Jeudi, 2 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Alassane Ouattara plaide pour la levée des sanctions contre la Guinée Bissau


  [2/27/2013 6:22:04 PM]  | Kiosque | Apanews | Lu :542 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Le président ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a plaidé mercredi à Yamoussoukro pour la levée des sanctions de l’Union Africaine contre la Guinée Bissau, au regard des ‘’progrès politiques’’ réalisés par les autorités de transition de ce pays.




‘'J'appelle à une appréciation lucide des progrès politiques réalisés par les autorités de transition afin que soient levées les sanctions et la mise au ban de la Guinée Bissau'', a déclaré M. Ouattara à l'ouverture des travaux du 42eme sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Sur la levée de la sanction de l'Union africaine, imposée à la Guinée Bissau, le président Ouattara a promis que ‘'nous ferons le point de nos consultations avec l'Union africaine en vue d'accélérer la décision''.

S'agissant de la lutte contre le terrorisme, les Chefs d'Etat veulent doter la sous- région d'instruments modernes, lui permettant de mieux répondre à la menace terroriste.

‘'La situation au Mali, nous enseigne l'urgence de bâtir une politique commune de défense fondée sur la mutualisation de nos ressources et sur l'exacte appréciation de l'évolution et de la mutation des menaces auxquelles nos Etats seront confrontés'', a ajouté M. Ouattara.

Au menu du sommet, la sécurité dans la sous-région marquée par la crise malienne et la transition en Guinée-Bissau, l'examen du rapport du président de la Commission de la CEDEAO et le renouvellement des instances de l'organisation.

Selon des experts interrogés par APA en marge de ce sommet, "la probabilité est très grande" pour que le président Alassane Ouattara soit reconduit à la tête de la CEDEAO, pour un second mandat.

Désigné le 17 février 2012 à Abuja (Nigeria) par ses pairs, Alassane Ouattara est accrédité d'un "bilan positif" même si les " vastes chantiers qu'il a conduits ne sont pas achevés", notamment la crise malienne avec la guerre dans le nord du pays contre les groupes islamistes armés et la transition politique en Guinée- Bissau.

S'agissant de la guerre au Mali, environ 950 millions de dollars (464,750 milliards de francs CFA) sont nécessaires pour financer les opérations militaires et le renforcement prévu des effectifs africains, a affirmé lundi le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby.
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Qui est Muhammadu Buhari, le nouveau président du Nigéria? Originaire de Daura dans l'Etat de Katsina au nord du Nigeria, Muhammadu est un musulman. Ancien général de l'armée nigériane, Buhari a déjà dirigé le pays de 1983 à 1985 après avoir renversé Shehu Shagari élu en 1979. Son passé militaire pourrait être un atout pour lutter efficacement contre Boko Haram. [ 4/1/2015 ]
L’opposition veut dialoguer sur condition Favorables à un dialogue politique, ils le sont désormais malgré qu’ils soient divisés sur le principe d’un changement de la Constitution. Eux, ce sont les acteurs de la classe politique d'opposition congolaise et ceux de la société civile du pays de Denis Sassou N’Guesso. [ 4/1/2015 ]
Chronique de Kodjo Epou : Une belle leçon de démocratie venue du Nigéria Les nigérians ont voté. Des urnes, un nouveau président, Muhammadu Buhari, est sorti vainqueur. En direct à la télévision. Le président sortant, Goodluck Jonathan, décroche le téléphone et félicite son rival. Quel civisme ! Quelle grandeur d’esprit ! Le Nigéria vient d’ajouter une pierre de plus à l’édifice de sa démocratie, à la satisfaction du monde entier. Pas si loin, le Togo est à la peine, régi par un système de type monarchique aux raclures totalitaires. [ 4/1/2015 ]
Retour imminent à la limitation à deux mandats présidentiels au pays de Boutéflika ? Il s’agit d’une disposition qui avait été par le passé ôté de la Constitution algérienne en novembre 2008 lors de la révision de loi fondamentale de 1996, mais que l'avant-projet de Constitution actuellement à l’étude compte faire revenir.  [ 4/1/2015 ]
Présidentielle de 2015: Les populations sont déterminées à faire prévaloir un climat de paix, de sérénité, (…), Gilbert Bawara Entamée depuis plus de dix jours, la tournée citoyenne de Gilbert Bawara, ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, tire vers sa fin. L’avant dernière étape de cette tournée, avait réuni le 31 mars dernier, les habitants du quartier Doulassamé dans les locaux de l’Ecole Primaire Notre Dame des Apôtres. [ 4/1/2015 ]
Que l’alternance Politique soit au Togo! La complexité même du cas togolais fait que, dans tous les rendez-vous électoraux, le qualitatif voulu se confond toujours avec le quantitatif détourné. L’intensité de ces moments fait ainsi que chaque vote en vient à exprimer et à communiquer le drame du présent, et surtout la volonté inébranlable de s’en affranchir définitivement. Comme en avril 1958, avril 2015 n’échappe pas à cette loi : la liberté n’abdique pas au Togo, particulièrement face à toutes les tentatives de détournement de la volonté populaire, du fichier électoral délibérément corrompu au mode de proclamation des résultats toujours opaque, en passant par les assauts répétés des adeptes du boycott et du retrait. Malgré tout cela, et après la déroute de toutes les promesses de réformes devant mener à la transparence acceptable à tous, plus aucune improvisation politique n’est acceptable au Togo. Vivement, l’alternance réconciliatrice! [ 4/1/2015 ]
Me Jil-Benoît Afangbédji accuse : Gilbert Bawara intimide les journalistes, les acteurs politiques et les défenseurs des droits de l’homme "Si jamais un d’entre eux pose un acte qui est de nature à créer l’insécurité, qui est de nature à créer la violence, vous pouvez être certains, nous allons le placer dans un endroit où il va avoir le temps pour réfléchir. Nous les suivons de près celui d’entre eux qui franchira les bornes entre la liberté d’opinion et de l’autre côté l’ordre public, nous allons l’aider à mieux réfléchir en le laissant là où il y a plus de calme et de tranquillité".  [ 4/1/2015 ]
Muhammadu Buhari élu président avec 53,24% des suffrages D'après les résultats partiels disponibles depuis hier, il était donné favori pour remplacer Goodluck Jonathan lors de ces élections. C'est désormais officiel, le candidat de l'opposition nigériane Muhammadu Buhari est élu président de la première puissance économique de l'Afrique. [ 3/31/2015 ]
Résultats partiels: Buhari en pôle position Les résultats partiels des élections partielles nigérianes donnent le Gal Muhammadu Buhari en tête dans plusieurs états. Une tendance qui ne serait pas du goût des partisans du président sortant. Un des représentants du PDP, le parti au pouvoir a interrompu ce mardi l’annonce des résultats partiels. [ 3/31/2015 ]
Le report du scrutin diversement apprécié par les acteurs politiques Initialement prévue au 15 avril, l’élection présidentielle au Togo se déroulera finalement le 25 avril prochain, soit un report de dix (10) jours. La décision a été prise en Conseil des ministres du vendredi 27 avril 2015, tenu au Palais de la Présidence de la République de Lomé et présidé par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé. [ 3/31/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com