Mardi, 21 Février 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :791 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

.

Dans la même rubrique

Jean Pierre Fabre-Awa Nana, le ménage à deux est impossible Le président de l’Alliance nationale pour le changement (Anc) et chef de file de l’opposition togolaise, Jean Pierre Fabre et la Présidente du Hcrrun et de la Commission de réflexion sur les réformes, Awa Nana Daboya entretiennent décidemment et ceci de façon permanente une relation tendue.  [ 2/20/2017 ]
Des militants du parti au pouvoir sanctionnés pour indiscipline Pour actes d’indisciplines, le parti au pouvoir sanctionne ses militants. Les personnes sanctionnées avaient posées des actes d’indisciplines pendant la période des élections législatives et municipales 2016. [ 2/20/2017 ]
Une nouvelle loi anti-corruption prochainement étudié au sein de l’ARP A partir de demain, l’Assemblée des représentants du Peuple procédera à l'étude d'un projet de loi susceptible de renforcer la lutte contre la corruption. [ 2/20/2017 ]
Isabelle Améganvi: La TVT ne couvre pas en totalité les séances de l'Assemblée Nationale La présidente du groupe parlementaire de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Isabelle Ameganvi, a fait le point, la semaine passée, sur les activités menées à l’Assemblée nationale. Contrairement à ce qui est distillé dans l’opinion, les députés de l'opposition, quoique minoritaires, jouent leur partition. Mais ce qui est regrettable, c'est que la TVT ne couvre pas en totalité les séances des députés à l'hémicycle. Et c'est ce qui pousse le peuple togolais à croire que les députés de l'opposition ne font rien à l'Assemblée nationale. [ 2/20/2017 ]
A un jour de son 93ème anniversaire, Mugabe se dit toujours d’attaque Plus que 24 heures et le président Zimbabwéen fêtera son 93ème anniversaire. Pas de quoi l’ébranler ou lui donner des envies de retraite. Le fantasque chef d’état indique qu’il en a encore pour de nombreuses années à la tête de son pays. [ 2/20/2017 ]
Réformes : Jean-Pierre Fabre réitère sa position à Awa Nana Le chef de l’opposition a été clair en ce qui concerne l’institution ou le mécanisme habilité à opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles. Pour Jean-Pierre Fabre, il faut ne s’en tenir rien qu’à l’APG. Il vient encore de le rappeler à la présidente de la Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles. Lecture !  [ 2/20/2017 ]
52e anniversaire de l’indépendance de la Gambie et investiture du Président Adama Barrow: le Président du Faso fait le point de sa participation Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a fait le bilan de son séjour en Gambie, dans la soirée du 18 février 2017 à son retour à l’aéroport international de Ouagadougou. [ 2/20/2017 ]
Confidentiel/Pascal Bodjona de nouveau dans le viseur : Après la fermeture de LCF et City Fm, la résurrection du dossier dit d’escroquerie internationale La fermeture arbitraire du Groupe Sud Média (LFC et City Fm) n’est en réalité qu’une première étape du rouleau compresseur visant à neutraliser définitivement Pascal Bodjona de la scène politique. Pendant que les OSC manifestent leur colère dans les rues ensemble avec les journalistes et les politiques, dans les couloirs de la Justice, un autre dossier aussi scabreux que retentissant est en train d’être réactivé.  [ 2/19/2017 ]
La diaspora Burkinabè compte plus de 7,3 millions d’âmes Selon les chiffres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les Burkinabè vivant hors du pays sont au nombre d’environ 7,3 millions. [ 2/18/2017 ]
vidéo/ Isabelle Améganvi fait le point des activités de l'ANC au parlement Le groupe parlementaire de l'Alliance Nationale pour le Changement(ANC) présidé par Me Isabelle Manavi Améganvi a dressé hier à l’hémicycle, le bilan des activités des députés pour le compte de l'année écoulée. [ 2/18/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit consommation avec moncredit.org | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .