Vendredi, 29 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :5081 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Election présidentielle de 2015 : L’opposition togolaise a manqué de conviction, selon Alberto Olympio Les langues continuent de se délier au lendemain de l’échec de l’opposition togolaise à l’élection présidentielle du 25 mai 2015, suivant les chiffres définitifs rendus par la Cour constitutionnelle et qui donnent gagnant le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, avec 58,77% des suffrages exprimés. [ 5/29/2015 ]
Le cabinet présidentiel change de main A l’approche de la présidentielle de 2016, le président Joseph Kabila renouvelle son alentour. Après la rénovation de son parti, le PPRD, il vient de rénover son propre cabinet qui est dorénavant sous la direction de Nehemie Mwilanya Wilondja ; celui-ci succède ainsi à Gustave Beya. [ 5/29/2015 ]
Silence, on fête à l’UFC ! C’est quelle fête ? Pourraient se demander les uns et les autres. Il s’agit bien des 5 ans de l’accord RPT-UFC signé le 26 mai 2010. [ 5/29/2015 ]
Les leaders politiques courtisent Dadis Camara Récemment, le désormais ancien homme d'armes, a annoncé sa volonté de participer à la présidentielle de 2015. Que ce soient les partis d'opposition, ou même le parti au pouvoir, tous se bousculent devant Dadis Camara pour une quelconque alliance avec son parti, les Forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD). [ 5/29/2015 ]
Investiture de Buhari : 50 chefs d’Etats attendus Ce vendredi 29 mai, le président élu par les Nigérians le 28 mars dernier prendra officiellement ses fonctions. La cérémonie d’investiture qui verra Muhammadu Buhari prendre les commandes au Nigeria sera honorée de la présence d’au moins 50 chefs d’États. [ 5/29/2015 ]
Hery Rajaonarimampianina dit non à sa destitution Le président malgache dont la destitution a été votée par une large majorité de député mardi dernier, conteste cet état de chose et indique qu’il restera bel et bien à son poste. [ 5/28/2015 ]
Déploiement des hommes en uniforme à Lomé : Psychose au sein de la population Depuis hier, l’on observe un important dispositif sécuritaire à Déckon et dans certains quartiers de lomé. [ 5/28/2015 ]
les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l’OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais Après le coup de force prévisible du clan Gnassingbé pour conserver le pouvoir, on se pose des questions sur l’attitude de certains intellectuels et autres mercenaires de la plume qui ont contribué de par une propagande agressive et nocive à faire croire que Fabre et les siens pouvaient mettre fin à une dictature par une simple élection... Après ce hold-up électoral ces journalistes en mission pour le CAP-2015 sont muets comme une carpe sur leurs propres responsabilités et surtout sur le bilan politique des leaders de cette opposition dite démocratique. En tout cas, un mois après cette énième forfaiture tout est clair pour le peuple en lutte ! Les véritables maîtres du Togo à travers leurs différentes officines (ONU, PNUD, EU, OIF, CEDEAO) en ont décidé autrement. Seulement, on remarquera que rien n’a bougé et/ou changé pour les masses populaires... Ainsi, nous sommes toujours au Togo d’Eyadema ! Dans cette situation dramatique, la plateforme Togo En Lutte ne cessera de dire la vérité à nos compatriotes de la diaspora et à travers eux au peuple togolais....l’interview que nous reproduisons ci-dessous fait partie de notre travail de clarification, de conscientisation de nos concitoyens... Elle a été accordée par notre militant Gligli-Amorin à FM-Liberté, il y a un mois, sur les manœuvres de la France et son officine l’OIF et confirment, malheureusement, la justesse de notre ligne politique... Lisez [ 5/28/2015 ]
Interview de Matthias LATTA Lui c'est LATTA Matthias, un togolais de la diaspora, directeur de société qui a fait le choix de s'engager pour Faure Gnassingbé. Dans un entretien avec notre confrère J. AYIVI, il revient sur son choix politique. [ 5/28/2015 ]
La marche du CAP 2015 n'a jamais démarré à Deckon et n'a jamais abouti à la Plage La manifestation de trois annoncée par Jean-Pierre Fabre et le Combat pour l’alternance politique en 20125 (CAP 2015) pour protester contre le coup de force électoral de Faure Gnassingbé a eu du mal à démarrer ce mercredi. Le rassemblement a été empêché à Deckon. Du coup, la manifestation n’a pas eu lieu. [ 5/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com