Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:14:46 PM Lundi, 18 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré formellement inculpés, mais en liberté


  [2/26/2013 5:25:58 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :7872 fois | Commenter
 

Togo  -




Mes Zeus Ajavon et ses deux confrères membres du Collectif sauvons le Togo (CST) sont interdits de "quitter le territoire togolais sans autorisation". C’est l’essentiel de ce qui ressort de l'audition ce mardi de ces trois avocats et défenseur des droits de l’Homme par le doyen des juges d’instruction. Cette convocation, a appris l’Agence Afreepress, s’inscrit dans le cadre de l’enquête ouverte dans le cadre de la série d’incendies ayant touché plusieurs marchés du Togo.

Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoît Afangbédji et Raphaël Kpandé-Adzaré sont inculpés pour "groupement de malfaiteurs" et doivent, selon les informations, se « mettre à la disposition de la justice à tout moment ».

« Nous savions depuis vendredi qu’ils voulaient à tout prix les inculper et les placer sous mandat de dépôt. C’est pourquoi nous avons refusé qu’ils sont entendus vendredi dernier, car nous connaissons bien la pratique, toutes les fois qu’on déferre quelqu’un vendredi, cela finit toujours par une inculpation. Franchement c’est une aberration. Vous voyez des hommes de loi en train de planifier un plan pour incendier un marché ? », s'interroge une source proche du dossier.

Agbéyomé Messan Kodjo, président du parti OBUTS, a quant à lui recouvré la liberté dans la nuit de lundi à mardi après quarante (40) jours passés entre les mains de la gendarmerie. Ce leader du CST et une trentaine d’autres militants et responsables de ce regroupement sont « soupçonnés d'avoir commandité et exécuté ces crimes ». Ceux-ci de leur côté, rejettent ces accusations et parlent « de coup fomenté par le pouvoir pour décapiter le mouvement ».

Photo archives du CST à la Primature lors d'un dialogue en novembre dernier. Zeus Ajavon accompagné de Gérard Adja, Patrick Lawson, Raphael Kpandé-Adzaré et de Pédro Francis. (C) Afreepress 2012.

Olivier A.
Source : | AfreePress


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Opération « Togo Mort » : La Coalition des 14 se réjouit d’un « bilan largement positif » Contrairement à ce que les activistes du régime RPT-UNIR disent sur les réseaux sociaux, la journée « Togo Mort » lancée par la Coalition des 14 a été « largement suivie » ce lundi 18 juin 2018. Pour Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, Coordinatrice de la Coalition, point n’est besoin de vouloir épiloguer sur la réussite de l’opération. Les images en disent long déjà. [ 6/18/2018 ]
Le tombeau de la tyrannie est dans le dédain militant des patriotes « Les hommes qui ont changé l’univers n’y sont jamais parvenus en gagnant des chefs; mais en toujours remuant des masses ». NAPOLEON 1er, cité par Las Casas dans le Mémorial de Sainte-Hélène , invite tous les opprimés, toutes les victimes des potentats à sortir de la somnolence pour fédérer leurs énergies dans des actions densifiées , organisées par de vrais meneurs d’hommes, ceux de la rupture comme la société civile, les artistes engagés, le clergé, les forces politiques du changement qui crachent le feu de l’adversité contre la perversité des gouvernants.  [ 6/19/2018 ]
La sortie de la Cour Constitutionnelle vue par le MPL La dernière sortie de la Cour Constitutionnelle appelant le gouvernement et la CENI à organiser les législatives avant la fin de l'année fait toujours des vagues. Dans un communiqué rendu public, le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) de Pascal Adjamagbo estime que cette sortie de la Cour dans le contexte politique actuel est « provocatrice ». Très attaché à l'avènement de l'alternance et de manière pacifique, le MPL demande « à la Cour Constitutionnelle de s’inscrire dans la logique de la réalité politique actuelle de notre pays marquée par une crise et d’œuvrer pour sa résolution plutôt que de vouloir pousser à bout le peuple togolais pacifique et qui a déjà trop souffert de cette sempiternelle lutte entamée depuis les années 1990 ». Lire le communiqué! [ 6/19/2018 ]
Antoine Folly : « Ce que la CEDEAO doit faire, c’est de mettre la pression sur le régime… » « La CEDEAO reste-t-elle la dernière chance de sortie de crise pour le Togo ? ». C'est le thème l'émission « Débat » sur Nana Fm ce lundi matin. Antoine Folly, Président de l'Union des démocrates socialistes du Togo (UDS-Togo, parti membre de la Coalition des 14) a été l’invité du jour. L’homme politique a livré son avis sur la dernière évolution de la crise socio-politique togolaise. Bonne écoute ! [ 6/18/2018 ]
Me Dodji Apévon : « Le communiqué d’Aboudou Assouma est totalement scabreux » Le dernier communiqué de la Cour Constitutionnelle fait toujours réagir les acteurs politiques du pays. Pour Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), ce communiqué est totalement « partisan ». [ 6/18/2018 ]
Raymonde Kayi Lawson de Souza traite Jean-Pierre Fabre et ses amis de la C14 d’« assoiffés de pouvoir » La journée « Togo Mort » lancée par la Coalition des 14 s’observe ce lundi 18 juin 2018 sur l’ensemble du territoire national. Mais, dans un communiqué rendu public, Mme Raymonde Kayi Lawson de Souza du Mouvement des Femmes Unir (MFU) dit « non » à ce mot d’ordre lancé par l’opposition. Pour la militante du parti présidentiel, les leaders de la Coalition des 14 sont des « assoiffés de pouvoir » et des « traîtres ». [ 6/18/2018 ]
Les activités au ralenti à Lomé A divers points stratégiques de la capitale togolaise ce lundi 18 juin, sont postés des hommes en uniforme (militaires, gendarmes et policiers) bien armés. Une ambiance tendue dans laquelle se déroule la journée « Togo mort » lancée par la Coalition des 14 partis de l’opposition.  [ 6/18/2018 ]
Majorité et opposition « se déchirent » autour de la sortie de la Cour constitutionnelle La position de la Cour constitutionnelle continue de faire couler d’encre et de salive. Quoiqu’on dise, les députés sont les premiers concernés dans le sujet qui nourrit les débats depuis le début de la semaine dernière. Certains d’entre eux ont réagi ce week-end à propos de la sortie de la Cour constitutionnelle qui a demandé au gouvernement et à la CENI de prendre leur responsabilité en organisant les élections législatives avant la fin de cette année 2018.  [ 6/18/2018 ]
Réunion politique du PDCI: Communiqué final du bureau politique du 17 juin 2018 Le Bureau Politique du PDCI-RDA s’est tenu le 17 Juin 2018 à la maison du parti à Cocody sur la convocation et sous la présidence effective de son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du Parti. [ 6/18/2018 ]
Législatives 2018: début de l’opération d’enrôlement le 15 juin Pour le compte des élections législatives, les électeurs peuvent se faire enrôler sur la liste électorale depuis ce 15 juin. L’opération d’enrôlement sur la liste électorale durera du 15 au 29 juin prochain. [ 6/16/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .