Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 6:00:04 AM Lundi, 11 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du 23 Février 2017



  [2/23/2017 10:25:00 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2746 fois | Commenter
 

Togo  - Divers sujets en exergue dans les publications de ce jeudi.



Tentative de récupération de la fermeture de la LCF et de Citty fm par certaines organisations de la société civile : Le personnel dit non et opte pour la négociation ; -la presse togolaise est-elle vraiment en danger ?, s’interroge CHRONIQUE DE LA SEMAINE, Hebdo.

Selon ce journal, la fermeture des deux médias est un moyen pour certaines organisations de faire une récupération, pour disent-elles, la liberté d’expression au Togo, mais également soutenir le personnel qui se retrouve au chômage.

A en croire le journal, ces organisations de la société civile, habituées des marches de l’Anc, ont lancé trois jours de manifestation pour, disent-elles, obliger la HAAC à restituer les fréquences au groupe sud Média.

«Mais, constate Chronique de la Semaine, le personnel ne veut pas de leur soutien », souligne le journal.

Autre titre, Création d’un « Conseil national » pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle : Des acteurs et experts de la FAO se penchent sur la question depuis hier à Lomé.

La rencontre de Lomé, écrit Chronique de la Semaine, vise à mettre en œuvre une recommandation importante de la revue diagnostique sur la réalisation du droit à une alimentation adéquate au Togo, conduite depuis 2015.

LIBERTE, quotidien privé dans son édition de ce jeudi, affiche/Malgré les effets collatéraux de la construction de Lomé Container Terminal : Le gouvernement veut renouveler le permis environnemental.

Que faut-il démontrer encore pour que la société financière internationale (SFI) soit définitivement convaincue des conclusions biaisées de l’audit environnemental de la LCT que la direction de l’agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) a coopté et qui permet à ce projet lancé sans consultation des populations riveraines de prospérer en toute impunité ?, se demande Liberté dans ses colonnes.

Selon le journal, depuis hier, une équipe de la SFI est à Lomé et devra rencontrer les populations victimes de la prospérité de LCT qui pourrait voir son permis environnemental renouvelé, au grand désarroi des populations. Et pourtant, relève le journal, la Banque Mondiale avait classé ce projet dans la catégorie de ceux pouvant causer des dommages sur les riverains, ce qui s’est confirmé depuis.

Marche de samedi pour la réouverture de Lcf et de City Fm : Les OSC annoncent la HAAC comme point de chute, Fogan Adégnon s’y oppose.

Suite à la fermeture de Lcf et de City Fm, plus d’une dizaine d’organisations de la société civile ont manifesté pour exiger de la HAAC, de revenir sur sa décision. A travers des marches durant trois jours, les OSC qui prévoient chuter à la HAAC, sont finalement obligées de s’arrêter à Lomégan pour exprimer leur ras le bol. Mais, samedi prochain, une autre marche pacifique est organisée et devra, elle, chuter devant les locaux de la HAAC. Seulement, lit-on dans les colonnes de Liberté, un courrier envoyé aux organisateurs, le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé s’y oppose et propose le Carrefour Lomégan comme point de chute. Qu’est-ce qui va se passer samedi ? Attendons de voir.

FORUM DE LA SEMAINE, quotidien privé écrit de son côté/Probable élections locales fin 2017 : L’opposition divisée sur les propos du ministre Robert Dussey.

L’intervention la Semaine dernière du ministre des Affaires étrangères, Prof Robert Dussey sur les ondes de nos confrères allemands de la radio Deutsche Welle, selon laquelle, les élections locales auront certainement lieu à la fin de cette année 2017, continue de susciter des réactions dans la classe politique togolaise, surtout dans le camp de l’opposition. La dernière réaction en date est celle du leader des Forces démocratiques pour la République (FDR).

Pour Me Paul Dodji Apévon, une déclaration ne relève par de la compétence du ministre des Affaires étrangères, mais de celui de l’Administration territoriale.

TOGO MATIN, Bi-Hebdo, également dans les kiosques ce jeudi, affiche/Plaidoyers du groupe des six: La Conférence des évêques attentive selon Nathaniel Olympio.

L’union informelle des six (6) partis politiques au Togo, baptisée par la presse «groupe des six» a rencontré, le vendredi 17 février dernier, d’après nos sources, la Conférence des évêques du Togo (CET) pour lui soumettre le document de plaidoyer du groupe.

A en croire Togo Matin, « Le Président par intérim du Parti des Togolais contacté, a confirmé l’information et confié que les évêques ont été très attentifs à leur exposé ».

Dans un autre titre, Togo Matin relève/Elections locales avant fin 2017: Pourquoi ce n’est pas envisageable.

A moins d’un miracle dont le ministre togolais des Affaires Etrangères, Robert Dussey détiendrait seul le secret, les Elections Locales auront lieu « d’ici la fin de cette année».

Cette promesse qu’il a faite à travers une interview avec nos confrères de la Deutsche Welle la semaine dernière, semble pour le moins irréalisable et irréaliste et à juste titre, elle soulève depuis quelques jours des vagues de réactions, aussi bien dans le camp du gouvernement que celui de l’opposition.

À tel point qu’on est amené à se demander si la déclaration du ministre Dussey est conforme à la position du gouvernement

L A T


.


Articles les plus commentés
1. Paul Kagamé pourra-t-il sauver Faure Gnassingbé ?  

2. Communiqué de presse de la communauté togolaise en Suisse relatif au Dialogue politique annoncé  

3. Kako Nubukpo fidèle à ses convictions  

4. Malik Natchamba, de la SALT à la présidence de la jeunesse de UNIR  

5. Manifestations à Mango, Bafilo et Sokodé : Un premier test de l'opposition au pouvoir  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .