Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 12:27:23 AM Lundi, 11 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :5579 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Communiqué de presse de la communauté togolaise en Suisse relatif au Dialogue politique annoncé   [ 12/9/2017 ]
UFC : Une énième crise pourrait être le coup de grâce Gilchrist Olympio, le président de l’Union des forces de changement (Ufc) a décidé de prendre sa retraite politique. Un départ qui va ouvrir les hostilités pour sa succession. Déjà, les potentiels candidats se livrent une guerre froide qui pourrait s’accentuer dans les prochaines semaines. La question qui se pose, est de savoir si cette course effrénée à la tête de l’UFC ne lui pourrait être finalement fatale.  [ 12/10/2017 ]
Paul Kagamé pourra-t-il sauver Faure Gnassingbé ? En marge du sommet de l’UE-UA à Abidjan les 29 et 30 novembre derniers, Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO s’est entretenu avec Ali Bongo, Dénis Sassou N’Guesso et Paul Kagamé.  [ 12/10/2017 ]
Malik Natchamba, de la SALT à la présidence de la jeunesse de UNIR Le parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR), ne lésine pas sur l’organisation de ses instances. Après le grand congrès national à Tsévié les 28 et 29 Octobre, le bureau des femmes installé à Kpalimé le week-end dernier, c'est le tour de la jeunesse du parti de s'organiser à travers un congrès tenu à Dapaong.  [ 12/9/2017 ]
Faure Gnassingbé : 'L’une de nos plus grandes qualités,...le dialogue' Depuis quelques heures, l’opinion estime que Faure Gnassingbé fait des efforts vers la vérité. Quand le chef de l’Etat estime dans un tweet que L’une de nos plus grandes qualités, sur la terre de nos aïeux #Denyigban, reste le dialogue, il semble qu'il n'aurait pas en fait menti même si son analyse semble incomplète. [ 12/9/2017 ]
Ourna Gnanta titille encore l’opposition David Ourna Gnanta, ancien militant du parti politique Alliance de Dahuku Péré, devenu aujourd’hui un élément de l’UNIR, le parti présidentiel, n'hésite pas à critiquer l’opposition lorsque l'occasion lui est offerte. Même dans des explications trop simplistes. [ 12/9/2017 ]
Déclaration liminaire de la coalition des 14 partis de l'opposition Les leaders de la Coalition des 14 partis de l'opposition ont animé une conférence de presse vendredi à Lomé. Ils ont pris acte des intentions affichées par le gouvernement pour une sortie de crise au Togo. La Coalition réclame également la libération des membres de l’Association NUBUEKE ainsi que les détenus dans les affaires des incendies des marchés. Elle dénonce, par la suite, la volonté du gouvernement de vouloir consulter l'opposition alors qu'il fait également partie des protagonistes de la crise. Pour finir, la Coalition remercie les chefs d’État guinéen et ghanéen et se dit prête à poursuivre la préparation des négociations dans le cadre de la double médiation guinéenne pour les mesures d’apaisement et ghanéenne pour les discussions proprement dites. Lecture! [ 12/9/2017 ]
Remise en liberté de l’Imam Alpha Mola Mohammed : L’opposition donne son avis Deux responsables religieux appréhendés en marge des manifestations de l’opposition à Sokodé et Bafilo ont retrouvé la liberté ce vendredi 08 décembre 2017, a appris l’Agence de presse Afreepress.  [ 12/9/2017 ]
Le contraste «Faure» : Médiateur et « impopulaire » chez ses pairs Alors qu’il chapeaute actuellement la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) dont il assure la présidence en exercice depuis juin 2017, Faure Gnassingbé est, aussi paradoxal que cela puisse paraître, très contesté au pays. Le pouvoir de Lomé reste ébranlé, depuis trois mois, par des mouvements de contestation populaire dans presque toutes les villes du pays. Cette situation inconfortable semble jeter du discrédit sur le mandat du président en exercice de la Cedeao.  [ 12/9/2017 ]
Manifestations à Mango, Bafilo et Sokodé : Un premier test de l'opposition au pouvoir Les leaders de la Coalition des 14 partis de l'opposition viennent de l'annoncer. Il y aura des manifestations publiques pacifiques à Mango, Bafilo et Sokodé la semaine prochaine. [ 12/8/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .