Mercredi, 4 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :5265 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Malgré les protestations de l’opposition: Idriss Déby confirmé pour un 5ème mandat Le Conseil Constitutionnel Tchadien a validé les résultats de la Ceni donnant Idriss Déby vainqueur de l’élection du 10 avril 2016. [ 5/4/2016 ]
La nouvelle assemblée nationale siège depuis ce mardi 3 mai La Centrafrique poursuit son retour à l'ordre constitutionnel. Après l’installation il y a quelque temps du nouveau président, les députés élus des dernières élections législatives ont été installées au siège du parlement le mardi 3 mai.  [ 5/4/2016 ]
Radisson Blu Hôtel '2 Février' : La résurrection a été difficile De juin 1980 à Novembre 2014, l’hôtel du 2 Février a connu une survie mitigée. Parti pour être l’affirmation de l’indépendance économique togolaise, cet hôtel a dû souffrir, balancé entre les mains de l’Etat togolais lui-même, des grands groupes hôteliers et même celles de la Libye de Kadhafi, avant qu’un mardi de novembre 2014, le gouvernement sonne la fin de la récréation. Retour sur le périple cinquantenaire d’un symbole de l'indépendance économique ratée. [ 5/4/2016 ]
Décentralisation et élections locales : Fulbert Attisso ne soutient ni le gouvernement, ni le CAP 2015 Le gouvernement, depuis quelques jours, a déposé sur la table de l’Assemblée nationale deux (2) projets de loi, l’un concernant la création de quatre (4) nouvelles préfectures (Mô, Agoè-Nyivé, Oti-sud et Naki-est) et l’autre relatif à la création de nouvelles communes créées sur la base d’un regroupement « judicieux » de cantons proposés dans la feuille de route de la décentralisation et des élections locales, une feuille de route que les partis politiques de l’opposition disent n’avoir pas à leur disposition.  [ 5/4/2016 ]
Gerry Taama trouve "ingrat" le boycott de l'Anc L’ANC a opté pour la chaise vide lundi dernier, dénonçant ainsi la violation par le groupe parlementaire Unir, du consensus au sujet de l’élection, à l’Assemblée nationale, des représentants de l'opposition parlementaire à la HAAC. C’est "ingrat", juge Gerry Taama. [ 5/4/2016 ]
VIDEO/ Il s'est agit d'empêcher l'ANC d'avoir un représentant dans une institution de la république  [ 5/4/2016 ]
Assemblée nationale : Une concertation a encore échoué entre UNIR et ANC L’Assemblée nationale a élu ce lundi en plénière les cinq (5) personnes qu’elle doit choisir au regard de la loi pour siéger à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), l’institution de régulation des médias au Togo.  [ 5/3/2016 ]
Les élections législatives pourront se tenir avant le 20 novembre Les ivoiriens seront appelés aux urnes au plus tard le 20 novembre. C’est ce qu'a décidé la Commission électorale indépendante (Cei), structure chargée d'organiser lesdites élections. [ 5/3/2016 ]
Pour son droit de vote: la diaspora ghanéenne à ester en justice Les ghanéens vivant hors de leur pays veulent eux aussi avoir le droit de participer au choisir de leurs futures dirigeants. Alors que les élections générales notamment la présidentielle se profilent à l'horizon, un mouvement installé au Royaume-Uni a attaqué la Commission Electorale en justice afin d’obtenir le droit de vote dont la loi a pourtant été adoptée depuis 2005. [ 5/3/2016 ]
Ce monument que Faure Gnassingbé a manqué d’inaugurer Œuvre architecturale entamée quelques mois plus tôt, tous les yeux attendaient que le voile soit levé sur ce monument à l’entrée de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE). [ 5/3/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
Banque de rachat de credit contre le surendettement | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.