Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:56:21 AM Lundi, 18 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

L’université de Lomé au cœur d’une controverse



  [12/7/2017 1:04:36 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4674 fois | 5 Commentaires
 

Togo  - Le 30 novembre dernier, une décision de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’université de Lomé, annonçait à l’endroit des directeurs de thèse, le report des projets de soutenance prévus pour ce mois de décembre au mois de janvier et février 2018, pour raison de contraintes budgétaires. Quelques jours après, des concerts et des tournois en grandes pompes sont paradoxalement organisés par la même administration.




Au début, c’est un concert qui, à l'initiative du ministère des Poste et de l’Economie Numérique et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, devrait tenir le 06 décembre pour célébrer le wifi campus, un réseau qualifié de haut débit (1Gb/seconde) par les organisateurs.

Des critiques harponnent ce projet de concert. On soutient qu’une conférence universitaire ou un atelier de réflexions sur les opportunités à saisir avec un réseau haut débit sur le campus universitaire ne serait-il pas moins coûteux qu’un concert ?

Pour revenir au tournoi de football initié par le président de l’Université, un tournoi organisé quelques mois après le championnat universitaire. Le projet n’échappe pas non plus aux frustrations des uns et des autres qui ne cessent de marteler l’éternel diction l’essentiel avant l’agréable.

S’il faut reporter des soutenances de doctorats pour organiser des concerts et des tournois de football supplémentaires au sein de l’université (le calendrier universitaire prévoit déjà des activités culturelles et récréatives), où est le sérieux ?

On ne le dira jamais assez, les conditions précaires et moyenâgeuses dans lesquelles et les étudiants et les professeurs travaillent dans les universités publiques du Togo ne sont plus à démontrer.

C’est sur des briques que certains étudiants s’accrochent pour suivre des cours dans les amphis et pour ceux-là, c’est le luxe puisqu’il y en a qui restent debout des heures durant, parfois sous le soleil ou sous la pluie, parce que les infrastructures ne contiennent plus les effectifs qui ne cessent d'augmenter.

Les discours de bonne volonté n’ont jamais suffi à alléger la tâche aux professeurs qui n’ont plus accès aux facilités de recherche et de voyages de perfectionnement, mais qui font tout le temps face à des milliers d’étudiants à gérer devant les nouvelles donnes scientifiques.

Les laboratoires des départements scientifiques sont quasi vides, le système LMD imposé aux étudiants est mal géré dans une administration qui n’a ni personnel nécessaire, ni technologie appropriée pour son application. Et plus loin, le parcours de combattant à endurer avant de rentrer en possession de l’attestation ou du diplôme une fois le cursus terminé.

La liste n’est pas exhaustive. Mais c’est dans cette horde de besoins, qu’une route tracée pour peut faire du cosmétique, ou un réseau wifi dont on ne sait quelle est la durée de vie, suscitent des cultes et louanges à travers des spectacles et concerts.

Un peuple qui ne sait que chanter et danser n'est habile que des pieds et des reins et c’est tout, écrivait en substance le philosophe Magloire Kuakuvi Mawulé dans Les Racines du Mal Nègre.

A. Lemou


.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 5   Le Vrai Jay Bon Jeu | 12/8/2017 1:53:57 AM
  Réponse à 3-KenLeSurvivant
 
Allo ?? Allo ..

Tiken Jah invite le frodeur faure a' danser au Campis Universitaire.....

"..Refrain :
Quitte le pouvoir
Quitte le pouvoir
Je te dis quitte le pouvoir

Tiken
Ca fait trop longtemps que tu nous fais perdre le temps
Depuis quarante ans tu refuses de foutre le camp
Tu pourrais avoir des emmerdes si tu nous laisses dans la merde
Oh la la, oh la la !

Refrain X 2

Tiken :
Je t'avais prévenu que tu as été mal élu
Mais tu t'es accroché, aujourd'hui tout est gâché
Tu pourrais avoir des ennuis si les choses restent ainsi
Oh la la ! Oh la la !

 

 4   Kozah Nostra | 12/7/2017 9:15:35 PM
  Réponse à 3-KenLeSurvivant
 
Vous bossez un peu sur quoi au RPT/URINE et on ne voit aucun résultat? Que des tarés à tous les niveaux dans cette mafia de man.geurs de chi.en , du parrain l'attardé Faure Al Capone GNASSINGBE, au simple soldat, rien que des abru.tis!!!
 

 3   KenLeSurvivant | 12/7/2017 6:03:30 PM
  Réponse à 1-Abladjo
 
Et vous les marcheurs de l'opposition vous êtes des paresseux jouisseurs. Au moins à UNIR on bosse un peu et on jouis et vous. Savez vous qu'à l'Université, bon nombre d'étudiant et d'enseignants sont des rebelles (pas forcement opposant).
Par contre, votre KOMI WOLOU, doyen de la fac de DROIT, eternelle opposant lui il est quoi? Et pourtant, on a des étudiants en droit qui sont labas depuis 8 ans sans aucun diplôme.
 

 2   boom | 12/7/2017 4:37:59 PM
c'est des "jouisseurs" , ils (les masturbateurs d'unir rpt.) ne sont que des "jouisseurs" ils passent leur temps à se masturber pour jouir ....
Ils n'ont rien d'autre dans la tête que ça.
du n'importe quoi

Ils sont entrain de partir...

La lutte continue, Fauvevi Must Djo
 

 1   Abladjo | 12/7/2017 3:39:09 PM


La jouissance, toujours la jouissance qui prime chez les affidés de la dictature au Togo. Au meme moment tout s'écroule autour d'eux.
 


Articles les plus commentés
1. Ouro Tchatikpi : « Avec la libération des deux imams, je pense que le processus évoluera et aucun leader ne saura craindre quoique ce soit »  

2. Jean Pierre Fabre : « La mobilisation est massive, elle progresse tous les samedis »  

3. 1 million de manifestants dans les rues de Lomé ce samedi, selon la Coalition  

4. 20e Manifestation de la coalition : Les Togolais se prononcent sur la gigantesque mobilisation de ce samedi  

5. Un appel très suivi ce samedi à Lomé  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .