Vendredi, 31 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Le président du parti FNL Emmanuel Miburo désigné chef defile de l'opposition


  [1/23/2013 4:07:14 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :353 fois | Commenter
 

Burundi  - Quatorze partis politiques burundais ont annoncé mercredi avoir désigné Emmanuel Miburo, président du parti Forces Nationales de Libération (FNL), comme chef de file de l'opposition.




"Nous, partis politiques de l'opposition, signataires de la présente déclaration, après dialogue et concertation sur la mise en place d'un cadre légal réunissant les partis de l'opposition au Burundi, le consensus s'est dégagé autour de Miburo Emmanuel, président du parti Forces Nationales de Libération (FNL), comme chef de file de l'opposition", ont indiqué ces partis dans une déclaration au ministre de l'Intérieur.

Outre ces 14 partis signataires de cette déclaration, le Burundi compte trois autres groupes de partis politiques, à savoir trois partis qui sont dans les institutions au niveau du gouvernement et du parlement (CNDD FDD, UPRONA et FRODEBU Nyakuri), l'opposition composée des partis de l'Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri), et les partis regroupés au sein du Forum de Dialogue des Partis Politiques. Fin
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Selon nos confere Oeil d'Afrique,Blaise Compaoré serait exfiltré vers le Ghana La colère du peuple burkinabé contre le projet de révision constitutionnelle de l’article 37 devant entériner la candidature du président Blaise Compaoré a changé la donne dans l’armée. Et cela à grande vitesse. [ 10/31/2014 ]
Situation insurrectionnelle à Bobo-Dioulasso : Palais de justice saccagé  La période de transition est annoncée jusque-là, le flou demeure quant à comment elle se passera et qui la dirigera. L'armée entend prendre ses responsabilités. En attendant, dans la ville de Bobo, les manifestants sont livrés à eux-mêmes. [ 10/31/2014 ]
Vendredi 31 octobre, l'opposition appelle le peuple à maintenir la pression Malgré la dissolution du gouvernement, le président Blaise Compaoré s'accroche au pouvoir. L'opposition ne lâche pas non plus. Une conférence de presse des leaders de l'opposition est attendue aujourd'hui. [ 10/31/2014 ]
Blaise Compaoré refuse de quitter le pouvoir et évoque une transition Le jeudi 30 octobre 2014 s'inscrit désormais dans l'histoire du Burkina Faso. Le Parlement devait voter hier le projet de loi portant modification de la Constitution. Ce vote permettrait à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015. Face aux émeutes en début de journée, le gouvernement burkinabé a annulé le vote. Plus tard dans la soirée, sous la pression de la rue et de la communauté internationale, le président évoque une transition sans pour autant lâcher le pouvoir. [ 10/31/2014 ]
Un candidat de moins pour la présidentielle du 23 novembre A moins d’un mois de l’élection présidentielle tunisienne du 23 novembre prochain, Abderrahim Zaouari a annoncé hier jeudi 30 octobre son retrait de cette course. [ 10/31/2014 ]
Révolution au Burkina : Les Togolais pas indifférents Le 30 octobre 2014, c’est le jour qu’a choisi l’Assemblée nationale du Burkina Faso pour voter le texte soumis par le gouvernement en vue de la modification de l’article 37 de la Constitution burkinabè. Ceci pour permettre au président Blaise Compaoré, de briguer un autre mandat après 27 ans de règne. [ 10/31/2014 ]
En ce moment au Burkina, la mobilisation recommence pour ... Les leaders de l'opposition appelent la population a se remobiliser pour l’estocade finale [ 10/31/2014 ]
La société civile tient toujours aux reformes politiques La société civile togolaise tient toujours aux reformes politiques sur lesquelles pouvoir et opposition ne s’accordent pas. Le porte-parole de la Plateforme justice et vérité, Bernard Bokodjin l’a fait savoir jeudi 30 octobre 2014 en lançant un appel à la classe politique pour opérer ces reformes. [ 10/31/2014 ]
La Guinée, un mauvais élève dans le domaine pénitentiaire Les lieux de détention en Guinée sont ''surpeuplés’’, ‘’insalubres’’ et ne ‘’répondent pas aux normes internationales’’. C’est la sentence contenue dans un rapport rendu public mercredi par le Bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l'homme. [ 10/31/2014 ]
Yayi Boni veut redynamiser la correction de la liste électorale informatisé Le Président Yayi Boni a rencontré mercredi 29 octobre, les présidents des institutions de la République et tous ceux qui interviennent dans le processus électoral au Palais de la Marina. Au sortir de cette rencontre, il a été décidé la mise en place d’un comité technique dont la mission est de faire des propositions au gouvernement en vue de la réalisation dans un bref délai de la correction de la liste électorale informatisée. [ 10/31/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com