Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 12:26:06 AM Dimanche, 17 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du 15 Mars 2017



  [3/15/2017 9:33:49 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2562 fois | Commenter
 

Togo  - Divers sujets en exergue dans les parutions de ce jour.



Grogne sociale, grève à répétition, pillage à ciel ouvert, mauvaise gouvernance, incapacité : Faure Gnassingbé ou la fin d’un règne sans fin ?, écrit LE TRIANGLE DES ENJEUX, Hebdo.

Grèves à répétition par ici, scandales au sein de l’exécutif où un ministre comme Ninsao Gnofam s’est même permis de narguer les Togolais par ses déclarations teintées d’une forte dose d’arrogance et mouvements des populations par là, des ingrédients se réunissent pour que l’exécutif actuel libère le plancher.

Autre titre du Triangle des Enjeux/Lettre ouverte d’une Togolaise à Faure Gnssingbé : « …Vous ne travaillez réellement pas dans l’unique et seul intérêt supérieur de la Nation… ».

ACTU EXPRESS, Hebdo dans sa parution de ce jour, titre/Crise dans le secteur de l’éducation : Les enseignants refusent le marché de dupe.

La crise qui perdure dans le secteur de l’éducation au Togo a atteint son paroxysme. Depuis le lundi 6 mars 2017, la grève des enseignants continue suite à l’appel de la coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) et la fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN), malgré le relevé des conclusions du groupe de travail sur le secteur de l’éducation. Selon le journal, dans la foulée, c’est l’Union des syndicats du Togo (USET), qui rejoint la position de la CSET et de la FESEN, appelant les enseignants à trois jours de grève à compter du lundi 13 mars dernier.

« Le modus operandi du gouvernement qui consiste à duper sans cesse les grévistes, n’a plus d’effets. Conséquence directe, les élèves se déversent dans les rues sur toute l’étendue du territoire et réclamant leurs professeurs et par ricochets les cours », écrit le journal.

Fédération togolaise de cyclisme : 16 coureurs en mise au vert pour le tour du Togo, lit-on dans les colonnes de ACTU EXPRESS.

Selon le journal, la fédération togolaise de cyclisme a dévoilé la liste des seize coureurs pour la mise au vert qui, informe l’auteur de l’article, a débuté le samedi dernier. Le stage se déroule dans la préfecture d’Adéta. La montagne de Danyi sera le lieu principal d’entrainement, rapporte le journal dans son édition du jour.

Autre parution, LA DEPECHE, Hebdo affiche à sa Une/Le Mandat social du chef de l’Etat prend-il forme ?, se demande le journal pour faire allusion ainsi au projet pilote de la clinique mobile de SAMSUNG implanté à Lomé et à Kara.

Problèmes du secteur de l’éducation : Le Rapport du groupe de travail remis au Premier ministre ;-le chef de l’Etat et son gouvernement font face aux revendications des enseignants ;-le durcissement du mouvement de grève ne s’explique pas.

LIBERTE, quotidien privé fait une révélation à sa Une/Mort programmée du Directeur et de la Législation à l’OTR : Adedze Kodjo, le Col Songné et l’Ambassadeur du Togo en Belgique dans la combine.

L’actuel commissaire général par intérim de l’OTR, Adedze Kodjo Sevon, le Col Songné et l’Ambassadeur du Togo auprès de la Belgique, Hubert Nayo M’Bou réussiront-ils dans leur mission de rapatrier Sotodji Ablam, Directeur des Etudes et de la Législation à l’OTR au bercail alors que celui-ci est plongé dans un coma depuis le 1er janvier 2017 dans un hôpital en Belgique ? se demande le journal. Liberté annonce à ce sujet, que des tractations et manœuvres sont en cours. « Et pourtant, Sotodji serait sous contrat de 4 ans avec l’OTR et également sous contrat avec l’Organisation mondiale des douanes (OMC) ».

Alerte santé : Du lait concentré « Bonnet Bleu » impropre à la consommation vendu à vil prix au Grand marché de Lomé.

Liberté dans sa parution indique qu’on peut reprocher aux consommateurs le mauvais choix alimentaire, mais le gros du souci vient du comportement des commerçants qui mettent délibérément la vie des populations en danger.

Du lait « Bonnet Bleu » de mauvaise qualité est actuellement vendu au Grand Marché de Lomé à 600 F cfa au lieu de 1000FCFA. Or, les dates de fabrication et de péremption laisse à désirer.

Selon Liberté, le produit aurait été fabriqué en septembre 2015 et devrait expirer en ce mois de mars 2017.

L A T

.


Articles les plus commentés
1. 1 million de manifestants dans les rues de Lomé ce samedi, selon la Coalition  

2. Un appel très suivi ce samedi à Lomé  

3. Des milliers de fidèles pour écouter le prêche d'imam Hassan Mollah ce vendredi  

4. Va-t-on vers un samedi spécial au Togo ?  

5. Brigitte Adjamagbo :'Lomé est devenue une ville en état de siège'  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .