Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Problème de chefferie à Lama Tessi : Philippe Atakpa appelle à la retenue



  [4/21/2017 2:05:05 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5145 fois | Commenter
 

Togo  - Le problème de chefferie traditionnelle qui met aux prises les Kotokoli et les Kabyè dans le canton de Lama-Tessi préoccupe au plus haut point les hommes politiques du pays. Philippe Atakpa du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) s’est prononcé sur le sujet.




Le secrétaire national à l’administration du PSR, à l’instar de bon nombre d'observateurs, désavoue la façon dont le gouvernement togolais gère cette affaire.

"Pour moi, au Togo, il n'y a que des Togolais. Je me sens partout chez moi sur le territoire togolais. Pour ce problème de chefferie traditionnelle, je ne suis pas d'accord qu'on impose un chef. Je l'ai toujours combattu. Je peux comprendre la frustration des Tem face à l'ingérence du gouvernement dans cette élection. Il est essentiel que chacun se sente respecter dans le processus et que ce soit une démarche participative", a souligné Philippe Atakpa.

Et d'ajouter : "Pour un vivre ensemble dans le pays, je n'admettrai jamais des propos tribalistes ou qui incitent à la haine comme on en voit ces derniers temps sur les réseaux sociaux".

Cependant, au nom de ce vivre-ensemble, Philippe Atakpa pense que chacun pourrait au moins mettre de l'eau dans son vin et accepter l'autre tel qu'il est, surtout compte tenu de l'histoire de ce pays.

"Vu les mouvements migratoires intérieurs qui ont émaillé l'histoire du pays, l'on doit accepter qu'un halogène puisse être chef s'il a les qualités requises", a-t-il proposé.

Et il précise clairement son idée : "Un Tem installé dans le Wawa depuis quatre générations peut à mon avis être candidat à la chefferie traditionnelle. La même chose à Ketao, Kouméa".






.


Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail *
E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.
Articles les plus commentés
1. Face au déferlement des populations, le pouvoir en perte de vitesse: Indices et paramètres du possible changement  

2. Discours du 1er ministre togolais Komi Klassou - 72e AG de l'ONU  

3. Nicolas Lawson : « Aucune féodalité, aucune coterie ne doit s’accrocher à lui pour conduire le pays vers le chaos »  

4. Répression : Mme Brigitte Adjamagbo confirme la mort de 2 jeunes dans le fleuve Oti  

5. Bafilo : Le jeune Rachad conduit à sa dernière demeure ce matin  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org | credit consommation avec moncredit.org .