Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:45:24 AM Jeudi, 21 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Dissolution du RPT le 28 janvier prochain?


  [1/23/2012]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :15682 fois | Commenter
 

Alors que l'on s'attendait à la création du parti de Faure Gnasingbé le 28 janvier prochain à Blitta, selon des sources proches du pouvoir, il sera plutôt question de dissolution du RPT le jour-là. La création du parti de Faure Gnassingbé est reportée à un ou deux mois, selon les indiscrétions.




 Si la dissolution se produit ce samedi, l’heure aura sonné pour porter un jugement sur le bilan du RPT, si bilan il y en a. Les éminences grises du parti fondé par Eyadema sont à la réflexion pour trouver les contours du nouveau parti. S'il se concrétise, le RPT, crée le 30 août 1969, aura vécu en tout 43 ans. C'est le plus vieux parti du Togo et son histoire se confond largement avec celle du pays. Pendant 21 ans, il a écumé la scène politique imposant sa stature unique, sa pensée unique. Les fondateurs avaient eu l'idée noble de créer un vaste creuset pour rassembler tous les Togolais, qui seraient issus quelque peu divisés du gouvernement des nationalistes de Sylvanus Olympio. Sur le modèle des partis uniques d’Europe de l’Est, on était dans une vision globale et totale de la société, la liberté d’expression proscrite de facto, les populations conduites avec un peu d’autoritarisme à s’engager dans la voie du développement. C’était l’idéologie de l’époque. Plusieurs intellectuels togolais, dont le plus emblématique est Edem Kodjo, avaient succombé à cette idée saugrenue. Ce dernier fut même le rédacteur des statuts et du livre blanc du parti unique.

Mais le vert était dans le fruit et l’enfer était pavé de bonnes intentions. Le parti unique à s’imposer était presque le modèle stalinien, conduit par un leader presque illettré, un soudard de la coloniale française, vaguement impliquée dans l’assassinat du premier président du Togo. A la place de l’unité et de la solidarité nationale, les Togolais connurent plutôt les violations des droits de l’homme, avec son corollaire d’assassinats politiques, l’absence de la liberté d’expression, le pillage et le gaspillage des ressources, la gabegie, la corruption, le tribalisme et le racisme.
Sur le plan social, l’absence des valeurs caractérisaient ce régime. La paresse, la médiocrité et le culte de la personnalité étaient érigés en système de valeur. Pendant plus d’une décennie, tout le Togo dansait frénétiquement sur des airs musicaux importés du Zaïre de Mobutu. Une philosophie absurde de l’authenticité régnait, tous les Togolais devaient porter des noms africains.

Conséquence : en 1980, le Togo était devenu économiquement exsangue, obligé de se mettre sous la tutelle du FMI et de la Banque mondiale. La mainmise de l’étranger sur le pays, en plus de la domination française revenue à la suite de l’assassinat du président Olympio, commença à cette date-là.

C’est dans les années 1990 que le parti montra un autre visage. Réfractaire à l’instauration de la démocratie et du multipartisme, le parti d’Eyadema témoigna une tenace résistance hors du commun. Allié aux Forces armées togolaises, il érigea la violence en méthode de gouvernement et de combat politique. Déstabilisé en 1990 pendant la Conférence nationale souveraine, qu’on lui a imposée, le RPT revient sur la scène, après un an d’évanescence, à la faveur d’une restauration militaire extrêmement violente. Le sommet fut atteint avec la succession de Faure Gnassingbé à son père : Plusieurs centaines de morts, selon le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Ce parti porte une lourde responsabilité dans l’Etat actuel du Togo. Le délitement social, la pauvreté et la misère.
Source : Mo5-togo.com


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Faure et son père ont dramatiquement perdu plus d’un demi-siècle aux Togolais « La grandeur, pour se faire reconnaitre, doit consentir à imiter la grandeur ». Dans Pensée d’un biologiste, l’homme qui consacra sa vie à l’étude des potentialités humaines, aux capacités biologiques dans une comparaison avec l’impact culturel sur l’individu, Jean ROSTAND, revient sur la question des valeurs, de la vertu qui donnent une visibilité à l’homme, à sa différence d’élévation. Les dispositions héréditaires maintiennent le genre humain dans le cocon du « petit de l’homme », c’est à dire, dans le monde des instincts et des réflexes qui ne peuvent pas sortir l’individu du fond des âges et de la pénombre de l’histoire  [ 6/21/2018 ]
Pour les enfants de Joseph Dodji Eza, je m’interroge La lettre fait le tour du Web, partagée d’abord par les internautes togolais, ensuite par ceux d’autres pays. Deux émetteurs, Fafa et Kévin, qui, à l’occasion de la fête des Pères, écrivent à leur père dont ils se plaignent de la longue absence et réclament le retour. On ne connaît pas leur âge, mais le ton de la lettre et la calligraphie montrent qu’il s’agit d’élèves de l’école primaire ou du collège. Des enfants donc.  [ 6/20/2018 ]
Allocution de SEM Issoufou Mahamadou à l’ouverture du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial ROME Monsieur le Président du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial, Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil d’Administration Monsieur le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial  [ 6/20/2018 ]
Le régime de Faure Gnassingbé dans l'impasse ! C’est une évidence. Au-delà de toutes les revendications inscrites désormais dans les cœurs des Togolais et portées par la Coalition des 14, le peuple épris de justice, de liberté et de démocratie, n'a qu'un seul et unique souhait : l’alternance au sommet de l’Etat, ce qui induit la fin du règne des Gnassingbé. Il n'y aura donc pas un mandat de plus pour Faure Gnassingbé. [ 6/20/2018 ]
Le mémorandum des forces vives remis à la CEDEAO par Togo Debout Un mémorandum des forces vives de la nation (composées d’organisations de la société civile, de syndicats et de religieux) pour une sortie pacifique de la crise politique qui secoue le Togo depuis dix (10) mois a été élaboré lors du forum organisé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) et la Coalition de la Diaspora Togolaise (CODITOGO) à Lomé le week-end dernier.  [ 6/20/2018 ]
Crise politique : Que de chemins parcourus pendant 10 mois ! 19 août 2017 – 19 juin 2018, exactement 10 mois qu’une nouvelle donne politique a envahi le Togo. Ce nouveau vent, œuvre du Parti national panafricain (PNP) dirigé par Tikpi Atchadam, a redistribué les cartes politiques, allumé un désir ardent de liberté dans les cœurs des Togolais et fait prendre conscience aux acteurs politiques de la nécessité de tourner la page. Désormais, plus rien ne sera comme avant.  [ 6/20/2018 ]
Déclaration du MPP sur les conclusions de la Conférence nationale sur le système de rémunération des salaires des agents de l’Etat La conférence nationale sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat s’est tenue du 12 au 14 juin 2018 à Ouagadougou. [ 6/20/2018 ]
Détention arbitraire des membres de NUBUEKE : L’émouvante lettre des enfants de Joseph EZA Une « si courte lettre » pour exprimer la mélancolie d’une « longue absence » ! Qui leur dira un jour que cette fois-ci, leur papa n’a pas pris l’avion et que c’est un pouvoir dictatorial qui dicte sa volonté arbitraire ? Qui leur apprendra la triste réalité ? Ils ressentent cette absence à la solitude de leur maman, regard perdu dans ses pensées. En tous cas, ils en souffrent.  [ 6/20/2018 ]
Sortie de la Cour constitutionnelle : Togo Debout dénonce une « tentative de passage en force » Les réactions continuent de fuser de partout après la sortie manquée de la Cour constitutionnelle. Nous vous proposons la déclaration que vient de rendre publique le Front Citoyen Togo Debout. Lecture !  [ 6/19/2018 ]
Gouvernance locale: des maires révoqués pour « mauvaise gestion » Une autre liste de maires révoqués a été rendue publique au dernier conseil des ministres. [ 6/19/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .