Mercredi, 22 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Le président du parti FNL Emmanuel Miburo désigné chef defile de l'opposition


  [1/23/2013 4:07:14 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :347 fois | Commenter
 

Burundi  - Quatorze partis politiques burundais ont annoncé mercredi avoir désigné Emmanuel Miburo, président du parti Forces Nationales de Libération (FNL), comme chef de file de l'opposition.




"Nous, partis politiques de l'opposition, signataires de la présente déclaration, après dialogue et concertation sur la mise en place d'un cadre légal réunissant les partis de l'opposition au Burundi, le consensus s'est dégagé autour de Miburo Emmanuel, président du parti Forces Nationales de Libération (FNL), comme chef de file de l'opposition", ont indiqué ces partis dans une déclaration au ministre de l'Intérieur.

Outre ces 14 partis signataires de cette déclaration, le Burundi compte trois autres groupes de partis politiques, à savoir trois partis qui sont dans les institutions au niveau du gouvernement et du parlement (CNDD FDD, UPRONA et FRODEBU Nyakuri), l'opposition composée des partis de l'Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri), et les partis regroupés au sein du Forum de Dialogue des Partis Politiques. Fin
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Sékouba Konaté: serait-il décidé à régler ses comptes? Pour Sékouba Konaté devenu haut responsable à l'UA et basé à Addis-Abeba, il serait temps de régler les comptes. L'ancien président de la transition guinéenne exprime sa déception quant à la gestion actuelle du pays. [ 10/22/2014 ]
Les juges de la CAE en charge du procès Habré renoncent à leur mission au Tchad Il n’y aura plus de mission des juges de la CAE (Chambres africaines extraordinaires) entre le 18 octobre et le 02 novembre 2014 comme initialement prévu. C’est une annulation qui vient en conséquence du refus de N'Djamena de mettre à la disposition des Chambres africaines extraordinaires, les auteurs des crimes commis au Tchad de 1982 à 1990, sous le règne de l'ancien président tchadien, Hissène Habré. [ 10/22/2014 ]
Modification de la constitution: l'opposition manifeste contre le référendum au Faso Le gouvernement burkinabè a annoncé hier qu'il s'apprête à organiser un référendum; lequel doit ouvrir les portes d'une nouvelle candidature à Blaise Compaoré en 2015. L'opposition a manifesté son désaccord hier, dans les rues de la capitale. [ 10/22/2014 ]
Trafics de titres de séjour : Kofi Yamgnane :"J’ai aidé des africains dans des situations difficiles, mais je n’ai jamais demandé une rétribution financière"  "Trafics de titres de séjour, la suite : Kofi Yamgnane serait l’ancien ministre impliqué dans l’affaire". Voilà le titre d’un article mis en ligne par le journal, atlantico.fr en date du 18 octobre 2014. Cet article est devenu le chou gras des journaux locaux au Togo. Afin d’en savoir un peu plus, nous avons approché M.Yamgnane. [ 10/22/2014 ]
Grace Mugabe convoite la succession au président Mugabe En prélude au congrès du Zanu-PF, (le parti au pouvoir), qui se tiendra à la mi-décembre 2014, la première Dame était en meeting à travers le pays. Visiblement, la course à la succession du président Mugabe, se prépare bien. [ 10/22/2014 ]
La livraison de la liste électorale conditionnée aux moyens financiers. Le Président de la Correction de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) Sacca Lafia a relevé au cours d’un entretien accordé à la radio Océan Fm relayé mardi par d’autres médias qu’il pourra livrer la liste électorale définitive le 17 décembre 2014 à condition que le gouvernement lui donne les moyens financiers. [ 10/22/2014 ]
Décentralisation et élections locales au Togo : Les travaux préliminaires confiés à un comité technique mis sur pied par le gouvernement Le ministre de l’Administration Territoriale et de l’Aménagement du Territoire, Gilbert Bawara, était face à la presse ce mardi 21 octobre 2014 à son cabinet à Lomé. L’objectif de cette rencontre est de présenter aux professionnels des médias les membres d’un comité technique mis sur pied par le gouvernement pour réfléchir sur les questions de décentralisation et des élections locales au Togo.  [ 10/22/2014 ]
Abidjan réitère sa volonté de juger Simone Gbagbo sur son territoire Gnénéma Coulibaly, le ministre ivoirien de la Justice a réitéré la volonté de son pays de juger « sur le territoire national » Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-président Laurent Gbagbo détenue à Odienné dans le du pays depuis 2011. "La Côte d'Ivoire manifeste sa volonté de juger Simone Gbagbo pour les faits de crimes contre l'humanité qui lui sont reprochés", a déclaré le ministre lors d'un entretien avec des médias à Abidjan. [ 10/21/2014 ]
Des notables doutent de la crédibilité du cessez-le-feu avec Boko Haram L’accord annoncé par les autorités nigérianes avec le groupe islamique armé Boko Haram ne semble pas obtenir l’assentiment de tous, notamment d’un groupe de notables influents du Nord-est du pays, qui estime que le cessez-le-feu n’a pas été pris en compte par tous les combattants du groupe islamiste. [ 10/21/2014 ]
Les 218 jeunes lycéennes vont être libérées lundi prochain En captivité depuis 6 mois, les 218 lycéennes enlevées par le groupe islamique Boko Haram, vont être libérées lundi prochain, selon Hassan Tukur un officiel de la présidence, suite à un accord de cessez-le-feu intervenu en fin de semaine dernière entre le groupe et le gouvernement. [ 10/21/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com