Vendredi, 24 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :4911 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Présidentielles de 2015 : Le candidat unique toujours en attente. Pour combien de temps encore ?  Une semaine après le communiqué final du conclave entre le Collectif Sauvons le Togo (CST) et l’Arc en ciel, la fumée blanche tarde à sortir le nom de celui ou celle qui sera candidat unique. [ 10/24/2014 ]
Hugues Ngouélondélé réélu pour la 3ème fois maire de Brazzaville On ne change pas une équipe qui gagne dit-on souvent. En tout cas les Congolais, du moins ceux qui vivent dans la capitale du pays l’ont bien compris et l’exécutent de la meilleure manière possible en faisant réélire le maire de la ville de Brazzaville. Hugues Ngouélondélé, 53 ans, a été réélu hier jeudi à ce poste, pour la troisième fois consécutive, par les conseillers municipaux de la capitale congolaise. [ 10/24/2014 ]
Une attaque des Séléka fait 30 morts Selon un premier bilan, pas moins de 30 personnes ont été tuées mardi et mercredi dans une attaque survenue à Yamalé, dans le centre de la Centrafrique [ 10/24/2014 ]
La MONUSCO accusée par le M23 de passivité face aux attaques des ADF Les dénonciations des agissements de la MONUSCO (Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC) continuent. [ 10/24/2014 ]
29 personnes tuées dans les violents affrontements d’hier jeudi à Benghazi Journée de jeudi très violente à Benghazi. Vingt-neuf personnes ont été tuées dans des raids de l'armée libyenne, appuyée par des partisans armés du général de division à la retraite Khalifa Hafter, contre les maisons d'un certain nombre de chefs de milices islamistes dans l'est de Benghazi. L’information est rapportée par des sources médicales. [ 10/24/2014 ]
Boko Haram tire sur un hélicoptère d'une mission de l'armée camerounaise Boko Haram continue de faire parler d’elle malgré les quelques revers essuyés ces dernières semaines dans le nord du Cameroun où elle tente d’étendre ses ailes. Jeudi à Fotokol, localité du nord du Cameroun proche de la frontière avec le Nigeria et sous la menace de Boko Haram, c’est un hélicoptère d'une mission de l'état-major des armées camerounais a été la cible de tirs d’armes des éléments de cette secte, selon les renseignements donnés par certaines sources sécuritaires. [ 10/24/2014 ]
Présidence du Fpi : encore 4 jours pour déposer les candidatures Fondé par Laurent Gbagbo actuellement détenu à La Haye, le Front populaire ivoirien doit renouveler sa présidence. A 4 jours de la date limite des dépôts de candidature, le suspens règne encore. [ 10/24/2014 ]
Présidentielle 2015: Et si on suspendait le processus au profit de solutions alternatives ? Le dilatoire de Gilbert Bawara sur les élections locales. L’échéance de 2015 reste présente dans les esprits. A raison, car il s’agit d’un scrutin importantissime pour la survie de la démocratie et de l’alternance dans notre pays. Mais le processus n’est pas préparé au moins. Et, bien plus, n’annonce rien de bon sur le plan sécuritaire. D’où l’urgence de solutions alternatives, « afin d’éviter le pire » à notre pays. Et c’est ici que dans certains milieux, on suggère la suspension du processus électoral. [ 10/24/2014 ]
Candidature unique de l’opposition:Le CAR dans une logique de sabotage de la dynamique unitaire  Union, candidature unique, réformes ; voilà ce que criaient les partis membres de l’opposition, regroupés en conclave depuis le 29 juillet 2014. Mais tout le monde ne semble pas jouer franc jeu. La dernière illustration est offerte par l’attitude du Comité d’action pour le renouveau (CAR). Le parti de Me Dodji Apevon est visiblement dans une logique de sabotage de la dynamique enclenchée. Avec toujours derrière la main du grand gourou, Me Yawovi Agboyibo.  [ 10/24/2014 ]
Loi de Finances 2015 : Le budget Présidentiel augmente de 19 milliards Le budget du palais sénégalais, pour l’année 2015 a augmenté de 19 milliards, pour des raisons sociales. [ 10/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne |
EX-IN Consult
iciLome.com