Dimanche, 20 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.

  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :1884 fois | 3 Commentaires
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


...
.
Publicité>


Commentaires


 3   Ami | 2/27/2013 6:45:25 PM

Togo : Un gendarme se tire une balle dans la tête à Lomé
Commenter

Partager

Imprimer

Par Aghu | 27/02/2013 | 16:22:43
TOGO :: SOCIéTé
Togo - Lomé le 27 février 2013 © koaci.com – La nouvelle a fait le tour de la ville de Lomé ce matin. Un gendarme s’est donné la mort.
Selon des témoins de la scène, c’est aux environs de 06 heures dans la matinée de ce mercredi 27 février 2013, que des camarades à un Sergent-chef ont découvert le corps inanimé de ce dernier dans son bureau. Profitant de la sortie de ses collègues, le Sergent –chef s’est tiré une balle dans la tête.

Une enquête est ouverte suite à cet accident, survenu au quartier Cacavéli, dans la banlieue nord de la capitale. L’identité de la victime n’est pas pour l’instant révélée.

Selon toujours les témoins, l’officier subalterne de gendarmerie revenait d’une permission, pour enterrer sa benjamine. Il a repris du service que lundi 25 février 2013. On ignore pour l’instant s’il y a un problème lié au décès de sa fille, ou si le gendarme avait un souci particulier, qui l’a poussé à cet acte de désespoir. D’autres par contre n’exclut pas un meurtre de ce gendarme. « Il est curieux qu’un gendarme se tire une balle dans la tête sans que ses collègues situés non loin du bureau, n’aient écouté la détonation de l’arme », explique un officier de police, contacté par koaci.com.

Suicide ou meurtre savamment exécuté, l’enquête ouverte suite à ce drame, devrait contribuer à éclairer la lanterne des citoyens.

Aghu
 

 2   GASPARD | 2/26/2013 2:43:19 PM
Les mêmes erreurs! Toujours les mêmes bêtises de l'opposition togolaise. Hier c'était l'UFC qui écrasait tous les autres leaders les taxant de vendus, de traitres et clamant haut et fort qu'il était le seul vrai parti d'opposition au Togo. Cette politique de l'UFC n'a en fin de compte rien donné. Aujourd'hui c'est le tour de l'ANC (parti pyromane) de prendre la relève avec les mêmes pratiques,les mêmes intrigues, le même radicalisme stérile. L'ANC pyromane voudrait-elle que les autres partis d'opposition lui demandent la permission avant de prendre part à un dialogue? Avec cette querelle entre l'ANC et le CAR jimagine un peu ce que l'un fera à l'autre en cas de victoire en solitaire. Si le Togo veut la paix,il doit ignorer l'AEC et le CST (collectif suicidaire du togo).
 

 1   DIDI AMEWOLE | 2/26/2013 10:52:48 AM
Me APEVON DODJI tu a raison . pour quoi on ne peu pas laisse les gens avoir leur morale.
nous devons change de mentalité pour redresser notre pays.

 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

Unir les jeunes pour l’éducation, le leadership et l’entrepreneuriat (UNIR-JELE), le nouveau bureau mis en place L’association "Unir les jeunes pour l’éducation, le leadership et l’entrepreneuriat" (UNIR-JELE), un regroupement de jeunes du Togo et du Ghana a mis en place un nouveau bureau remplaçant celui jusque-là provisoire. [ 4/20/2014 ]
Le gouvernement veut arrêter l'anarchie dans les stations-services Le gouvernement tchadien tente de mettre de l'ordre dans les stations-services qui prolifèrent de manière irrégulière à Ndjaména, la capitale tchadienne, et interdit toute nouvelle construction.  [ 4/19/2014 ]
Le président du Burkina Faso se rendra en visite à Singapour Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, effectuera du 21 au 26 avril une visite d'amitié et de travail à Singapour, au cours de laquelle il présidera un forum des investissements privés du Burkina Faso, rapporte un communiqué de presse de la direction de la communication de la présidence du Faso publié samedi. [ 4/19/2014 ]
Le parti au pouvoir organise une réunion cruciale samedi à Libreville Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 46 ans), miné par des démissions de certains de ses ténors, organisera samedi à Libreville, son Conseil national, un des organes de prise des décisions, a indiqué vendredi un communiqué du parti. [ 4/19/2014 ]
Les civils à la tête du projet de réconciliation en Libye Pour tenter de répondre à la violence et à l'insécurité en Libye, les anciens rebelles ont lancé une initiative de réconciliation.  [ 4/19/2014 ]
Bouteflika en route pour un quatrième mandat Les bureaux de vote ont refermé leurs portes à 20 heures, jeudi 17 avril dans toute l'Algérie, et les supporters du Président Abdelaziz Bouteflika revendiquent déjà la victoire. [ 4/19/2014 ]
Le président djiboutien se rendra en visite au Etats-Unis début mai L'ambassadrice des Etats-Unis à Djibouti, Mme Geta Basi, vient de remettre au chef de l'Etat djiboutien, Ismail Omar Guelleh, un message du président américain Barack Obama, l'invitant à venir effectuer une visite de travail dans son pays à partir du 5 mai, rapporte vendredi l'Agence Djiboutienne d'Information (ADI). [ 4/18/2014 ]
Mugabe critique les homosexuels, l'Europe et l' opposition Le président zimbabwéen Robert Mugabe a fustigé vendredi les défenseurs des droits des homosexuels, les pays européens jugés hostiles, et l'opposition politique zimbabwéenne, à l'occasion des festivités commémorant l'indépendance de cette ex-colonie britannique en 1980. [ 4/18/2014 ]
Election présidentielle : biographie du président réélu Abdelaziz Bouteflika Abdelaziz Bouteflika est réélu à la présidence de la République algérienne pour un quatrième mandat avec un taux de 81,53%, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz en rendant public en direct sur la télévision officielle les résultats du vote de la veille. [ 4/18/2014 ]
Election présidentielle : le président Bouteflika entame son quatrième mandat et détient le record de longévité Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été réélu jeudi pour un quatrième mandat de cinq ans avec un taux de 81,53%, soit 8.332.598 de voix, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, lors d'une conférence de presse tenue à Alger. [ 4/18/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com