Mardi, 27 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Me Dodji Apévon du CAR : « Nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit »


  [2/25/2013 9:47:52 PM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :4990 fois | Commenter
 

Togo  - Décidément, Me Dodji Apévon, président national du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau), parti membre de la Coalition Arc-En-Ciel, n’est pas du tout tendre avec ceux qui refusent sous des prétextes non sérieux un quelconque dialogue avec des adversaires politiques.




Invité dimanche dernier de l’émission « 12-13 » de notre confrère Radio Nana fm, l’ancien coordinateur de la Coalition Arc-En-Ciel, en réponse à ceux qui ne voient pas d’un bon œil leur participation au dialogue préparatoire des 19 et 20 février derniers, a indiqué que « nous avons créé notre coalition pour faire en sorte que nous puissions sortir des difficultés, pour qu’on puisse aller à des élections de manière consensuelle. Nous n’avons pas créé notre coalition pour mettre les bâtons dans les roues de qui que ce soit. Si les élections ne sont pas transparentes, et si nous avons la conviction qu’elles ne seront pas transparentes, nous n’y seront pas. C’est pour cela que nous nous battons. Mais de grâce, nous n’avons pas créé notre coalition pour être à la botte de qui que ce soit ». Une réponse que d’aucuns peuvent juger énergique à toutes les critiques qui ont fusé ces derniers jours et qui ne sont pas pour une assise avec le pouvoir alors que certains responsables politiques sont encore en prison dans le cadre des enquêtes dans l’affaire des incendies des marchés du Togo.

Sans regret, malgré l’échec constaté au terme des discussions, le patron du CAR a déclaré que « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire, nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire parce que personne n’a le monopole du bien faire dans ce pays. Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là. Nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo, toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».

Une réaction largement partagée par l’autre invité de l’émission en la personne de Me Tchassona Traoré du MCD (Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement), dont le parti est également membre de la Coalition Arc-En-Ciel, et présent autour de la table des discussions préparatoires. A son avis, ce n’est plus une question d’une importance d’un parti que l’autre pour des discussions sérieuses devant aboutir à une solution acceptée par tous. « Quelque soit les partis qui iront, ils iront débattre pour l’opposition. Qui nous dit que les partis même que l’on croit indispensables pour aller discuter, s’ils y sont, ça aurait changé quelque chose à la donne. Ce nous nous disons aujourd’hui, c’est que nous nous respectons tous, tous les partis se valent. Nous sommes allés là bas avec l’intention d’aller apporter quelque chose et non pour trahir un quelconque groupe d’intérêt. Nous sommes allés là bas défendre les intérêts de ce pays et si c’était à recommencer, on le recommencera », a lâché ce dernier.

A tout prendre, la Coalition a prononcé ouvertement sa démarcation vis-à-vis de ceux qui posent toujours des préalables pour s’asseoir et discuter de la gestion du Togo, comme c’est souvent le cas du Collectif « Sauvons le Togo », dont elle partage sur certains points les mêmes positions.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

CAP 2015 dénonce les manœuvres du pouvoir pour empêcher les réformes Le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) a tenu une conférence de presse hier dans l’après-midi au siège de l’Alliance nationale pour le changement (Anc). L’objectif était de dénoncer les manœuvres orchestrées par le pouvoir RPT/UNIR pour empêcher la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant la prochaine présidentielle. Lecture ! [ 1/27/2015 ]
Roméo Olympio : « Si l’UFC refuse de présenter une candidature aux élections présidentielles, la jeunesse usera de toute sa force pour l’obtenir ». Le 25 janvier dernier, Gilchrist Olympio le président national du parti Union des Forces de Changement (UFC) et ses lieutenants se sont retrouvés dans le canton d’Aflao Sagbado où s’est tenu un grand meeting de sensibilisation et d’information sur les questions politiques de l’heure. A en croire Roméo Olympio, le président fédéral du parti de la localité, au moment où les différentes candidatures de l’opposition se déchainent pour les présidentielles à venir, le parti UFC doit impérativement aussi présenter sa candidature comme l’a si bien indiqué le président national du parti. Mais,il met en garde le bureau national au cas où les données viennent à changer à la dernière minute ; « Si l’UFC refuse de présenter une candidature aux élections présidentielles, la jeunesse usera de toute sa force pour l’obtenir », a t-il martelé dans un entretien à suivre. [ 1/27/2015 ]
Présidentielle de 2015 : Les militants de UNIR de la région centrale réclament l’investiture de Faure Gnassingbé Des dizaines de milliers de militants et sympathisants de l’Union pour la République (UNIR, pouvoir), selon les organisateurs, ont marché samedi dans les rues de Sokodé pour marquer leur adhésion à la politique de paix et de développement du président de la République, Faure Gnassingbé, a appris l’Agence de presse Afreepress.  [ 1/27/2015 ]
TOGO: La récréation est terminée pour les REFORMES? L'agitation politique pendant un semestre durant s'est estompée par les candidats unique, tout court de notre opposition qui malgré le blocage du proposition du projet de Loi à Assemblée nationale par l'ANC ( opposition radicale) et UNIR ( parti au pouvoir). [ 1/27/2015 ]
Déclaration de « Bâtir le Togo » par rapport à l’échec des réformes « L’opposition togolaise doit absolument éviter ce qu’elle reproche au pouvoir et respecter le Peuple » Le mercredi 21 janvier 2015 la Commission des lois constitutionnelles de l’Assemblée nationale a mis fin à l’étude de la proposition de loi portant réformes constitutionnelles déposées par l’opposition et mis, de ce fait, définitivement fin à tout espoir de voir opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues dans le cadre de l’Accord Politique Globale (APG) signé depuis août 2006. [ 1/27/2015 ]
Présidentielle de 2015 La révision des listes électorales prolongée de 24 heures dans la Zone I Initialement prévu pour prendre fin ce lundi 26 janvier, l’opération de révision des listes électorales ne prendra finalement fin que le mardi 27 janvier [ 1/27/2015 ]
Saïd Sadi toujours dans le collimateur de la justice pour cause de diffamation L’ancien Président du Rassemblement pour la Culture Démocrate (CRD) n’est pas au bout de ses peines. La raison, selon des sources judiciaires, le Tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a réitéré, hier dimanche, la poursuite de l’information judiciaire ouverte depuis le 5 janvier dernier contre Saïd Sadi. [ 1/26/2015 ]
Pris pour une site jihadiste, A.D.I.E a été attaqué par Anonymous Au lendemain de l’attaque perpétrée par les frères Kouachi contre le siège du journal satirique Charlie Hebdo, le groupe de pirates informatiques, bien connu sous le nom d'"Anonymous" avait décidé de répliquer en attaquant des sites Jihadistes. Le portail d'information de l’État sénégalais a lui aussi été bloqué par mégarde. [ 1/26/2015 ]
Candide Azannaï dénonce une 'cabale' du RB contre sa personne Son nom tapissait la Une des journaux parus la semaine dernière au Bénin. Et pour cause, l’homme est présenté comme ayant signé un pacte avec la Renaissance du Bénin (RB) de Léhady Vinagnon Soglo pour être positionné tête de liste dans la 16e circonscription électorale de Cotonou. [ 1/26/2015 ]
Affaire Mboulou Beka: l’Etat assigné en justice Le décès d’un étudiant le 20 décembre dernier lors d’une manifestation de l’opposition, refait surface. L’avocat de la famille décide d’assigner l’Etat devant les juridictions, pour que triomphe la vérité. [ 1/26/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com