Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du 12 Avril 2017



  [4/12/2017 9:56:24 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :3235 fois | Commenter
 

Togo  - Trois parutions parvenues à la Rédaction de iciLome ce mercredi.



TINGO TINGO, Hebdo titre/La composition du CNSD déchire la classe politique togolaise : L’Anc et le CAR, deux partis traitres au service du pouvoir.

La mise en place du Conseil national de suivi de la décentralisation (CNSD) préconisé par le séminaire national sur la décentralisation, tenu les 6,7 et 8 décembre 2016 à Lomé, et concrétisé depuis le 19 janvier 2017 par un décret pris en conseil des ministres, crée de la discorde au sein de la classe politique togolaise de par sa composition.

Selon le journal, alors que pouvoir et opposition peinent à s’entendre sur les membres devant siéger dans conseil, les partis d’opposition représentés au parlement, comme toujours, s’invectivent honteusement entre eux.

Au vu de cette guéguerre au sein de la classe politique togolaise, et particulièrement au sein de l’opposition, l’on doute déjà que le CNSD arrive à de bons résultats.

Après leur élection : Les députés élus dans les lacs-bas-mono sont-ils inutiles ?, se demande Tingo Tingo.

Selon le journal, les députés élus dans les Lacs à savoir Kpadenou de l’Anc, Patrick Lawson-Banku de l’Anc et Kokou Gagou de l’Unir ne font rien. Pire, écrit le journal, depuis leur élection aux législatives de 2013, on ne les voit plus dans la zone.

LIBERTE, quotidien privé dans les kiosques titre/14 avril 2017/50 ans de règne des Gnassingbé, purification du Togo : L’Eglise Catholique s’embarque dans une bénédiction déguisée de la dictature héréditaire.

Les accointances entre le clergé catholique et le régime « démocraticides » et malfaisant en place au Togo relèvent d’un secret de Polichinelle, et les dignitaires de l’Eglise accourent presque lorsqu’ils sont requis par le pouvoir pour lui rendre service.

L’un de ces services va se dérouler vendredi prochain. Il s’agit de la cérémonie dite de purification du Togo inscrite par le HCRRUN dans son processus de réparation entamé depuis le 24 mars 2017.

Liberté écrit que lorsqu’on considère le contexte, les accointances légendaires entre ses dignitaires et le régime, la symbolique de la date du 14 avril pour le pouvoir…tout a l’air d’une bénédiction déguisée de la dictature héréditaire cinquantenaire des Gnassingbé.

Autre titre/Réunion de crise au ministère de l’Administration : La chefferie rotative proposée par Payadowa Boukpessi est rejetée ; -les populations manifestent ce matin.

La crise née de la succession au trône du chef canton de Lama-Tessi se poursuit. Selon Liberté, les chefs canton de la préfecture de Tchaoudjo ont répondu hier à l’invitation du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

La réunion a permis d’écouter ces garants des us et coutumes qui ont rejeté la chefferie rotative entre Kabyè et Kotokoli proposée par le ministre. « Ils repartent donc insatisfaits alors que sur le terrain, la tension est toujours vive », fait savoir Liberté.

LA DEPECHE, Hebdo affiche/Le foncier et la chefferie : Deux dossiers qui menacent d’embraser le Togo.

Le journal considère le foncier et la chefferie traditionnelle comme étant deux dossiers qui, si rien n’est fait, va embraser le Togo.

« Dans la capitale, dans nos villes de l’intérieur, même dans les hameaux les plus reculés, des populations s’affrontent autour du foncier. Quant à la chefferie traditionnelle, elle est fortement désorganisée par l’évolution des mœurs et surtout par l’immixtion des pouvoirs publics dans son fonctionnement.

La Dépêche révèle que le gouvernement paye cher pour avoir laissé le dossier foncier.

Tingo Tingo dans un autre titre, écrit /Nomination à la CNSS : Mme Ingrid Awadé au secours des retraités abandonnés.

L A T


.


Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail *
E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Articles les plus commentés
1. Trente personnes interpellées lors des heurts ont été jugées vendredi sans avocat  

2. Sokodé, Bafilo et Mango : Les populations dans la brousse crient à l'aide  

3. Une délégation de la CIP-UEMOA rencontre l'opposition ce lundi  

4. Ouattara demande à Faure d'arrêter la "répression aveugle" contre les Togolais  

5. Gnimdéwa Atakpama: 'Ce n'est pas le moment de baisser les bras!'  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .