Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du 09 Mars 2017



  [3/9/2017 9:51:25 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2793 fois | Commenter
 

Togo  - Divers sujets en exergue dans les parutions de ce jour.



LE CORRECTEUR, Bi-Hebdo affiche/Célébration de la journée internationale de la Femme : Quel sens pour un pays où le chef de l’Etat demeure célibataire?, écrit LE CORRECTEUR dans son édition de ce jour.

Selon le journal, la femme est l’actrice incontournable de tout ce qui touche à la survie de l’humanité. Au Togo comme partout, des manifestations et activités diverses sont organisées par les pouvoirs publics pour marquer la journée du 8 mars.

Pour Le Correcteur, le premier garant des libertés publiques, de la construction de l’Etat de droit et de la promotion des valeurs humaines demeure le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Mais, informe le journal, sa particularité, c’est le fait que les Togolais ne lui connaissent pas une vie conjugale stable. Qui est la première dame du Togo ?, s’interroge le journal.

Autre titre du journal/Faure Gnassingbé et le triste record du bâillonnement de la presse : Trois mandats, trois radios et une télévision mises « à mort ».

Pour le journal, « quels que soient les arguments avancés, on ne peut, en aucun cas, se permettre de fermer des médias qui emploient des dizaines de Togolais et contribuent ainsi à lutter contre le chômage galopant et étouffant au Togo.

Le Correcteur trouve que c’est bien regrettable que le chef de l’Etat se cache derrière des institutions de la République pour le bâillonnement de la presse togolaise. « Ce faisant, c’est l’économie nationale qui continue de s’écrouler du fait de la fuite des investisseurs qui ne trouvent aucun intérêt à faire prospérer leurs affaires dans un pays où la justice est aux ordres », lit-on dans les colonnes du Correcteur.

Audit des marchés des Travaux Publics et des Transports : Le gré à gré, la voie de l’enrichissement outrancier de Ninsao Gnofam qui profite des commissions sur les deniers publics, affiche LIBERTE, quotidien privé.

Liberté révèle que dans l’audit des marchés publics passés en 2013, son ministère a été taxé de champion dans la passation des marchés gré à gré. Et si les textes prescrivent un seuil à ne pas dépasser, c’est bien pour prévenir les cas identiques à ceux révélés dans ce rapport.

« Pour combien de temps encore l’homme prendra des largesses avec les marchés publics ?, se demande Liberté qui fait comprendre que le ministère des travaux publics et des transports va mal, très mal.

Sur la fermeture de LCF et City F, Liberté écrit/Rejet du recours du Groupe Sud Média : Vers une saisine de la Cour de justice de la CEDEAO?

Le retrait le 6 Février 2017 des fréquences à LCF et City Fm puait l’arbitraire dans tous les sens du terme et le commun des citoyens, mérite s’il ne fait pas entièrement confiance à la justice togolaise, croyait qu’elle devait dire le droit pour éviter d’écorner davantage son image.

« Mais les juges de la Chambre administrative de la Cour Suprême ont rejeté le recours du Groupe Sud Média, arguant d’un certain défaut d’intérêt et de qualité à agir. Ce faisant, ils ratent le coche de redorer l’image de cette institution déjà suffisamment écornée », déplore Liberté.

TOGO MATIN, Bi-Hebdo, affiche/Visite de travail au Congo: Oyo reçoit le président togolais.

Oyo, ville congolaise du département de la Cuvette (400 km de Brazzaville) a accueilli mercredi Faure Gnassingbé pour une visite de travail et d’amitié de 24h.

Dans un autre titre, Togo Matin titre/Eperviers: Migné quitte le nid sans préavis

Sébastien Migné, l’adjoint de Claude Le Roy, a quitté les Eperviers du Togo pour les Diables rouges du Congo. Un départ qui aura surpris plus d’un, car l’homme démentait il y a quelques jours, les informations selon lesquelles il avait postulé pour ce poste.

LE CHANGEMENT, Hebdo met à sa Une/Echec dans la recherche de solutions aux enseignants/Les grèves reprennent leur droit de cité : Gilbert Bawara, un ministre va-en guerre qui empoisonne le secteur de l’éducation.

L AT


.


Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail *
E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Articles les plus commentés
1. L’arrestation d’un Imam à Sokodé, met le pays en ébullition  

2. Terreur militaire et rafles à Sokodé: Réaction de la Cellule de Réflexion de la Diaspora Tem en Allemagne  

3. Manifestations de l’opposition : Des milices recrutées pour semer la terreur, le ministre Yark Damehame interpellé  

4. La coalition des 14 va mettre en garde l’autorité contre des milices en préparation pour commettre des violences  

5. CENI : Des manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogènes  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .