Mercredi, 25 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Libre de tout mouvement : Loïk Le Floch-Prigent s'envole pour Paris


  [2/26/2013 7:20:20 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :2998 fois | Commenter
 

Togo  -




Loïk Le Floch-Prigent, ancien patron du groupe ELF Aquitaine s’est envolé mardi dans la soirée en direction de Paris, a appris l’Agence Afreepress de sources policières. L’homme appréhendé en septembre 2012 à Abidjan dans le cadre d’un « mandat d’arrêt international » délivré contre lui par l’État togolais dans le cadre du dossier dit d’« escroquerie internationale », quitte le Togo après cinq (5) mois passés à l’État-major de la gendarmerie togolaise à attendre une décision de la justice sur sa demande de mise en liberté provisoire pour raison médicale.

Selon l’avis des médecins, l’ancien partenaire d’affaires d’Abbas Al Youssef est atteint d’un cancer de la peau nécessitant une intervention chirurgicale « urgente ». Le 19 février, l’homme avait été victime dans son cachot d’un malaise cardiaque. Le mal lui a été diagnostiqué par un médecin français en poste au consulat de France à Lomé.

Lors de sa tournée internationale en janvier dernier, le Premier ministre togolais avait été pris à partie par des groupes de soutien à Loïk Le Floch-Prigent. M. Ahoomey-Zunu avait laissé entendre que le « président Faure Gnassingbé ne serait pas opposé à une libération du Français si la justice le décidait ».

L’homme d’affaires Bertin Sow Agba et Pascal Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale font l’objet d’une procédure dans le cadre de cette affaire. Les deux sont actuellement en détention.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Déclaration de biens: seulement 8 ministres sur 23 ont rempli leur devoir Sur les 23 ministres que compte le gouvernement centrafricain issu des dernières élections qui mettaient fin à la transition, seulement huit ont sacrifié au devoir de rentre public leurs biens. [ 5/25/2016 ]
Barthélémy Kassa réussit le maintien de son Groupe parlementaire Le groupe parlementaire présidé par Bathélémy Kassa et qui s’est éclaté il y a quelques jours à la suite des démissions en cascade est de nouveau ressuscité ce mardi 24 mai 2016 à la faveur d’une déclaration officielle de reconstitution faite du haut de la tribune de l’Assemblée nationale. [ 5/25/2016 ]
L'accord RPT-UFC/Six (06) ans après : Un attelage qui laisse son avenir derrière lui Le 26 mai 2010, le Rassemblement du peuple togolais (RPT) et l’Union des forces de changement (UFC) signaient un accord qualifié à l’époque d’historique. Demain jeudi, cela fera six (06) ans que les promesses tardent à se traduire dans les faits. [ 5/25/2016 ]
Bras de fer opposition-pouvoir dans les rues de Kinshasa ce 26 mai A l’initiative de la Dynamique de l’opposition, les Congolais sont appelés à une manifestation ce jeudi 26 mai à Kinshasa pour à nouveau protester contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Celui, autorisant Joseph Kabila à continuer son deuxième mandat si la présidentielle n’est pas organisée à la date prévue. Si les autorités de la capitale congolaise y ont autorisé la marche de l’opposition, elles ont par contre interdit celles qui étaient prévues dans d’autres villes du pays. On apprend également que le parti au pouvoir entend également organiser sa marche. Il a appelé ses partisans à battre le pavé ce même jeudi. [ 5/25/2016 ]
L’ex-Président Goodluck Jonathan a démenti être en exil en Côte d'Ivoire L’ancien président Nigérian Goodluck Jonathan a démenti les allégations selon lesquelles il fuirait sa probable arrestation par la Commission des Crimes Economiques et Financiers (EFCC) pour s’exiler en Côte d’Ivoire. [ 5/25/2016 ]
Jean-Pierre Fabre et le diagnostic de l’opposition togolaise A la fin du meeting de samedi dernier, le chef de file de l’opposition a touché une des questions les plus brûlantes de son "institution" : la désunion. Cette gangrène qui est tout à l’avantage du camp adverse (le régime RPT/UNIR) a encore de beaux jours devant elle, vue l’atmosphère qui prévaut actuellement au sein de l’opposition. Selon Jean Pierre Fabre "c’est le mode de scrutin à un tour" qui déchire l’opposition.  [ 5/25/2016 ]
Mobilisation pour les réformes politiques : Un test réussi pour CAP 2015, et maintenant ? L’opposition togolaise renoue avec la rue. Samedi dernier, dans les artères de Lomé, des milliers de Togolais ont répondu à l’appel du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) pour « exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prévues par l’Accord Politique Global (APG) signé en 2006 ». Ses leaders entendent amener le gouvernement à mettre en œuvre de façon consensuelle, transparente, participative, le processus de décentralisation et l’organisation transparente, équitable et crédible des élections locales.  [ 5/25/2016 ]
Procès sur les incendies des grands marchés : Vers un 05 Octobre bis ? Devant l’obligation de montrer aux Togolais les criminels qui ont détruit les grands marchés de Lomé et de Kara en deux nuits de janvier 2013, on présente des hommes politiques, partisans et militants de l’opposition, on évoque des chefs-d’accusations et on court vers un procès. A cette allure, le climat socio-politique déjà tendu, n’est pas loin de l’explosion à l’image d’un 05 octobre 1990. [ 5/24/2016 ]
Mandat d’arrêt contre Katumbi: les Usa et la Grande Bretagne envisagent de sanctions contre Kinshasa Le mandat d’arrêt émis à l’encontre de l’opposant au régime de Kabila en Rdc n'est pas du goût des Usa et de la Grande Bretagne. Ces deux pays envisagent sanctionner la République Démocratique du Congo. [ 5/24/2016 ]
57 véhicules disparus de la Présidence sous la transition réclamés par Ouagadougou Il semble que la période de transition qu’a connu le Burkina-Faso n’ait pas été un modèle en matière de gestion. Après le scandale impliquant l’ex premier ministre dans l’achat à vil prix de terrains à Ouaga 2000, ce sont aujourd’hui des voitures officielles qui se seraient volatilisées juste à la fin de la Transition. Une soixantaine selon un communiqué des autorités de Ouagadougou. [ 5/24/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.