Vendredi, 31 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Inculpation de trois responsables du Collectif Sauvons le Togo pour association de malfaiteurs


  [2/26/2013 2:56:10 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :3281 fois | Commenter
 

Togo  - La justice togolaise a inculpé mardi les avocats Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé Adjaré, tous responsables du collectif "Sauvons le Togo" (CST)pour le délit d’ «association de malfaiteurs» dans le cadre de l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de la ville de Kara en janvier dernier, a appris APA de sources judiciaires.




Ils sont soupçonnés d'appartenir à «un groupement clandestin ayant commandité et exécuté les incendies des deux marchés».

Malgré leur inculpation, ils sont libres mais il leur est interdit de faire des déclarations publiques touchant le fond du dossier et sont interdits de voyage sans l'autorisation du juge et doivent rester à la disposition de la justice.

Une vingtaine d'opposants membres du CST sont arrêtés depuis le mois de janvier dans le cadre de ces incendies.

L'un d'entre-eux, Agbéyomé Kodjo, ancien Premier ministre a été libéré lundi soir.

En janvier dernier des incendies ont complètement détruits les deux grands marchés de la capitale et de la deuxième ville du Togo.

Le pouvoir et l'opposition se rejettent la responsabilité de ces incendies criminels.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le pasteur Edoh Komi convoqué par Yark Damehane Le pasteur Edoh Komi parrain du sit-in des populations d'Atchinédji devant la Nouvelle Présidence de la République les 4, 5 et 6 novembre prochain est convoqué cet après midi du 31 octobre au ministère de la Sécurité et de la protection civile. [ 10/31/2014 ]
Crise au Faso: le président burkinabé Blaise Compaoré démissionne Blaise Compaoré a finalement décidé de lâcher le pouvoir. Le peuple a finalement eu raison de lui [ 10/31/2014 ]
Le chef d'état-major Traoré assure l'intérim vendredi 31 octobre; un jour historique pour le Burkina Faso. La chute du président Blaise Compaoré qui a annoncé sa démission. Le chef de l'armée se proclame chef d'Etat. [ 10/31/2014 ]
Affaire Rocancourt : Kofi Yamgnane mis en examen pour « trafic d’influence » Le Président de Sursaut-Togo, Kofi Yamgnane, est mis en examen dans l’affaire Christophe Rocancourt. [ 10/31/2014 ]
Blaise Compaoré a signé sa demission Dans un communiqué signé par la présidence et dont "Jeune Afrique" s'est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation d'élections anticipées sous 60 à 90 jours. Le communiqué est lu à la télévision nationale.  [ 10/31/2014 ]
Selon nos confrères Oeil d'Afrique,Blaise Compaoré serait exfiltré vers le Ghana La colère du peuple burkinabé contre le projet de révision constitutionnelle de l’article 37 devant entériner la candidature du président Blaise Compaoré a changé la donne dans l’armée. Et cela à grande vitesse. [ 10/31/2014 ]
Situation insurrectionnelle à Bobo-Dioulasso : Palais de justice saccagé  La période de transition est annoncée jusque-là, le flou demeure quant à comment elle se passera et qui la dirigera. L'armée entend prendre ses responsabilités. En attendant, dans la ville de Bobo, les manifestants sont livrés à eux-mêmes. [ 10/31/2014 ]
Vendredi 31 octobre, l'opposition appelle le peuple à maintenir la pression Malgré la dissolution du gouvernement, le président Blaise Compaoré s'accroche au pouvoir. L'opposition ne lâche pas non plus. Une conférence de presse des leaders de l'opposition est attendue aujourd'hui. [ 10/31/2014 ]
Blaise Compaoré refuse de quitter le pouvoir et évoque une transition Le jeudi 30 octobre 2014 s'inscrit désormais dans l'histoire du Burkina Faso. Le Parlement devait voter hier le projet de loi portant modification de la Constitution. Ce vote permettrait à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015. Face aux émeutes en début de journée, le gouvernement burkinabé a annulé le vote. Plus tard dans la soirée, sous la pression de la rue et de la communauté internationale, le président évoque une transition sans pour autant lâcher le pouvoir. [ 10/31/2014 ]
Un candidat de moins pour la présidentielle du 23 novembre A moins d’un mois de l’élection présidentielle tunisienne du 23 novembre prochain, Abderrahim Zaouari a annoncé hier jeudi 30 octobre son retrait de cette course. [ 10/31/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | => Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com