Samedi, 28 Mars 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L’opposition Togolaise face toujours à la problématique du dialogue politique.


  [2/26/2013 8:37:35 AM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :1971 fois | Commenter
 

Togo  - La question a toujours été récurrente au sein de l’opposition togolaise : doit-on dialoguer avec le pouvoir, dans quel cadre et jusqu’où aller ? Ces interrogations ont souvent fait l’objet de profondes divergences de vues entre les leaders politiques, provoquant régulièrement des fissures. Il est vrai qu’entre ceux qui croient en la vertu d’une alternance pacifique par les urnes à travers des réformes successives obtenues grâce au dialogue, et ceux qui soutiennent que le pouvoir en place ne créera jamais les conditions de sa défaite et promeuvent un renversement par la rue, la cohésion et la dynamique unitaires paraissent illusoire. Tellement le fossé entre la lecture que chaque camp fait de la situation et des rapports de force semble rédhibitoire.




Les dernières « discussions exploratoires » entre le pouvoir et l’opposition, initiées par l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead avec la facilitation de Mgr Nicodème BARRIGAH a été encore une fois l’occasion d’expression de divergence sur la conduite à tenir face au dialogue.

Sauf que cette fois-ci, les différences s’étalent au grand jour. A la chute de la manifestation hebdomadaire organisée samedi dernier par le FRAC-CST, Claude AMEGANVI a vertement tancé le Pr Aimé Gogué pour sa participation aux discussions des 19 et 20 février, déclarant « être fâché.» Ce à quoi le Président d’ADDI a rétorqué, estimant que même en cas de crise exacerbée, les adversaires politiques devraient continuer à se parler, citant comme référence Nelson Mandela et Ho Chin Min.

Mais c’est incontestablement Me Dodji APEVON qui a été le plus ferme dans ses positions, assumant sans faux-semblant la participation d’Arc En Ciel aux discussions exploratoires avec le pouvoir, visiblement agacé par les critiques qui commençaient à naître. Pour le Président du CAR, intervenant chez nos confrères de Nana FM, « lorsque nous analysons la situation et que nous considérons que c’est bon de le faire (aller au dialogue, ndlr), nous ne demanderons pas l’autorisation à qui que ce soit avant de le faire, parce que personne n’a le monopole de bien faire dans ce pays ». Avant de poursuivre : « Les gens croient que lorsqu’on le fait et si ce n’est pas l’autre qui donne le quitus, alors ce que vous faites est faux. Je ne suis pas dans cette logique là », ajoutant : « nous avons créé une coalition pour réfléchir sur les problèmes du Togo ; toutes les fois que nous penserons que c’est bon de le faire, nous le ferons. Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit ».
En mettant les points sur le i, le successeur de Me Yawovi AGBOYIBO revendique une approche différente de celle du CST et fait taire ses détracteurs. Mais il ne met pas pour autant fin au débat sur la participation ou non de la totalité de l’opposition à un dialogue ; débat qui a de beaux jours devant lui.
Source : | Focus Info


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Les autorités camerounaises « satisfaites » par la réaction des armées camerounaise et tchadienne contre Boko Haram Les autorités camerounaises ont exprimé leur satisfaction quant à la capacité de réaction des armées camerounaise et tchadienne dont le déploiement le long de la frontière avec le Nigeria a permis de contenir des attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram. [ 3/28/2015 ]
Le Conseil de sécurité rejette la levée de l'embargo sur l'exportation des armes vers la Libye Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé une décision portant maintien de l’embargo sur l’exportation des armes vers la Libye, a-t-on appris de sources diplomatiques samedi à Tripoli. [ 3/28/2015 ]
Elections: explosion dans un bureau de vote dans le sud-est Une explosion a secoué samedi un bureau de vote dans l'Etat d'Enugu dans le sud-est du Nigeria, quelques heures avant le début des élections présidentielles et législatives cruciales dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, a indiqué la police locale. [ 3/28/2015 ]
Elections législatives 2015 : effervescence dans les états-majors des partis et alliances politiques en lice A un mois des prochaines élections législatives béninoises du 26 avril 2015, la fièvre électorale monte déjà dans les états-majors des 20 partis et alliances politiques en lice où les candidats rivalisent d'ardeurs et de stratégies pour la conquête des électeurs, a constaté samedi Xinhua, sur place à Cotonou. [ 3/28/2015 ]
Le Maroc : un rempart contre l'Islam déviant Après avoir inauguré au quartier universitaire de la capitale "Madinat Al Irfane" la Mosquée "Al Oukhoua Al Islamiya" (la Fraternité Musulmane), Sa Majesté le Roi Mohammed VI y a accompli la Grande Prière du vendredi.  [ 3/28/2015 ]
Le report du scrutin doit être considéré comme une mesure de détente du climat politique, selon Gilbert Bawara L’élection présidentielle au Togo est reportée du 15 au 25 avril prochain. L’information est tombée depuis ce vendredi 27 mars, à l’issue du Conseil des ministres. Dans la foulée, le Ministre Gilbert Bawara, face aux populations de Baguida, dans le cadre de sa tournée de sensibilisation explique que ce report doit être considéré comme une mesure de détente du climat politique.  [ 3/28/2015 ]
Les ODDH condamnent la répression des manifestations de Gléï et tiennent le gouvernement pour responsable Les violences perpétrées par les forces de l’ordre et les militaires sur les manifestants à Gléï continue de susciter des réactions. La dernière, c’est celle des Organisation de défense des droits de l’Homme (ODDH) et de la société civile qui dénoncent et condamnent cette « répression violente et barbare ». Lecture ! [ 3/28/2015 ]
La Mauritanie a "réussi à éloigner le spectre du terrorisme" Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a loué les mesures prises par le pouvoir en Mauritanie pour assurer la sécurité du pays et en écarter le danger terroriste. [ 3/28/2015 ]
Les rebelles des FDLR reprennent certains villages dans l'est Les rebelles des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) sont retournés dans les localités du territoire de Masisi en province du Nord- Kivu, où ils ont été délogés par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), a affirmé vendredi à Xinhua la société civile de ce territoire. [ 3/28/2015 ]
Le gouvernement zambien approuve un prêt de 65,5 millions USD de la Chine Le cabinet zambien a approuvé la conclusion d'un prêt de l'Export-Import Bank of China pour stimuler le développement des technologies de l'information et de la communication (TIC), a indiqué un porte-parole du gouvernement dans un communiqué vendredi. [ 3/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com