Mercredi, 29 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.


  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :2008 fois | Commenter
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Mobilisation de fonds pour la campagne électorale : Gerry Taama pleure sa caisse vide Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama, à travers un poste, s’est montré très mécontent de la population togolaise, du fait qu’elle n’a pas répondu à l’appel de la mobilisation de fonds que son parti a lancé à la veille de la campagne électorale du scrutin du 25 avril. [ 7/29/2015 ]
Tournée européenne : Jean-Pierre Fabre rend compte la semaine prochaine Mémorandum sur la présidentielle de 25 avril dernier et point sur la tournée en Europe, c’est les deux sujets qui seront les menus de la rencontre que le président de l’Alliance nationale pour le changement (Anc) va avoir la semaine prochaine avec les médias. [ 7/29/2015 ]
Les quatre vérités du Président Obama: un message fort à Faure Gnassingbé Le Président américain Barack Obama lors de sa visite en Ethiopie, au siège de l’UA, a, à en croire des observateurs, dit des vérités aux présidents africains qui s'accrochent au pouvoir. Faure Gnassingbé pourrait également se voir destiner ces vérités. [ 7/29/2015 ]
Report de l’élection des Gouverneurs au 06 octobre Prévue pour la fin du mois d’août, l’élection des gouverneurs en République Démocratique du Congo (RDC se tiendra finalement le 06 octobre. Ainsi en a décidé ce mardi 28 juillet, la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI) qui a par la même occasion, rendu public le calendrier réaménagé de ce scrutin. [ 7/29/2015 ]
Présidentielle 2015 : la CEI reçoit les candidatures du 3 au 29 aout Le processus électoral ivoirien est enclenché. Pour le compte de l’élection présidentielle du 25 octobre prochain, le dépôt des candidatures aura lieu du 3 au 25 août prochain. [ 7/29/2015 ]
Imminent remaniement du gouvernement : ministres sortants et les pressentis retiennent leur souffle Caché apparemment par le sommet des chefs d'Etats et de gouvernement des pays membres de la Grande Muraille Verte, en conclave à Nouakchott, le remaniement du gouvernement du Premier ministre, Yahya Ould Hademine pourrait intervenir à en croire nos confrères du site d’information mauritanien RapideInfo, aussitôt après cette grande rencontre. [ 7/29/2015 ]
Plusieurs communes connaissent déjà leurs maires Après le scrutin du 28 juin 2015 et la proclamation des résultats qui s’en ait suivie, place maintenant à l’installation des Conseillers élus et l’élection des maires et de leurs adjoints. Dans la journée du lundi 27 juillet 2015, une vingtaine de communes ont procédé à l’installation de leurs Conseils communaux. [ 7/29/2015 ]
Les raisons du départ du parti "Santé du Peuple" du CAP 2015 Dr William Georges Kouessan, président du parti « Santé du Peuple » a officialisé lors d’un point de presse hier sa sortie du Cap 2015. Les raisons de son retrait, selon ce dernier sont purement dans le respect de l’esprit du protocole d’accord signé le 31 octobre 2014, portant naissance de Cap 2015. [ 7/29/2015 ]
Fin du silence démocratique togolais Au Togo également, l’histoire ne s’arrête pas : « le triomphe des démagogies restera toujours passager ». C’est la marque « Gnassingbé » qui est périmée au Togo et, avec cette désuétude, tout un système qui ne peut plus avoir sa place dans une Afrique désireuse de retrouver sa dignité, comme vient de le répéter encore Barack Obama. Aussi, les adeptes du changement démocratique doivent accepter de composer avec la réalité d’un pouvoir qui, n’ayant jamais été le choix des citoyens, ne possède malheureusement que les moyens de se maintenir par la force et la contrainte, sans aucune créativité réconciliatrice ni regard sur l’avenir. Face à cette réalité, seule la conviction dans la réunion des forces sous une bannière républicaine compte. Les démocrates togolais ne peuvent pas quitter une souffrance, celle de la désunion, sans l’avoir reconnue. [ 7/29/2015 ]
VIDEO/ Discours d'Addis Abeba: Barack Obama appelle à changer de regard sur l’Afrique  [ 7/29/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com