5:16:38 AM Mardi, 21 Février 2017 |  Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
LEADER A L'ECOUTE Recoit du 20 au 30 Novembre 2016.
Prof. Moustafa Mijiyawa
Thème : Santé et politique sociale
LES QUESTIONS DES INTERNAUTES SONT PUBLIEES
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

LEADER A L'ECOUTE

Les émissions précédentes
   
18 questions, 18 réponses. La discussion avec Mr Aidam est cloturée.

Mr. Georges Aïdam
Invite spécial du : 20 août au 02 sept. 2013
Mr Georges Aïdam est le Premier vice président du parti UNIR, ancien directeur de cabinet du premier ministre yaovi agboyibor, ancien premier secrétaire national du comité d'action pour le renouveau car, ministre dugouvernement de transition en charge des consultations électorales
Thème de discussion : Actualités socio-politiques; développement économique; diaspora et élections.

  4 Septembre 2013

Mots de la fin :

Très sincèrement, j'ai eu du plaisir à échanger avec vous durant ces quelques jours. Je tiens d'abord à remercier icilomé.com pour nous avoir offert cette opportunité.

Je remercie également tous ceux qui ont bien voulu participer à ce forum. Je les félicite pour leur sens de patriotisme que révèle leur souci de voir notre cher pays se développer harmonieusement. Je souhaite à chacun et à tous, le succès que méritent les efforts fournis afin d'atteindre le degré de réalisation recherché.

Merci et à très bientôt !

18
Par : Olly, Munich
  2 Septembre 2013

Monsieur le Premier Vice Président de l'UNIR,

INDEPENDANCE DE LA JUSTICE TOGOLAISE.
Le RPT a lors de son deuxieme Congres statutaire tenu a Kara le 29 Novembre 1976, décidé par RESOLUTION qu, il soit procedé à la SUPPRESSION pure et simple de l,INDEPENDANCE de la Magistrature et son integration dans les cadres normaux de la Fonction de la Republique. Ce qui fut fait par Ordonnance n0 77-51 du 6 Decembre 1977 par le President Fondateur du RPT egalement President de la Republique Togolaise.

1-Monsieur Aidam, ou en sommes nous avec les reformes ou niveau de la Justice et l'Indépendance de la justice ?

2-Etes vous au courant qu' après la dissolution du RPT, quelques fideles de ce Parti vendent les lots de terrain, des villas, des maisons de la DIASPORA TOGOLAISE sans être inquiétés ?

Ex : Mr AMOUZOU , Ex Depute du RPT converti, Ses oeuvres devant la Justice de Tabligbo sont tres deplorables.

Monsieur OLLY

1- Les réformes de la justice togolaise avancent normalement. C'est en effet un vaste programme qui s'étale sur plusieurs années. Nous convenons que les résultats trainent mais il est de notoriété publique que des efforts considérables sont faits pour rendre, à terme, la justice plus performante.Quant à l'indépendance de la justice togolaise, elle est indéniable dans la mesure où on voit de plus en plus l'Etat et des institutions de la République perdre les procès devant les tribunaux et cours du Togo.

2- Nous n'avons jamais été au courant de cette situation, même le cas du sieur AMOUZOU que vous rapportez nous est inconnu. Néanmoins, nous en prenons acte pour toutes utiles.

17
Par : Koffi, Gabon
  2 Septembre 2013

Bonjour Mr Aïdam,
1. L'emploi au Togo, on en est où ?

2. Etes-vous au courant du nombre de nos compatriotes qui meurent régulièrement aux larges du Gabon à la quête de cet eldorado du royaume des Bongo ? Si oui, que planifiez-vous, pour satisfaire améliorer la vie quotidienne de la population togolaise ?

Monsieur KOFFI

Le problème de l'emploi est une préoccupation majeure du Chef de l'Etat et du Gouvernement. Des solutions sont en train d'être apportées même si aujourd'hui nous sommes d'avis que beaucoup reste à faire. Mais rien ne peut justifier que les gens se jettent à l'eau pour un eldorado qui n'existe réellement nulle part. Tout en déplorant ce fait, nous réitérons nos sincères condoléances aux familles éplorées. Nous invitons les togolaises et togolais en l'occurrence les jeunes à avoir foi dans l'avenir de notre pays.

16
Par : Gildas, Togo
  2 Septembre 2013

Monsieur AÏDAM, Depuis plusieurs mois, le gouvernement UNIR-UFC est confronté à une crise sociale portée par les revendications de la STT. Après la trêve observée par la STT lors de ces élections, quelles réponses compte apporter votre parti aux revendications de la STT?

Mlle GILDAS

Aucune réponse en la matière ne peut être magique. Le tout prochain gouvernement poursuivra les efforts dans le sens d'apporter une solution appropriée, celle qui prendra en compte à la fois, respectivement, l'objectivité des revendications des travailleurs et la capacité réelle de l'Etat à répondre favorablement à leurs exigences.

15
Par : Souka, Togo
  2 Septembre 2013

Monsieur le Vice Président, je suis partisan de votre parti mais il y a certaines choses que je voudrais dénoncer. Le faite que certains responsables occupent plusieurs postes à la fois. Pensez-vous que cette situation va aider le gouvernement à résoudre les problèmes du pays? Merci.

Camarade militant SOUKA

Je suis très heureux de savoir que vous êtes un militant de notre parti. La question de la double fonction comme vous venez de le souligner est réel mais cette situation procède de la volonté du Chef de l'Etat de réduire un tant soit peu, le coût du fonctionnement de l'Etat, dans la mesure où, la double fonction n'est pas synonyme de double rémunération dans l'administration publique togolaise. Néanmoins, je puis vous assurer que le Chef de l'Etat met tout en œuvre pour mettre très prochainement un terme à cette situation qui peut s'apparenter au cumul.

14
Par : Inpalazo, France
  2 Septembre 2013

M. Aïdam, ma question concerne aussi la diaspora. Aujourd'hui, si je dois aller au Togo, je suis obligé de prendre un visa parce que j'ai la double nationalité. Je pense que ce serait une bonne chose que les togolais ayant une double nationalité et étant en règle vis à vis du Togo (passeport ou carte d'identité togolais valides) n'aient pas à payer le visa pour rentrer chez eux. Votre parti a-t-il réfléchi à la question ? Que proposez-vous ?

Monsieur Inpazo

La question de double nationalité qui se pose beaucoup plus fréquemment aujourd'hui avec les Togolais de l'étranger, mérite d'être étudiée, doigté. Nous comprenons les difficultés et surtout les entraves que la situation de double nationalité nous impose. Mais il est de bon aloi que nous prenions encore un peu de patience pour permettre au Gouvernement de cerner cette question sous tous ses aspects afin de lui apporter une solution complète et définitive.

13
Par : Zanouté, Togo
  2 Septembre 2013

Bonsoir Monsieur le vice président de l'UNIR,

Que pensez vous de la population d'adakpamé, kagomé, adamavo et baguida, la première capitale du Togo?
La plupart des projets de développement de la ville de Lomé sont exécutés dans les zones à forte comme Adidogomé, Agoè. La population autochtone des quatre localités sus citées beigne dans l'eau abandonnée par l'état sans eau potable ni voie alors même que c'est à ce niveau où le port qui est le poumon de l'économie togolaise se trouve.

Monsieur Zanouté

Le plan d'urbanisme prévu pour Lomé et en cours d'exécution intègre tous les quartiers. Des efforts ont été faits depuis quelques années pour éviter des cas d'inondation dans les zones auxquelles vous faites allusion. Mais il faut noter qu'il y a des populations qui se sont installées dans des zones déclarées inondables, et qui, nécessairement devront tôt ou tard, quitter ces lieux pour se soustraire aux dangers auxquels, elles sont constamment exposées.

12
Par : Soeur Akpem, Italie
  2 septembre 2013

Monsieur le Vice President de UNIR,

Vraiment Merci pour l'humilite dont vous avez fait preuve et le courage que cela demande de repondre a nos questions. A Lome, on a plus peur aujourd'hui pour faire de la politique. Est ce que FAURE qui a ouvert cette page de liberte peut aussi repondre a nos questions?

Sœur Akpem

Ceux qui sont surplace au Togo n'ont pas la même appréciation que vous en ce qui concerne l'implication dans la politique nationale. Les gens s'y engagent de plus en plus. En 2007 par exemple, il y avait eu plusieurs listes de candidats indépendants aux élections législatives.

Davantage de candidats indépendants ont été en course aux législatives de cette année, ce qui prouve que s'engager dans l'action politique, ne suscite plus de peur comme ce fut le cas par le passé

11
Par : Kate Albert, Moderateur
  2 septembre 2013

Sujet d'actualité :B

Mr. Sémondji entend mettre au point une stratégie nationale de migration et de développement. 'C'est extrêmement important pour le Togo', a souligné lors des débats Julien Frey, le représentant du Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD).

Pour cet expert, la stratégie doit prendre en compte un certain nombre de facteurs comme une mobilisation plus forte de la Diaspora, une gestion des transferts financiers des migrants et une politique adaptée permettant d'éviter la fuite des cerveaux.

1- Sommes-nous au début d'un plan concret qui marquera l'histoire de la Diaspora Togolaise ?

2- Y aura - t il implication de la Diaspora togolaise dans l'élaboration des stratégies et la gestion des affaires de la cite?

1- Toute politique tendant à résoudre les problèmes de la diaspora doit être définie en concertation avec les intéressés. C'est dans cette logique que se situent tous les projets annoncés actuellement.

2- L'implication de la diaspora dans la conduite des affaires du pays fait partie des préoccupations du Chef de l'Etat et du Gouvernement qui recherchent les moyens de réaliser cet objectif. Il faut rappeler que depuis son avènement à la magistrature suprême, le Chef de l'Etat a toujours fait appel à des compétences dans la diaspora qui participent, avec efficacité, dans les sphères de décisions, à la gestion des affaires du pays.

10
Par : Kate Albert, Moderateur
  2 septembre 2013

Sujet d'actualité :A

Ghana - Le principal dirigeant d'opposition du Ghana, Nana Akufo-Addo, a appelé jeudi ses partisans à garder le calme suite au rejet par la Cour suprême de sa requête de contestation des élections pour fraude électorale.

Plus tôt dans la journée, ce tribunal a rejeté la requête concernant les élections de 2012 déposée par le Nouveau parti patriote (NPP), principal mouvement d'opposition, pour contester la victoire de John Dramani Mahama à l'élection présidentielle.

Nana Akufo-Addo a déclaré qu'il était en désaccord avec le verdict de la Cour suprême mais qu'il ne demandera pas une révision du jugement.

Je suis en désaccord avec cette décision de la Cour, mais je l'accepte et je demande à tous nos partisans d'accepter ce verdict, a déclaré aux journalistes le candidat du NPP à la présidentielle de 2012 dans sa résidence à Accra.

Il a dit espérer que les élections au Ghana ne seraient plus les mêmes après cette requête.

Nous avons établi un précédent à suivre pour les générations à venir, a-t-il dit, appelant les deux parties à tourner la page sur leurs divergences passées.

Il a souhaité le succès au président Mahama et appelé le pays à aller de l'avant maintenant que la Cour suprême a rendu son verdict final. Fin
Source : icilome

1-Mr Aidam, que peut-on tirer de cette déclaration par rapport à la lutte politique togolaise?

2- l'article dit : 'Il a souhaité le succès au président Mahama et appelé le pays à aller de l'avant maintenant que la Cour suprême a rendu son verdict final'. Par rapport aux législatives togolaises de 2013, voyez vous l'opposition togolaise sur les pas des ghanéens (faire avancer le pays) a travers sa participation au gouvernement, a l'assemblée ou les deux, ou autres conditions? Ou dites nous que doit faire l'opposition pour faire avancer le pays ?


1- Le Ghana avait déjà agréablement surpris le monde lors de son tout premier scrutin démocratique à l'issue duquel le perdant avait chaleureusement félicité le gagnant. La déclaration de Nana AKUFO-ADDO témoigne de la maturité et du sens élevé de responsabilité du personnel politique ghanéen, en commençant par les leaders. C'est un comportement de démocrate convaincu qui l'honore, qui honore son pays et partant, toute l'Afrique. C'est également la manifestation d'une disposition d'esprit qui place l'intérêt du pays avant toute autre chose. On ne peut donc qu'admirer le fair-play de ce peuple et de ses leaders.

2- Comme on peut le constater, l'attitude des responsables de l'opposition politique togolaise est à l'antipode de l'exemple de Nana AKUFO-ADDO. Malgré son incapacité d'administrer la moindre preuve pouvant étayer son allégation, l'opposition continue de crier à la fraude par rapport aux dernières élections législatives. Et pour avoir refusé d'utiliser les voies légales de recours, l'opposition a démontré son manque d'honnêteté et surtout, son refus d'accepter le verdict du peuple et la sanction que les populations lui ont infligée. Si cette attitude se pérennise, il est fort à parier que l'opposition ne gagnera aucune élection avant longtemps. Nous croyons qu'il est grand temps que l'opposition togolaise prenne son courage à deux mains pour se remettre en cause pour adapter enfin, sa stratégie aux mutations qui s'opèrent actuellement dans le pays mais dont elle paraît ne pas prendre conscience.

9
Par : Farida, Germany
  27 aout 2013

Monsieur Aidam, pour ce qui concerne la Diaspora togolaise, une population de presque 2 millions, pensez vous honetement que tout son sort se resume a l'ouverture de deux structures et un guichet unique? A quand le vrai debat sur notre sort et notre contribution car meme si tout le monde, l'opposition et le pouvoir ensemble nous ignore intelligemment, nous sommes assez mature pour juger nous meme.

Beaucoup de problemes persistent tout comme ........ le chomage juste parceque nous sommes en dehors de l'equation. votre point sur cela s'il vous plait.

Je vous remercie

Farida, le parti UNIR et son Président sont conscients que les mesures prises à l'endroit des Togolais de la diaspora sont loin d'être une panacée.Ce sont néanmoins les signaux clairs de l'ouverture, de la disponibilité et de la bonne volonté du Chef de l'Etat que vous devez saisir pour ouvrircomme vous le souhaitez, le vrai débat sur les questions de la diaspora togolaise.

Nous avons eu à souligner la dernière fois que le combat se fera ensemble et sur la question précise de l'implication et de la contribution de la diaspora, nous attendons déjà de vous des propositions concrètes.

8
Par : Yao Linus, Togo
  27 aout 2013

A quand exactement, le congrès du parti UNIR pour un bureau officiel? Nous Togolais, nous voulons comprendre. Merci

Monsieur Linus, il est vrai que le congrès du parti est très attendu mais il est moins vrai qu'il soit la condition de l'existence officielle ou de la vitalité du parti. Le bureau actuel du parti est officiel parce que d'une part, il est issu de l'Assemblée Constitutive du parti dont il tient sa légitimité et d'autre part, il est légalement connu et reconnu par l'administration territoriale. Nous percevons la nécessité d'aller au congrès au même degré que vous sauf que nous l'avons inscrite sur l'échelle des priorités du parti: Au lendemain de la création du parti, il s'était avéré plus important d'ouvrir les adhésions et de procéder à l'installation du parti à travers tout le territoire national. Ensuite, il a été question de faire face aux préparatifs des élections législatives qui viennent de s'achever. Nous tenons cependant à rassurer les militants, sympathisants et le public que le congrès du parti se fera en temps opportun.

7
Par : Ajavon ayi, Belgique
  27 aout 2013

Mr Aidam. Dites nous s ill vous ? plait a quoi consiste la loi de statut de.chef de fil de l'opposition. Y a t il aussi un chef de fil de la majorite?Quels sont les atouts et fonctionnements de ce ou ces chefs? Quelles qualites en ces personnes recommande cette loi? Jean Pierre Fabre ne s'assoit pas avec Fabre pour discuter ou ne remplit par la fiche d'audience car il se croit le president depute. Y aura t il obligation de sa part de se presenter si invite ou convoque par Faure? Que prevoit les textes s'il prend le poste mais ne s'execute pas mais veut prendre le salaire et les avantages associes a cela ?

Merci pour l'occasion. Cette emission est vraiment bien. Je n'ai jamais penser des grands nous ecriraient directement.

Merci à vous aussi monsieurAJAVON de saisir cette opportunité que nous offre le site icilomé pour échanger avec nous. C'est une satisfaction réelle d'échanger les pointsde vue avec nos compatriotes de l'extérieur sur la vie de la nation et si d'aventure il nous est donné de le refaire, c'est avec beaucoup de plaisir que nous le referons.

Vous avez exprimé le besoin d'en savoir davantage sur le statut du chef de file de l'opposition mais pour satisfaire votre soif que nous savons grande, nous choisissons de vous publier in-extenso dans les heures à venir, la loi en question.

6
Par : Dovi Ametepe
  27 aout 2013

Pouvez vous nous parler de l'ouverture que fera le Chef de l'Etat pour le prochain gouvernement?

Monsieur AMETEPE, Le parti UNIR est d'essence, un parti d'ouverture. Il est l'incarnation de l'ouverture politique voulue par le Président Faure GNASSINGBE et qui offre aujourd'hui, un espace suffisant de dialogue républicain aux citoyens. UNIR a aujourd'hui des députés dans toutes les régions et dans la presque totalité des préfectures du pays. En somme, cette ouverture politique déjà en œuvre va au-delà d'une simple coalition gouvernementale.

5
Par : kadanga, Sénégal
  27 aout 2013

MR le Vice President felicitation d'abord pour les resultats de votre parti.

voici mes preoccupations

1-ne pensez vous pas que la resolution du probleme de chomage doit etre accompagnee de la politique de trouver du boulota ceux qui aussi n'ont pas de diplome?car je pense que cela serait une bombe a retardement de les abandonner.

2-Pourquoi nos gouvernants et principalement votre parti n'accepte ou ne souhaite pas pour le moment l'arrivee d'un 3eme operateur CELLULAIRE qui devrait creer des emplois direct et indirect.

Merci Monsieur KADANGA pour les félicitations. Effectivement, la résolution de la problématique du chômage doit passer par la prise en compte de toute la composante de la population togolaise y compris bien évidemment, les non diplômés et les non instruits. Nous pouvons vous assurer que le ministère en charge de la jeunesse et du développement à la basse ainsi que celui en charge de la promotion de la femme, ne tarissent pas de projets et de programmes en ce sens.

2- Monsieur KADAGAN, D'abord, Nous tenons à faire connaitre que notre parti, de par ses principes et ses valeurs, n'a pas vocation à s'arroger les prérogatives du gouvernement comme le ferait un parti Etat. Le parti UNIR, ne peut en aucun cas s'opposer à l'arrivée d'un opérateur quelconque du GSM au Togo.

La question du 3ème opérateur GSM, est en réalité, beaucoup plus une question technique et économique, que politique.

4
Par : Akossa, Togo
  27 aout 2013

Je voudrais savoir M. Aïdam, le programme de UNIR en qui concerne le renouvellement des infrastructure dans la ville d'Atakpame ou plus largement dans la préfecture de l'Ogou .En effet, cette zone du Togo fait partie des oubliés en matière d'infrastructure. Même les route existant pendant la colonisation sont devenu impraticables....

Pourquoi le choix de Atakpame pour la creation de UNIR et Blitta pour la dissolution du RPT?

Monsieur AKOSSA, le Président Faure GNASSINGBE, a fait honneur à la région des plateaux qui est la plus grande région économique du Togo et dont le chef-lieu est Atakpamé, en décidant d'en faire le berceau du parti. Au regard du résultat du parti UNIR dans cette région aux élections législatives qui viennent de s'achever (22 députés sur 25), nous pensons tous que le Président avait eu raison et qu'il est un visionnaire.

Quant à votre jugement sur les infrastructures d'Atakpamé et dans l'ogou, il nous paraît excessif. Nous reconnaissons que le développement des infrastructures ne se fait pas au même rythme que la croissance de la population. Mais vous convenez avec nous que cette situation héritée de la longuecrise économique que le pays a connue n'est pas propre à la seule ville d'Atakpamé. Cependant, à la faveur de la politique de développement des infrastructures rurales et urbaines en cours, la ville d'Atakpamé et la préfecture de l'ogou, connaitront très bientôt, de profondes mutations.

3
Par : Hubert Attisso, USA
  27 aout 2013

Selon le denier raport de la Banque Mondiale, le Togo est ainsi devenu en quelques années le troisième pays de la zone UEMOA par l'importance des transferts de fond de ces migrants, après le Sénégal et le Mali, et devant le Bénin et la Côte d'ivoire qui pourtant comptent près de quatre millions de migrants à l'extérieur contre deux million cinq cent mille pour le Togo. En considérant le Produit Intérieur Brut (PIB), les transferts de fonds des migrants togolais représentent 15,4% du PIB cette année, plaçant le Togo en deuxième position dans la zone CEDEAO, après le Liberia qui a connu une hausse record de 1000% des transferts de fonds de ses migrants ces deux dernières années. Ces différentes données viennent remettre à l'ordre du jour de l'agenda national la nécessité d'une meilleure prise en compte de la diaspora togolaise dans les politiques de développement national.
Ne pensez vous pas que c'est injuste, affligeant ou illegal de la part du gouvernement togolais malgre tous ces efforts de la dispora vers leur nation, le gouvernement continue par les bloquer d' avoir exprime leur devoir civique( droit de vote)?

Mr Georges Aïdam , le Premier vice président du parti UNIR, ancien directeur de cabinet du premier ministre yaovi agboyibor, ancien premier secrétaire national du comité d'action pour le renouveau car, ministre dugouvernement de transition en charge des consultations électorales .Quelle est votre preoccupation sur ce sujet en tant que le Premier vice président du parti UNIR?

Monsieur ATTISSO, permettez que nous pussions dire notre reconnaissance aux togolais de la diaspora pour leur générosité à l'endroit de leur pays d'origine le Togo. Le droit de vote des Togolais de la diaspora est un sujet qui préoccupe le Gouvernement.Il adviendra dès que les conditions le permettront. L'organisation des opérations de vote à l'étranger nécessite d'importants moyens à mettre en œuvre pour être fiables et crédibles.

2
Par : Carl, Italie
  27 aout 2013

Quelles politiques sur l'ENERGIE' votre parti a pour le pays? Je ne sais pas si vous comptez dévélopper le Togo avec les prix de l'électricité aussi élevé.

Le notre pays a été une colonie allemande (je ne suis pas ici pour l'apologie de la colonisation),mais la réalitè aujourd'hui, l'Allemagne est la championne européenne des énergies renouvelables.L'auto-suffisance énergétique est là, au dessus de nous...il a toujours existé:le soleil.Exploitons le soleil,il se présente tous les matins et se rétire le soir à 18H.Faisons comme le Maroc qui a en chantier un grand projet d'ènergie solaire.Le Maroc a bref,sera le premier pays africain,gràce à cet projet,a vendre l'électricité à l'Europe à travers les fibres optiques qui traversent la méditerrannée.

Monsieur Carl, C'est réconfortant de savoir qu'il ya des Togolais à l'autre bout du monde qui ont autant à cœur, le bien du Togo. Il n'y a pas si longtemps que les énergies renouvelables ont commencé à avoir un regain d'intérêt avec l'intensification des études et recherches. Tirer profit du soleil peut être pour nous un atout indéniable mais encore faudra-t-il en acquérir la technologie. Avec impatience, nous attendons de voir réussir l'expérience marocaine afin de nous en inspirer.Cependant, le Gouvernement continue d'explorer toutes les pistes pouvant amener le Togo à se doter de sources d'énergie pérennes et accessibles à moindre coût.

1
Par Moderateur : Albert Kate
  20 aout 2013

Sujet d'actualité : 'De grands chantiers attendent le Togo : la problématique du plein emploi, l'énergie, les infrastructures rurales et urbaines, la santé et l'éducation pour tous, l'autosuffisance alimentaire seront autant de priorités auxquelles le parti UNIR et son président Faure Essozimna GNASSINGBE accorderont une attention particulière' (Communique. UNIR).

'Nous devons également veiller à une meilleure répartition des richesses produites. C'est pourquoi nous jugeons impératif l'organisation des élections locales afin que chaque localité puisse prendre en charge son propre développement. Les problèmes politiques nous ont trop longtemps éloignés des problèmes de développement. Il est temps de consacrer à ces derniers une attention particulière' (Me Dodji Apevon, CAEC/CAR).

1- Le nombre d'abstention aux législatives 2013 (1,000,000) communique clairement que le peuple s'intéresse de moins en moins aux promesses politiques. Monsieur le Vice Président de UNIR, quel est l'essentiel de votre programme pour améliorer la vie des citoyens.

2- La communauté Internationale ayant en général approuvé le bon déroulement du scrutin, l'opposition envisageant rentrer au parlement, dites nous si les partenaires de développement sont prêts à accompagner le Togo dans les prochaines années

3- Pensez-vous prendre crédit en réglant la question de la participation de la diaspora aux élections prochaines ?

4- Votre avis sur les apports de la diaspora au développement et la création d'emploi pour réduire le chômage grandissant de la jeunesse.

1- Il est vrai que le taux élevé d'abstention est révélateur d'un certain état d'esprit qui frise la lassitude et le dégoût. Cependant, il est moins un désintérêt pour les promesses politiques valides que le parti UNIR porte que pour les promesses politiciennes que le peuple a sanctionnées à traves son vote. Avant tout, UNIR est une vision du Président Faure GNASSINGBE déclinée à travers un programme clair et concis auquel le peuple à adhéré en 2010 et pour lequel il vient de donner les moyens d'actions au Président de la République à travers une majorité claire. C'est donc ce programme déjà entamé et qui améliore de façon progressive mais sensible la vie des citoyens togolais qui sera poursuivi.

2- Ce serait un incohérent que la communauté internationale atteste le bon déroulement du scrutin et ne pas vouloir accompagner le Togo dans ses efforts vers plus de démocratie et le développement. Si l'entrée de l'opposition au parlement que nous saluons, peut apporter quelque chose à l'accompagnement et au développement du Togo, c'est tant mieux. Nous avons proposé un programme qui a été accepté par le peuple, nous devons nous donner les moyens de le réaliser pour le bonheur de nos populations et naturellement, tout accompagnement des partenaires qui viendrait en appui sera le bienvenu. Pour ce qui est de l'entrée de l'opposition au parlement, nous nous réjouissons du fait que certainement, le débat politique quittera enfin la rue et que chacun se mettra résolument au service de la nation où qu'on soit.

3- La question de la diaspora togolaise préoccupe énormément le Chef de l'Etat, Président de notre parti. Nous n'en voulons pour preuve que la mise en place d'une structure auprès du Ministre des Affaires Étrangères et une autre auprès du Premier Ministre. Ces structures sont en charge des questions des Togolais de la diaspora, et réfléchissent constamment sur la mise à contribution de l'expertise des Togolais de l'étranger dans le processus de développement de notre pays. Nous sommes heureux de vous dire que déjà, des Togolais de la diaspora sont revenus au pays pour gérer des unités de production. Il est vrai qu'en termes de droit, beaucoup de choses telles que le droit de vote restent à acquérir. C'est un combat à mener ensemble avec vous et c'est le lieu pour nous de vous inviter à vous joindre à tous les efforts du Chef de l'Etat et du gouvernement en ce sens.

4- Les apports de la diaspora au développement sont considérables du point de vue aides directes apportées aux parents et amis restés aux pays. Nul n'ignore l'importance croissante de ces aides qui ont réduit sensiblement les difficultés des ménages. Cependant, il est souhaitable qu'en termes de création d'emplois, les Togolais de la diaspora investissent davantage. Et c'est à cela que le Gouvernement les invite à travers la mise en place du guichet unique de création d'entreprises dont l'objectif est de leur simplifier les formalités de création d'entreprise.

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
credit consommation avec moncredit.org | | Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| | .
Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com