Jeudi, 2 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Alassane Ouattara plaide pour la levée des sanctions contre la Guinée Bissau


  [2/27/2013 6:22:04 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :560 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Le président ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a plaidé mercredi à Yamoussoukro pour la levée des sanctions de l’Union Africaine contre la Guinée Bissau, au regard des ‘’progrès politiques’’ réalisés par les autorités de transition de ce pays.




‘'J'appelle à une appréciation lucide des progrès politiques réalisés par les autorités de transition afin que soient levées les sanctions et la mise au ban de la Guinée Bissau'', a déclaré M. Ouattara à l'ouverture des travaux du 42eme sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Sur la levée de la sanction de l'Union africaine, imposée à la Guinée Bissau, le président Ouattara a promis que ‘'nous ferons le point de nos consultations avec l'Union africaine en vue d'accélérer la décision''.

S'agissant de la lutte contre le terrorisme, les Chefs d'Etat veulent doter la sous- région d'instruments modernes, lui permettant de mieux répondre à la menace terroriste.

‘'La situation au Mali, nous enseigne l'urgence de bâtir une politique commune de défense fondée sur la mutualisation de nos ressources et sur l'exacte appréciation de l'évolution et de la mutation des menaces auxquelles nos Etats seront confrontés'', a ajouté M. Ouattara.

Au menu du sommet, la sécurité dans la sous-région marquée par la crise malienne et la transition en Guinée-Bissau, l'examen du rapport du président de la Commission de la CEDEAO et le renouvellement des instances de l'organisation.

Selon des experts interrogés par APA en marge de ce sommet, "la probabilité est très grande" pour que le président Alassane Ouattara soit reconduit à la tête de la CEDEAO, pour un second mandat.

Désigné le 17 février 2012 à Abuja (Nigeria) par ses pairs, Alassane Ouattara est accrédité d'un "bilan positif" même si les " vastes chantiers qu'il a conduits ne sont pas achevés", notamment la crise malienne avec la guerre dans le nord du pays contre les groupes islamistes armés et la transition politique en Guinée- Bissau.

S'agissant de la guerre au Mali, environ 950 millions de dollars (464,750 milliards de francs CFA) sont nécessaires pour financer les opérations militaires et le renforcement prévu des effectifs africains, a affirmé lundi le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Jean KISSI : « Le gouvernement est à l’image d’un gouvernement de Bouteflika » Depuis la formation du gouvernement Klassou, des appréciations viennent de gauche à droite. Dans sa sortie médiatique, le député du CAR Jean KISSI n’a pas mâché ses mots. [ 7/1/2015 ]
Ministère de la Justice : Un homme de Dieu succède à un autre La justice togolaise, toujours critiquée pour sa partialité, ne devrait pas manquer d’inspiration pour se crédibiliser. Puisque depuis quelques années, Faure Gnassingbé a décidé de nommer au ministère de la Justice des hommes de Dieu. [ 7/1/2015 ]
VIDEO/ UNIR et UFC votent la confiance au gouvernement KLASSOU, CAR et ADDI s'abstiennent  [ 7/1/2015 ]
VIDEO/ Déclaration de politique générale de Sélom Komi KLASSOU  [ 7/1/2015 ]
Saleh Kebzabo accuse, le gouvernement récuse Le gouvernement a introduit la semaine dernière à l’Assemblée Nationale une demande pour la levée de l’immunité parlementaire du député (opposant) Saleh Kebzabo. Ce dernier crie à un acharnement monté contre lui afin de l’écarter de la course à la présidentielle de 2016. Comme une réponse du berger à la bergère, le gouvernement réagit par l’entremise du ministre de la Communication, Hassan Sylla. [ 6/30/2015 ]
Sélom Klassou remplacé par Komi Gagnon Sélom Klassou, nommé Premier ministre le 5 juin dernier a démissionné de son poste de vice-président du Parlement comme l’exige la constitution. Un choix validé par la Cour constitutionnelle. [ 6/30/2015 ]
Malgré le boycott, la CENI parle de 90% de taux de participation A en croire la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) aucun incident majeur n’a été déploré au cours des élections communales qui se sont tenues ce lundi au Burundi et les électeurs sont massivement sortis accomplir leur devoir civique. Les premiers résultats provisoires, sont attendus ce mardi.  [ 6/30/2015 ]
Justice : le nouveau ministre Pius Agbétomé dévoile ses intentions Aussitôt le nouveau gouvernement mis en place,les ministres ont commencé par prendre fonction. Au ministère de la justice, le nouveau locataire Pius Agbétomé a pris fonction et annonce déjà sa stratégie de gestion de son ministère. [ 6/30/2015 ]
Klassou peut enfin « ouvrir et fermer » les séminaires et ateliers Nous l’écrivions il y a quelques jours. La Constitution togolaise fait obligation à tout Premier ministre de passer devant l’Assemblée nationale (qui lui donne son quitus) avant d’entrer en fonction. Pour Klasou ça été fait ce lundi. [ 6/30/2015 ]
Komi sélom Klassou a la confiance des élus du peuple La déclaration de politique générale du gouvernement de Komi KLASSOU est votée ce lundi par 65 députés. Ils ont donc le quitus de l’Assemblée Nationale, 24 heures après la publication de la liste complète du nouvel exécutif togolais. [ 6/30/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com