Lundi, 4 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Dissolution du RPT le 28 janvier prochain?


  [1/23/2012]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :14813 fois | Commenter
 

Alors que l'on s'attendait à la création du parti de Faure Gnasingbé le 28 janvier prochain à Blitta, selon des sources proches du pouvoir, il sera plutôt question de dissolution du RPT le jour-là. La création du parti de Faure Gnassingbé est reportée à un ou deux mois, selon les indiscrétions.




 Si la dissolution se produit ce samedi, l’heure aura sonné pour porter un jugement sur le bilan du RPT, si bilan il y en a. Les éminences grises du parti fondé par Eyadema sont à la réflexion pour trouver les contours du nouveau parti. S'il se concrétise, le RPT, crée le 30 août 1969, aura vécu en tout 43 ans. C'est le plus vieux parti du Togo et son histoire se confond largement avec celle du pays. Pendant 21 ans, il a écumé la scène politique imposant sa stature unique, sa pensée unique. Les fondateurs avaient eu l'idée noble de créer un vaste creuset pour rassembler tous les Togolais, qui seraient issus quelque peu divisés du gouvernement des nationalistes de Sylvanus Olympio. Sur le modèle des partis uniques d’Europe de l’Est, on était dans une vision globale et totale de la société, la liberté d’expression proscrite de facto, les populations conduites avec un peu d’autoritarisme à s’engager dans la voie du développement. C’était l’idéologie de l’époque. Plusieurs intellectuels togolais, dont le plus emblématique est Edem Kodjo, avaient succombé à cette idée saugrenue. Ce dernier fut même le rédacteur des statuts et du livre blanc du parti unique.

Mais le vert était dans le fruit et l’enfer était pavé de bonnes intentions. Le parti unique à s’imposer était presque le modèle stalinien, conduit par un leader presque illettré, un soudard de la coloniale française, vaguement impliquée dans l’assassinat du premier président du Togo. A la place de l’unité et de la solidarité nationale, les Togolais connurent plutôt les violations des droits de l’homme, avec son corollaire d’assassinats politiques, l’absence de la liberté d’expression, le pillage et le gaspillage des ressources, la gabegie, la corruption, le tribalisme et le racisme.
Sur le plan social, l’absence des valeurs caractérisaient ce régime. La paresse, la médiocrité et le culte de la personnalité étaient érigés en système de valeur. Pendant plus d’une décennie, tout le Togo dansait frénétiquement sur des airs musicaux importés du Zaïre de Mobutu. Une philosophie absurde de l’authenticité régnait, tous les Togolais devaient porter des noms africains.

Conséquence : en 1980, le Togo était devenu économiquement exsangue, obligé de se mettre sous la tutelle du FMI et de la Banque mondiale. La mainmise de l’étranger sur le pays, en plus de la domination française revenue à la suite de l’assassinat du président Olympio, commença à cette date-là.

C’est dans les années 1990 que le parti montra un autre visage. Réfractaire à l’instauration de la démocratie et du multipartisme, le parti d’Eyadema témoigna une tenace résistance hors du commun. Allié aux Forces armées togolaises, il érigea la violence en méthode de gouvernement et de combat politique. Déstabilisé en 1990 pendant la Conférence nationale souveraine, qu’on lui a imposée, le RPT revient sur la scène, après un an d’évanescence, à la faveur d’une restauration militaire extrêmement violente. Le sommet fut atteint avec la succession de Faure Gnassingbé à son père : Plusieurs centaines de morts, selon le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Ce parti porte une lourde responsabilité dans l’Etat actuel du Togo. Le délitement social, la pauvreté et la misère.
Source : Mo5-togo.com


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Togolais, quand tu auras séché tes inutiles larmes…  [ 5/3/2015 ]
Arrestation de militants des ABLODE VIWO au camp du 2e RI pour empecher un meeting ce samedi 2 mai : les ABLODE VIWO dérangent-ils plus que d'autres mouvements ?  [ 5/3/2015 ]
Vers une levée partielle des sanctions du Processus de Kimberley Une délégation du Processus de Kimberley, mécanisme international de certification des pierres précieuses, séjourne actuellement en Centrafrique en vue d’une levée partielle de l’interdiction de la vente des diamants bruts qui frappe ce pays depuis 2013. [ 5/3/2015 ]
Plus de 438 000 nouveaux enrôlés sur les listes électorales au Burkina La révision exceptionnelle des listes électorales biométriques entamée en début mars dernier et qui se poursuit sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso, a déjà permis d’enrôler plus de 438 000 personnes, a-t-on appris auprès de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). [ 5/3/2015 ]
Un ministre exhorte les acteurs politiques à respecter la Constitution Le ministre burundais de la Défense nationale et des Anciens combattants, le général major Pontien Gaciyubwenge a appelé samedi tous les acteurs politiques à respecter la Constitution et l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi. [ 5/3/2015 ]
La Médiation internationale exige le retrait des groupes armés du nord du Mali La Médiation internationale a exigé un retrait "immédiat et sans condition" du nord du Mali des groupes armés occupants des positions en violation avec les accords de cessez-le-feu, a-t-on appris samedi de source officielle à Bamako. [ 5/2/2015 ]
Le Rwanda lance un programme visant à réduire le chômage des diplômés Le gouvernement rwandais a dévoilé un programme dénommé "Opportunités pour l'emploi des jeunes", destiné à réduire le chômage des diplômés, selon une déclaration du ministère rwandais de la Jeunesse et de la TIC, reçue samedi. [ 5/2/2015 ]
La Guinée aborde sa dernière ligne droite dans la lutte contre Ebola A l'image des autres pays touchés par la fièvre hémorragique à virus Ebola comme le Libéria et la Sierra Leone, la Guinée aborde sa dernière ligne droite dans la lutte contre le virus meurtrier, a déclaré samedi le coordonateur de la cellule nationale de lutte contre Ebola, Dr Sakoba Keita. [ 5/2/2015 ]
320 millions FCFA de la France pour les élections en RCA La France a mis, samedi, à la disposition de la République centrafricaine une enveloppe de de plus de 320 millions de FCFA, octroyée en guise d’appui au processus électoral. [ 5/2/2015 ]
Appel solennel des ABLODE VIWO au peuple souverin togolais et à la communauté internationale pour défendre le droit et la démocratie  [ 5/2/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Séjour Linguistique Londres - AILS.fr
EX-IN Consult
iciLome.com