Mercredi, 28 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :2992 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Dominic Ongwen, ex-enfant soldat, devant la CPI pour crimes contre l'humanité Il doit répondre de crime de guerre et de crimes contre l'humanité devant la Cour pénale internationale (CPI). Dominic Ongwen était un enfant soldat qui est devenu l'un des combattants de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Il était avant son arrestation, activement recherché par la juridiction internationale.  [ 1/28/2015 ]
Le CAP 2015 laisse aboyer Abass Kaboua Déjà deux réactions au sein du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), suite à la sortie lundi dernier du président du Mouvement des républicains centristes (MRC), Abass Kaboua. [ 1/28/2015 ]
Présidentielles de 2015: Le CAP 2015, vers la déception? Le Combat pour l'Alternance politique en 2015 (CAP 2015) dès sa naissance a suscité engouement et espoir au sein des citoyens qui aspirent à l'alternance politique démocratique au Togo. Mais, entre les tiraillements et la guerre des chefs que se livrent les leaders de ce regroupement, cet espoir a commencé par s`estomper au fil du temps. [ 1/28/2015 ]
La liste électorale informatisée provisoire enfin disponible La Liste électorale informatisée provisoire (Leip) est officiellement disponible, après plusieurs rendez-vous manqués. L’affichage des listes électorales a démarré depuis le lundi 26 Janvier sur toute l’étendue du territoire béninois. [ 1/28/2015 ]
Répression des manifestations: La police a dérapé L'annonce du projet de loi portant modification de la loi électorale a suscité une vague de manifestations en République Démocratique du Congo (RDC). La police n'est pas passée par quatre chemins pour montrer sa force; bilan 42 morts selon la FIDH. Pour le président du Parlement, il s'agit d'un dérapage de la police.  [ 1/28/2015 ]
Interview exclusive de l’ex président de l’Assemblée nationale, Ouattara Natchaba Fambaré Dans une interview exclusive à www.icilome.com, Ouattara Natchaba Fambaré, ex président de l’Assemblée nationale parle des réformes constitutionnelles et institutionnelles, la candidature de Faure Gnassingbé, les motivations qui ont conduit à la modification de la Constitution de 2002 etc. [ 1/28/2015 ]
Retrait des affiches de campagne de partis politiques nigérians à Accra Au Ghana, l’ordre a été donné par les autorités d’Accra, la capitale ghanéenne de retirer les affiches de campagne de partis politiques nigérians posées sur les principales rues et ronds points. [ 1/28/2015 ]
Revue de presse du mardi 27 janvier 2015 « Présidentielle de 2015/vote des bêtes sauvages, « opposants » en désordre de bataille pour légitimer un fraudeur », titre L’Alternative. [ 1/28/2015 ]
Changement de Constitution: pouvoir et opposition mettent de l’eau dans leur vin Après les positions tranchées des dernières fois où la question de changement de Constitution dans la perspective de la présidentielle de 2016 a été évoquée, les parties prenantes de la scène politique congolaise semblent être en évolution. [ 1/27/2015 ]
Les jeunes du MPP contre la candidature d’anciens proches de Blaise aux Présidentielle 2015 ‘‘Les auteurs du changement constitutionnel de gouvernement ne doivent ni participer aux élections organisées pour la restitution de l’ordre démocratique, ni occuper des postes de responsabilité dans les institutions politiques de l’Etat’’. C’est sur ce fondement inscrit à l’article 25 alinéa 4 et suivant de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance de l’Union africaine, que la jeunesse de l’Union nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se base pour exhorter les autorités de transition à ne pas accepter la candidature d’anciens dignitaires du régime Compaoré. [ 1/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com