Mardi, 28 Juin 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré formellement inculpés, mais en liberté


  [2/26/2013 5:25:58 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :7343 fois | Commenter
 

Togo  -




Mes Zeus Ajavon et ses deux confrères membres du Collectif sauvons le Togo (CST) sont interdits de "quitter le territoire togolais sans autorisation". C’est l’essentiel de ce qui ressort de l'audition ce mardi de ces trois avocats et défenseur des droits de l’Homme par le doyen des juges d’instruction. Cette convocation, a appris l’Agence Afreepress, s’inscrit dans le cadre de l’enquête ouverte dans le cadre de la série d’incendies ayant touché plusieurs marchés du Togo.

Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré sont inculpés pour "groupement de malfaiteurs" et doivent, selon les informations, se « mettre à la disposition de la justice à tout moment ».

« Nous savions depuis vendredi qu’ils voulaient à tout prix les inculper et les placer sous mandat de dépôt. C’est pourquoi nous avons refusé qu’ils sont entendus vendredi dernier, car nous connaissons bien la pratique, toutes les fois qu’on déferre quelqu’un vendredi, cela finit toujours par une inculpation. Franchement c’est une aberration. Vous voyez des hommes de loi en train de planifier un plan pour incendier un marché ? », s'interroge une source proche du dossier.

Agbéyomé Messan Kodjo, président du parti OBUTS, a quant à lui recouvré la liberté dans la nuit de lundi à mardi après quarante (40) jours passés entre les mains de la gendarmerie. Ce leader du CST et une trentaine d’autres militants et responsables de ce regroupement sont « soupçonnés d'avoir commandité et exécuté ces crimes ». Ceux-ci de leur côté, rejettent ces accusations et parlent « de coup fomenté par le pouvoir pour décapiter le mouvement ».

Photo archives du CST à la Primature lors d'un dialogue en novembre dernier. Zeus Ajavon accompagné de Gérard Adja, Patrick Lawson, Raphael Kpandé-Adzaré et de Pédro Francis. (C) Afreepress 2012.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Une Coalition de mouvements du Nouveau départ se met en place 13 mouvements politiques ayant accompagné Patrice Talon à la victoire de l'élection présidentielle de mars 2016 se mettent bientôt en coalition. [ 6/27/2016 ]
L'avis de la FLN et du RND sur les avant projets de loi portant régime électoral et institution Les débats en plénière sur les avant projets de loi portant régime électoral et institution d’une haute instance chargée de la surveillance des élections étaient au menu des débats au parlement dimanche dernier.  [ 6/27/2016 ]
Parlement: le collectif budgétaire en examen demain Les députés se retrouveront ce mardi 28 juin 2016 au palais des Gouverneurs à Porto-Novo, pour examiner le collectif budgétaire proposé par le Gouvernement. Il s’agit du projet de loi des Finances rectificative pour la Gestion 2016 d’un montant de 1423,487 milliards, soit 8% de réduction du budget général de l’Etat, gestion 2016 adopté en décembre 2015. [ 6/27/2016 ]
L’avis de Boni Yayi sur le projet de mandat présidentiel unique Dans un fichier audio publié dans la soirée du dimanche 26 juin 2016 sur la page Facebook de la radio Capp fm émettant depuis Cotonou, l’ancien Chef d’Etat béninois Boni Yayi a donné son avis sur les points pouvant faire objet de révision et les conditions prévues par la loi pour opérer ses réformes. [ 6/27/2016 ]
Besoin des Universitaires pour la déclaration des biens ? Si la question des réformes requiert la révision de la Constitution, celle de la déclaration des biens relève plutôt du respect de la loi fondamentale. Mais le constat est alarmant, Faure Gnassingbé n’a aucune envie de réviser la constitution tripatouillée en 2002. [ 6/27/2016 ]
Politique de coopération extérieure : Nicolas Lawson interpelle Robert Dussey à revoir Le président du PRR (Parti pour le Renouveau et la Rédemption), Nicolas Lawson, fidèle à ses démarches citoyennes, vient d'adresser un courrier au chef de la diplomatie togolaise, professeur Robert Dussey. Dans cette "Interpellation patriotique", Nicolas Lawson a d'abord minutieusement relevé les insuffisances de la politique extérieure du Togo et interpelle ensuite le ministre à redéfinir, sans plus tarder, sa politique vis-à-vis de l’extérieur. Lecture ! [ 6/27/2016 ]
Qui fait le travail au CAR, à la place de Me Isabelle Améganvi ? « A partir d’aujourd’hui, je combattrai le CAR et OBUTS au même titre qu’UNIR », avait déclaré la 2e Vice-présidente de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Me Isabelle Améganvi, sur une radio de la place. Cette déclaration, il faut le dire, avait fait polémique dans l’actualité pendant un temps. Mais aujourd’hui, la dame de fer de l’Anc doit visiblement économiser ses énergies. Quelqu’un d’autre ferait déjà le travail à sa place.  [ 6/27/2016 ]
VIDEO/ Brigitte ADJAMAGBO: 10 ans c'est assez, nous attendons de vous que vous vous mobilisez  [ 6/26/2016 ]
Le ‘’oui’’ au referendum contribuera à une ‘’paix’’ durable en Côte d’Ivoire (Maire) Le ‘’oui’’ au référendum en Côte d’Ivoire va contribuer à la réconciliation et à l’avènement d’une ‘’paix’’ durable dans ce pays a estimé, samedi, le 5è adjoint au maire de la commune de Bouaké (Centre-Nord), Paul Dakuyo. [ 6/26/2016 ]
Crise au CAR, le président fédéral d'Amou dénonce le complot de la MUGET Le 18 juin dernier, ils étaient, dit-on, 33 fédérations du parti Comté d’Action pour le Renouveau (CAR) à prendre part à une conférence des présidents de fédérations dans les locaux de l’Hôtel Muget à Lomé. Conférence au cours de laquelle, les 33 fédérations intiment l’ordre au président national du CAR, Me Paul Dodji Apévon de convoquer dans un délai d’un mois un congrès extraordinaire pour la résolution de la crise intestine qui secoue ce parti depuis 7 mois. Mais, contre toute attente, des voix commencent à s’élever de certaines fédérations pour dénoncer les organisateurs de la conférence des présidents tenue à Muget. Le cas qui vient de nous parvenir, est celui de la fédération d’Amou par la voix du président fédéral de la Préfecture d'Amou. Il s'appelle MENYAOSSAN Koffi  [ 6/26/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | mutuelle chat comparatif | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.