Le portail togolais par excellence !   Boutique  |  Immobilier  |  Séduction  |  Annonces  |  Publicité   

Proposer un site
 Rechercher   dans
Web togolais   Nouvelles   Annuaire téléphonique  
Home Contributions
Forums
Rencontre
Annonces
Annuaire
Videos
Togo
IMMOBILIER



   | Poster un nouveau message | Répondre au message
Titre Auteur Date
Tikpi Atchadam : Ils l’ont condamné à mort !  herve25
[Répondre]
8/21/2017
6:49:46 PM
« Ils », c’est cette minorité usurpatrice, arrogante à la tête de notre pays qui se croit tout permis.
« Ils », c’est ceux-là qui se sont arrogé le droit de décider de la vie des Togolais
« Ils », ce sont ces officiers de pacotille, ayant acquis leur promotion en tuant des Togolais.
« Ils », ce sont ces nouveaux milliardaires de la honte, hommes et femmes, conscients de l’illégalité des biens qu’ils détiennent, et qui ont donc peur de l´alternance.
« Ils », ce sont ces arrivistes, pour la plupart médiocres donc incompétents , directeurs de services, ministres, détourneurs impunis de deniers publics, qui ne doivent leur fulgurante promotion qu’au népotisme et au zèle.
« Ils », c´est cette catégorie de Togolais, toutes ethnies confondues, qui gravite autour de la minorité arrogante, et qui, par ignorance, par méchanceté, par jalousie, par égoïsme ou par cupidité, préfère le statu quo à tout autre changement politique au sommet de l’État.
Pourquoi certains Togolais veulent-ils alors la mort ou se réjouiraient-ils de la mort du leader du PNP?
Grâce à son discours direct, authentique, dénué de toute hypocrisie et de tout calcul politicien, Tikpi Atchadam a réussi en si peu de temps à faire de sa formation politique l´une des plus crédibles, sinon la plus crédible du moment dans le paysage politique togolais.
Réunions hebdomadaires, tournées et meetings à l’intérieur et à l,extérieur du pays, brillantes interviews sur les médias ont permis au leader du parti du cheval de poser ses marques et de faire la différence. Une telle rapide ascension d’une formation politique portée sur les fonts baptismaux il y a à peine quatre ans suscite naturellement des envies et des jalousies au sein de la classe politique traditionnelle. Mais pour Tikpi Atchadam le danger ne peut pas venir de ses amis de l´opposition, même si chaque leader politique se bat pour convaincre les populations et occuper le terrain.
Le régime cinquantenaire des Gnassingbé qui continue à résister au vent démocratique et qui a presque réussi, par mauvaise foi et subterfuges de toutes sortes, à émasculer l’opposition traditionelle, espérait avoir désormais un grand boulevard devant lui sans grande résistance pour réaliser son plan: régner à vie sur le Togo, quand apparut Tikpi Atchadam.
Considéré au départ comme un feu de paille, Tikpi Atchadam a réussi, patiemment et intelligemment à hisser très haut son parti politique de telle sorte qu´il menace aujourd’hui, par ses prises de positions pertinentes et bien ciblées, le pouvoir usurpé de Faure Gnassingbé. Nous savions que le pouvoir de Lomé, jusqu’au-boutiste, ne reculera devant rien pour continuer à enfoncer le Togo dans les tréfonds de l´enfer.
Mais de là à vouloir attenter à la vie d’un leader politique comme Tikpi Atchadam dont les discours ne prônent que l´amour entre togolais et la non-violence, reste un mystère.
Si nous nous amusons à décortiquer par exemple le dernier discours du président du PNP le 02 Juillet dernier au meeting d´Agoeyinvé, nous nous rendons rapidement compte que les idées de Tikpi Atchadam sont très loin de la violence, du tribalisme et de l’extrémisme religieux.
« «Le jour J», sortez dans une tenue correcte et responsable, les mains nues. Nous allons nous livrer à une véritable procession de pacifistes. Mais, nous ne pouvons le réussir qu’en étant pacifiques, sachant que : « la victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée …» »(Mahatma Gandhi).
Le chantre de la non-violence ajoute :
« En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur (…) Le sang versé aujourd’hui est une graine du conflit de demain, donc du sang en perspective. Un homme tombé aujourd’hui est une graine de conflit de demain, et des morts en perspective. A cette cadence nous ne nous en sortirons jamais (…) nous serons, le « jour J », une armée de femmes et d’hommes pacifiques. Ni violence verbale, ni violence physique, tel est le mot d’ordre de la marche des spoliés.»
Voilà quelques extraits du discours du 02 Juillet 2017 qui montrent à profusion que Tikpi Atchadam est loin d´être ce leader politique violent qu´on veut nous faire croire.
En tant que citoyen togolais et leader d’un parti politique n’est-il pas de son devoir de dénoncer les abus du régime de dictature dont la politique prédatrice fait souffrir les togolais depuis un demi-siècle?
La Constitution Togolaise, même bancale, ne donne-t-elle pas le droit à tout togolais de s´opposer à l’autorité politique irresponsable dans les normes de la loi?
C’est ce que fait le président du PNP en appelant dans son discours les populations à sortir le jour « J » pour réclamer les conditions d´une meilleure gouvernance politique, tout en insistant sur le caractère non-violent et pacifique des manifestations. Combien de fois n´a-t-il pas cité le chantre de la non-violence Mahatma Gandhi pour illustrer ses intentions?
« Il n’est pas question de revendiquer la tête de Faure ou celle de qui que ce soit. D’ailleurs : « la non-violence est la loi de notre espèce tout comme la violence est la loi de l’animal » (Mahatma Gandhi)
C’est pourquoi, le PNP a, depuis toujours, pris ses distances avec la violence verbale comme physique. Nos manifestations ont toujours été pacifiques.
…Aux manifestants : pas d’insultes, pas de casse, pas de feu ni barricades. Mieux, montrez du respect à ceux qui sont là pour l’encadrement de la manifestation ; partager le sourire avec eux ; donnez-leur de l’eau s’ils ont soif, pourquoi pas ? »
Encore quelques parties du message du PNP de dimanche 02 Juillet qui mettent l´accent sur le caractère non revenchard des intentions politiques des responsables de cette formation politique. « il n’est pas question de revendiquer la tête de Faure ou celle de qui que ce soit…»
Pour Tikpi Atchadam la finalité de son combat politique ne sera pas une chasse aux sorcières qui consisterait à prendre une quelconque revanche sur qui que ce soit. Le leader du PNP sait très bien que la violence n’a jamais résolu aucun problème de façon durable. Aussi, cite-t-il une fois encore Gandhi, selon lequel la violence ne serait que l’apanage des animaux et non de la gent humaine.
Aux manifestants qui sortiront le «jour J» Atchadam adresse un message d’amour et de non-violence et les appelle à s´écarter de toute idée d’animosité envers les forces de l´ordre, avec qui ils doivent au contraire fraterniser.
« Ce n’est pas une affaire de Lomé, d’Aného, de Tsévié, de Kpalimé, d’Atakpamé, de Tchamba, de Bafilo, de Mango, de Dapaong, etc.
Ce n’est pas non plus une affaire d’Ewé, de Moba, d’Ana, de Kabyè, d’Akposso de Tchamba, de Tem, de Mossi, de Nawdem et que sais-je encore ?
…Il est clair que demain, les bâtisseurs de la cité seront recrutés dans la majorité comme dans la minorité sur la base de la compétence et sans considération aucune. Il ne s’agira pas d’une spoliation contre une autre spoliation.
Pour rebâtir le Togo, il urge de déconstruire et de reconstruire le Togolais. Pour cela, il faut arracher le Togo à la minorité au profit de la majorité et de la minorité.
…Ce jour sera annoncé dès l’aurore par un soleil radieux d’Afrique qui brillera sur un Togo digne et respecté, un Togo réconcilié à jamais avec lui-même, loin de la division territoriale, ethnique, professionnelle, religieuse, etc.»
Après avoir lu ces quelques lignes tirées du dernier discours de Tikpi Atchadam il est clair que le PNP n’est pas ce parti régional ou musulman qui tentera d´exclure certains togolais de la gestion des affaires de la cité, comme certains montages grotesques, véritables tissus de mensonges, tentent de le faire croire.
L’amour et la tolérance entre togolais quelle que soit l’origine éthnique ou quelle que soit la sensibilité politique sont inscrits en lettres d´or au programme du parti du cheval. «…Pour cela, il faut arracher le Togo à la minorité au profit de la majorité et de la minorité.»
Une prise de position qui rassure les tenants du pouvoir et des privilèges actuels. En un mot le changement tant souhaité par le PNP ne sera dirigé contre personne, ni contre aucune communauté donnée.
Après avoir revisité les différentes interventions et surtout le dernier discours prononcé par le leader du PNP le 02 Juillet au meeting d’Agoeyinvé, on cherchera en vain la raison pour laquelle le régime de Faure Gnassingbé décide de mettre en branle sa machine de tueurs contre Tikpi Atchadam. Si ce n´est la peur de la vérité et de la présence en face de toute opposition vraie et sincère, il n´y a plus aucune raison qui puisse justifier le choix de l´option criminelle contre un opposant au moment où ce régime parle de réconciliation.
Nous savions que ce pouvoir cinquantenaire a usé depuis toujours de coups de force, d´assassinats et de mauvaise foi pour se maintenir en place.
«…Et quand vous vous opposez, les invitant à un combat d´idées, ils disent : Appelons-le et donnons-lui quelque chose de ce que nous mangeons; certainement qu’il a faim. Quand vous refusez, ils cherchent à vous faire peur. Et quand vous résistez, ils cherchent à vous éliminer. Voilà le jeu démocratique au Togo.»
Tikpi Atchadam, connaissant bien les méthodes pas très catholiques de la maison RPT/UNIR avait eu comme une prémonition en faisant cette déclaration au meeting de Lomé le 02 Juillert 2017 avant que l´information des menaces qui planent sur lui ne lui parvienne.
Comme nous l’écrivions plus haut, pour qui connaît le régime des Gnassingbé, qu’ils aient aujourd’hui décidé de procéder à l’élimination physique de Tikpi Achadam ne surprend guère. Que d’assassinats d’opposants! Que d’enlèvements crapuleux, parfois en plein jour! Que de disparitions! Que d’anonymes enterrés nuitamment quelque part au Togo! La liste des violations des droits de l´homme est longue, très longue, et tout ça pour que quelqu´un s´accroche au pouvoir. Et dire que les auteurs de tous ces crimes sont connus et identifiés, mais jamais inquiétés. Et dire qu´une magistrate accepte de parcourir le pays pour parler de réconciliation pendant que les bourreaux d´hier et d’aujourd´hui jouissent d´une totale impunité. Ce régime, ennemi du peuple, aidé par Nana Awa, parle même de purification. Quelle honte pour tout un pays!
Que dirait alors notre magistrate nationale, notre médiatrice de la République, notre présidente de l´inutile HCRRUN des menaces d´assassinat qui pèseraient sur des opposants en 2017? Elle ne réagirait certainement pas, comme elle n´avait pas réagi quand le boucher d’Atakpamé, M. Kouloum fut décoré le 26 Avril dernier par Faure Gnassingbé.
Samari Tchadjobo | Image de courtoisie
L’entourage de Tikpi Atchadam que nous avons joint à Lomé nous a confirmé l’authenticité de l’information; le leader du PNP s’y attendait, car il n’est pas naïf pour croire que l’énergie criminelle de ce régime se soit évaporée en une nuit. La direction du PNP avec Atchadam reste sereine et ne se laisse pas distraire, car Tikpi Atchadam ne s’est pas lancé dans cette aventure pour s’arrêter à mi-chemin.
Par ailleurs on ne peut pas bâillonner éternellement un peuple, tôt ou tard il y aura une fin. C´est pourquoi ils n´y arriveront pas.
«….à travers l’histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui, pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont tombés. Toujours…» (Mahatma Gandhi)




Source :Samari Tchadjobo
   | Poster un nouveau message | Répondre au message

Veuillez saisir votre message et cliquez sur Envoyer

Enregistrez votre pseudo en cliquant ici
Nom / Pseudo :   Vous devez avoir un pseudo enregistré
Mot de passe :  
>Mot de passe oublié?
Adresse E-Mail :  (facultative)
Titre du message:  
Message:  
Source / Ref.:  (facultative)
   Si vous empruntez des textes d'autrui pour étailler vos arguments, vous êtes tenus de mentionner la source
Expression :         
      
   Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
 

(Cliquez une seule fois!)

Les règles du forum
  • Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites
    ou dangereux;
  • Vous serez courtois envers les autres présents sur les forums;
  • Vous ne tiendrez point de propos racistes, fascistes, homophobes, diffamatoires
    ou incitation à la discrimination, à la prostitution et à la violence.
  • Vous ne tiendrez point de procès à propos d'autres intervenants du forum.
En publiant votre message dans les forums de discussion, vous acceptez que iciLome.com le diffuse, le modifie, le supprime ou le déplace sans explication de sa part
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .