Lundi, 30 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4624 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Reformes: la Commission Djogbénou accouche de ses premiers résultats La Commission chargée des réformes au Bénin s’apprête à déposer les fruits de ses travaux au chef de l’Etat, Patrice Talon. A quelques jours de la fin du délai qui lui est accordé pour livrer ces travaux, la Commission Djogbénou semble être presque prête. Nous vous livrons ici, l’essentiel des résultats issus de ses réflexions. [ 5/30/2016 ]
La déclaration finale de la Journée de réflexion de l’Un Le regroupement de forces politiques, l’Union fait la nation a tenu, dimanche 29 mai 2016 à Cotonou, une Journée de réflexion pour se pencher sur diverses questions liées à la vie de la coalition et des sujets d’intérêt national. Lire la déclaration finale issue des travaux. [ 5/30/2016 ]
L'ADDI lance bientôt une campagne de sensibilisation sur la décentralisation et les locales Les responsables du parti Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI) ont annoncé samedi dernier qu’ils vont lancer bientôt leur campagne de sensibilisation sur la décentralisation et les élections locales. [ 5/30/2016 ]
ADDI veut amener Faure et son gouvernement à déclarer leurs biens En tout cas, c’est ce qu’a fait savoir Aimé Gogué, président national du parti l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI) samedi dernier. [ 5/30/2016 ]
L’ANC contre le tribalisme électoraliste ! Diviser pour mieux régner ! C’est ainsi que la présidente du groupe parlementaire ANC perçoit les méthodes du parti au pouvoir. Selon Isabelle Améganvi, les populations sont victimes de manipulations à relents tribalistes pour des fins électoralistes. Elle estime donc que la question mérite un débat sur la place publique, histoire d’y trouver des solutions idoines. [ 5/30/2016 ]
Isabelle Ameganvi :'Nous avons essayé toutes les méthodes avec ce régime' La deuxième Vice-présidente de l’ANC s'est expliqué ce week-end au sujet de ceux qui prétendent que l’opposition aurait échoué. Selon elle, son parti incarne une lutte permanente qui ne saurait être résumée à un échec, mais reste ouverte à toute meilleure proposition de méthode pour en découdre avec le pouvoir en place. [ 5/30/2016 ]
Les députés invités à faire la déclaration de leur patrimoine Le président de l'Assemblée nationale béninoise, Me Adrien Houngbédji, vient de demander, aux députés de la 7ème législature de faire la déclaration de leur patrimoine, a-t-on appris vendredi 27 mai 2016, de sources parlementaires. [ 5/30/2016 ]
Ils le savent tous, pas de reformes sans nouveau gouvernement avec tout le monde. Le peuple togolais meurtri dans sa misère est laissé pour compte par sa classe politique qui n'a plus rien à démontrer sur son incapacité à le sortir de sa misère. Nonobstant les sanctions électorales marquées par une abstention énorme pendant les trois dernières élections, la population togolaise ne voit pas le bout du tunnel des divergences politiques qui n'ont que trop duré. Force est de constater que le sujet des reformes politiques constitutionnelles et institutionnelles est remis sur la table ces derniers temps comme la porte de sortie de tous les maux dont souffre le Togo. [ 5/30/2016 ]
Le Nigeria limite les voyages officiels et réduit les indemnités Le président Muhammadu Buhari a annoncé dimanche la réduction des voyages officiels et des indemnités journalières. [ 5/29/2016 ]
15 mesures pour renforcer la coopération des Etats membres de l ' UEMOA face aux défis sécuritaires La réunion ministérielle sur la paix et la sécurité dans l’espace de l’Union économique ouest-africaine (UEMOA) d’Abidjan a recommandé vendredi, l’adoption de 15 mesures pour renforcer la coopération des Etats membres de l’UEMOA face aux défis sécuritaires. [ 5/29/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.