Mardi, 16 Septembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Alassane Ouattara plaide pour la levée des sanctions contre la Guinée Bissau


  [2/27/2013 6:22:04 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :512 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Le président ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a plaidé mercredi à Yamoussoukro pour la levée des sanctions de l’Union Africaine contre la Guinée Bissau, au regard des ‘’progrès politiques’’ réalisés par les autorités de transition de ce pays.




‘'J'appelle à une appréciation lucide des progrès politiques réalisés par les autorités de transition afin que soient levées les sanctions et la mise au ban de la Guinée Bissau'', a déclaré M. Ouattara à l'ouverture des travaux du 42eme sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Sur la levée de la sanction de l'Union africaine, imposée à la Guinée Bissau, le président Ouattara a promis que ‘'nous ferons le point de nos consultations avec l'Union africaine en vue d'accélérer la décision''.

S'agissant de la lutte contre le terrorisme, les Chefs d'Etat veulent doter la sous- région d'instruments modernes, lui permettant de mieux répondre à la menace terroriste.

‘'La situation au Mali, nous enseigne l'urgence de bâtir une politique commune de défense fondée sur la mutualisation de nos ressources et sur l'exacte appréciation de l'évolution et de la mutation des menaces auxquelles nos Etats seront confrontés'', a ajouté M. Ouattara.

Au menu du sommet, la sécurité dans la sous-région marquée par la crise malienne et la transition en Guinée-Bissau, l'examen du rapport du président de la Commission de la CEDEAO et le renouvellement des instances de l'organisation.

Selon des experts interrogés par APA en marge de ce sommet, "la probabilité est très grande" pour que le président Alassane Ouattara soit reconduit à la tête de la CEDEAO, pour un second mandat.

Désigné le 17 février 2012 à Abuja (Nigeria) par ses pairs, Alassane Ouattara est accrédité d'un "bilan positif" même si les " vastes chantiers qu'il a conduits ne sont pas achevés", notamment la crise malienne avec la guerre dans le nord du pays contre les groupes islamistes armés et la transition politique en Guinée- Bissau.

S'agissant de la guerre au Mali, environ 950 millions de dollars (464,750 milliards de francs CFA) sont nécessaires pour financer les opérations militaires et le renforcement prévu des effectifs africains, a affirmé lundi le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby.
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

.

Dans la même rubrique

Togo-Chine Diplomatie à sens unique Soulagement pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de services pour les affaires publiques. [ 9/16/2014 ]
Six policiers tués par une explosion "Un engin a explosé près d'un véhicule de transport de personnel blindé au milieu d'un convoi de l'armée et de la police, tuant six policiers dont un officier", souligne un communiqué du Ministre de l'Intérieur ce mardi. [ 9/16/2014 ]
Ali Bongo Ondimba : ''Je n'ai pas de temps à perdre avec ce type de girouette de Jean Ping' A deux ans de la présidentielle au Gabon, le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba fait l'objet de critiques de la part des adversaires, au rang desquels se trouve Jean Ping qui traite M. Ondimba "d'autocrate" et ses collaborateurs de "légion étrangère". [ 9/16/2014 ]
Peine capitale pour douze militaires Un tribunal militaire de neuf membres siégeant à Abuja a reconnu mardi 16 septembre douze soldats nigérians coupables condamnés à mort pour mutinerie après des tirs contre un convoi de leur officier à Maiduguri. [ 9/16/2014 ]
Le M23 attend une réponse favorable de Kinshasa pour se muer en parti politique L'ex-rébellion du M23 (Le Mouvement du 23 mars), bientôt mué en parti politique ? C'est du moins ce que semble vouloir les responsables de cette ex-rébellion [ 9/16/2014 ]
Débat sur la non rétroactivité de la réforme constitutionnelle Le Professeur Komi Wolou recadre son collègue Dodji Kokoroko La sortie du Pr Dodji Kokoroko sur le débat sur la non rétroactivité de la réforme constitutionnelle suscite des réactions. La plus sérieuse est celle de son collègue Komi Wolou, Porte-parole du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) et Coordonnateur adjoint du Collectif « Savons le Togo ». Mais il répond à son collègue Dodji Kokoroko avec sa casquette de professeur de Droit. Il relève la confusion savante semée dans les esprits. Lecture.  [ 9/16/2014 ]
La MONUSCO souhaite un cycle électoral transparent et apaisé Les élections locales et provinciales auront lieu en RD Congo dans les mois à venir. En prélude à ses joutes, la Mission de l'ONU pour la Stabilisation en RDC (MONUSCO) a souhaité que ces scrutins aient lieu dans un climat d'ouverture, de transparence et d'apaisement. [ 9/16/2014 ]
Election des membres de la CENI Quand l’opposition s’oppose à elle-même Lundi, la séance extraordinaire de l’Assemblée nationale est parvenue à élire les membres de la Cour Constitutionnelle en attendant ceux qui seront nommés par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. [ 9/16/2014 ]
Election des membres de la CENI : les discussions achoppent sur les membres de l’opposition parlementaire L’élection des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) entamée ce lundi à l’Assemblée nationale, a été suspendue et reportée sur mercredi, faute de consensus sur la composition des membres de l’opposition parlementaire à cette commission électorale, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress. [ 9/16/2014 ]
Mohamed Badie condamné à 25 ans de prison Condamné à mort à deux reprises, le guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, doit faire face à une nouvelle condamnation. Hier lundi, la cour pénale égyptienne l'a condamné, lui et 14 autres dirigeants de la confrérie, à 25 ans de prison pour, dit-on, avoir incité à la violence à la suite de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013. [ 9/16/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com