Samedi, 25 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Dissolution du RPT le 28 janvier prochain?


  [1/23/2012]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :14661 fois | Commenter
 

Alors que l'on s'attendait à la création du parti de Faure Gnasingbé le 28 janvier prochain à Blitta, selon des sources proches du pouvoir, il sera plutôt question de dissolution du RPT le jour-là. La création du parti de Faure Gnassingbé est reportée à un ou deux mois, selon les indiscrétions.




 Si la dissolution se produit ce samedi, l’heure aura sonné pour porter un jugement sur le bilan du RPT, si bilan il y en a. Les éminences grises du parti fondé par Eyadema sont à la réflexion pour trouver les contours du nouveau parti. S'il se concrétise, le RPT, crée le 30 août 1969, aura vécu en tout 43 ans. C'est le plus vieux parti du Togo et son histoire se confond largement avec celle du pays. Pendant 21 ans, il a écumé la scène politique imposant sa stature unique, sa pensée unique. Les fondateurs avaient eu l'idée noble de créer un vaste creuset pour rassembler tous les Togolais, qui seraient issus quelque peu divisés du gouvernement des nationalistes de Sylvanus Olympio. Sur le modèle des partis uniques d’Europe de l’Est, on était dans une vision globale et totale de la société, la liberté d’expression proscrite de facto, les populations conduites avec un peu d’autoritarisme à s’engager dans la voie du développement. C’était l’idéologie de l’époque. Plusieurs intellectuels togolais, dont le plus emblématique est Edem Kodjo, avaient succombé à cette idée saugrenue. Ce dernier fut même le rédacteur des statuts et du livre blanc du parti unique.

Mais le vert était dans le fruit et l’enfer était pavé de bonnes intentions. Le parti unique à s’imposer était presque le modèle stalinien, conduit par un leader presque illettré, un soudard de la coloniale française, vaguement impliquée dans l’assassinat du premier président du Togo. A la place de l’unité et de la solidarité nationale, les Togolais connurent plutôt les violations des droits de l’homme, avec son corollaire d’assassinats politiques, l’absence de la liberté d’expression, le pillage et le gaspillage des ressources, la gabegie, la corruption, le tribalisme et le racisme.
Sur le plan social, l’absence des valeurs caractérisaient ce régime. La paresse, la médiocrité et le culte de la personnalité étaient érigés en système de valeur. Pendant plus d’une décennie, tout le Togo dansait frénétiquement sur des airs musicaux importés du Zaïre de Mobutu. Une philosophie absurde de l’authenticité régnait, tous les Togolais devaient porter des noms africains.

Conséquence : en 1980, le Togo était devenu économiquement exsangue, obligé de se mettre sous la tutelle du FMI et de la Banque mondiale. La mainmise de l’étranger sur le pays, en plus de la domination française revenue à la suite de l’assassinat du président Olympio, commença à cette date-là.

C’est dans les années 1990 que le parti montra un autre visage. Réfractaire à l’instauration de la démocratie et du multipartisme, le parti d’Eyadema témoigna une tenace résistance hors du commun. Allié aux Forces armées togolaises, il érigea la violence en méthode de gouvernement et de combat politique. Déstabilisé en 1990 pendant la Conférence nationale souveraine, qu’on lui a imposée, le RPT revient sur la scène, après un an d’évanescence, à la faveur d’une restauration militaire extrêmement violente. Le sommet fut atteint avec la succession de Faure Gnassingbé à son père : Plusieurs centaines de morts, selon le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Ce parti porte une lourde responsabilité dans l’Etat actuel du Togo. Le délitement social, la pauvreté et la misère.
Source : Mo5-togo.com


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Ebola : la RDC enverra 300 travailleurs de santé en Afrique de l'Ouest Le ministère rd-congolais de la Santé a annoncé mercredi le recrutement de 300 travailleurs de santé, qui seront formés et envoyés participer à la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Santé. [ 10/23/2014 ]
Afrique centrale: vers une politique agricole commune Les ministres en charge de l' Agriculture d'une dizaine de pays de l'Afrique centrale, réunis jeudi à N'Djamena, capitale tchadienne, examinent une politique agricole commune de la région. [ 10/23/2014 ]
Le M23 accuse la MONUSCO d'être passive face aux attaques desADF L'ex-rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) a accusé la Mission de l'ONU pour la stabilisation ec RDC (MONUSCO) d'être passive lors des attaques des rebelles ougandais des ADF dans le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC. [ 10/23/2014 ]
L'Algérie réfute des propos l'accusant d'entraver l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibehirine en 1996 Le ministre algérien de la Justice, garde des Sceaux Tayeb Louh a nié en bloc jeudi les propos tenus par les juges français accusant son pays d'entraver l'enquête qu'ils mènent sur l'assassinat en mai 1996 de sept moines trappistes, après qu'ils eurent été enlevés de leur monastère situé dans la localité de Tibehirine, relevant de la province de Médéa (80 km au sud-ouest d'Alger). [ 10/23/2014 ]
Le HCR veut inculquer des compétences durables aux réfugiés vivant au Kenya Environ 600.000 réfugiés vivant dans des camps temporaires dans le nord du Kenya bénéficieront des programmes de développement des capacités conçus pour leur permettre de devenir autosuffisant, a rapporté jeudi un officiel onusien. [ 10/23/2014 ]
Le Premier ministre tchadien entame une visite de travail au Maroc Le Premier ministre tchadien, Kalzeubé Payimi Deubet, est arrivé, jeudi à Rabat, pour une visite de travail de trois jours au Maroc. [ 10/23/2014 ]
Le ministre marocain des Affaires étrangères en visite en Mauritanie Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, envoyé spécial du roi Mohamed VI, a été reçu en audience jeudi par le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a-t-on appris de source officielle. [ 10/23/2014 ]
L'assainissement défectueux fait perdre plus de 19 millions USD par an Le Burundi enregistre annuellement une perte de 30 milliards de francs burundais (plus de 19 millions USD) à cause de l'assainissement défectueux, a indiqué Mme Francine Nkunzimana, directrice de l'Assainissement etdu contrôle de la qualité de l'eau au sein du ministère burundais de l'Environnement. [ 10/23/2014 ]
L'achat de l'avion présidentiel défraie la chronique "Inopportun", "surfacturé" et "procédure non respectée", pour les uns, "nécessité", "procédure légale", "sur fonds propres", pour les autres, l'achat du nouvel avion présidentiel au Niger continue de défrayer la polémique, et relance de manière plus vive la polémique entre pouvoir et opposition. [ 10/23/2014 ]
Les Tunisiens en quête d'un avenir meilleur Quelques jours avant le scrutin qui désignera un nouveau parlement, les Tunisiens nourrissent le grand espoir que ces élections puissent être un véritable tournant dans la vie du pays, aux niveaux social et politique. [ 10/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne |
EX-IN Consult
iciLome.com