Mercredi, 25 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :650 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Réformes politiques : « Le Démocrates » appelle Faure à suivre l’exemple de Talon Le parti « Les Démocrates » félicite la population de Lomé et ses environs pour la mobilisation le samedi 21 mai dernier. A travers une déclaration, il appelle Faure Gnassingbé à prendre exemple sur Patrice Talon qui tient ses promesses en opérant les réformes dans son pays. Lecture !  [ 5/26/2016 ]
Interview/Abass Kaboua : « Maintenant que Faure est aux commandes, il fait ce qu’il veut » Le président du Mouvement des républicains centristes (MRC) se prononce sur la création des nouvelles préfectures et l'inauguration par Faure Gnassingbé de certains sites le 26 avril dernier. C'est à travers une interview accordée à la Rédaction. Lisez plutôt! [ 5/25/2016 ]
De la lutte pour les réformes au Togo : A ceux qui font les mêmes choses, ceux qui ne font rien et/ou qui torpillent Il y a manifestement au Togo, parmi ceux qui disent s’inscrire dans la lutte démocratique, trois groupes de personnes. Ceux qui font quelque chose, ceux qui ne font rien et ceux qui se contentent de torpiller tout ce que font ceux qui, eux au moins, prennent quelques initiatives. Quel que soit ce que fait chacun, le résultat est là ; rien ne semble bouger et le pouvoir, en face, a le temps de dérouler tranquillement son plan de conservation du pouvoir.  [ 5/25/2016 ]
Assemblée nationale: Dakpè Sossou élu 2ème Secrétaire parlementaire Les députés de l’Assemblée nationale, ont élu, mardi 24 mai 2016, l’honorable, Dakpè Sossou au poste de 2ème Secrétaire parlementaire en remplacement de Alexis Agbélessessi. [ 5/25/2016 ]
Le dialogue social s’ouvre samedi prochain Macky Sall, le président sénégalais va lancer samedi prochain à Dakar, le processus du dialogue social. C’est ce que nous apprenons de sources bien informées auprès de la cellule de communication de la présidence. [ 5/25/2016 ]
Le grand absent des 30 premières puissances militaires en Afrique Presque déjà 5 ans que le Togo est admis comme membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU. Un des rares acquis sur le continent, quand on sait que c’est seulement le Maroc qui y avait accès. Cela n’a cependant pas suffit à tailler une place au Togo parmi les 30 premières puissances militaires d’Afrique. [ 5/26/2016 ]
Déclaration de biens: seulement 8 ministres sur 23 ont rempli leur devoir Sur les 23 ministres que compte le gouvernement centrafricain issu des dernières élections qui mettaient fin à la transition, seulement huit ont sacrifié au devoir de rentre public leurs biens. [ 5/25/2016 ]
Barthélémy Kassa réussit le maintien de son Groupe parlementaire Le groupe parlementaire présidé par Bathélémy Kassa et qui s’est éclaté il y a quelques jours à la suite des démissions en cascade est de nouveau ressuscité ce mardi 24 mai 2016 à la faveur d’une déclaration officielle de reconstitution faite du haut de la tribune de l’Assemblée nationale. [ 5/25/2016 ]
L'accord RPT-UFC/Six (06) ans après : Un attelage qui laisse son avenir derrière lui Le 26 mai 2010, le Rassemblement du peuple togolais (RPT) et l’Union des forces de changement (UFC) signaient un accord qualifié à l’époque d’historique. Demain jeudi, cela fera six (06) ans que les promesses tardent à se traduire dans les faits. [ 5/25/2016 ]
Bras de fer opposition-pouvoir dans les rues de Kinshasa ce 26 mai A l’initiative de la Dynamique de l’opposition, les Congolais sont appelés à une manifestation ce jeudi 26 mai à Kinshasa pour à nouveau protester contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Celui, autorisant Joseph Kabila à continuer son deuxième mandat si la présidentielle n’est pas organisée à la date prévue. Si les autorités de la capitale congolaise y ont autorisé la marche de l’opposition, elles ont par contre interdit celles qui étaient prévues dans d’autres villes du pays. On apprend également que le parti au pouvoir entend également organiser sa marche. Il a appelé ses partisans à battre le pavé ce même jeudi. [ 5/25/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.