Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:29:18 PM Dimanche, 22 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Informatisation des procédures administratives au Togo : Le délai d’immatriculation des véhicules à la DTRF bientôt ramené à 30 minutes



  [12/31/2017 7:55:12 AM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4445 fois | 11 Commentaires
 

Togo  - La numérisation des procédures administratives suit son cours normal au Togo. En témoignent les réformes apportées ces dernières années dans le travail de la Direction des Transports routiers et ferroviaires (DTRF). Une direction qui a officialisé le 21 décembre dernier, l’introduction de solutions numérique dans le payement de ses prestations.



Quelques jours après cette sortie, les premiers responsables de la DTRF ont convié la presse à constater par elle-même, les innovations numériques apportées à son travail dans le but de rendre plus fluides et rapides, les procédures d’immatriculation des véhicules. L’objectif selon la DTRF, est d’introduire une plus grande transparence dans la gestion des frais versés par les usagers, d’éliminer le phénomène de faux frais, de corruption et de lenteur dans la chaîne de traitement des demandes d’immatriculation.

La réforme est présentée par Kokou Délato Agbokpè, Directeur des Transports routiers et ferroviaires, comme un élément garantissant la rapidité, la facilité et la transparence dans les procédures de délivrance des plaques minéralogiques. Elle permet aux clients et aux opérateurs économiques, a-t-il dit, d’éviter de payer des frais supplémentaires en plus des 25.500 F CFA TTC exigés par l’Etat pour l’immatriculation des véhicules ordinaires dont la puissance est inférieure à 15 chevaux.

Mais il s’agit d’une réforme qui n’est pas du goût de tous les acteurs de la chaîne. Les transitaires dits « ambulants » ne sont pas contents de l’introduction de ce changement dans le travail de la DTRF et tiennent à le faire savoir. Ils dénoncent le fait que la décision ne laisse plus de place aux négociations d’arrière-boutique et accorde plus d’avantages aux agrées en douanes qui ont désormais la mainmise sur ce marché.

La DTRF selon les informations recueillies par l’Agence de presse Afreepress, dispose d’un parc informatique au niveau du port autonome de Lomé en lien avec les agrées en douane, lui permettant de procéder au scanning des dossiers des véhicules arrivés au Togo et recueille beaucoup d’informations concernant ces véhicules.

Ce qui confirme les propos du Directeur de la DTRF qui parle de la mise en réseau du circuit d’immatriculation grâce à un logigramme baptisé GPX (Gestion des prestations de la DTRF) permettant la délivrance des documents aux clients dans un délai de 15 à 30 minutes suivant le dépôt de la demande.

La DTRF promet aussi le traitement des demandes à distance dans le but d’aider ses clients à tout gérer à partir de leurs téléphones jusqu’à l’autorisation de circulation des véhicules. Elle se dit disposée à discuter avec les « démarcheurs et transitaires ambulants » afin de trouver un terrain d’attente avec eux pouvant les aider à réglementer leur travail et évoluer dans un cadre plus organisé et reconnu par l’Etat togolais.

A.Y.
Source : | AfreePress..

.
Commentaires


 11   togo ohee | 1/1/2018 7:37:11 PM
  Réponse à 1-CHEF 2 FILE DIASPORA
 
Tu voulais dire aussi que c'est le président faure qui à publier la photo de ses voitures ? Toi aussi tu te dit un togolais ? De n'importe quoi
 

 10   Kpakpato | 1/1/2018 3:45:31 PM
  Réponse à 1-CHEF 2 FILE DIASPORA
 
Tu as parcouru " Lome a cinkasse" Vraiment? Toi tu es de ou , pourquoi tu n'es pas reste plutot chez toi?
 

 9   togo ohee | 1/1/2018 3:01:19 PM
  Réponse à 8-Aie... !
 
Des coneris des inutilites de n'importe quoi
 

 8   Aie... ! | 12/31/2017 7:19:05 PM
La Mauritanie a tenté la limitation à 10 ans. Elle a fait marche arriere rapidement !

Je veux ramener ma Mayback à Lomé mais les routes laissent à désirer.
Et il y a cette mauvaise mentalité à vouloir bloquer autrui pour s'accaparer de ses biens.
Typiquement paysan.
Si on laisse le gisement de fer du Togo, en 2020 nous commencerons à produire nos propres vehicules très fonctionnels et adaptés aux besoins togolais.
 

 7   USA | 12/31/2017 4:31:12 PM
  Réponse à 4-Kpata Kotoè
 
Même dans les pays développés qui fabriquent des voitures, on trouve toujours des voitures de plus de 10 ans en circulation, très propres et très à jour. Ma Toyota Land Cruiser 2006 n a rien à envier à celles que utilisent les officiels. C est pas l àge de la voiture qui compte. C est de passer les tests demandés par la loi qui est important
 

 6   Holala | 12/31/2017 3:20:58 PM
lorsqu' on n' est pas á la hauteur d' un dialogue, il vaut mieux l' éviter par tous les moyens!
 

 5   DEMOCRATIE INCLUSIVE | 12/31/2017 3:11:41 PM
  Réponse à 1-CHEF 2 FILE DIASPORA
 
tu es vraiment togolais et tu ne sais pas que dans ton pays on ne peut plus , gràce á la vigilence de SEM Gnassingbé, importer de trop vieux véhicules au Togo ?
OK, si tu passes tout ton temps á marcher tu ne peux plus t' informer sur ce qui se fait de positif dans ton pays!
A cété des marcheurs il y a aussi dans ce pays ds gens qui réfléchissent aux bien-ête des populations
Meilleurs v&œlig;ux pour 2018
 

 4   Kpata Kotoè | 12/31/2017 11:56:52 AM
  Réponse à 1-CHEF 2 FILE DIASPORA
 
Faure a fait voter de nouvelles lois limitant l' àge de de mise en circulation et l' etat des voitures importables dans notre patrie !
 

 3   GNAROU | 12/31/2017 10:25:55 AM
Pourquoi negocier avec des transitaires ambulants qui travaillent dans l'illegalité ??

Il faut reformer tout le systeme administratif pour eliminer la corruption sur toute la chaine !

 

 2   jihadiste Atchadam | 12/31/2017 9:26:50 AM
Soyons sincères. Entre le pouvoir et le groupe des 14 guignols qui ne veut pas le dialogue ?
Un petit recul pour mieux vous aider à recadrer votre première réponse.
Le pouvoir a toujours clamé : "C'est uniquement par le dialogue que nous pouvons nous entendre "

Le groupe des 14 guignols a tout le temps répondu : "Nous ne voulons pas d'un nouveau dialogue au Togo. Faure doit partir ".

Après plusieurs mois de marches insensées et idiotes le groupe des 14 guignols cherche un atterrissage du haut des nuages où il se trouvait. Ces guignols disent alors : "Nous sommes disposés à aller à un dialogue, mais nous ne pouvons pas nous asseoir à une table de discussion tant que plusieurs de nos militants arrêtés lors de nos manifestations sont encore en prison. Nous exigeons comme préalable leur libération ".

Le pouvoir, pour faciliter le démarrage du dialogue libère les militants emprisonnés et lève une mesure contre Fabre. Le gouvernement les a appelés "mesures d'apaisement ".

L'opposition revient à la charge et demande la libération de tous les détenus et prisonniers politiques même les prisonniers de l'affaire de l'atteinte à la sécurité de l'état et les détenus de l'affaire des incendies des marchés.

Rectifiez votre première réponse idiote maintenant.
Bande de canailles !
L'opposition est dans une logique : faire partir Faure par la rue. Et ça, elle n'y parviendra jamais !
Le pouvoir est dans une logique respecter la légalité constitutionnelle qui veut qu'un président élu termine son mandat. Et ça, il a le soutien du monde entier et de l'écrasante majorité des togolais. Il y parviendra.

Il n'est pas donné à tout le monde d'être leader politique. Au Togo tout le monde est leader politique. Même des gens qui ne peuvent pas aligner deux phrases correctes comme Fabre ou Habia Nicodème.
 

 1   CHEF 2 FILE DIASPORA | 12/31/2017 8:45:36 AM
Où éTAIENT TOUTES CES VOITURES PROPRES LORS DE MES VACANCES AU TOGO ???

DE LOMé à CINKASSé JE N'AI VU QUE DES VOITURES POUBELLES DANGERS PUBLICS ROULANTES.

LE TOGO DES GNASSINGBé KOI !!!

QUELLE GROSSE MERDE HUMAINE ??

LE PIRE, IL VEUT RESTER AU POUVOIR à VIE.

DEPUIS 5 MOIS, POUR LUI, SE SONT DES éTRANGERS QUI MARCHENT ET QUI ONT éCHOUé DANS LES RUES DE LOMé.

MA PAROLE

UN KOTOKOLI VIT à SÒKÒDĖ

UN MOBA à DAPANGO

UN MINA à LOMé.

UN KABYE à KARA.

MA PAROLE

KESKE T'AS à NOUS EMMERDER à LOMé ???

RETOURNE FAIRE TON PIPO à KARA ET LAISSE NOUS TRANQUILLE à LOMé.

CONNARD JE T'EMMERDE

 


Articles les plus commentés
1. Manifestations des 25, 26 et 28 avril prochains: le gouvernement impose des itinéraires à la Coalition des 14  

2. Le sondage d'Afro-baromètre fâche les militants d'UNIR  

3. Les pratiques sataniques dans l’histoire du Togo : Qui pour délivrer le pays ?  

4. Attaques du convoi des leaders de la coalition : Le doute renversant de Guy Lorenzo  

5. Après le CST : Des plans ourdis pour décapiter la C14  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .