Mercredi, 28 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :491 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Dominic Ongwen, ex-enfant soldat, devant la CPI pour crimes contre l'humanité Il doit répondre de crime de guerre et de crimes contre l'humanité devant la Cour pénale internationale (CPI). Dominic Ongwen était un enfant soldat qui est devenu l'un des combattants de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Il était avant son arrestation, activement recherché par la juridiction internationale.  [ 1/28/2015 ]
Présidentielles de 2015: Le CAP 2015, vers la déception? Le Combat pour l'Alternance politique en 2015 (CAP 2015) dès sa naissance a suscité engouement et espoir au sein des citoyens qui aspirent à l'alternance politique démocratique au Togo. Mais, entre les tiraillements et la guerre des chefs que se livrent les leaders de ce regroupement, cet espoir a commencé par s`estomper au fil du temps. [ 1/28/2015 ]
La liste électorale informatisée provisoire enfin disponible La Liste électorale informatisée provisoire (Leip) est officiellement disponible, après plusieurs rendez-vous manqués. L’affichage des listes électorales a démarré depuis le lundi 26 Janvier sur toute l’étendue du territoire béninois. [ 1/28/2015 ]
Répression des manifestations: La police a dérapé L'annonce du projet de loi portant modification de la loi électorale a suscité une vague de manifestations en République Démocratique du Congo (RDC). La police n'est pas passée par quatre chemins pour montrer sa force; bilan 42 morts selon la FIDH. Pour le président du Parlement, il s'agit d'un dérapage de la police.  [ 1/28/2015 ]
Interview exclusive de l’ex président de l’Assemblée nationale, Ouattara Natchaba Fambaré Dans une interview exclusive à www.icilome.com, Ouattara Natchaba Fambaré, ex président de l’Assemblée nationale parle des réformes constitutionnelles et institutionnelles, la candidature de Faure Gnassingbé, les motivations qui ont conduit à la modification de la Constitution de 2002 etc. [ 1/28/2015 ]
Retrait des affiches de campagne de partis politiques nigérians à Accra Au Ghana, l’ordre a été donné par les autorités d’Accra, la capitale ghanéenne de retirer les affiches de campagne de partis politiques nigérians posées sur les principales rues et ronds points. [ 1/28/2015 ]
Revue de presse du mardi 27 janvier 2015 « Présidentielle de 2015/vote des bêtes sauvages, « opposants » en désordre de bataille pour légitimer un fraudeur », titre L’Alternative. [ 1/28/2015 ]
Changement de Constitution: pouvoir et opposition mettent de l’eau dans leur vin Après les positions tranchées des dernières fois où la question de changement de Constitution dans la perspective de la présidentielle de 2016 a été évoquée, les parties prenantes de la scène politique congolaise semblent être en évolution. [ 1/27/2015 ]
Les jeunes du MPP contre la candidature d’anciens proches de Blaise aux Présidentielle 2015 ‘‘Les auteurs du changement constitutionnel de gouvernement ne doivent ni participer aux élections organisées pour la restitution de l’ordre démocratique, ni occuper des postes de responsabilité dans les institutions politiques de l’Etat’’. C’est sur ce fondement inscrit à l’article 25 alinéa 4 et suivant de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance de l’Union africaine, que la jeunesse de l’Union nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se base pour exhorter les autorités de transition à ne pas accepter la candidature d’anciens dignitaires du régime Compaoré. [ 1/27/2015 ]
Dégel des avoirs d’anciens cadres du FPI: Affi N'guessan appelle à ne pas oublier Laurent Gbagbo Le président du Front patriotique ivoirien (FPI), un parti en plein tourmente, n’est pas un homme renfermé, bien au contraire. L’homme était reçu sur la radio de l’Onuci la semaine dernière, un passage qui laissera des traces dans l’opinion publique ivoirienne. [ 1/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com