Lundi, 25 Juillet 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4673 fois | Commenter
 

Togo  -



Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

AUDIO/ Franc-parmer avec Eric Dupuy sur les conclusions de l'atelier HCCRUN sur les réformes  [ 7/25/2016 ]
23 juillet 1992 – 23 juillet 2016 : Le MO5 renouvelle ses hommages à Tavio Ayao Amorin "J'ai semé des graines, et elles germeront immanquablement." Kwame Nkrumah [ 7/23/2016 ]
Réformes: une énième commission pour l’exécution des conclusions du HCRRUN Les réformes ne seraient-elles pas pour aujourd’hui ? La question prend son sens lorsque Mme Awa-Nana Daboya, présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) déclare au sortir de l’atelier sur les réformes qu’une autre commission se chargera de la mise en œuvre des conclusions issues des échanges de Radisson blu 2 Février. [ 7/23/2016 ]
Abidjan et Ouagadougou rétablissent leurs relations diplomatiques à travers la nomination d'ambassadeurs La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso viennent de rétablir leurs relations diplomatiques à travers la nomination réciproque d’ambassadeurs qui ont présenté respectivement, à Abidjan et à Ouagadougou, leurs lettres de créance, a constaté APA. [ 7/22/2016 ]
Idriss Déby évoque la responsabilité de Salva Kiir et Riek Machar dans la tragédie du Sud Soudan Le Président en exercice de l’Union africaine (UA) Idriss Déby Itno a évoqué, dimanche après-midi, à Kigali la crise du Sud Soudan en mettant en relief la responsabilité du Président Salva Kiir et de son Vice-Président Riek Machar dans la ‘’tragédie’’ qui secoue ce pays. [ 7/18/2016 ]
UA : Un retour mûrement réfléchi Par Hicham Alaoui La décision historique du Maroc de retourner au sein de l’aréopage africain est un acte mûrement réfléchi et émane des forces vives du Royaume, c’est ce qu’a affirmé le Roi Mohammed VI dans son message au 27e somment de l'Union africaine (UA), qui se tient à Kigali (Rwanda), dans lequel il a annoncé la décision du Maroc de reprendre sa place entière et pleine au sein de l’organisation panafricaine. [ 7/18/2016 ]
‘ ' Il faut que les chefs d'Etat africains assument leurs responsabilités en matière de justice ' ’ Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a déclaré mardi, lors d’un point de presse à Ouagadougou, dès son retour du 27e sommet de l’Union africaine (UA) que ‘’les chefs d’Etat africains doivent assumer leurs responsabilités en matière de justice’’ et éviter de recourir à la Cour pénale internationale(CPI) pour juger leurs ressortissants. [ 7/20/2016 ]
Le gouvernement béninois débourse 30 milliards FCFA pour des mesures urgentes contre la crise énergétique Pour contrer la crise énergétique qui secoue tous les secteurs d’activités du pays, le gouvernement béninois annonce deux nouvelles mesures urgentes dont la mise en œuvre coûtera environ 30 milliards de francs CFA. [ 7/21/2016 ]
Le gouvernement d-union nationale dénonce une violation de son territoire par la France Le gouvernement d’union nationale en Libye a dénoncé la violation de son territoire par la France après l’annonce de la mort de trois militaires français en Libye. [ 7/21/2016 ]
Par crainte d'une attaque terroriste, la fête de l'indépendance délocalisée à Cotonou Les festivités du 56ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance prévues le 1er Août prochain, se dérouleront finalement à Cotonou, et non à Porto Novo, la capitale administrative, a appris APA, de source militaire. [ 7/22/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | mutuelle chat comparatif | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.