Jeudi, 28 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré formellement inculpés, mais en liberté


  [2/26/2013 5:25:58 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :7092 fois | Commenter
 

Togo  -




Mes Zeus Ajavon et ses deux confrères membres du Collectif sauvons le Togo (CST) sont interdits de "quitter le territoire togolais sans autorisation". C’est l’essentiel de ce qui ressort de l'audition ce mardi de ces trois avocats et défenseur des droits de l’Homme par le doyen des juges d’instruction. Cette convocation, a appris l’Agence Afreepress, s’inscrit dans le cadre de l’enquête ouverte dans le cadre de la série d’incendies ayant touché plusieurs marchés du Togo.

Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré sont inculpés pour "groupement de malfaiteurs" et doivent, selon les informations, se « mettre à la disposition de la justice à tout moment ».

« Nous savions depuis vendredi qu’ils voulaient à tout prix les inculper et les placer sous mandat de dépôt. C’est pourquoi nous avons refusé qu’ils sont entendus vendredi dernier, car nous connaissons bien la pratique, toutes les fois qu’on déferre quelqu’un vendredi, cela finit toujours par une inculpation. Franchement c’est une aberration. Vous voyez des hommes de loi en train de planifier un plan pour incendier un marché ? », s'interroge une source proche du dossier.

Agbéyomé Messan Kodjo, président du parti OBUTS, a quant à lui recouvré la liberté dans la nuit de lundi à mardi après quarante (40) jours passés entre les mains de la gendarmerie. Ce leader du CST et une trentaine d’autres militants et responsables de ce regroupement sont « soupçonnés d'avoir commandité et exécuté ces crimes ». Ceux-ci de leur côté, rejettent ces accusations et parlent « de coup fomenté par le pouvoir pour décapiter le mouvement ».

Photo archives du CST à la Primature lors d'un dialogue en novembre dernier. Zeus Ajavon accompagné de Gérard Adja, Patrick Lawson, Raphael Kpandé-Adzaré et de Pédro Francis. (C) Afreepress 2012.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Hery Rajaonarimampianina dit non à sa destitution Le président malgache dont la destitution a été votée par une large majorité de député mardi dernier, conteste cet état de chose et indique qu’il restera bel et bien à son poste. [ 5/28/2015 ]
Déploiement des hommes en uniforme à Lomé : Psychose au sein de la population Depuis hier, l’on observe un important dispositif sécuritaire à Déckon et dans certains quartiers de lomé. [ 5/28/2015 ]
les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l’OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais Après le coup de force prévisible du clan Gnassingbé pour conserver le pouvoir, on se pose des questions sur l’attitude de certains intellectuels et autres mercenaires de la plume qui ont contribué de par une propagande agressive et nocive à faire croire que Fabre et les siens pouvaient mettre fin à une dictature par une simple élection... Après ce hold-up électoral ces journalistes en mission pour le CAP-2015 sont muets comme une carpe sur leurs propres responsabilités et surtout sur le bilan politique des leaders de cette opposition dite démocratique. En tout cas, un mois après cette énième forfaiture tout est clair pour le peuple en lutte ! Les véritables maîtres du Togo à travers leurs différentes officines (ONU, PNUD, EU, OIF, CEDEAO) en ont décidé autrement. Seulement, on remarquera que rien n’a bougé et/ou changé pour les masses populaires... Ainsi, nous sommes toujours au Togo d’Eyadema ! Dans cette situation dramatique, la plateforme Togo En Lutte ne cessera de dire la vérité à nos compatriotes de la diaspora et à travers eux au peuple togolais....l’interview que nous reproduisons ci-dessous fait partie de notre travail de clarification, de conscientisation de nos concitoyens... Elle a été accordée par notre militant Gligli-Amorin à FM-Liberté, il y a un mois, sur les manœuvres de la France et son officine l’OIF et confirment, malheureusement, la justesse de notre ligne politique... Lisez [ 5/28/2015 ]
Interview de Mathias LATTA Lui c'est LATTA Mathias, un togolais de la diaspora, directeur de société qui a fait le choix de s'engager pour Faure Gnassingbé. Dans un entretien avec notre confrère J AYIVI, il revient sur son choix politique. [ 5/28/2015 ]
La marche du CAP 2015 n'a jamais démarré à Deckon et n'a jamais abouti à la Plage La manifestation de trois annoncée par Jean-Pierre Fabre et le Combat pour l’alternance politique en 20125 (CAP 2015) pour protester contre le coup de force électoral de Faure Gnassingbé a eu du mal à démarrer ce mercredi. Le rassemblement a été empêché à Deckon. Du coup, la manifestation n’a pas eu lieu. [ 5/28/2015 ]
La manifestation du CAP 2015 étouffée dans l'oeuf Le CAP 2015 n'a pas pu tenir sa manifestation [ 5/27/2015 ]
Cinq ans de collaboration avec le pouvoir, l’ UFC dresse le bilan 26 Mai 2010- 26 Mai 2015, cinq (5) années sont écoulées sous le « pont » de l’accord Rpt devenu Unir et UFC. A l’heure du bilan, le parti de Gilchrist Olympio, l’Union des Forces de Changement (UFC) appelle la classe politique togolaise à œuvrer à l’instauration d’un climat de confiance et de respect pour que le fil du dialogue soit renoué et que l’ensemble des défis qui restent à relever le soit pour favoriser une alternance politique pacifique. [ 5/27/2015 ]
Manifestation de CAP 2015, les forces de l'ordre quadrillent Dékon CAP 2015 et Jean Pierre FABRE manifestent aujourd'hui pour trois jours [ 5/27/2015 ]
CAP 2015 commence ses trois jours de protestation aujourd'hui Annoncée depuis plusieurs jours, pour remobiliser les troupes et exiger la vérité des urnes,la manifestation de trois de Jean Pierre FABRE et CAP 2015 commence aujourd'hui. [ 5/27/2015 ]
Sur quelle planète vit l’UFC ? L’Union des forces de changement (UFC) fait encore parler d’elle à travers un communiqué rendu public cette semaine. La formation politique de Gilchrist Olympio dit ne rien regretter par rapport à l’accord qui la lie au pouvoir depuis 2010. [ 5/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com