Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:37:45 PM Vendredi, 25 Mai 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.


  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :2504 fois | Commenter
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Kadangha aux antipodes de son discours Lundi 14 mai dernier, les chefs d’Etat-major des armées des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont réunis à Lomé. L’objectif de cette 38ème session était de réfléchir aux stratégies à adopter afin de lutter efficacement contre les menaces d’insécurité dans l’espace CEDEAO.  [ 5/26/2018 ]
Le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou préside une réunion du Comité Interministériel d’Orientation sur la Société de l’Information Le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou a présidé, ce jeudi 24 mai 2018, une réunion Comité Interministériel d’Orientation (CIO) sur la Société de l’Information, qui regroupe le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, plusieurs membres de son Gouvernement, les responsables de certaines structures de l’Etat (Initiative 3N, Doing Business, MCA-Niger, ARTP, Niger Télécoms, etc.). [ 5/26/2018 ]
Pasteur Johannes Bavon : « L’alternance politique n’est pas dirigée contre quelqu’un » Le pasteur Johannes Bavon est le président du Front des Architectes de la République (FAR). Reçu vendredi dans l'émission "Audi Actu" sur Victoire Fm, l'homme de Dieu a donné son point de vue sur la situation politique du pays. Bonne écoute. [ 5/26/2018 ]
Me Dodji Apévon : « Qu’est-ce que Faure Gnassingbé veut faire encore après et qu’il n’a pas fait depuis 15 ans ? » Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), était en Allemagne la semaine dernière, où il animé des conférences débats avec la diaspora togolaise. Dans une interview accordée à Deutsche Welle, l’avocat s’est prononcé sur les derniers développements de l’actualité sociopolitique au Togo. Suivez plutôt ! [ 5/26/2018 ]
L'ANC annonce une tournée dans le grand nord du pays Dès la semaine prochaine, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC, parti membre de la Coalition des 14) effectuera une tournée dans la partie septentrionale du pays. [ 5/26/2018 ]
La 1ère convention nationale de l’ANC tient demain à Lomé L’Alliance nationale pour le changement (ANC) organise sa première convention nationale ce samedi 16 mai au Foyer de l’EEPT, Paroisse de Nyékonakpoè à Lomé sur le thème « L’Alternance politique pour mieux vivre ensemble au Togo ». [ 5/25/2018 ]
Brigitte Adjamagbo Johnson : « Il est important que nous continuions à mobiliser » Les trois grands meetings d’information, de remobilisation et de galvanisation prévus par la Coalition des 14 partis de l’opposition, auront bel et bien lieu ce dimanche 27 mai 2018 à Lomé. [ 5/26/2018 ]
Le bureau du Cadre National de Dialogue Politique installé Après l’adhésion des membres de la classe politique de l’opposition, l’installation du Cadre National de Dialogue Politique a eu lieu ce jeudi 24 mai. L’institution se compose au total de 30 membres. [ 5/25/2018 ]
Pour résoudre le problème togolais : Le groupe des Centristes recommande l’organisation des élections dans un meilleur délai C'est à travers un communiqué rendu public jeudi 24 mai que le groupe des Centristes, un regroupement de trois partis politiques s’est prononcé sur la situation sociopolitique actuelle du Togo caractérisée par un enlisement du dialogue et la radicalisation des positions des camps en conflit.  [ 5/25/2018 ]
Meetings de la Coalition des 14 à Baguida, Avenou et Agoè Zongo Baguida, Avénou et Agoè Zongo, ce sont les trois quartiers de Lomé qui abriteront les meetings organisés par la Coalition des 14 partis de l’opposition ce dimanche 27 avril 2018 à partir de 14 heures. Voici le communiqué !  [ 5/25/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .