Mardi, 28 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :5109 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Jean-Pierre Fabre annonce la reprise de la lutte Visiblement, la page de l’élection présidentielle du 25 avril dernier n’est pas tournée pour le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Il défie d’ailleurs ceux qui ne le croient plus capable de revendiquer « sa victoire ». [ 7/28/2015 ]
Aimé Gogué fustige la composition de la Haute Autorité contre la corruption Si le parti Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI) se félicite de la création de la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées qui permettra de mettre fin à l’enrichissement illicite qui gangrène le Togo et empêche son développement socio-économique, le parti du professeur Aimé Gogué fustige la composition prévue de cette institution. [ 7/28/2015 ]
L’autonomisation du Sahara Occidental, une voie royale pour sortir de l’impasse Visiblement le dossier du Sahara occidental passionne ces derniers jours au plan international. Après la présidente du Centre Robert Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme, Mme Kerry Kennedy, c’est au tour du centre polonais de relations internationales de s’y intéresser. [ 7/27/2015 ]
Élection des maires: Luc Atrokpo reprend la mairie de Bohicon La commune de Bohicon, dans le département du Zou, située au centre du Bénin réitère sa confiance à Luc Sètondji Atrokpo. Le maire sortant a été reconduit ce lundi 27 juin 2015 à la tête de l’hôtel de ville de la ville Carrefour. [ 7/27/2015 ]
Présidentielle 2015: Cellou Diallo sera de la partie L'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) participera à la présidentielle prochaine en Guinée. Le principal parti de l'opposition sera représenté sans surprise par son leader Cellou Dalein Diallo choisi samedi dernier lors d'un congrès. [ 7/27/2015 ]
Investiture de Faure Gnassingbé: Qu'est ce qui n'a pas marché? Mainte fois annoncée et mainte fois reportée, l'investiture de Faure Gnassingbé est devenue un serpent de mer. Quel est en fait le problème? [ 7/27/2015 ]
Des militants de l’ANC croient encore en une lutte pour reprendre la victoire de leur candidat Le candidat malheureux du CAP 2015 (selon le président de la Céni, Taffa Tabiou), Jean-Pierre Fabre est de retour de l’Europe depuis samedi dernier. [ 7/27/2015 ]
Jean Pierre FABRE: C'est quoi la suite ? Le leader de l'opposition est rentré de sa tournée européenne dans une ambiance de retour triomphal. Mais au vu de la situation du pays et de la position de la communauté internationale on ose demander c'est quoi la suite. [ 7/27/2015 ]
Le gouvernement de Tripoli refuse de signer l’accord de paix et réclame des négociations directes Tout comme le Parlement de Tripoli, le gouvernement de Tripoli n’a pas daigné apposer sa signature au bas de l’accord de paix et de réconciliation pondu par les discussions inter libyens qui a eu lieu sous l’égide des Nations Unies au Maroc. Et leur décision sur cet accord était attendue depuis plusieurs jours suite à la signature du document par le gouvernement de Tobrouk, reconnu par la Communauté internationale. [ 7/27/2015 ]
Mairie de Porto-Novo: le PRD fait le choix d’Emmanuel Zossou Sauf changement de dernière minute, l’hotel de ville de Porto-Novo, la capitale du Bénin aura à sa tête Emmanuel Zossou. Le choix de l’homme a été entériné, dimanche 26 juillet 2015 après plusieurs séances de concertations et d’échanges entre le président du Parti du renouveau démocratique (Prd), les membres du Bureau Politique et tous les prétendants. [ 7/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com