Mercredi, 28 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
13 janvier 2011 : L’assassinat de Sylvanus Olympio sera célébré dans le recueillement et la prière


  [1/12/2011]  | Kiosque |mo5-togo.com | Lu :4021 fois | Commenter
 

Demain 13 janvier est jour férié au Togo et correspond, selon la terminologie consacrée officielle, à la fête de la libération nationale. Mais du temps Eyadema, on insistait plutôt dans les faits sur l’anniversaire de [son] accession au pouvoir le 13 janvier 1967. Ce qui constitue un mensonge officiel car dans la réalité, le général a été porté au pouvoir en avril 1967 après un court intermède du président potiche Kléber Dadjo. En réalité, le 13 janvier célèbre l’assassinat du président Sylvanus Olympio par un certain Etienne Eyadéma en 1963.




 Depuis la mort du général Eyadema, la célébration du 13 janvier en pompe gène le président Faure Gnassingbé aux entournures. Le chef de l’Etat est partagé entre conserver l’encombrant héritage de son père, ce « conservatisme » qui l’empêche de nouer des relations franches avec l’opposition, et sa suppression pure et simple. D’un côté il craint légitimement la réaction de certains faucons du RPT qui l’accusent sous boubou de brader les « acquis d’Eyadéma ».

La fête du 13 janvier divise en effet les Togolais. Il y a d’une part les membres du parti au pouvoir et l’oligarchie militaire qui tirent en effet de cette date et donc de l’assassinat du premier président, la légitimité de leur pouvoir, et d’autre part l’opposition et la grande majorité du peuple qui juge inopportune cette célébration pour diverses raisons. Les membres de la famille nationaliste pensent que c’est une humiliation après le lâche assassinat du président Sylvanus Olympio, tandis qu’une partie de l’opposition et de la population ne se retrouve tout simplement pas dans une fête qui constitue en fait un non-sens caractérisé.

Du reste, au niveau du pouvoir, on a quelque peu évolué sur la question. Beaucoup d’eau a coulé sous le pont et on essaie de taire les vieilles haines et rancunes. Gilchrist Olympio, fils de l’ancien président, est depuis devenu l’allié politique de Faure Gnassingbé, le fils d’Eyadema, l’assassin, d’après les tablettes d’histoire de Sylvanus Olympio. Les parties ont fait beaucoup de concessions.
A défaut du rapatriement des restes du père de l’Indépendance enterré à Agoué au Bénin, Faure Gnassingbé a coupé la poire en deux. Le 13 janvier sera toujours observé comme une journée chômée et payée mais on le célébrera modestement dans le recueillement et la prière. Chaque partie ira donc demain pour prier ses morts.

Ces hésitations du chef de l’Etat montrent en réalité les contours de la difficile histoire politique du Togo. Le 13 janvier marque l’assassinat barbare du père de l’indépendance du Togo. Si nombre de Togolais considèrent que ce fut le jour le plus noir de l’histoire du Togo, bien de personnes considèrent également, malgré la cruauté de l’acte, que ce fut une journée de libération. Pour les prisonniers politiques libérés de prison après l’assassinat de Sylvanus Olympio et leurs familles, le 13 janvier 1963 est une journée de soulagement. Le célèbre avocat nationaliste Anani Santos, ancien ministre de la justice est sorti de prison avec la peau qui tenait presque sur les os. S’il n’était pas libéré à la suite de l’assassinat, il aurait pu mourir tout simplement en prison, s’est confié un membre de la famille nationaliste à MO5-Togo.com.

C’est dire que la mutation du CUT régime de parti unique et quelque peu despotique ne fit pas que des heureux. Ce qui fait dire à un analyste qu’au lieu d’en faire une simple journée de recueillement, le 13 janvier devrait être une journée de réflexion sur l’histoire du Togo, l’occasion d’un grand débat. Même si le système Eyadéma tient incontestablement le pompon de la désolation, ce faisant on risque de trouver des choses gênantes pour bien de personnes, surtout pour les deux familles qui ont partagé le destin du Togo depuis 52 ans. Et pour cela, Gilchrist Olympio et Faure Gnassingbé ont préféré faire de la journée du souvenir, une journée de recueillement et de prière. Ce sont là des résolutions qui n’engagent que ces deux familles. Quand les Togolais se seront libérés par eux-mêmes, ils auront tout intérêt à revenir sur ce pan de l’histoire qui continue à importuner grandement leur présent et handicape leur avenir.

Nous y reviendrons.
Source : mo5-togo.com


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

L’opposition exige un calendrier électoral dans les meilleurs délais En attendant la promulgation de la nouvelle loi électorale, une cinquantaine de partis de l’opposition exige la publication illico presto d'un calendrier global des scrutins à venir. Tout en se réservant des actions à mener si leur exigence n’est pas prise en compte, l’opposition se dit pacifique. [ 1/28/2015 ]
Emmanuel Nadingar désigné secrétaire général malgré sa démission du MPS La démission de l’ancien Premier Ministre Emmanuel Nadingar du parti présidentiel Mouvement Patriotique du Salut (MPS) semble ne pas être prise en compte par l’état-major dudit parti. Et pour cause, lors de son congrès extraordinaire du lundi 26 janvier 2015, non seulement la moindre mention n’a été faite de sa démission, mais aussi, il a été désigné Secrétaire Général du parti. [ 1/28/2015 ]
Présidentielle 2015: Omar el Béchir face à 14 autres candidats Le président sortant du Soudan Omar el Béchir, aura fort à faire lors de la prochaine élection présidentielle prévu pour avril 2015. [ 1/28/2015 ]
Les civilités d’Abass Kaboua à Jean-Pierre Fabre Ils étaient il y a encore peu de temps, les meilleurs amis politiques du monde. Abass Kaboua était même le soldat de service qui croisait l’épée avec tout adversaire politique qui osait s'en prendre à Jean-Pierre Fabre. Puis patatras, la politique étant ce qu’elle est, Abass Kaboua et Jean-Pierre Fabre ont fini par prendre leur distance. Reçu ce mercredi matin sur Kanal FM, Abass Kaboua n’a pas manqué d’envoyer ses civilités à son ancien copain. [ 1/28/2015 ]
Tournée du CAP 2015 dans les Savanes : Un chef Canton interdit un meeting à Korbongou Un chef de Canton qui empêche un meeting de l’opposition, alors que le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales dit avoir pris toutes les dispositions pour le bon déroulement de la tournée, les responsables du CAP 2015 l’ont appris à leurs dépens hier. [ 1/28/2015 ]
Après la révision des listes électorales dans la zone I, la CENI fixe la date de fin des opérations Démarrées le 20 Janvier 2015, les révisions des listes électorales qui s'est achevées dans la zone I le 27 Janvier dernier, vont se poursuivre dans les zones 2 et 3. Mais en attendant, c'est la CENI qui procède à une légère rallonge des révisons sur toute l'étendue du territoire national. [ 1/28/2015 ]
Dominic Ongwen, ex-enfant soldat, devant la CPI pour crimes contre l'humanité Il doit répondre de crime de guerre et de crimes contre l'humanité devant la Cour pénale internationale (CPI). Dominic Ongwen était un enfant soldat qui est devenu l'un des combattants de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Il était avant son arrestation, activement recherché par la juridiction internationale.  [ 1/28/2015 ]
Le CAP 2015 laisse aboyer Abass Kaboua Déjà deux réactions au sein du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), suite à la sortie lundi dernier du président du Mouvement des républicains centristes (MRC), Abass Kaboua. [ 1/28/2015 ]
Présidentielles de 2015: Le CAP 2015, vers la déception? Le Combat pour l'Alternance politique en 2015 (CAP 2015) dès sa naissance a suscité engouement et espoir au sein des citoyens qui aspirent à l'alternance politique démocratique au Togo. Mais, entre les tiraillements et la guerre des chefs que se livrent les leaders de ce regroupement, cet espoir a commencé par s`estomper au fil du temps. [ 1/28/2015 ]
La liste électorale informatisée provisoire enfin disponible La Liste électorale informatisée provisoire (Leip) est officiellement disponible, après plusieurs rendez-vous manqués. L’affichage des listes électorales a démarré depuis le lundi 26 Janvier sur toute l’étendue du territoire béninois. [ 1/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com