Vendredi, 21 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Dissolution du RPT le 28 janvier prochain?


  [1/23/2012]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :14688 fois | Commenter
 

Alors que l'on s'attendait à la création du parti de Faure Gnasingbé le 28 janvier prochain à Blitta, selon des sources proches du pouvoir, il sera plutôt question de dissolution du RPT le jour-là. La création du parti de Faure Gnassingbé est reportée à un ou deux mois, selon les indiscrétions.




 Si la dissolution se produit ce samedi, l’heure aura sonné pour porter un jugement sur le bilan du RPT, si bilan il y en a. Les éminences grises du parti fondé par Eyadema sont à la réflexion pour trouver les contours du nouveau parti. S'il se concrétise, le RPT, crée le 30 août 1969, aura vécu en tout 43 ans. C'est le plus vieux parti du Togo et son histoire se confond largement avec celle du pays. Pendant 21 ans, il a écumé la scène politique imposant sa stature unique, sa pensée unique. Les fondateurs avaient eu l'idée noble de créer un vaste creuset pour rassembler tous les Togolais, qui seraient issus quelque peu divisés du gouvernement des nationalistes de Sylvanus Olympio. Sur le modèle des partis uniques d’Europe de l’Est, on était dans une vision globale et totale de la société, la liberté d’expression proscrite de facto, les populations conduites avec un peu d’autoritarisme à s’engager dans la voie du développement. C’était l’idéologie de l’époque. Plusieurs intellectuels togolais, dont le plus emblématique est Edem Kodjo, avaient succombé à cette idée saugrenue. Ce dernier fut même le rédacteur des statuts et du livre blanc du parti unique.

Mais le vert était dans le fruit et l’enfer était pavé de bonnes intentions. Le parti unique à s’imposer était presque le modèle stalinien, conduit par un leader presque illettré, un soudard de la coloniale française, vaguement impliquée dans l’assassinat du premier président du Togo. A la place de l’unité et de la solidarité nationale, les Togolais connurent plutôt les violations des droits de l’homme, avec son corollaire d’assassinats politiques, l’absence de la liberté d’expression, le pillage et le gaspillage des ressources, la gabegie, la corruption, le tribalisme et le racisme.
Sur le plan social, l’absence des valeurs caractérisaient ce régime. La paresse, la médiocrité et le culte de la personnalité étaient érigés en système de valeur. Pendant plus d’une décennie, tout le Togo dansait frénétiquement sur des airs musicaux importés du Zaïre de Mobutu. Une philosophie absurde de l’authenticité régnait, tous les Togolais devaient porter des noms africains.

Conséquence : en 1980, le Togo était devenu économiquement exsangue, obligé de se mettre sous la tutelle du FMI et de la Banque mondiale. La mainmise de l’étranger sur le pays, en plus de la domination française revenue à la suite de l’assassinat du président Olympio, commença à cette date-là.

C’est dans les années 1990 que le parti montra un autre visage. Réfractaire à l’instauration de la démocratie et du multipartisme, le parti d’Eyadema témoigna une tenace résistance hors du commun. Allié aux Forces armées togolaises, il érigea la violence en méthode de gouvernement et de combat politique. Déstabilisé en 1990 pendant la Conférence nationale souveraine, qu’on lui a imposée, le RPT revient sur la scène, après un an d’évanescence, à la faveur d’une restauration militaire extrêmement violente. Le sommet fut atteint avec la succession de Faure Gnassingbé à son père : Plusieurs centaines de morts, selon le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Ce parti porte une lourde responsabilité dans l’Etat actuel du Togo. Le délitement social, la pauvreté et la misère.
Source : Mo5-togo.com


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

A la Plage de Lomé, les militants et sympathisants de l’Unir sont appelés à rester mobilisés et s’inscrire massivement sur la liste électorale prochainement De milliers de personnes se réclamant du parti Union pour la République (Unir) parti au pouvoir ont battu les pavés vendredi dans la capitale togolaise. Cette manifestation fait suite à l’appel lancé par le parti au Pouvoir à ses militants pour demander le respect des institutions. Ceci fait suite à l’appel fait par huit partis de l’opposition réunis au Combat pour l’Alternance en 2015 (CAP 2015) à leurs militants et sympathisants pour exiger les réformes avant les élections présidentielles dont aucune date n’est encore fixée. [ 11/21/2014 ]
Bruno Amoussou va quitter la tête de l’alliance Union fait la Nation La convention de la coalition ‘’Union fait la Nation’’, prévue pour le samedi 22 novembre 2014, pourrait voir Bruno Amoussou quitter la tête de cette alliance politique. [ 11/21/2014 ]
Des militaires en action en ville Le pouvoir vient de sortir la grosse artilleries. A la place des policiers et gendarmes les militaires rentrent en action [ 11/21/2014 ]
Congrès électif du NDC en décembre prochain, Rawlings pour un ‘’nettoyage’’ du bureau exécutif Le NDC (National Democratic Congress) au pouvoir, annoncé la tenue de son congrès électif prévu pour le 13 décembre prochain au stade Baya Yara à Kumassi, la capitale de la région Ashanti. [ 11/21/2014 ]
Lomé sous tension, la marche de l'opposition reprimée, deux soldat blessés En ce moment au niveau de assivito à quelques mètres du palais des congrès au centre ville [ 11/21/2014 ]
Les gaz lacrymogenes entrent en ac tion Le grabuge commence [ 11/21/2014 ]
CAP 2015 est à Dékon la marche continue vers le palais des congrès Les leaders de CAP 2015 font route en ce moment avec leurs militants vers le palais des congrès. [ 11/21/2014 ]
Faure Gnassingbé-Jean Pierre Fabre: Une seconde rencontre pour quel enjeu? Une audience entre le chef de l'Etat Faure Gnassingbé et le chef de file de l'opposition Jean Pierre Fabre est annoncée, de sources concordantes pour demain samedi à 11h au palais de la présidence. Que cache cette seconde rencontre au lendemain de la journée des marches des militants des partis tant de l’opposition que du pouvoir en place ? [ 11/21/2014 ]
Wade ne sera pas à l’ouverture du sommet de l'OIF à Dakar L'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade ne sera pas à l’ouverture du sommet de la francophonie prévue les 29 et 30 novembre à Dakar. L'ex-président sénégalais a refusé une invitation à lui adressé par son successeur Macky Sall. [ 11/21/2014 ]
Ouattara calme les militaires mécontents En début de semaine, plusieurs militaires des FRCI composées majoritairement d'ex-rebelles et milices, ont manifesté leur grogne qui a paralysé le pays. Lors d'une rencontre organisée à toute vitesse jeudi soir, le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara s'est entretenu avec les délégués des militaires mécontents. Les arriérés de primes seront payés à partir de fin novembre.  [ 11/21/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com