justice au Togo
3. Le dossier va à la présidence de la république qui selon information, doit se réunir en conseil de ministres deux fois par an à cet effet
4. Le dossier va ensuite à l'Assemblée nationale pour homologation.
5. L'assemblée nationale renvoie le dossier à la primature et celle ci renvoie le dossier à Editogo pour publications au journal officiel.
6. L'attestation de renonciation est enfin retournée au renonciateur par le biais de l'ambassade.
Malheureusement cette procédure n'est pas respectée et cela entraîne des conséquences pour les Togolais vivant en Allemagne. Si par malheur le renonciateur perd son emploi alors le dossier est bloqué et on perd ainsi des avantages liés à l'obtention de la nationalité allemande.
Pourquoi faut faire tout ce parcours pour renoncer à une nationalité?
Pourquoi le gouvernement togolais ne signe pas cette attestation au moins une fois par trimestre? Quel rôle joue donc l'ambassade? N'est il possible de faciliter cette procédure? Quelle est donc l'importance de coopération germano-togolaise? Votre avis est demandé
 


Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail *
E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.
Articles les plus commentés
1. Accord UFC-RPT : 7 ans après le changement du fusil d’épaule. L’UFC réagit !  

2. Gilchrist OLYMPIO : La consécration de la déception politique  

3. Me Yawovi Agboyibo prescrit un « climat de confiance et un dialogue franc » pour sortir le Togo de ses difficultés  

4. Les mandats de Faure Gnassingbé se résument à la « jouissance » du pouvoir  

5. Awa Nana: L'impunité ne sera plus de règle au Togo  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com