Samedi, 30 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4202 fois | Commenter
 

Togo  -



Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

des doutes persistantes sur la participation de l'opposition aux élections provinciales En République démocratique du Congo (RDC), la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a clôturé lundi l'opération de dépôt des candidatures aux élections provinciales prévues en octobre alors que de nombreux partis politiques de l'opposition continuent de refuser de participer à ces prochaines élections. [ 5/27/2015 ]
La pression militaire reste maintenue contre les forces résiduelles de la LRA et du FRPI Les unités de la Force de la Mission de l'ONU pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) et celles des Forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC) maintiennent la pression militaire sur les éléments résiduels de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) et les miliciens du Front de Résistance Patriotique de l'Ituri (FRPI), actifs dans la province Orientale, a indiqué mercredi le commandant Joseph Gonclaves, porte-parole de la MONUSCO. [ 5/27/2015 ]
Attente sans fin pour la mise en service du port en eau profonde de Kribi, prêt depuis un an Un an après la fin des travaux de construction du terminal polyvalent et de la première phase du terminal à conteneurs lors de la première moitié de 2014, le port en eau profonde de Kribi, situé dans le sud du Cameroun, continue d'attendre pour sa mise en service, la désignation par les autorités du pays d'un concessionnaire n'ayant toujours pas été effectuée. [ 5/27/2015 ]
Madagascar n'a pas atteint le premier Objectif du Millénaire pour le développemen Madagascar n'a pas atteint le premier Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de réduire de moitié entre 1990-92 et 2015 la proportion de la population souffrant de faim, selonla la dernière édition du rapport annuel des Nations Unies sur l'Etat de l'insécurité alimentaire dans le monde, publiée mercredi. [ 5/27/2015 ]
Le Burundi va tout faire pour que le siège du Secrétariat exécutif de la CIRGL reste à Bujumbura Au lendemain de l'annonce par la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) que son siège du Secrétariat exécutif va être délogé du Burundi pour des raisons d'insécurité persistante dans le pays, le ministère burundais des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale a réagi mercredi en disant que le gouvernement va tout faire pour qu'il ne soit délocalisé du pays. [ 5/28/2015 ]
Le président déplore la destitution parlementaire à son encontre Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a déploré mercredi la destitution votée par l'Assemblée nationale à son encontre. [ 5/28/2015 ]
Le secteur pétrolier nécessite des réformes (experts) Un groupe local de réflexion a déclaré mercredi que le secteur pétrolier de la Zambie nécessite une refonte afin de fonctionner efficacement. [ 5/28/2015 ]
Les morts de l'insurrection d'octobre 2014 seront nommés "héros nationaux" Les autorités de la transition du Burkina Faso vont désigner ce samedi les personnes mortes lors de l'insurrection d'octobre 2014 comme "héros nationaux". [ 5/28/2015 ]
Les morts de l'insurrection d'octobre 2014 seront nommés "héros nationaux" Les autorités de la transition du Burkina Faso vont désigner ce samedi les personnes mortes lors de l'insurrection d'octobre 2014 comme "héros nationaux". [ 5/28/2015 ]
Un mort lors manifestations contre la candidature du président Nkurunziza La police burundaise aurait battu à mort un manifestant mercredi au cours des heurts à Matana dans la province de Bururi, dans le sud du Burundi, lors de manifestations contre la candidature à un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza. [ 5/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com