Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:05:43 AM Vendredi, 27 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :5637 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

La Coalition des 14 appelle à une forte mobilisation dans les rues demain samedi Les manifestations ayant été empêchées et réprimées mercredi et jeudi, la Coalition invite les populations de Lomé et des villes de l’intérieur à sortir massivement samedi pour manifester dans les rues. Lire le communiqué !  [ 4/27/2018 ]
Des diplômés trop courts pour servir juste la raison : Ekoué FOLLY, le vrai mauvais perroquet du droit « La bonne opinion que j’ai de mes semblables sans exception est corrigée par cette idée qu’ils sont capables de faire les imbéciles, et longtemps, s’ils en font le stupide pari ». Dans Histoire de mes pensées, ALAIN s’insurge avec une rare véhémence contre les torpilleurs du bon sens. Ils n’accouchent que des absurdités pour obstruer les voies de la raison en exhibant parfois leur carton de parchemin et en pensant qu’il tient lieu d’une expertise des compétences.  [ 4/27/2018 ]
Affaires Bolloré et coup d'Etat manqué au Burkina Faso : Togo Debout exige des explications des autorités togolaises Le Togo est cité pour son implication dans le putsch manqué au Burkina Faso. Il est accusé d'avoir fourni de matériels aux putschistes. Le pays de Faure Gnassingbé est également éclaboussé par l'affaire Bolloré qui fait la une des médias nationaux et internationaux. Le mutisme des autorités togolaises devant ces dossiers révolte le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) qui leur demande des explications. [ 4/27/2018 ]
Vidéo/Les échauffourées de mercredi à Lomé A quoi ressemble une journée de manifestations interdites à Lomé? Tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc du côté des forces de l'ordre puis projectiles et barricades des voies du côtés des jeunes désireux de manifester. [ 4/27/2018 ]
Attention danger ! Balkanisation prononcée du Togo : Boukpessi renvoie les marches à Bè Bakali, interdit toute activité de l’opposition à Kara Malgré le bilan macabre d’un mort, 174 blessés dont 92 dans un état très grave parmi lesquels des femmes et des enfants, 253 arrestations dont 227 libérés, lors des manifestations des 11, 12 et 14 avril derniers, la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne semble ébranler outre mesure. Elle a annoncé de nouvelles manifestations les 25, 26 et 28 avril pour exiger le retour à la Constitution originelle de 1992, la mise en œuvre des mesures d’apaisement, l’amélioration du cadre électoral et le vote des Togolais à l’étranger.  [ 4/27/2018 ]
Interview exclusive/Jean-Pierre FABRE, plus que jamais déterminé Voici une interview accordée par le chef de file de l'opposition, Jean-Pierre Fabre à notre confrère "La Manchette". [ 4/27/2018 ]
2ème jour des manifs : Pas de mobilisateurs, pas de manifestations Comme à l’accoutumée, les leaders de la Coalition des 14 partis de l’opposition sont arrivés au siège de la CDPA aux environs de midi. Cette fois, les forces de l’ordre ne sont pas venues troubler leur meeting pré-manifestation. [ 4/26/2018 ]
Vidéo/Comment les jeunes résistent aux forces de l'ordre Une vidéo qui décrit en substance l'atmosphère qui règne dans certains quartiers de Lomé, quand le pouvoir de Lomé 2 éprouve l'envie d'interdire les manifestations. La scène qui se passe autour du siège de la CDPA à Akassimé a été filmée par notre reporter, malgré le danger encouru et les intimidations. Cette fois, devant une horde de caméras, les forces de l'ordre ont obtempéré devant des jeunes qui veulent se mobiliser aux côtés des leaders de la Coalition des 14 assiégés dans un local. [ 4/26/2018 ]
Gilchrist Olympio appelle à l’union de l’opposition Dans son message à la nation, à la vielle du 27 avril, fête de l’indépendance du Togo, le président national de l’Union des forces de changement (UFC) plaide pour l’unicité d’actions des partis de l’opposition afin d'arracher l'alternance. [ 4/27/2018 ]
Thomas N’Soukpoé s’oppose à un 4ème mandat de Faure Gnassingbé Le Boc d’action pour le changement (BAC), à travers son président, déclare que le chef de l’Etat togolais doit renoncer à briguer un autre mandat en 2020. Un pavé dans la mare.  [ 4/26/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .