Lundi, 2 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Proposition de sortie de crise au Togo : Le GRAD opte pour l'élaboration d'une nouvelle constitution


  [10/17/2012 7:43:37 AM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :1735 fois | Commenter
 

Togo  - « La situation politique du Togo » a été au centre d’une rencontre d’échange animée mardi à Lomé par le Groupe de réflexion et d’action pour le dialogue, la démocratie et le développement (GRAD). Au cours de cette rencontre, le GRAD a fait une analyse objective suivie de propositions de sortie de crise à la classe politique togolaise.




Selon le GRAD, il y a une « grave crise de confiance » qui mine le Togo et sa classe politique. Cette crise, soutient cette organisation est d’autant plus « sérieuse » parce qu’elle provient du fait que la « majorité des Togolais conteste la légitimité de l’actuel Chef de l’État ainsi que les institutions qu’il incarne et qu’il met en place pour régler le problème du pays ».

Selon Dr Victor Komla ALIPUI, c’est pour faire des « propositions de sortie de crise » et mettre en place des mécanismes qui « permettraient » d’élaborer une nouvelle constitution pour le pays, le GRAD a initié ladite rencontre avec la presse. La sortie de la crise au Togo, selon les responsables du GRAD, devrait « nécessairement » passer par la restauration d’une confiance mutuelle.

« Il s’agit par là de créer la confiance fondée sur la légitimité des institutions de l’État et des acteurs politiques toutes tendances confondues et pour y arriver le GRAD propose au pouvoir comme à l’opposition démocratique et au-delà, à tout le peuple togolais qui est le vrai détenteur de la souveraineté nationale, une démarche et une procédure qui doivent conduire aujourd’hui et maintenant à l’élection d’une Assemblée constituante pour élaborer une nouvelle loi fondamentale », a avancé M. ALIPUI qui estime qu’une « transition politique » avec un « gouvernement d’union nationale » précédée d’un dialogue « franc et sincère » entre les principaux partis politiques sous les auspices de la CEDEAO, de l’Union Africaine, de l’Union européenne et des Nations Unies est impératif au Togo.

Le GRAD est un groupe de réflexion et de propositions. Ce groupe a participé aux travaux préparatoires de la création du collectif « Sauvons le Togo ».

Bernad A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

L'opposition guinéenne s'attaque à la Ceni L’opposition guinéenne envisage de porter plainte contre le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé, et la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). [ 5/1/2016 ]
Liste du nouveau gouvernement congolais Liste du nouveau gouvernement congolais s’établit comme suit : [ 5/1/2016 ]
Paris et Tunis scellent un "jumelage institutionnel" La Tunisie fait l'objet d'une attention particulière de l'autre côté de la Méditerranée. Alors que le FMI, la Banque mondiale et l'Union Européenne se sont engagés à soutenir son développement, c'est le Parlement français qui vient de sceller une alliance avec son homologue tunisien pour renforcer la démocratie en Tunisie. [ 4/30/2016 ]
VIDEO/ Dr Klaus Treydte il n'y aura pas de démocratie valable sans démocrate  [ 4/30/2016 ]
Regain de tension à Mango : Amnesty International s’indigne, alerte et lance une campagne… A Mango, chaque jour avec son lot d’injustice. Amnesty International, une ONG de défense des droits de l’Homme, dans une campagne d’« action urgente», revient sur le cas d’Adamou Moussa et de Zekeria Namoro et bien d’autres arrêtés pour « avoir demandé justice pour les gens qui ont été tués, maltraités et détenus arbitrairement à la suite des manifestations de Mango en Novembre 2015 ». Elle invite l’opinion à écrire aux autorités politiques « à libérer immédiatement et sans condition Adamou Moussa et Zekeria Namoro, car ils sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression ».  [ 4/30/2016 ]
Demande d'annulation des résultats: six candidats saisissent la cour Constitutionnelle Les résultats provisoires de l’élection présidentielle publiés le 21 avril dernier par la CENI sont loin d’être du goût de certains candidats de l’opposition. Six parmi eux, ont introduit une requête d’annulation auprès de la Cour constitutionnelle, contestant ainsi la victoire au premier tour du président sortant Idriss Deby. [ 4/30/2016 ]
Et si Yawovi Agboyibo copiait Léopold Gnininvi ? Me Yawovi Agboyibo et le Prof Léopold Gnininvi sont les avant-gardistes de l’avènement de la démocratie au Togo. Ils ont respectivement crée le Comité d’action pour le renouveau (CAR) et la Convention démocratique des peuples africains (CDPA). Si au soir de leur vie politique, le second a contribué à maintenir la stabilité au sein de son parti, le premier, malheureusement, a divisé le sien. [ 4/30/2016 ]
32 milliards pour la rénovation d’un aéroport sans intérêt économique pendant que les hôpitaux manquent de tout En marge des festivités de la commémoration des 56 ans de l’indépendance du Togo, Faure Gnassingbé était au four et au moulin. C’est la seconde saison des inaugurations et des poses de premières pierres après la campagne électorale. Dans cette course effrénée, Niamtougou a bénéficié du lancement de la rénovation de son aéroport. Selon les sources officielles, cet aéroport va bénéficier de travaux d’aménagement, notamment un allongement de la piste, la construction d’une clôture, la rénovation du parking avion et de l’aérogare. L’ambition, selon toujours ces sources, est développer le tourisme régional et de faire de Niamtougou une seconde plate-forme de fret à vocation sous-régionale. Le coût de ce nouveau gâchis est estimé à 32 milliards de francs CFA, un nouveau prêt, certainement chinois, que les contribuables togolais doivent payer sur 20 ou 30 ans.  [ 4/30/2016 ]
Relecture du discours du 26 avril : Urgence sociale, décentralisation…ce que Faure a manqué de dire Quatre mois après son précédent discours à la télévision nationale, Faure Gnassingbé s’est de nouveau adressé « aux Togolais » mardi dernier, veille de la célébration de la fête nationale, le 27 avril. Pas de surprise, aucune annonce spéciale, sinon une litanie d’auto-satisfecit saupoudrée de quelques vagues évocations d’intention. Retour sur un nième discours, un de plus.  [ 4/30/2016 ]
Il était une fois… le hold up électoral du 28 avril 2015 ! Comme si c’était hier, un représentant de l’opposition à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) se rappelle la soirée du 28 avril 2015 où Taffa Tabiou est tristement rentré dans l’histoire. Lisez plutôt !  [ 4/30/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
Banque de rachat de credit contre le surendettement | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.