Mardi, 25 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.


  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :1950 fois | Commenter
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Manifestations des ODDH à Lomé : L’APDHDS appelle ses militants à se joindre à la manifestation Le 28 Novembre prochain, pour exiger les réformes constitutionnelles et institutionnelles avant la tenue des élections présidentielles au Togo en mars 2015, des organisations de la société civile veulent marcher à travers les rues de Lomé. Afin de se joindre aux organisateurs, l’Action pour la protection des Droits de l’Homme et le Développement Social appelle ses militants et sympathisants à sortir en masse le 28 Novembre prochain. Bien avant cette marche, Lomé avait connue deux marches parallèles le 21 novembre dernier. Une organisée par Union pour la République (Unir) et ses associations pour exiger le respect des institutions, une autre, par le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) qui n’a pas abouti. Dispersée à coups de gaz lacrymogènes parce que les organisateurs ne veulent pas respecter au point de chute de leur manifestation proposé par le gouvernement [ 11/25/2014 ]
Faure Gnassingbé réserve une surprise pour ses militants avant 2015 Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à Accra (Ghana) depuis lundi soir, s’est prononcé mardi sur la question de sa candidature à la présidentielle de 2015 lors d’une conférence de presse co-animée avec son homologue ghanéen, John Dramani Mahama au Palais de la présidence ghanéenne, a appris l’Agence Afreepress. [ 11/25/2014 ]
Le Premier ministre marocain échappe de peu à un crash d’avion En plein vol entre Casablanca et Oujda samedi dernier, l’avion à bord duquel se trouvait le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence à Nador. [ 11/25/2014 ]
Vers une nouvelle révision constitutionnelle au pays de Bouteflika Le Président Algérien, Abdel Aziz Bouteflika, est vraisemblablement en passe de procéder dans les prochains jours, à une révision constitutionnelle dans son pays. [ 11/25/2014 ]
La Cour Constitutionnelle est formelle: ’’en aucun cas nul ne peut fait plus de deux mandats’’ La Cour constitutionnelle du Bénin à travers une décision rendue le 20 novembre 2014 estime que la révision de la constitution est encadrée par elle-même et que « que l’avènement d’une nouvelle République ne peut procéder que du pouvoir constituant originaire distinct du pouvoir constituant dérivé… ». [ 11/25/2014 ]
L’armée se frotte les mains avec le portefeuille des Mines et de l’Energie Le gouvernement de transition du Premier ministre Isaac Zida a tenu son premier conseil des ministres lundi 24 novembre dernier. L’armée a conservé les portefeuilles clés dans cette équipe dont celui du ministère des mines et de l’énergie. [ 11/25/2014 ]
Avion présidentiel très inconfortable pour IBK sur les recommandations du FMI Le gouvernement malien vient de publier un rapport de mise en œuvre des sanctions suite à l’acquisition de l’avion présidentiel et des équipements militaires. [ 11/25/2014 ]
Ministère de la culture: Adama Sagnon a démissionné Le ministre de la Culture et du Tourisme, Adama Sagnon, vient de rendre sa démission. Il avait été nommé dans le gouvernement de transition burkinabé seulement dimanche dernier. [ 11/25/2014 ]
L’ancien opposant Amadou Salifou remplace Hama Amadou au perchoir L’élection du président de l’assemblée nigérienne a eu lieu hier lundi. Amadou Salifou, l’ancien opposant est désormais le nouvel président du perchoir. [ 11/25/2014 ]
Fin d’exil pour une dizaine de pro-Gbagbo dont trois anciens ministres Des anciens ministres de Laurent Gbagbo et d’autres cadres du régime de Laurent Gbagbo exilés au Ghana, sont de retour en Cote d’Ivoire depuis hier lundi. En somme, une dizaine de personnes dont trois anciens ministres ont mis fin à des années d’exil. [ 11/25/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com