Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

RCDTI/ LES MODALITÉS PRATIQUES D’UNE DÉMISSION PACIFIQUE DE FAURE GNASSINGBÉ : Sinon, optons pour un fédéralisme panafricain au Togo !



  [10/6/2017 1:34:04 AM]  | Kiosque |- | Lu :2870 fois | 15 Commentaires
 

Togo  -



C O M M U N I Q U É

LES MODALITÉS PRATIQUES D’UNE DÉMISSION PACIFIQUE DE FAURE GNASSINGBÉ :
Sinon, optons pour un fédéralisme panafricain au Togo !
05 octobre 2017
info@cvu-togo-diaspora.org (qui transmettra)

Le réseau de coordination de l’opposition togolaise se compose à ce jour de 14 partis politiques. C’est donc ensemble, tout en gardant leur identité et leur mode d’action propres, que l’objectif commun a fini par s’imposer à savoir : S’entendre sur les modalités pratiques de démission pacifique d’un Président usurpateur de mandats présidentiels et accessoirement fils de son père autocrate. Le Peuple togolais ne veut plus du « tel père, tel fils » … une monarchie qui prend s’apparente à une République de l’abus du droit.


1. LE PEUPLE TOGOLAIS REFUSE LA DUPLICITÉ ET LE RENOUVELLEMENT DE L’HUMILIATION
Face à un pouvoir soutenu par des organisations internationales, régionales et africaines qui ont pour la plupart légitimé l’autocratie et la contre-vérité des urnes au Togo, le vaillant peuple togolais a enfin retrouvé, après 50 d’ans d’amnésie ou de thaumaturgie favorisée par l’achat institutionnalisée des consciences, l’unité entre les représentants de ses véritables partis d’opposition, les représentants de la Diaspora togolaise indépendante structurés en réseau mondial de coordination, ainsi que les réseaux d’organisations de la société civile au Togo, sont sortis pour réclamer par des manifestations pacifiques, l’application de l’autodétermination du peuple togolais. Il s’agit bien d’une révolution de la fin de l’humiliation politique du peuple togolais.
Cette stratégie unitaire a émergé suite à la persistance des contestations des parties politiques d’opposition dont l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et les partis alliés au sein d’un regroupement de 14 partis politiques, avec notamment la stratégie courageuse du Parti national Panafricain de son Président Tikpi Atchadam, mais surtout grâce à un peuple togolais patient qui refuse l’humiliation institutionnalisée par la force, l’abus de droit, la privation des libertés au Togo, ce depuis 50 ans d’autocratie. Aussi, le Peuple togolais refuse la duplicité et ne peut accepter que les organisations spécialisées dans le « politiquement correct » et connues pour leurs légitimations du système monarchique togolais puissent encore venir les mystifier. Les organisations dont les sigles suivent (ONU, OIF, CEDEAO, UEMOA, UA, etc.) ne peuvent encore renouveler l’humiliation du Peuple togolais avec leurs bureaucraties et leurs silences coupables.

Aussi, l’unité d’action se résume aujourd’hui à :

• l’application de la Constitution du 14 octobre 1992 dans sa version originelle et non l’application de la version entachée de falsification de Faure Gnassingbé et son système militaro-civil.

2. DEMISSION DU GOUVERNEMENT DE FAURE GNASSINGBE ET CONSTITUTION D’UN NOUVEAU GOUVERNEMENT
Pour ce faire, le Réseau de Coordination de la Diaspora Togolaise indépendante, composé présentement de 12 structures associatives réparties dans le monde , suggère d’inscrire les revendications légitimes du Peuple togolais dans le cadre d’un marathon démocratique. En effet, les techniques diverses et multiples pour gagner du temps n’ont pour objet que de maintenir Faure Gnassingbé et son équipe en poste jusqu’en 2020. Illégitime car Président hors-la-loi depuis 2015, Faure Gnassingbé ne peut dans le contexte actuel prendre des décision seules. Les décisions doivent faire l’objet d’une approbation et au minimum une non-objection :

• Du réseau de coordination des partis politiques indépendants (l’actuel groupe de 14 partis d’opposition) ;
• Du réseau de coordination de la Diaspora togolaise indépendante (actuellement au nom de 12 structures actives et représentatives ;
• Du réseau des organisations de la société civile (OSC) indépendantes du pouvoir exécutif au Togo y compris les ecclésiastiques représentant les différentes obédiences religieuses du pays.

Autrement dit, toutes les missions de médiation qui étaient bien silencieuses depuis l’usurpation du pouvoir par Faure Gnassingbé en 2015 veulent reprendre du service. Mais, ces missions n’ont qu’une seule chose à inscrire dans leur terme de référence et à réaliser promptement :

• expliquer qu’il n’y a pas de discussion sans la démission immédiate du Gouvernement de Faure Gnassingbé et la constitution d’un nouveau Gouvernement composé de 40 % de la coordination des partis présidentiels, 40 % de la coordination des partis de l’opposition indépendante, de 10 % de la Diaspora togolaise indépendante et de 10 % de la Société civile togolaise.

Ce Gouvernement se verra investi de la mission de conduire le Togo à la manifestation de la vérité des urnes. A ce titre, le Poste de Premier ministre devra s’apparenter à celui d’un Chancelier et la personnalité choisie sur une base consensuelle devra provenir de la société civile ou de la Diaspora avec comme préalable, toutes personnes qui a participé au Gouvernement de Faure Gnassingbé ou de son père est non-éligible à ce poste afin d’assurer une transition sur une base d’éthique, de vérité, de justice et de neutralité exemplaires. C’est cela qui fonde le Togo, le bien commun de tous les Togolaises et Togolaises y compris ceux de la Diaspora.

3. LA DIASPORA PLURIELLE ET UNITAIRE DOIT PARTICIPER AU PROCESSUS DE RENAISSANCE DU TOGO
Personne ne sait qui a finalement invité l’Organisation International de la Francophonie (OIF) à venir au Togo pour une médiation dont les termes de référence sont au mieux flous, sinon ambigus, donc structurés pour légitimer la position de Faure Gnassingbé. En fait, elle s’est invitée toute seule compte tenu de l’influence des puissances occidentales qui la dirigent.
Est-ce à partir des suggestions du Secrétaire général de l’ONU, Mr Antonio Guterres qui « a encouragé le Gouvernement et tous les acteurs politiques à s’engager dans un dialogue constructif » ? Peut-être ! Mais un non-dialogue, qui par définition n’a pas eu lieu depuis la signature de l’accord politique global (APG) de 2006 du fait d’un refus unilatéral de Faure Gnassingbé, ne peut devenir un dialogue « constructif », sauf pour garder au pouvoir Faure Gnassingbé au pouvoir au moins jusqu’en 2020. Mais le Peuple Togolais n’en veut plus de ce faux-semblant de l’ONU et autres bureaucrates. Aussi, la mission de l’ONU par OIF interposé doit être considéré comme une médiation mort-née dès lors que les termes de référence ne portent pas sur les modalités de démission pacifique de Faure Gnassingbé. A ce titre, si l’ONU et l’OIF veulent vraiment aider le Peuple togolais, alors qu’elles s’assurent que Faure Gnassingbé ne va pas vider les coffres du Trésor public et de l’Etat avant de partir, comme ce fut le cas en Gambie pour l’ex-Président autocrate et sanguinaire Yahya Jammeh.
Aussi, la combinaison ONU-OIF pour venir légitimer le maintien au pouvoir de Faure Gnassingbé jusqu’en 2020 n’est pas acceptable et doit être rejetée par l’ensemble du peuple Togolais. Il ne s’agit que d’une légitimation du pouvoir en place pour rester au pouvoir jusqu’en 2020 au minimum et discuter les modalités soit de son départ à cette date, ou carrément son maintien pour deux (2) autres mandats… Bref, une arnaque constitutionnelle franco-onusienne.
Le seul moyen d’éviter cela est la démission du Gouvernement actuel de Faure Gnassingbé et son remplacement par un Gouvernement formé de représentants des réseaux de coordination des forces représentants la population togolaise dans son ensemble.
Il faut malgré tout constater que l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), au même titre que l’actuel Ministre de la Fonction publique Gilbert Badjilembayéna Bawara, considèrent la 6e région du Togo à savoir la Diaspora togolaise, plus de 2,5 millions de personnes, comme une quantité négligeable au point d’assimiler ces Togolaises et Togolais de l’extérieur, à des « fantômes ». En effet, l’OIF comme au demeurant l’ONU et le Gouvernement RPT/UNIR de Faure Gnassingbé refusent d’associer la Diaspora togolaise indépendante aux démarches initiées par l’OIF et donc indirectement par la France. Aussi, les journées de manifestation pacifiques, décrétées comme étant « l’ultime avertissement » par les forces de l’alternative au Togo, sont à renouveler.
La Diaspora togolaise indépendante, dans toutes ses composantes plurielles et unitaires, doit participer à la renaissance du Togo. Ce n’est pas l’ONU, ni l’OIF qui, subrepticement, tentent d’exclure ce premier contributeur net en argent du Togo, environ 286 millions de dollars des Etats-Unis en 2016 transférés pour couvrir la défaillance gouvernementale de Faure Gnassingbé qui en a profité néanmoins pour élever la dette togolaise à 83 % de la richesse nationale (Produit Intérieur Brut) et la pauvreté réelle autour de 65 % en 2016. Il y a donc en filigrane un grave problème de patriotisme car outre l’incompétence et la médiocrité, c’est surtout la trahison du peuple togolais qui pose problème. Faure Gnassingbé et les forces de sécurité travaillent pour des puissances étrangères dont les intérêts sont diamétralement opposés à ceux du Peuple Togolais. Ne pas en être conscient, c’est croire que le rêve de Faure Gnassingbé doit constituer une réalité fâcheuse pour les Togolaises et Togolais.

Le seul sujet à l’ordre du jour pour toute médiation est bien simple :

• La démission pacifique de Faure Gnassingbé, du Gouvernement de son Premier ministre Komi Klassou et le transfert des pouvoirs du ministère de l’intérieur, de la défense et des finances à des forces de l’opposition, à la Diaspora et la société civile.

4. FAUT-IL ALLER VERS UNE FÉDÉRATION AU TOGO ?
L’avenir de l’Afrique passe par un fédéralisme des Nations. Mais cette approche de l’unité plurielle ne peut fonctionner sans les valeurs fondamentales du vivre ensemble. Faure Gnassingbé et son système défient toutes les valeurs fondamentales du vivre ensemble. Si le Peuple Togolais refuse collectivement de vivre avec des autocrates, des assassins, des personnalités non respectueuses des droits humains, des droits économiques et sociaux, et tout simplement des adeptes de la « Loi du plus brutal » y compris avec une certaine Françafrique interposée, alors il est temps si Faure refuse de démissionner pacifiquement de couper le Togo en plusieurs parties d’une fédération panafricaine. Les alliances peuvent se faire avec des régions voisines au Ghana, au Burkina et au Bénin. L’intangibilité des frontières africaines n’est qu’une vue de l’esprit du colonisateur ….
Mais personne ne veut vivre jusqu’en 2020 avec des usurpateurs de la vérité des urnes au Togo et donc des usurpateurs de l’autodétermination du Peuple togolais.
Aussi, le panafricanisme inscrit dans le nom du parti de Tikpi Atchadam pourrait devenir réalité au Togo plus vite que l’on n’y pense. Alors :

• Faurevi , quand est-ce que tu démissionnes et part sans vider les caisses de l’Etat ? Si tu le fais de suite, tu auras encore un peu de chance d’aller au paradis en ascenseur !!! Sinon, la fédération doit être sérieusement considérée dans le cadre d’une nouvelle République et une Constitution de 1992 mise à jour par le Peuple. Dans ces conditions, une « Constituante » s’impose, comme proposée par le représentant du Groupe de Réflexion et d'Action pour le Dialogue (GRAD) dirigé par l’ex-ministre des finances du Togo, Victor Komla Alipui, ce depuis octobre 1992 .

Le pouvoir militaro-civil de Faure Gnassingbé a modifié unilatéralement et illégalement la Constitution de 1992. Il est à ce titre illégitime et hors-la-loi depuis 2015. Le Peuple togolais, dans sa grande patience, lui a concédé 2 ans supplémentaire pour démissionner. Mais, il n’a rien compris. Il a pris ce peuple pour des « peureux », des « incapables » qu’il suffit de mater avec sa garde militaire rapprochée pour qu’il s’éternise au pouvoir. Le peuple togolais est digne car ne « rend pas le mal pour le mal », mais lui ouvre l’opportunité de saisir la chance de sa vie : le bannissement, une pratique ancestrale africaine qui s’est toujours déroulée de manière pacifique après des palabres africaines intelligentes.
Oui, la question de couper le Togo en deux ou trois, doit se poser car il n’est plus possible de vivre ensemble avec des usurpateurs des droits légitimes du peuple africains. Ceux qui veulent s’accommoder, dans un silence coupable, de la gouvernance de la contrevérité des urnes, du non-respect des droits humains et de la gouvernance économique sans rendre la vérité des comptes publics devront se faire à l’idée que plus de 85 % des citoyens togolais ne veulent plus vivre ensemble avec eux.
L’avenir du Togo passera par le fédéralisme tôt ou tard, en déplaise à tous ceux qui dont saucissonné l’Afrique en plusieurs Etats, dénaturant les Nations par la même occasion. Alors, le « diviser pour régner » d’une certaine puissance post-coloniale ne fonctionne plus au Togo. Faure Gnassingbé et ses affidés officiels et officieux et même ésotériques devront en faire les frais, ne serait-ce que pour que la vérité, la justice, l’économie inclusive, la paix triomphent.

5. L’OPPOSITION : OBTENIR LA NON-OBJECTION SUR LA VENUE DES MISSIONS DE l’ONU, DE l’UA, DE LA CEDEAO
L’ONU et l’OIF se sont déconsidérées en choisissant de ramener la médiation togolaise au rang d’une simple « ancienne Ministre des Affaires étrangères » Mme Aïchatou Mindaoudou qui a légitimé la contrevérité des urnes au Togo, ce en bonne compagnie avec Mr Ibn Chambas, celui qui a permis à la CEDEAO et donc à l’Union africaine et aujourd’hui, l’ONU de continuer à mépriser le Peuple togolais et plus particulièrement sa Diaspora en tentant de noyauter les aspirations à l’autodétermination dont la France a privé ce pays, ce depuis 1963, avec un certain Etienne Gnassingbé Eyadéma. Alors que l’Accord Politique Global (APG) de 2006 s’est déroulé à Ouagadougou avec l’engagement du Chef d’Etat de l’époque, le Togo est « ramené » à des discussions avec une simple ministre adepte du politiquement correct favorisant la légitimation du statut quo. Aussi, le Secrétaire général de l’ONU ferait mieux de ne plus envoyer son représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, Mr Ibn Chambas, pour des pourparlers dits « dialogues » sans avoir enquêté sur ce spécialiste de la légitimation des contre-vérités des urnes au Togo. Passer de l’ONU vers l’OIF est une astuce qui permet de transférer le contrôle de l’opération « transition au Togo » à la France, donc de renforcer une sorte de post-colonisation par les institutions internationales. Bref, il est recommandé à l’ensemble des forces alternatives du Togo d’imposer par la rue :

• leur droit à la non-objection sur toutes les personnalités suspectes envoyées pour venir régler le problème de Faure Gnassingbé, car ils et elles ne viennent pas pour régler les problèmes du Peuple Togolais, mais ont d’autres objectifs, compte tenu de leurs antécédents au Togo.

Les trois principaux réseaux de coordinations à savoir les partis politiques, la Diaspora togolaise indépendante et les organisations de la société civile doivent s’entendre pour que toutes personnalités et institutions qui offrent sa médiation doivent d’abord obtenir la non-objection de ces trois composantes du Togo de demain, et non l’acceptation, parfois monnayée et unilatérale du pouvoir en place, illégitime depuis 2015.

Pour la Direction du Réseau de Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante
Le Secrétariat général provisoire de la Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante
05 octobre 2017.
Jean-Pierre Akoété Balikpo
Contact : info@cvu-togo-diaspora.org (qui transmettra)

------------------
Notes en fin de Communiqué :

Voici une liste non exhaustive de structures associatives de la société civile de la Diaspora qui soutiennent la lutte du Peuple togolais :
1. Collectif pour la Vérité des Urnes - CVU-TOGO-DIASPORA), Vienne, Autriche ;
2. Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise, Lille, France ;
3. Diaspora Togolaise Indépendante (DTI) aux Etats-Unis (quelques structures décentralisées) ;
a. …DTI (Etat d'Arizona, USA) ;
b. …DTI (Etat d'Iowa-Nebraska) ;
c. …DTI (Etat du Tennessee-Georgia) ;
d. …DTI (Etat de l'Illinois) ;
4. Etiame (Bruxelles, Belgique) ;
5. Fédération de la Diaspora Togolaise (Montréal, Canada) ;
6. Letogolais.com (Paris, France) ;
7. Mouvement Mobilisons-Nous – MMM, Etat de New-York, USA ;
8. Synergie Togo (Paris, France) ;
9. Sursaut Togo, Saint Coulitz, France ;
10. Renaissance Togo - (Plusieurs Etats dont Washington D.C, Illinois, USA) ;
11. Togo Debout, France, Paris ;
12. United States Diaspora Council of Togo – USDCT, (Etat de l'Illinois, USA) ;
13. Associations qui n’ont pas souhaité se manifester pour le moment (Allemagne, Belgique, Italie, Royaume Uni, Suisse, etc.).
Amaïzo, Y. E. (sous la Coordination de) (2002). L’Afrique est-elle incapable de s’unir ? Lever l’intangibilité des frontières et opter pour un passeport commun. Avec une préface de Joseph Ki-Zerbo. Editions L’Harmattan : Paris,652 pages.
Sobriquet togolais pour désigner le fils du père…
Alipui, V. K. (1992). « Togo : le GRAD propose la mise en place d’un gouvernement national transitoire et d’une assemblée constituante ». In Cvu-togo-diaspora.org. Accédé le 5 octobre 2017. Voir http://cvu-togo-diaspora.org/2012/10/18/togo-le-grad-propose-la-mise-en-place-dun-gouvernement-national-transitoire-et-dune-assemblee-constituante/7741



.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Mot de passe :
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 15   TIKPI PREMIER | 10/7/2017 1:44:58 PM
ARRÊTEZ DE PARLER AU NOM DU PEUPLE ET DE LA DIASPORA
DITES PLUTÔT LES PARTISANS DE L'OPPOSITION
Le vrai peuple est mature, il veut le referendum
Le vrai peuple ne veut pas le retour à la constitution de 92
le vrai peuple veut que les jeunes de 30 ans aient la possibilité de voter, ce que la 92 ne prévoit pas.
L e vrai peuple veut élire des sages au Sénat, ce que la 92 ne prévoit pas
Le vrai peuple veut que le mandat des députés, des maires, des sénateurs et meme du cfef de file de l'opposition soit limité.
Les soulards, les voleurs et les drogués qui manifestent au Togo ne font pas le peuple
Les sans papiers chômeurs réfugies alimentaires qui manifestent au nom de la diaspora ne font pas à eux seul la diaspora
Ils ont besoins de statuts de réfugies c'est pour quoi tout le monde enregistre un message insultant sur wasap pour aller tromper les blancs qu’ils sont des démocrates recherchés juste pour enrichir leur dossier de demande de statuts de réfugies
Nous le vrais peuple, nous exigeons le referendum.
Si le Oui l'emporte le peuple aura gagné, les mandats seront limités, l'élection à deux tours acquises et l'alternance sera possible un jour. Ce ne sera qu'une question de temps
Mais si le Non l'emporte, ce sera l'échec de la reforme
Si vous sabotez le referendum, alors pas de reforme et que personne ne vienne dire encore que le pouvoir veut l'alternance
Notre pays n'a pas besoin de révolution car la révolution a sa facture qui est très élevée en vie humaine, en perte des biens publics et privés et met en péril le vivre ensemble
OUI A L'ALTERNANCE MAIS PAS A N'IMPORTE QUEL PRIX
PAS AVEC UN MARABOUT NI TERRORISTE
TIKPI ! TU AS FAIT TOUT CA POUR RAVIR LA PLACE DE CHEF DE FILE A JEAN PIERRE FABRES
POUR CE FAIRE, tu as utilisé des marabouts, des sorciers, des charlatans. Ton sortilège a eu raison des évêques car ceux ci sont spirituellement fragiles, ils ne boivent que du vin et du champagne, ils ne prient pas. Ca n'a pas agit sur les pasteurs et le roi AGOKOLI. Lui a été lucide et a déclaré très tot que le retour a la constitution de 92 n est pas possible et que la loi ne peut pas avoir d'effet rétroactif. Tu as semé la haine, faits des montages grossiers avec le wasap, en complicité de ta nièce la vilaine Farida Nabourema vous avez appris aux gens le langage des injures, tous ca pour prendre la place de Jean Pierre et bénéficier à l'avenir des avantages du chef de file. Vous avez juste volé l'électorat de l'ANC. Ce dernier , le plus con des libanais, a cru en toi au début, mais voyant que la popularité le quittait à ton profit, il s’accroche croyant qu'en insultant très fortement tout le monde et tout les diplomates, il va pouvoir maintenir sa position. Vous n’êtes que des salauds
ATCHADAM SAUVEUR du peuple?????
Vous délirez? Un vampire politique, un gourou de la pire espèce, un suppôt de Satan en train d’échouer dans son plan macabre de basculement du Togo dans la syrisation dans le seul but que notre pays devienne le terrot des terroristes de l'Etat ilsamique de la même manière qu'ils ont réussi en Libye, en Syrie et consort.
Combien de perte en vie humaines, en bien public et privés avant que tout le monde ne comprenne?
Savez vous combien les commerçants perdent à chaque journée de marche?
Un cinglé pyromane sans activité réelle, un faux panafricain, incapable de définir un référendum et qui le confond au soulèvement, vous dites quoi????
Quelqu’un qui sème la haine dans son langage de chauffeur et supporté par des voyous, drogués soulards voleurs qui eux ne guettent que des occasions pour voler et piller les boutiques des commerçants, celui là un espoir? Quel espoir? Il finira sa course en prison, sa c'est sur.
Nous le vrai peuple, si on vous laissé faire, c'est pas un signe de faiblesse.
On a fait tout ca et on vient demander le dialogue, quel dialogue?
ISABELLE AMEGANVI, Tu penses que c'est ta caisse de parlementaire que tu as constituer à coup de mensonge qui va ramener les décédés à leur parents?
Continuer de marcher;
Votre Tikpi fabriquant de faux billet n'a qu'à se présenter à l'élection et puis on verra.
Bande de reveurs!!!!!!
FAURE MUST NOT GO
FAURE MUST NOT GO
FAURE MUST NOT GO
FAURE MUST NOT GO
FAURE MUST NOT GO
FAURE MUST NOT GO
REFERENDUM? YES WECAN
REFERENDUM? YES WE CAN
ABLODEEEEEEEEEEEE GBADJAAAAAAA
 

 14   Solimda | 10/7/2017 7:48:39 AM
  Réponse à 11-Asafo
 
Mon cher Assafo,
Je constate que vous vous êtes un centriste. Ni pour l'un ni pour l'autre. Vous proposez une refonte. Why not. Un nouveau régime politique serait peut être une solution.
Le radicalisme n'avancera pas notre pays. L'appel à détester l'autre n'avancera pas notre pays. Le tribalisme n'avancera pas notre pays.

 

 13   IvanLeTerrible | 10/6/2017 11:26:27 PM
"FAUT-IL ALLER VERS UNE FÉDÉRATION AU TOGO ?"
- Non!
La question - je veux dire l'idée - a-t-elle seulement un sens dans le cas du petit Togo?

- Qu'on cesse de détourner les Togolais de leur combat actuel!
 

 12   EB_Toutmosis3 | 10/6/2017 5:45:16 PM
Bonjour,

Je trouve l’idée du fédéralisme séduisante…si cela peut apporter l’apaisement dans ce pays. Franchement on ne peut pas faire plus mal au Togo que ça. S’il y’a encore dans ce pays une population, un groupe d’hommes et de femmes, qui, après 50 années de gestion opaque, médiocre, chaotique de cette tyrannie tribaliste k@bye, marchent encore dans la rue pour supposément soutenir cette tyrannie alors que cette même population vivote, eh bien, ils ont absolument le choix de vivre sous ce système deshumanisant sans entrainer le restant du Togo.

Les autres populations du Togo sont également libres de faire un autre choix. L’idée du fédéralisme me semble approprié d’autant plus qu’au Togo, la minorité au pouvoir est dans une logique de conservation absolue du pouvoir…ces énergumènes ne veulent pas quitter le pouvoir. Pour eux, le pouvoir, l’administration publique, sont des héritages. Une mentalité moyenâgeuse. On a entendu des responsables politiques…et non des moindres, vociférer des obscénités durant cette crise, genre ‘bruler le Togo’ si jamais l’énergumène bât@rd Faure Gnassingbé est forcé à la démission…et un autre de narguer les togolais en leur demandant d’acquérir aussi des armes s’ils veulent accéder au pouvoir…clairement on est face à des individus lugubres qui ne veulent pas du tout d’une alternance politique pacifique dans ce pays.

La minorité de Pya Hodo ou je ne sais d’où, ne peut pas se substituer au 7 millions de togolais dans son entièreté. Le fédéralisme me semble une option. Le Togo est déjà devisé en 5 régions…le fédéralisme peut prendre appui sur cela. Je trouve sincèrement qu’il faille exploiter cette nouvelle piste.

Ablode Gbadza!!!

Vie, Santé, Force et Unité !
 

 11   Asafo | 10/6/2017 12:23:57 PM
  Réponse à 4-Solimda
 
Le Togo est détruit depuis par le pouvoir en place avec la complicité d'une opposition de gueux politiques.
Nous ne pouvons plus compter sur l'un ou l'autre parti, c'est pour cela que nous appelons à une table rase.

En lieu et place, une constituante représentée par des femmes et des hommes dignes de ce nom et représentatifs des 5 régions du Togo; une réflexion approfondie sur une constitution authentiquement togolaise et africaine et un fédéralisme dont les représentants des 5 régions siégeront au Grand Conseil Togolais.

Nous n'appelons pas à la destruction du Togo, des Togolaises et des Togolais. Nous appelons au contraire à la reconstruction d'un Togo nouveau avec toutes les filles et tous les fils réconciliés.
 

 10   Solimda | 10/6/2017 9:55:55 AM
  Réponse à 9-FBN
 
Qu'est ce qui démontre que les auteurs de cet article sont plus éclairés?
Parler de fédéralisme au Togo, c'est ça une idée éclairée ?
Souhaiter ériger l'opposition comme une institution c'est ça ce que vous appelez être éclairé?
Vouloir noircir à tout prix son pays c'est ça être éclairé?
 

 9   FBN | 10/6/2017 7:48:08 AM
  Réponse à 4-Solimda
 
Plus intelligent, je ne crois pas mais plus éclairés, OUI.
 

 8   Guy ANYINEFA | 10/6/2017 7:45:43 AM
Enfin quelque chose de sensé ! Bravo! Togo is back ! Vous retrouvez là les idées de Sylvanus Olympio. Il était pour une fédération communautaire avec le Ghana mais il n'avait pas trouvé de répondant avec un Nkrumah mégalomane qui ne rêvait que d'annexer le Togo de l'Est après l'annexion du Togo de l'ouest. C'est la meilleure réponse possible à la barbarie multi centenaire génocidaire de l'Occident vampire, criminel, archaïque, féodal, pieuvre.

Ablode !
 

 7   ENTOUCAS | 10/6/2017 7:43:19 AM
  Réponse à 3-MARSEILLAIS
 
Bien dit.... Avant de penser à la crédibilité de la CENI, il faut penser au texte du référendum. A présent, un OUI ou un NON maintiennent le pouvoir en place. Donc il faut corriger le texte, ensuite les institutions (LA CENI), ensuite le vote de tous les togolais où qu'il soit.
 

 6   Agossi | 10/6/2017 6:02:46 AM
Mais qu'est ce q'uils racontent ces zozos la? Non mais attend, vous avez fumé quoi au fait? On vous a dit qu'on demande votre avis? Vous n'existez pas.
Et puis fédération, machin, non mais, vous avez vraiment des esprits qui vous persécutent. Rentrez on va vous faire les sacrifices. Chouanyi.
 

 5   Pasteur NUTIFAFA | 10/6/2017 5:49:12 AM
  Réponse à 1-k
 
En ce 21 eme siecle, les gens brandissent encore le satanisme, le vaudou, la sorcellerie comme projet de société et comme programme de gouvernement. C'est ce changement que vous voulez nous apportez au Togo?
Au nom de l’Eternel, ca ne marchera pas, vous échouerez, votre projet sera consumé,
au nom de l’Eternel des armées,vous êtes maudits vous vos maisons vos biens vos enfants, vos animaux seront maudits d'éternité en éternité.
Au nom de l’Eternel, que le puissant feu du Saint esprit détruisent vos sources de revenu, votre travail et votre richesse car c'est avec cela que vous financez vos plans macabres contre les 7 millions de togolais.
Au nom de l'Eternel, que vos adeptes ainsi que tous ceux qui supportent ce projet de renverser le Gouvernement togolais et de le remplacer par un Gouvernement d'animistes, de djihadiste et de terroristes soient foudroyés, que leur plan échouent qu'il soient persécutés toute leur vie là où ils se trouvent en esprit!
OKABARATOU AYAAAAAAAAKOBARATU ZENDEL YEWOVA
Au nom de l'Eternel, que la paix règne sur la terre de nos aïeux, que la sérénité revienne, que la sécurité revienne, que le dialogue se fasse dans la compréhension, les drogués, les casseurs, les destructeurs de biens, ceux qui ont pour projet de piller et de bruler les boutiques des gens, les maisons d'autrui échouent lamentablement! qu'ils s'apaisent et que la volonté de l'Eternel soit faite§
L'Eternel bénisse le TOGO
 

 4   Solimda | 10/6/2017 5:44:55 AM
Rien qu'un ramassis de conneries.
Parce que vous vivez à l'étranger cela vous donne le droit de vous prendre pour plus intelligents.
 

 3   MARSEILLAIS | 10/6/2017 5:23:01 AM
  Réponse à 2-Asafo
 
QUE DU BLA BLA BLA, NOUS AUSSI ON EST DES TOGOLAIS A L'ETRANGER, ON FAIT PARTI DE LA DIASPORA MAIS ON EST REVOLTE CONTRE LA DESTRUCTION DU PAYS QUE VOUS AVEZ ENGAGE.
NOUS VIVONS TOUS DANS DES PAYS DEMOCRATIQUES ET SI LES POLITIQUES NE SONT PAS D'ACCORD, ON VOTE.
ALORS OUI POUR LE REFERENDUM. SI ON VEUT ON PEUT AVOIR UNE CENI AMERCAINE OU CANADIENNE POU ALLEMANDE POU PERMETTRE AU VRAI PEUPLE DE SE PRONONCER.
 

 2   Asafo | 10/6/2017 4:16:29 AM
http://m.icilome.com/?idnews=838554&t=Appel%20%E0%20la%20Jeunesse%20Togolaise%20d%92Afrique.

Je me réjouis que l'idée de fédéralisme que nous proposons aux Africains du Togo commence à trouver de la résonance.

Il faudra juste enlever le "sinon", car il ne s'agira pas d'une coupure du Togo en deux ou trois régions, mais plutôt du simple choix d'un régime politique qui est adapté à nos réalités.
 

 1   k | 10/6/2017 1:56:48 AM
La communaute Internationale est corrompue par le Gouvernement qui boit du sang des Togolais ! Le Gouvernement sanglant du TOGO veut organiser un Referendum pour sauver sa peau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !
Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amerique du Nord
 


Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail *
E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.
Articles les plus commentés
1. Des miliciens à Agoè-Nyivé, les militaires à Bè : la terreur à Lomé  

2. Des scènes de tortures à ciel ouvert à Lomé  

3. Lomé dans un calme très précaire !  

4. Patrice Talon était à Lomé hier  

5. Crise politique au Togo : L’opposition dans la contre-offensive, prend des contacts  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .