Dimanche, 21 Décembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :2981 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Nouvelle proposition de loi de l’opposition à l’Assemblée nationale: L’espoir est-il toujours permis ? Ce lundi 22 décembre, la bataille pour les Réformes constitutionnelles et institutionnelles va entrer probablement, dans une phase encore plus délicate. Et pour cause, la proposition de loi introduite il y un mois par des députés de l’opposition (ADDI/CAR et ANC) à l’Assemblée nationale, va être examinée en Plénière. Et ce sera, reconnaissons-le, l’amorce d’une nouvelle étape cruciale dans l’histoire très controversée d’une loi au sujet des Réformes politiques tant souhaitées par toutes les classes politiques du Togo. [ 12/21/2014 ]
Le PNP appelle le peuple à faire partir le pouvoir en place Porté sur les fonts baptismaux, il y a quelques jours, le Parti national panafricain (PNP) a tenu son premier meeting de sensibilisation au stade de football d’Agoè (banlieue nord de Lomé), rencontre au cours de laquelle les populations ont été invitées par le président du PNP, Tikpi Atchadam, à se mobiliser « autour des forces de l’alternance » pour faire partir le pouvoir en place, a constaté l’Agence de presse Afreepress. [ 12/21/2014 ]
Interview de Bassabi KAGBARA, Pdt du PDP Le Président du Parti Démocratique Panafricain (PDP) de la présentation des Vœux au chef de l'Etat, du CAP 2015, de l'implantation de son parti etc. Selon Bassabi Kagbara, "Personne ne gagne à emprisonner l’avenir du Togo. Et des gens ont passé quatre décennies à le faire". Lecture [ 12/21/2014 ]
Le président palestinien entame une visite d'Etat de trois jours en Algérie Le président palestinien Mahmoud Abbas, a entamé dimanche une visite d'Etat de trois jours en Algérie, lors de laquelle il passera en revue avec son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika "les derniers développements de la cause palestinienne". [ 12/21/2014 ]
l'ONU appelle au dialogue après des violences de samedi à Libreville Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA, dont le siège est à Libreville), M. Abdoulaye Bathily, condamne les violences survenues lors de la manifestation organisée par l'opposition gabonaise samedi à Libreville. [ 12/21/2014 ]
Le gouvernement parallèle appelle les étrangers à revenir à Tripoli Le gouvernement parallèle libyen installé début septembre à Tripoli par une coalition de milices islamistes a appelé les représentations diplomatiques et sociétés étrangères à revenir dans la capitale, deux jours après une attaque contre la résidence de l'ambassadeur suisse. [ 12/21/2014 ]
Un parti politique préconise la tenue d'une table-ronde sur le projet d'accord proposé par la médiation algérienne Un parti politique malien d'opposition, le PARENA, préconise l'organisation d'une table-ronde réunissant l'ensemble des Maliens, pour examiner le projet d'accord de paix proposé au gouvernement malien et aux groupes armés du nord par la médiation algérienne. [ 12/21/2014 ]
Les chef des renseignements égyptiens remplacé Le chef des renseignements égyptiens, le général Mohammed Farid el-Tohamy, a été démis de ses fonctions dimanche, a annoncé l'agence de presse officielle MENA. [ 12/21/2014 ]
Dix hélicoptères Apache livrés par les USA à l'Egypte Les autorités égyptiennes ont réceptionné dix hélicoptères Apache livrés par les USA et dont la mise à disposition avait été retardée plus d’une année à cause de la tension des relations entre les deux pays, a rapporté le site Al-Ahram. [ 12/21/2014 ]
Limogeage du chef des renseignements généraux en Egypte Le président égyptien Abdelvettah Sissi a limogé dimanche le chef des renseignements généraux le général Mohamed Farid Tihami, a-t-on appris de source sécuritaire au Caire. [ 12/21/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com