Samedi, 10 Décembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :746 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Le message à la Nation d’Adama Barrow ignoré par la télévision nationale Le changement radical de la politique suite à la victoire de l’opposition gambienne semble mal passé à certains niveaux. Ce jeudi, le message au peuple du tout nouveau président élu, n’a tout simplement pas été diffusé par la télévision nationale. [ 12/9/2016 ]
Gouvernance locale: 1ère session ordinaire de l’ANCB Le maire de la commune de Bohicon et président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), Luc Atrokpo et les membres du Conseil national de la structure, ont tenu, jeudi 8 décembre 2016, à Cotonou, la première session ordinaire dudit conseil. [ 12/9/2016 ]
Bonne gouvernance: Patrice Talon a finalement déclaré ses biens Le président Patrice Talon s’est enfin mis en règle par rapport à la disposition constitutionnelle exigeant à toute personnalité nommée ou élue, de déclarer ses biens avant son entrée en fonction. [ 12/9/2016 ]
Des élections locales en vue en juillet 2018 Que peut-on retenir de l’atelier national sur la décentralisation organisé du 6 au 8 décembre derniers par le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales ?  [ 12/9/2016 ]
Décentralisation : Encore des recommandations destinées aux tiroirs ? Que sont devenues les conclusions et recommandations issues de l’atelier du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles ? L’on n’a pas encore trouvé de réponse à cette interrogation, qu’un autre atelier, d’envergure nationale, vient de pondre des recommandations.  [ 12/9/2016 ]
Attente des résultats dans un climat tendu Les Ghanéens sont dans l’attente des résultats des élections générales qui se sont tenues mercredi dernier. Si jusque-là le processus électoral s’était déroulé dans le calme, ce n’est pas le cas de l’après vote où le candidat de l’opposition Nana Akufo-Addo revendique déjà sa victoire alors que la Commission électorale annonce les résultats pour ce vendredi dans la soirée ou au plus tard samedi. [ 12/9/2016 ]
Présidentielle: le site internet de la Commission électorale piraté Le site internet de la Ghana Electoral Commission (GEC) a été piraté. Les résultats tronqués donnaient le candidat en avance dans les décomptes. [ 12/8/2016 ]
Couverture sociale: des députés Burkinabè chez Adrien Houngbédji Une délégation du Parlement Burkinabè conduite par le deuxième questeur, l’honorable Désiré Traoré, a été reçue, mercredi 7 décembre 2016 en audience par le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji au palais des Gouverneurs à Porto-Novo. [ 12/8/2016 ]
La Convention patriotique des forces de gauche dénonce le budget exercice 2017 Des Centrales et Confédérations syndicales regroupées au sein de la Convention patriotique des forces de gauche ont critiqué le paradigme économique mis en place par le gouvernement de Patrice Talon pour impulser le développement. C’était lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 6 décembre 2016 à la bourse du travail. Lire l’intégralité de la déclaration.  [ 12/8/2016 ]
Faure Gnassingbé peut-il suivre les pas de Yahya Jammeh en 2020 ? Après l’élection d’Adam Barrow, qui acte donc la défaite de Yahya Jammeh, tous les regards sont désormais tournés vers le Togo, le seul pays de l’Afrique occidentale dont l’alternance demeure une gageure.  [ 12/8/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit en ligne | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.