Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:07:13 PM Samedi, 20 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Les vœux de Dr. Yaovi Degli au peuple togolais



  [12/31/2017 1:04:38 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5222 fois | 44 Commentaires
 

Togo  - Voici les voeux de Dr. Jean Yaovi Degli aux Togolais à l'orée de la nouvelle année 2018.




MESSAGE ET VOEUX POUR 2018

Togolaises, Togolais ;
Populations des villes et des campagnes ;
Mes Chers Compatriotes.

Dans quelques heures, l’année 2017 va faire place à 2018. L’année qui s’en va a profondément marqué le monde de diverses manières. Elle n’a pas épargné la Terre de nos Aïeux qui continue de mal se porter. Comme cela est le cas depuis plusieurs années, les problèmes se sont multipliés et ceux qui existaient déjà se sont accentués.

Dans notre cher pays le Togo, les choses ne semblent vouloir s’améliorer sur aucun plan. En dehors du fait que la misère semble avoir définitivement pris possession de la cité et est décidée à s’y incruster et s’étendre parce que rien n’est fait pour l’éradiquer ; que les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et que les riches dont la plupart n’ont aucun autre mérite que celui d’être plus proches de la caisse publique ou des rouages du pouvoir deviennent de plus en plus riches, notre pays s’est encore signalé dans divers domaines comme le mauvais élève de la sous région et du monde. Que ce soit sur le plan politique, économique, social, éducatif, des droits humains, de la justice ; sur le plan sportif, culturel, de la santé, le Togo s’enfonce de plus en plus.

Les problèmes des enseignants, des greffiers, des gardiens de prison, des fonctionnaires de divers services ; le manque d’infrastructures et de matériels sanitaires et les difficultés d’avoir des soins de santé primaire, etc. sont reconduits d’année en année. La non mise en place d’un processus de réconciliation franche et sincère, le manque de volonté politique pour réaliser les réformes indispensables au développement harmonieux du pays sur tous les plans, la mauvaise gouvernance politique et économique avec les détournements graves qui enlèvent souvent toute leur valeur et tout leur mérite à certains projets et/ou réalisations pourtant admirables à première vue mais dont on se rend compte plus tard qu’ils ont été initiés essentiellement dans l’intention de permettre des détournements que pour satisfaire les besoins réels des populations et faire avancer le pays ; la corruption, la concussion, la gabegie, la culture de l’impunité aggravée sur le plan économique où elle laisse l’impression par le déplacement des auteurs d’un poste important ou juteux à un autre que ceux-ci ont reçu la bénédiction de l’autorité avant d’agir ; les injustices de tout genre, le chômage, etc., tous ces maux et bien d’autres encore continuent de décorer fortement le quotidien de notre pays.

Et comme il fallait s’y attendre, ils ont fini par créer un ras-le-bol qui est publiquement exprimé dans la rue depuis le 19 août 2017. L’ampleur de la contestation actuelle qui a pris des proportions planétaires, 27 ans après les événements des années 90 qui ont obligé le régime Eyadèma à accepter un processus démocratique qu’il n’a jamais voulu laisser se mettre sincèrement et véritablement en place, montre que les Togolais continuent d’aspirer profondément à un Etat de droit, à une démocratie qui ne consacre ni une monarchie ni une présidence à vie, de même qu’au bien être comme tous les autres humains. Il n’y a donc pas d’exception togolaise.

Malgré la terreur qui s’est encore une fois exprimée en prenant divers visages, les blessés, les morts et toutes les autres pertes, le Peuple reste vent debout contre la volonté de l’ignorer ou de brimer ses droits dans une gouvernance politique qui refuse de mettre le citoyen et sa Dignité au cœur de ses préoccupations. C’est l’occasion de s’incliner devant la mémoire de
tous ceux qui ont encore donné leur vie, leur chair ou leurs biens pour que notre pays avance. A tous ceux qui sont morts Bâtir le Togo et moi-même souhaitons que la terre soit légère. A ceux qui ont perdu un être cher, nous disons nos condoléances les plus attristées. A ceux-là qui ont été blessés ou touchés dans leur chair ou leur liberté nous souhaitons un prompt rétablissement. A tous ceux qui ont eu une perte quelconque nous exprimons toutes nos compassions. Que les sacrifices ainsi consentis ne soient pas vains.

Malgré le coût énorme de cette situation sur tous les plans, le processus de dialogue sincère qui doit permettre de sortir de cette énième crise sociopolitique tarde malheureusement à s’amorcer pour diverses raisons qui tiennent essentiellement aux acteurs politiques toujours plus préoccupés par leurs intérêts personnels et partisans égoïstes que par une volonté de satisfaire les desiderata d’un peuple qui souffre de sa classe politique et plus particulièrement de ses dirigeants.

La volonté de faire taire la colère du peuple par la terreur armée, les solutions cosmétiques, le semblant de réveil du régime sur les réels problèmes du pays qui sont pourtant récurrents et les proclamations ostentatoires du désir de les résoudre enfin n’ont malheureusement pas réussi à calmer la colère de ce Peuple dont on a toujours clamé le pacifisme et à qui l’on continue de faire tourner la seconde joue pour être giflée pendant qu’il est exigé de lui de chanter les louanges de ceux qui le briment, le pillent, le traitent avec mépris et arrogance, se servent de ses fonds pour armer les milices et autres agents qui lui prennent ses vies et ses droits les plus élémentaires. Lorsqu’un peuple a trop attendu la réponse de ses dirigeants qui ne font rien pour tenir leurs promesses, il arrive un moment où il devient difficile de le convaincre que les lendemains seront meilleurs.

Il est dommage que face à cette situation dramatique, le premier responsable n’ait pas pu prendre la mesure de la gravité de l’heure etsaisir l’occasion dès les lendemains du 19 août pour s’exprimer et s’adresser à son Peuple, présenter ses excuses, expliquer au Peuple qu’il a compris sa colère et proposer des solutions qui auraient pu tout calmer et faire revenir notre pays dans le droit et bon chemin. Au contraire, la politique de l’autruche qui consiste à vouloir trouver la responsabilité de ce qui est clairement la manifestation d’un ras-le-bol général du Peuple dans un prétendu complot international ou djihadiste, dans un leader politique, dans une ethnie à qui l’on promet des lendemains difficiles dès qu’on arrivera à reprendre la situation en main, dans des personnes qui en voudraient à titre personnel et de façon subjective au régime ; la culture de l’argument de la force, le refus de faire des concessions, la volonté d’engager le pays dans des logiques suicidaires, la tentative d’organiser un énième dialogue aux dés pipés ou qui donnera des résultats qui ne seront pas respectés, ne font qu’enfoncer la Terre de nos Aïeux de plus en plus dans le chaos. A cela s’ajoute les errements d’une opposition qui certes, a commencé enfin à se montrer unie et à tenter apparemment de parler officiellement de la même voie mais dont on a d’énormes difficultés à avoir une lisibilité dans les actions. Des manifestations de rue qui ne s’inscrivent pas dans une logique et une stratégie concrètes et précises destinées à résoudre les problèmes ou qui donnent l’impression que l’on se satisfait uniquement de voir ses compatriotes sortir nombreux derrière leur leader ne peuvent être approuvées. Une lutte est destinée à apporter des résultats et des solutions concrètes aux problèmes d’un peuple. Et pour ce faire, dans le cas de notre pays où l’on doit faire la politique de ses moyens, il faut savoir saisir la balle des négociations au bon moment. S’installer dans une dynamique de contestation pour le plaisir ou pour des raisons de populisme, ou alors pousser le peuple en avant pour s’en servir pour satisfaire des intérêts égoïstes et personnels non avoués qui se négocient derrière les rideaux sont inadmissibles. L’opposition tarde trop à prouver qu’elle souhaite transformer en résultats
concrets et positifs pour le Peuple togolais, la gigantesque mobilisation dont elle a bénéficié depuis le 19 août 2017. La prolongation inutile des manifestations sans une réelle volonté de trouver des solutions aux problèmes finira par lasser et surtout par accréditer la thèse d’une alliance objective avec le pouvoir pour ne jamais réaliser les réformes dont certains des responsables de l’oppositionétaient soupçonnés ou taxés dès le départ. Jusqu’à quand, se demande-t-on à juste titre.

La crise actuelle, si elle a des côtés négatifs qui se sont exprimés à travers des violences condamnables d’où qu’elles viennent, des blessés, des morts et des pertes diverses, a cependant un côté indubitablement positif. Elle a prouvé que ce ne sont pas les titres qui mobilisent un peuple et que la crédibilité, la clairvoyance,la rigueur et la clarté de la vision du leader sont indispensables pour mobiliser et soulever des foules. Elle a montré une fois encore que les Togolais ne sont pas des moutons ; qu’ils n’ont pas donné de blanc seing à leurs gouvernants, qu’ils savent exactement quel type de réformes ils veulent et que l’on ne saurait ni s’amuser avec le destin d’un peuple ni refuser de lui offrir le bien être tant qu’il ne manifeste pas de colère, bref tant qu’il ne trouble pas la tranquillité du prince. Les moments d’accalmie sont en politique les meilleurs pour accomplir de grandes et de belles choses qui honorent et grandissent plus le prince que lorsqu’elles sont accomplies sous la menace ou la grogne. Cette crise aura également permis au chef de l’Etat togolais d’ouvrir les yeux et de comprendre que le Peuple a besoin de lui non seulement à ses chevets dans les moments difficiles mais aussi et surtout pour régler les problèmes qui l’accablent. Elle aura aussidémontré une fois encore que la plupart des collaborateurs et conseillers du régime sont essentiellement des courtisans qui, incapables de dire à l’autorité suprême la vérité et de lui présenter la réalité de la situation qui prévaut sur le terrain pour amener à des actions correctives, préfèrent lui caresser les oreilles avec des flatteries pour lui faire croire malgré la misère et la souffrance ambiantes que tout va bien dans le meilleur des mondes et qu’une fois que les supporters du régime qui volent, pillent, briment impunément et qui demandent aux misérables de la République de ne pas toucher à la prétendue « paix» dont ils jouissent sur le dos de la majorité populaire ont fini de se remplir la panse, les autres citoyens qui sont pour la plupart des laissés pour compte doivent applaudir et se réjouir parce que les privilégiés ont le ventre plein et s’amusent avec leur superflus. Elle a enfin démontré le caractère aléatoire des solutions cosmétiques.

Bâtir le Togoespère que lors des quelques sorties vers les populations des profondeurs qu’il a opérées à l’occasion de cette crise, loin de se contenter des effets éphémères des inaugurations et de se satisfaire de ces quelques matériels et infrastructures offerts ici et là, le chef de l’Etat togolais s’est rendu effectivement compte du gouffre qui sépare son gouvernement et le peuple togolais dont il a en main la destinée, le fossé qui existe entre ce qui lui est quotidiennement servi sur la prétendue satisfaction du Peuple et la réalité de ce que souffrent ses concitoyens. Tout régime qui se recroqueville sur ses soutiens habituels qui ont d’ailleurs souvent tendance à se rétrécir au fil du temps et/ou qui n’essaye pas d’étendre sa base par des actions objectives qui apportentle bien être et qui sont appréciées spontanément par un plus grand nombre de citoyens pour susciter en conséquence enthousiasme et adhésion de leur part est un pouvoir qui va à la perdition et qui sera obligé tôt ou tard de se maintenir contre la volonté populaire et par conséquent par la force et la répression. Les applaudissements d’un temps n’ont jamais valu approbation de tout et en tout temps. La curiosité qui pousse quelques citoyens à sortir pour voir le dirigeant ou pour lui serrer la main ne signifie guère qu’ils l’adulent ou l’approuvent. L’histoire qui ouvre ses portes aux grands hommes a besoin qu’un dirigeant s’inscrive au panthéon des figures illustres, non par sa longévité au pouvoir, la peur et la terreur qu’il inspire, sa richesse ou la manipulation dont il peut être capable mais par ses
actes clairs et objectifs sans arrière pensée,en faveur de son peuple qui seul est capable de décerner le ticket d’entrée dans l’histoire.

La liste des maux dont souffre le Togo est longue et le tableau aujourd’hui est des plus sombres. Face à une telle situation, la réaction des gouvernants peut étonner lorsqu’elle donne l’impression que la seule chose qu’ils ont comprise est qu’on veut leur disputer leur pouvoir. Celui-ci n’est d’ailleurs pas un bien personnel.Il appartient au Peuple qui le donne et le reprend. Même si dans notre pays, les élections n’ont jamais traduit dans la réalité la vérité des urnes, il ne faut pas perdre de vue que la source du pouvoir est le peuple qui détient la souveraineté et donne la légitimité. Le jour où le Togo aura l’occasion d’organiser des scrutins véritablement transparents et où la volonté populaire se traduira dans la réalité, cette leçon sera comprise et nul ne pourra plus jamais revendiquer des élections tout simplement parce qu’il est sûr d’y vaincre sans péril. Les autorités togolaises ont donc intérêt à prendre la mesure de la colère populaire actuelle et à rechercher les solutions idoines qui permettent, non de verser de l’onguent sur les plaies mais plutôt de panser celles-ci.

En ce qui concerne l’Afrique, ellene va pas mieux non plus même si quelques poches de bien être commencent par se faire jour surtout dans les pays qui ont accepté et mettent véritablement en œuvre la démocratie et l’Etat de droit. Les guerres, les violences et autres crises au Burundi, au Cameroun, en Centrafrique, en Egypte, en Ethiopie, en Erythrée, au Mali, au Maroc, au Nigéria, en RDC, en Somalie, au Soudan du Sud, etc. nous rappellent que l’Afrique est loin du bout du tunnel. Toutefois, en cette fin d’année, le Libéria de Georges WEAH nous donne quelques lueurs d’espoir de ce que ce pays sortira définitivement de l’obscurité qui l’a dominé depuis les années 90.

Le monde, toujours marqué par le terrorisme, les attentats, les guerres et les catastrophes de toutes sortes, la volonté continue des plus forts de poursuivre la brimade et la violation des droits des plus faibles, le refus de partage et de solidarité, n’a pas été meilleur même si à certains égards on a noté quelques points positifs surtout sur le plan de la reprise économique et dans la prise de conscience de protéger notre environnement.

Malgré tout cela, Bâtir le Togoqui pense que perdre espoir met fin à tout combat et que l’on doit continuer de rêver et travailler à ce rêve pour réaliser des lendemains meilleurs voudrait encore continuer de croire en la perfectibilité des êtres humains et surtout de nos gouvernants qui doivent changer pour le meilleur et faire de 2018 une année plus lumineuse que le clair-obscur que nous a offert celle qui s’en va.

C’est avec cet espoir d’un humaniste convaincu et d’un rêveur éveillé qui désire ardemment voir le monde aller vers le meilleur et le Togo devenircet “or de l’humanité“que je voudrais, au nom de Bâtir le Togo et en mon nom personnel,présenter à chacun d’entre vous tous mes voeux les meilleurs pour la nouvelle année.Et puisque 2017 n’a pas pu satisfaire nos voeux, nous les reconduirons volontiers en partie pour 2018.

A chacun devous,je souhaiteune Bonne et Heureuse Année 2018. Santé, Paix, Succès, Joie, Bonheur, Prospérité et Amour dans la Fraternité et la Solidarité.Que l’Amournaisse et règne plus parmi les Hommes en général et les Togolais en particulier.Que la Paixqui n’est synonime ni de peur, ni de silence de l’opprimé, ni d’acceptation de la bêtise, ni d’une simple absence de guerre et moins encore de la jouissance du bien être par quelques privilégiés,s’installe durablement dans notre pays. Que la Joiesincère et non éphémère qui extériorise cette paix pénèrtre enfin dans les coeurs trop longtemps froissés et/ou meurtris.
Bonne et Heureuse Année 2018 à chacun de vous et à tous ceux qui vous sont chers.Que la Sagesse, la Force et la Beautésoient les règles qui président à tous vos ouvrages afin qu’ils vous apportent Santé, Succès, Prospérité, Amour, Joie et Bonheur. Prenez soin de vous.

A la Terre de nos Aieux, je souhaiteune nouvelle fois un meilleur sort pour 2018. Moins de problèmes et plus de solutionsaux tribulations et autres maux récurrents avec une meilleure compréhension; moins d’égoïsme, de méchanceté, d’injustice, de conflits.Une plus grande tolérance afin qu’il y ait plus d’harmonie dans la cité, surtout sur le plan politique. Que ceux qui ont déjà la paix et le bonheur acceptent de permettre à ceux qui n’en ont jamais eu ou n’en ont pas encore d’en avoir et d’en jouir aussi. Que le Bien qui n’a pas pu être fait depuis des années et surtout en 2017voit finalement le jour ne serait-ce qu’en partie au cours de cette nouvelle année.

A vous nos acteurs politiques, je souhaite une fois encore Santé, Sagesse et Intelligence pour travailler et aider à trouver la bonne méthode et les meileures solutions qui feront avancer le pays vers une réconciliation sincère, un vivre ensemble franc et un développement avec une prospérité partagée. Que la crise actuelle trouve une résolution rapide dans un dialogue franc et sincère qui fasse naître la Démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance sur la Terre de nos Aïeux pour son véritable développement.

Auxgouvernants en particulier, je souhaite beaucoup d’Amourde la patrie et du prochain, moins d’égoïsme et d’égocentrisme afin que tous les actes que vous poserez le soient pour le Bien Être de nos concitoyens. Que Dieu vous aide à cultiver les bonnes valeurs, le bon exemple, l’intérêt général, et à tourner le dos au mal,à la volonté du pouvoir pour le pouvoir, à la culture du chaos, à la patrimonialisation de l’Etat, aux pillageset aux détournementsainsi qu’à tous autres comportements qui ne concourent pas à une évolution positive et au développement de notre pays.Que l’Esprit saint touche vos coeurs.

A l’Afrique, je souhaite un meilleur respect des valeurs cardinales de l’Etatde droit et une avancée résolue vers le développement.Puisse notre continent développer des actions et attitudes positives pour sortir de l’ornière.

Au Monde, j’adresse une nouvelle fois des voeux de plus de Solidarité, de Partage et de Compréhension pour une Humanité meilleure parce que plus juste. Que les relations internationales cessent définitivement d’être une jungle où les plus forts subsistent en dévorant les plus faibles et que l’esprit de partage et de respect mutuel finisse par s’installer entre les êtres humains et entre les nations.Blancs, Noirs, Jaunes, Rouges, nous sommes tous dotés de la même Dignité en tant qu’être humain. Que les actions diplomatiques et humanitaires cessent de viser la destruction d’un homme ou de quelques Hommes pour se concentrer sur le Bonheur des Êtres, de la multitude.

Que les diverses religions et dénominations comprennent que nous sommes tous les enfants d’un même Dieu qui n’a jamais demandé de tuer, de brimer, de violenter pour lui. Il est temps pour les adorateurs de la Divinité de comprendre que Dieunous unit alors que nous nous divisons par la religion.

Que l’Eternel bénisse le Togo;
Que vive l’Afrique, et que prospère l’Humanité.

“Prêts pour la Démocratie, la lutte continue”

Dr. Jean Yaovi DEGLI
Président International de Bâtir le Togo
Prix René Cassin des droits de l’Homme 2017
Prix de Père Modèle 2014
Président d’Honneur de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (L.T.D.H)

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 44   toi-aussi | 1/3/2018 11:55:14 AM
Tous nos opposants sont devenus des lâches et insouciants vis-à-vis du peuple Togolais.
Gagner la popularité est seulement leur élément de communication qui d’ailleurs n’a jamais été transformé en une réalité palpable et transparente. Faire un discours pour se plaire et se distinguer des autres ne sera plus dans les normes de la volonté du peuple. Le peuple veut une opposition unie et non des groupements délabrés qui ne servent que leur propre égotisme, égoïsme et pragmatisme. Tout cela est du passé.
Opposants togolais, le peuple veut entendre de vous tous et pour le bénéfice de l’union du peuple togolais : VIVE LA COALITION TOGOLAISE ! Voilà les vœux des togolais en ce moment précaire, sévère, dangereux et vicieux au Togo.
Donc moi j’en profite pour souhaiter la sante du fer pour la coalition de l’opposition du régime de bras de fer contre la population paisible togolaise.
Mes meilleurs vœux de réussite, de transparence, de compréhension et surtout de travail pour l’union nationale dans la gratitude du « Sacrificateur Souverain, Jésus », la maitrise de soi, dans l’humilité, la sagesse et l’amour du peuple et la nation, la terre de nos aïeux.
 

 43   toi-aussi | 1/3/2018 2:44:00 AM
Comment et pourquoi le Togolais n’apprend rien pour toujours. Oui, C’était la fin de l’année 2017. Tout le monde le savait, même les aveugles aussi savaient ça. Même la grand-mère loin dans brousse savait la fin de l’année. Combien de dirigeants politiques ont besoin de souhaiter les vœux de nouvel aux Togolais qui n’ont même pas d’ailleurs fêté dans la paix, la sérénité, la prospérité ; mais dans la mascarade politique et dans les conditions sordides ; un peuple affamé par son propre gouvernement, un peuple cicatrisé par des bastonnades, viols, pillages, tortures militaires et emprisonné, rendu esclaves domestiqués sous-couvert citoyens Togolais par une bourgeoisie militaire et civile.
Jusqu’à quand ces opposants comprendrons que l’union fait la force ? Jusqu’à quand ces opposants prendront les Togolais comme de la viande à la chaudière ? Apparemment, ils n’ont rien appris. Oui, je le crois bien. Pourquoi ne pas choisir le chef de fil pour délivrer au peuple Togolais leurs vœux de Nouvel Année ? Chacun d’eux sortait de son petit coin tiré à quatre épingles pour défiler devant les caméras pour diffuser son propre eulogie de vœux de nouvel an à la population. C’est leur manière de faire qui a toujours retardé l’avancement du pays et des lors à plonger le pays et la population incandescente et dans l’amertume. Si le chef de fil de l’opposition Mr. Jean P.B ne peut le faire avec la bénédiction des 14 de la coalition, donc, quoi alors ! Sont-ils tous encore devenus des hypocrites vis-à-vis du Grand « Chevalier » Mr. Tikpi Atchadam qui leur avait tiré la gorge et appauvris leur poches ? Maintenant tous ils s’agitent, tremblent comme des poissons pris en otage dans les filets des pécheurs à la plage.
A quoi bon la coalition des 14 partis si chacun de vous sort de son maquis pour délivrer son eulogie de nouvel année au peuple Togolais! Ce ne sera plus une affaire de famille, mais plutôt la voix unique d’un peuple uni et solidaire. Que la terre de nos aïeux vous guide dans cette lutte nationale pour la libération politique, économique et sociale du Togo, notre chère patrie. Le mal du pays est déjà fait et démesuré, la lutte sera longue, serrez vos ceintures pour une longue marche vers un avenir de prospérité, d’indépendance et d’auto-suffisante de notre Togo, la terre de nos aïeux.
 

 42   Échec | 1/2/2018 10:27:55 AM
Fabre a accepte de se prostituer avec Tikpi et le résultat est là.

L'opposition a perdu et ne s'en relèvera jamais
 

 41   Fiadégnon | 1/2/2018 9:50:34 AM
  Réponse à 34-takpara
 
Je te soutiens 5 sur 5 compatriote Takpara, il faut commencer par éliminer un à un autour de Faure les vautours qui le soutiennent et le protègent, des gens comme : Gilbert Bawara, Christophe TCHAO, la Béninoise aux grosses lèvres, Yark Daméhane, Masina, les généraux mafieux, Toméga Victoire, Kofi De Souza etc... et vous verrez que le pouvoir tombera de lui même comme un fruit mûr.
 

 40   ESSOWAVANA | 1/2/2018 6:14:31 AM
  Réponse à 39-Claude Dogbatsê
 
Merci mon frère DOGBATSE
Après avoir erré à travers le monde sans succès cet escroc d'avocat revient nous faire la leçon. Qu'il s'en aille merde alors!
 

 39   Claude Dogbatsê | 1/2/2018 3:12:46 AM
Cet escroc d’avocat doit aller se taire avec son opportunisme. Il se dit president d’un machin de 3 membres. Il y a la société civile s’il veut vraiment aider au lieu de nous écrire des ordures.
 

 38   GNAROU | 1/2/2018 12:24:01 AM
  Réponse à 37-Abladjo
 
On ne dit pas perplexité !!

On dit plébiscité !!

Abladjo ce n'est pas moi qui ecris ces conneries ! C'est un opposant qui se fait passer pour GNAROU !!

A force de marcher et de chanter en EWE, ils perdent les residus de la langue francaise !

Toi aumoins, tu devrais reconnaitre le vrai GNAROU meme dans la nuit profonde ...!!!


 

 37   Abladjo | 1/1/2018 10:56:33 PM
  Réponse à 10-GNAROU
 

" nous avons un president perplexité en 2015 par l'immense majorité des togolais"

Dixit Gnarou.

Perplexité tu dis. Par la majorité des togolais tu affirmes. Comme tu peux avoir raison.

Le mensonge est souvent difficile et avec des bouteilles de fin d année, la langue est moins habile.

Oui la majorité des togolais était perplexe quand à la fraude de 2015.

Bonne année à toi. On attend toujours les vœux de Tchalevi simplet tokounon et muet


 

 36   A César... | 1/1/2018 9:42:11 PM
  Réponse à 34-takpara
 
" LE FOURGON DE LA BCEAO, CE N'ÉTAIT PA DEGLI, CETAI LE FONDATEU DU JOURNAL SATIRIQUE FORUM HEBDO QUI MONTÉ LE COUP, UN AUTRE PATRIOTE."
Il s'agit là d'une demi-vérité. Ce coup (BCEAO) a été attribué à FOLY Bertin directeur de Publication du Journal satirique "LA PAROLE". Forum Hebdo n'était pas un papier satirique; et son directeur était Gabriel AGAH
 

 35   Gondwana | 1/1/2018 9:37:54 PM
Des idio c'est opposant
 

 34   takpara | 1/1/2018 9:21:01 PM
  Réponse à 32-GNAROU
 
DEGLI EST UN VRAI PATRIOTE, N'EN DÉPLAISE À EUX QUI VEULENT REFAIRE L'HISTOIRE. C'EST LE SEUL A AVOIR TENTÉ LE SEUL VRAI COUP D'ÉTAT QUI A FAILLI EMPORTÉ EYADEMA, QUI A SAUTÉ LA CLOTURE DU CAMP RIT, LE SEUL A AVOIR FAIT CONFIANCE A TOKOFAI, TANDIS QUE GILCHRIST S'EN MEFIAIT , PARCE QU'IL N'ETAIT PAS SUDISTE.

LE FOURGON DE LA BCEAO, CE N'ÉTAIT PA DEGLI, CETAI LE FONDATEU DU JOURNAL SATIRIQUE FORUM HEBDO QUI MONTÉ LE COUP, UN AUTRE PATRIOTE.

AUJOURD'HUI, IL NOUS FAUT DES GENS COMME EUX, UNE BRANCHE ARMEE, POUR FRAPPER ET ÉLIMINER PR DES ACTIONS PONCTUELLES, DES GENS COMME BAWARA, TCHAO CHISTOPHE, AU LIEU DEVISER LE DICTATEUR SAGUINAIRE, IL FAUT FRAPPER AUTOUR DE LUI, JUSQU'A CE QU'IL SENTE LE DAGER APPROCHER.
 

 33   Politic Folkloric | 1/1/2018 8:46:51 PM
  Réponse à 12-Les propos d'Akuffo
 
Trio Madjési de la politique togolaise
_________________-
ce nom correspond bien au petit groupe de folklore politique qui est allé déranger Son Excellence monsieur Akuffo?"
 

 32   GNAROU | 1/1/2018 11:21:04 AM
  Réponse à 31-Dahomey
 
Parce qu'il n' y pas de medias au Togo !!

Ce sont des distributeurs de tracts !

 

 31   Dahomey | 1/1/2018 9:40:53 AM
  Réponse à 26-El Niño
 
QUE LE DISCOURS DE NOTRE PRÉSIDENT SOIT CETTE FOIS UN DISCOURS DE PAPA A SES ENFANTS. UN PRÉSIDENT QUELQUE SOIT SON ÂGE, DEVIENT LE PAPA DE TOUS ET DOIT ÊTRE AU DESSUS DE LA MÊLÉE. CELA N'A PAS ETE TOUJOURS LE CAS POUR LE PRESIDENT FAURE. D'AILLEURS IL EST A L'AISE AVEC LES MEDIAS ETRANGERS QUE CEUX DE SON PROPRE PAYS.
 

 30   Incendie Franmasson | 1/1/2018 3:27:30 AM
Double jeux.
 

 29   Le Vrai Jay Bon Jeu | 1/1/2018 2:31:57 AM
  Réponse à 10-GNAROU
 
Dixit Gnarou..

~~~~~~~~~~~~~~~~~" : Je suis un fervent defenseur de FAURE sur ce site depuis 2005 !! Et avant, son pere .
Un fervent defenseur de mon ethnie !! Un vrai patriote au service de mon pays !!"~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Observation:

les faits sont taitus.. gnarou

Non, tu es un villageois ( meme etant dans une cite') au service d'une famille gnassimgbe' et de son ethnie..!!

Pas un Patriote togolais.. !!!
et libre a' toi de continuer a' defendre une famille et non une "Institution democratique .."!! Nuance..
depuis quand eyadema connait democratie ??? et tu es derriere un ce marmiton???

tu as leve' le voile..sur ton Ignorance democratique a' la servitude d'une ethnie.. , et d'une famille.

Pitoyable...

fake Zorro!!!! Hiiiiiiiiiiiiiiiii

Bonne Annee 2018 tout de meme ...
 

 28   Kozah Nostra | 1/1/2018 12:57:49 AM
Persuader et convaincre des analphabètes qui ne comprennent que le langage des armes et de la violence? BON COURAGE ISSIFOU!!! Il Faut plutôt établir un rapport de force comme l'opposition l'a enfin compris!!! Le pouvoir mafieux des analphabètes GNASSINGBE a la force des armes, l'opposition a la force du nombre et du peuple. DANS CE CAS LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS. AUCUNE FORCE N'A JAMAIS VAINCU UN PEUPLE QUI LUTTE POUR SA LIBERTÉ!!!
 

 27   ISSIFOU | 1/1/2018 12:33:12 AM
Tout en restant réservé quant à l'opinion sous-jacente du Dr Dégli venant de son long développement qu'il vient de nous servir sur la récurrente crise togolaise, il a tout de même raison de rendre responsable toute la classe politique sur les causes et la persistance de cette crise puis en les renvoyant dos à dos pour ce qui concerne les violences verbales et physiques dans le pays durant plusieurs décennies. Au sujet justement des violences, il a oublié de relever que les hommes politiques de l'indépendance à ce jour ont continué à utiliser les stratégies et les moyens d'action que leurs aînés avaient employés pour combattre le colonisateur. En effet, les patriotes et nationalistes ont utilisé l'insoumission et la désobéissance civique, parfois violentes, comme moyen de lutte contre l'oppression pendant qu'en réponse, l'oppresseur usait de la répression. L'opposition et le pouvoir ont hérité et copié ce vieux système en oubliant que nous vivons dans un état libre et indépendant et que notre politique doit viser désormais le développement économique et social. L'opposition, face au pouvoir qui a le droit et la force de son côté, ne devrait plus se comporter comme dans le bon vieux temps, mais chercher plutôt à persuader et à convaincre son adversaire. Il faut adapter la lutte politique à son temps, ce qui ne devrait plus entraîner des violences avec des victimes inutiles.
 

 26   El Niño | 12/31/2017 11:38:00 PM
  Réponse à 16-Akpama
 
Le président INUTILE des togolais dit qu'il va prononcer son discours inutile et sans intérêt le 3 janvier 2018. Tchalévi Simple est toujours bizarre, distinct, et surtout très perdu.

A tous mes compatriotes togolais, je vous souhaite une Bonne & Heureuse Année 2018. Que la nouvelle Année 2018 nous apporte: Santé, Paix, Démocratie, et surtout ALTERNANCE.

Bonne Année 2018
 

 25   Hummmm | 12/31/2017 8:22:54 PM
  Réponse à 22-KASSANDA
 
Le monde à l'envers. L'invectiveur en chef Kassanda donne des leçons de courtoisie et de tolérance. Souhaitons que ce soit sa résolution pour 2018.
 

 24   Kofi | 12/31/2017 8:13:23 PM
B😊NNE 😊NNEE !!!

à tou(te)s les compatriotes et débatteurs d'Icilomé sans distinction d'opinion politique.

Pour paraphraser EB-T : Santé Vie et Force. Pour des joutes encore plus vigoureuses en 2018.

Avec les politicien(ne)s togolai(se) c'est sûr qu'on ne va pas s'ennuyer.
 

 23   Kofi | 12/31/2017 8:12:18 PM
B😊NNE 😊NNEE !!!

à tou(te)s les compatriotes et débatteurs d'Icilomé sans distinction d'opinion politique.

Pour paraphraser EB-T : Sans Vie et Force. Pour des joutes encore plus vigoureuses en 2018.

Avec les politicien(ne)s togolai(se) c'est sûr qu'on ne va pas s'ennuyer.
 

 22   KASSANDA | 12/31/2017 7:57:07 PM
  Réponse à 20-jihadiste Atchadam
 
@ Agossi

Quelle démission de la pensée ! De la part de
ratés comme c'est à peine étonnant.
L'autre zozo de Agossi vient raconter fièrement que les institutions qui vous accompagnent vers le développement vous félicitent.
Ah bon ! Rien que ça ?
Quelles institutions ?
Donc lesquelles institutions souhaitent le développement du TOGO ou carrément de l'Afrique ?

Mais d'où sortent ces togolais qui on dirait ont ratée leur éducation.
Les véritables enjeux de développement et les mécanismes de fonctionnement du monde occidental vous échappent faible d'esprit que vous êtes.

Aucune organisation internationale ne veut le développement de l'Afrique pas plus qu'elles n'ont souhaité le développement de la Chine.

Quand des gens sérieux s'expriment même si vous êtes pas d'accord la moindre des choses c'est d'essayer de comprendre et non invectiver bêtement.

Essayez d'être à un niveau de réflexion acceptable avant d'insulter quelqu'un qui a déjà prouvé comme Jean Degli.

 

 21   GNAROU | 12/31/2017 7:48:48 PM
Je suis un fervent defenseur de FAURE sur ce site depuis 2005 !! Et avant, son pere .
Un fervent defenseur de mon ethnie !! Un vrai patriote au service de mon pays !!

Ce que DEGLI décrit dans son message touche à peu pres la realité de la situation politique, sociale et economique de ce pays !!
Mais c'est la methode que préconise l'opposition pour une alternance politique qui pose probleme.
D'errement en errement , l'opposition togolaise a fini par faire croire aux togolais qu'elle etait moins crédible que le regime au pouvoir !!

Ne nous voilons pas la face . Les maux cités par DEGLI existent bel et bien . Et meme prennent de la proportion !!
Mais c'est notre opposition qui accorde de la légitimité au pouvoir en place !! Elle est meme devenu de part ses prises de position l'assurance vie du gouvernement !!

Bonne et heureuse année à Monsieur DEGLI dont le patriotisme ne souffre d'aucun doute !
-----------
Mon cher "FAUX GNAROU " , Un maitre reste un maitre. Il a toujours un tour dans son sac !!
Combien de temps vas-tu continuer par te ridiculser encore ??

Je ne te souhaite pas la bonne année!! Que lucifer te souhaite la bienvenu dans son royaume en 2018.....!!!


GNAROU !!! est une marque deposée !
 

 20   jihadiste Atchadam | 12/31/2017 7:36:31 PM
Dites moi. Il est qui lui là ?
Vraiment les gens croient qu'ils valent quelque chose hein !
Degli, laisse moi te dire une chose. Tu n'es rien et tu es un un vaurien en plus.
 

 19   Agossi | 12/31/2017 7:25:11 PM
Il sort d'où lui. Oooh, les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et les riches encore plus....... bienvenue dans le monde capitaliste dans lequel nous vivons, idiot. C'est le même triste constat en Allemagne, aux USA, au Japon, en France aux Royaumes Unis.
Par contre la ou toi avocat aux critères de réflexion versatiles ne voit que du négatif, des institutions du monde entier notamment celles qui comptent et qui nous accompagnent dans notre développement nous félicitent et sonT optimistes en l'avenir du Togo.
Franchement qu'est ce qu'on a à foutre de tes analyses de chambre à coucher, surtout que tu n'as non seulement jamais rien apporté à ce pays et tu continues d'ailleurs à ne rien apporter. Au contraire tu es et tu resteras contre productif pour ce pays.
FOUS LE CAMP À TOUT LE MONDE UNE FOIS POUR DE BON ET VA TE CACHER. BANDIT
 

 18   Appointment with ... | 12/31/2017 7:00:49 PM
Monsieur Dégli,

Organisé en partenariat avec la -Commission nationale consultative des droits de l’homme- (CNCDH), le prix -René Cassin pour la paix- récompense les projets d’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme menés dans les écoles et les établissements scolaires.

Plus essentiellement, le prix -René Cassin pour la paix- vise à récompenser et à valoriser, tant au niveau académique que national, les meilleurs projets d’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme réalisés *dans les écoles élémentaires, *dans les collèges et *dans les lycées publics et privés sous contrat.

En France par exemple, le -prix René Cassin pour la paix- est décerné chaque année par le ministère de l’Éducation nationale et la Commission nationale consultative des droits de l’homme.

Il est destiné à récompenser une action forte et exemplaire, éventuellement inscrite dans un projet d’établissement, et qui porte sur un thème lié à la promotion et à la protection des Droits de l’homme en France et à l’étranger.

Tous les élèves de collèges, de lycées d’enseignement général et technologique et de lycées professionnels des établissements publics et privés sous contrat et des établissements à l’étranger peuvent y participer.

Le prix des Droits de l’homme René Cassin récompense deux types de réalisation et d’engagement en faveur des Droits de l’homme, *l’un thématique, *l’autre général. Des mentions spéciales peuvent être attribuées.

Alors Monsieur Jean Dégli, dans quelles écoles élémentaires togolaises, *dans quels collèges togolais et *dans quels les lycées togolais avez-vous présenté et argumenté un projet (conçu et élaboré par vos soins) d’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme ?

Où ? Quand ? Devant quelle auditoire ? Devant quel jury ? Jury composé de qui ?

De vains et médiocres bavardages ânonner avec opportunisme ne constituent pas un projet éducatif pauvre Jean Dégli!

Occuper l'espace médiatique dans le seul souci de valoriser sa propre personne ne constitue pas un projet éducatif.

Monsieur Jean Dégli, croyez-vous que tous les togolais sont borgnes ou aveugles ?

Arrêtez de prendre les togolaises et les togolais pour des couillons avec l’étalage de vos "petits arrangements indécents", et vos fanfaronnades qui deviennent insupportables !

Des bouffons ayant votre profil prolifèrent au Togo et polluent le Togo.

Le Togo veut s’en débarrasser !

Vous prétendez être détendeur d’une improbable distinction dénommée : -Prix de père modèle- ? Soit, c’est une vaste farce ! Soit, c’est une piètre dégliniaiserie.

Monsieur Dégli Jean, cessez d’arsouiller les togolaises et les togolais avec vos rodomontades nullissimes !
 

 17   Général Okonko# | 12/31/2017 6:15:07 PM
Il a oublié son grade de colonel, c'est quoi cette affaire ? Dégli dans la brousse ghanéenne quand il préparait son coup d'Etat avec Tokofaï et Kanakotom s'était autoproclamé Colonel, juste pour être le vrai chef car Tokofaï était un vrai lieutenant et Kanakotom un vrai commendant. Mon cher Dégli tu n'as pas une photo avec ton béret et tes galons (tes cordes comme on dit chez moi) ? Merci pour tes voeux ça m'a fait chaud au coeur.
 

 16   Akpama | 12/31/2017 5:31:15 PM
Faure prononcera son discours Sur " l'etat de la Nation" ce soir a 20h Gmt
 

 15   Kozah Nostra | 12/31/2017 5:20:24 PM
Drrrr Degli, on ne comprend pas bien e prises de position. Tu es avec le régime mafieux des man.geurs de ch.ien ou tu soutiens la lutte de libération du peuple togolais du joug des ANALPHABÈTES GNASSINGBE??? Engage-toi franchement!!
 

 14   Francke | 12/31/2017 4:47:42 PM
Jean degli un vrai voyou de la conférence, son titre vient d'où des reliques de la conférence et du aujourd'hui il se fait libérateur soutenu par des vauriens comme de leurs habitudes tribaliste l'on se demande c'est à quel jeu ces conglomérat de diplômés se livre
 

 13   Franck | 12/31/2017 4:34:39 PM
Voilà un grand truand qui étale un cours on ne sait lequel en oubliant qu'il fait partie de ceux là venus de la diaspora alimentaire se prenant pour exilés ont commencé par dilapider les caisses de l'État à la salle fazao pour un réquisitoire qu'une conférence nationales en s'octroyant des perdiems colossaux ,aujourd'hui ce faux juriste ou Dr en droit n'est qu'une caisse à résonance, il jouit de quelle légitimité pour prétendre adresser un vœu à un peuple martyrisé par leur incongruité de la transition, presque tous les pays africains ont eu des régimes issus de force armée et ont organisé les conférences nationales, jjrawling a pris le pouvoir dans un grand bain de sang aujourd'hui ces nullards sudistes comme ils l'ont été le soutiennent alors qu'au Togo c'est un petit microbe qui est extirpé pour éviter une contagion et une contamination, ce qui n'a pas suffît à Gilchrist d'orchestrer la déstabilisation à outrance jusqu'à endeuiller nombre de familles, on le laisse de côté pour focaliser les yeux sur un innocent libérateur ce qui a prouvé que son impopularité et sa retraite ont débouché sur une humiliation confirmant sa cruauté que dieu n'est pas aussi ingrat comme il le pense.
L'histoire du Togo doit être bien comprise pour éviter les torpilles et les individus comme les jeans et apparentés sont des ingrats méconnaissant les actions de dieu qu'ils pensent adorer, ils sont tous hypocrites ces sudistes qui prennent les autres ethnies comme leurs subalternes et en s'inscrivant dans cette logique comme on le constate aujourd'hui ces pseudo opposants et démocrates n'auront jamais le pouvoir et comme c'est aussi de leur coutume ils crieront au voleur,qui est vraiment le voleur l'opposition togolaise n'est pas crédible moi même j'ai milité dans ses rangs et j'ai constaté leur égoïsme et leur hégémonie sectaire ,le jour ils sont opposants,la nuit lils font des réunions tribalistes oubliant qu'on cache les choses aux hommes pas à dieu à la providence
 

 12   Les propos d'Akuffo | 12/31/2017 4:20:59 PM
Le dilemme posé par Akuffo au Trio Madjési de la politique togolaise :

' Peut-on dire que je suis le médiateur ? Sachez que tout le monde veut aider les frères togolais à régler leurs problèmes surtout les pays voisins et leurs chefs d'Etat. Bien-sûr moi-même et les présidents du Burkina et du Benin.

En ce qui concerne les modalités du dialogue, revenez me voir quand vous aurez mis fin aux manifestations de rue.''
 

 11   PasToi! | 12/31/2017 3:05:23 PM
Cette figure orgueilleuse m'inquiète! Dire qu'il prépare un coup n'est pas exagéré! L'argent ne peut pas tout!
 

 10   GNAROU | 12/31/2017 3:05:18 PM
Ce monsieur de l'opposition n'a qu'à garder ses vœux pour lui, il fait une mauvaise analyse de la situation, nous avons un président perplexité en 2015 par l'immense majorité des togolais et c'est celui qui n'a pas gagné les élections qui s'allie avec un djihadiste financé de l'étranger qui voudrais prendre le pouvoir par la rue. C'est la seule explication possible de la situation et face à cela qu'est qu'il faut faire, force doit rester à la loi, la loi préconise qu'on rétablisse à tout prix l'ordre publique et c'est ce que fait les forces patriotique de l'ordre. Je suis payé par LOME II pour expliquer et faire comprendre à l'immense majorité d'étrangers qui se connecte à ce site unique et seule vérité de la situation. Même la TVT n'est pas aussi claire que moi GNAROU dans l'explication de la crise. La seule chose à faire, les opposants doivent accepter la main tendue du Dieu FGE et aller dialoguer sans médiateur, est ce qu'on a eu besoin de médiateur pour manifester et détruire les biens publics le 19 aout dernier. Soit vous acceptez ou on vous matte un point c'est tout. LOME II sera content de moi, juste un clin d'oeil au Dieu du TOGO
 

 9   de Souza Felix | 12/31/2017 2:53:53 PM
Mr.Degli soit enfin serieux. Si tu penses rester dehors et critiquer les autres alors là , tu dois être de mauvaise foi et tres louche.

Apporte alors ta contribution et les solutions.Trop prétentieux . too know.quel égoisme?
 

 8   Etienne Eyadéma | 12/31/2017 2:17:27 PM
  Réponse à 1-TRUMP
 
Respectez vous un peu aklassou de Témédja.
 

 7   Gavi LeForgeron | 12/31/2017 2:07:22 PM
Quel verbiage ?

''Prix de Père Modèle 2014''

Ah bon ? Malgré l'escroquerie au TPI Rwanda.
 

 6   Boulevard | 12/31/2017 1:51:01 PM
Qu'est-ce que c'est que cette compilation médiocre.

Qu'est-ce que c'est que cet alignement de "prix bidon" qui n'ont de mérite qu'équivalent aux corrompus, aux véreux, qui en sont les promoteurs.

Jean Dégli, tu deviens pathétique !

Fossoyeurs du Togo : Stop talking !

Fossoyeurs du Togo : Stop doing your dirty show off !

Jean Degli, monsieur le prétentieux, ferme ta gueule.
 

 5   EZOZIMNA KAMKPE | 12/31/2017 1:42:15 PM
  Réponse à 1-TRUMP
 
Mes vœux les meilleurs au président Faure .Le garant de la constitution actuelle qui lui permet d'être toujours au pouvoir.Faure sera candidat en 2020, en 2025 en 2030 ,sera sera sera candidat car le peuple qui marche l'avait voté massivement et va bientôt le revoter massivement car il laur donnera de l'argent pour les convaincre puisqu'il en a beaucoup.HIHIHIHI opposition Foutu à jamais .
 

 4   PAIY | 12/31/2017 1:37:14 PM
des mots que des mots de 4 mots
 

 3   GBOGBOYAGBO | 12/31/2017 1:36:46 PM
  Réponse à 1-TRUMP
 
DES PROCèS SANS PREUVE.............
 

 2   TOUGNOWOU | 12/31/2017 1:35:15 PM
  Réponse à 1-TRUMP
 
Les écrits d'un encensé qui n'a aucun respect pour les ainés.Dégli te dépasse en réflexion et en dignité.Tu connais quoi toi qui veux embêter un digne fils de la liberté et des valeurs de l'alternance politique ?
 

 1   TRUMP | 12/31/2017 1:20:05 PM
On a que faire des voeux d'un faux avocat, d'un escroc, d'un assassin notamment l'assassinat de Tavio Amorin, d'un braqueur, notamment le braquage du fourgon blindé de la BCEAO en 1993, de l'assaillant terroriste notamment le commando qui a attaqué le camp RIT en 1993 et qui a assassiné feu général AMEYI.
Qu'il dégage ce fumiste opportuniste de la secte des miliciens de Togo Debout dui n'a pour objectif que de déstabiliser les institutions.
Dégli! tu n'es qu'un imbécile! Va au diable et que l'année 2018 te soit lourde auprès de satan!
 


Articles les plus commentés
1. Statut de Jérusalem et vote du Togo à l’Onu : L’heure des représailles !  

2. Adjamagbo Johnson insiste sur des solutions à la crise avant toute élection  

3. Manifestation des femmes samedi : Légère modification des itinéraires  

4. Antoine Randolph écrit à Yark Damehame  

5. Bolloré dément son chiffre d’affaires au Togo  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .