Samedi, 30 Juillet 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :679 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Assassinat du Père Hamel en France et politique nationale au menu de la presse burkinabè Les quotidiens burkinabè ont évoqué ce mercredi des sujets liés à l’actualité politique nationale, sans oublier de commenter l’assassinat du Père Jacques Hamel par des islamistes présumés, la veille, en France. [ 7/27/2016 ]
Un peuple 'à la générosité illimitée' qui mérite bien ses dirigeants “A tout peuple conquis, il faut une révolte.” Dixit Napoléon Bonaparte. C’est à croire qu’au Togo, corruption, scandale et malversations économiques, détériorations des conditions de sécurité sociale, morts fortuites des concitoyens sur les lieux de travail… n’ont aucun effet sur le cœur de ce peuple mourant. Et pourtant, c’est au Togo qu’on dénombre plus d’organisations de défense des droits de l'Homme, des syndicats et de partis politiques qui disent se battre pour le peuple. [ 7/29/2016 ]
Préparatifs du 1er aout à Cotonou: le maire Léhady Soglo annonce les couleurs d’une belle fête Le Maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo était ce mercredi, en direct sur la radio nationale. Invitée de l’émission interactive " Nos communes en question" l’autorité municipale a expliqué les mesures prises par la municipalité pour permettre à la ville de Cotonou d’accueillir dignement les manifestations officielles marquant la fête du 1er Août 2016. [ 7/28/2016 ]
Gestion publique: le député Eric Houndété demande la mise à disposition du Parlement du relevé du Conseil des ministres Le député Eric Houndété, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, somme le gouvernement de Patrice Talon de mettre à disposition de l’institution l’ensemble des comptes rendus du conseil des ministres tenus du 06 au 21 avril 2016. [ 7/28/2016 ]
Prof Komi Wolou : « Que des redites… il faut agir » et aller aux réformes. Ainsi sera stipulée l’intervention du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) en référence à l’atelier du HCRRUN sur les réformes. [ 7/28/2016 ]
Dr François Kampatib craint un tripatouillage du rapport final de l'atelier du HCRRUN La question des réformes politiques et institutionnelles prescrites par l’Accord politique global (APG) ravive toujours la flamme de l’actualité sociopolitique du pays. L'optimisme béat qui a possédé les participants au sortir des travaux du HCRRUN cède déjà et prématurément la place à la désillusion. Le doute plane sur une éventuelle altération du contenu du rapport final de l'atelier. Et ce n'est pas le député du parti ADDI, Dr François Kampatib qui dira le contraire. [ 7/28/2016 ]
VIDEO/ Il se sussure que les conclusions du HCCRUN sont tronquées sur la limitation du mandat  [ 7/28/2016 ]
Une grande foule accueille l'opposant Etienne Tshisekedi à sa descente d’avion Le retour annoncé ce 27 juillet de l’opposant des années 90, Etienne Tshisekedi a eu lieu. L’homme a retrouvé Kinshasa après deux années hors du territoire pour raison de santé. [ 7/27/2016 ]
Etienne Tshisekedi rentre ce mercredi au bercail, après deux ans d’absence Après deux années d’absence de la RDC, l’opposant farouche au régime de Joseph Kabila est annoncé à Kinshasa pour ce 27 juillet 2016. Un retour que ses militants de l'UDPS préparent en grande pompe.  [ 7/27/2016 ]
Insuffisances du système Lmd: le député Houangni interpelle le gouvernement L’honorable Parfait Houangni, très préoccupé par les insuffisances du système LMD, vient d’adresser au gouvernement une question d’actualité, aux fins de s’expliquer. Lire sa question. [ 7/27/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | mutuelle chat comparatif | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.