Dimanche, 5 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.


  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :2001 fois | Commenter
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Création d'un bureau de l'auditeur pour renforcer sa lutte contre la corruption Le gouvernement béninois a décidé de créer un bureau de l'auditeur, organe doté d'une autonomie financière et d'une indépendance, pour une véritable lutte contre la mauvaise gouvernance et la corruption, annonce un communiqué gouvernemental publié dimanche à Cotonou. [ 7/5/2015 ]
L'opposition ne participera pas aux organes issus des élections communales et législatives Les Partis et Organisations Politiques de l'Opposition (POPO) ont annoncé samedi sur les ondes de la radio nationale à travers une déclaration qu'ils dénoncent et condamnent ce qu'ils qualifient de mascarade électorale opérée le 29 juin 2015 et que par conséquent, ils ne participeront pas aux institutions qui en seront issues. [ 7/4/2015 ]
Le président décrète l'état d'urgence Le chef de l'Etat tunisien Béji Caïd Essebsi a décrété samedi l'état d'urgence, après l'attentat meurtier à Sousse qui a tué 38 touristes le 26 juin, a rapporté l'agence de presse officielle TAP. [ 7/4/2015 ]
Le président Bouteflika évoque 'une finalisation ultime' du projet de révision de la Constitution Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a évoqué samedi "une finalisation ultime" du projet de révision de la Constitution. [ 7/4/2015 ]
Elections locales : les résultats du scrutin local seront proclamés dans deux semaines Les résultats des élections municipales, communales et locales du dimanche 28 juin dernier, seront proclamés dans deux semaines, a annoncé samedi à Cotonou, capitale économique du Bénin, le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA), le Prof Emmanuel Tiando. [ 7/4/2015 ]
Un nouveau "président" élu au Galmudug Le Galmudug, région de la Somalie qui s'est autoproclamée autonome en 2006 à l'instar du Puntland (nord-est), situé dans le centre du pays, a élu Abdikariim Hussein Guled comme son nouveau "président" lors d'une élection tenue samedi au Parlement de la région. [ 7/4/2015 ]
Le parti FNL proche du gouvernement retire sa confiance au facilitateur du dialogue Le Forces Nationales de Libération (FNL), parti proche du gouvernement a retiré sa confiance au facilitateur international pour le dialogue inter- burundais, Abdoulaye Bathily, déclrant que ce rôle revienne à la Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC). [ 7/4/2015 ]
Le gouvernement algérien s'engage dans la 'rationalisation' et non pas dans l''austérité' (PM) Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a rassuré samedi à Alger que son pays s'engageait dans une démarche de "rationalisation" des dépenses publiques et non pas dans l'"austérité". [ 7/4/2015 ]
Le président Sissi rend visite aux troupes après les attaques dans le nord du Sinaï Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est rendu samedi dans le nord du Sinaï pour une inspection des troupes suite à une série d'attaques meurtrières sur des postes de contrôle militaires, a rapporté l'agence de presse d'Etat MENA. [ 7/4/2015 ]
Départ du ministre Kako Nouboukpo : Que deviendra son projet Togo Vision 2030 ? Arrivé à la tête du ministère auprès de la Présidence de la République chargé de la Prospective et de l'Evaluation des Politiques publiques, l’ex ministre Kako Nouboukpo a été le maître du concept Togo Vision 2030, un projet qui, à en croire le gouvernement Ahoomey Zunu 2, fera du Togo un paradis. [ 7/4/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com