Vendredi, 26 Août 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :691 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Présidentielle du 27 août: fermeture des frontières dès ce vendredi Les fils et filles du Gabon se retrouveront entre eux dès ce vendredi. Ceux, en âge de voter iront aux urnes le samedi 27 août pour désigner leur prochain président. Aussi conformément à la loi, les frontières du pays seront dès ce vendredi, fermées temporairement pour que les opérations de vote se fassent en toute quiétude. [ 8/26/2016 ]
Gilchrist Olympio solidaire à la famille D’Emile Derlin Zinsou L’ancien président Béninois Emile Derlin Zinsou a été conduit à sa dernière demeure ce jeudi dans l’intimité familiale à Cotonou. Aux rangs des personnalités présentes à cette inhumation, Gilchrist Olympio, Président National de l’Union des Forces de Changement (UFC). [ 8/26/2016 ]
Mise en œuvre des réformes : Pouvoir et opposition se jettent les responsabilités La mise en œuvre des réformes politiques continue d’animer le débat au Togo. Pendant que l’opposition accuse le régime de faire du dilatoire, certains barons du régime, de leur côté, estiment que le parti au pouvoir n’est pas le seul responsable dans l’histoire. A qui la faute alors ? Voila bien la question que posent certains observateurs. [ 8/25/2016 ]
Assemblée nationale: Adrien Houngbédji reçoit Georges Amlon, Dg intérimaire de l’ORTB Le Président de l’Assemblée Nationale a reçu à son cabinet ce mercredi 24 août 2016, Georges Amlon, Directeur Général par intérim de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB). Ce dernier a saisi cette occasion pour dire à Me Adrien Houngbédji, comment il entend faire renaître cet office. [ 8/25/2016 ]
Gouvernement: sept points débattus en Conseil des ministres Après le congé gouvernemental de dix jours, le gouvernement a tenu ce mercredi 24 Août 2016, son traditionnel Conseil des ministres en présence effective du chef de l’état, le président Patrice Talon. Sept points ont été débattus au cours de ce Conseil des ministres dont le point relatif à la création d’un second site de formation melon le point fait par le ministre d’état, secrétaire général de la présidence de la république, la création de ce site à Cana répond à un besoin d’efficacité des contingents envoyés sur les champs extérieurs pour des missions de maintien de la paix. [ 8/25/2016 ]
Gestion du fichier électoral: Première rencontre des membres du COS LEPI Les membres du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (COS LEPI) se sont retrouvés, ce mercredi 24 aout à Cotonou pour élire l’organe dirigeant de l’institution, mais en vain. [ 8/25/2016 ]
Vers une promesse de Gascon aux Corps des gardiens de préfecture et des sapeurs-pompiers ? Le gouvernement veut revoir les attributions des corps des gardiens de préfecture et « assurer une pleine capacité aux corps des sapeurs-pompiers ».  [ 8/25/2016 ]
Le 2è round devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU La 26è session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, c’est du 31 octobre au 11 novembre 2016 à Genève. Le Togo sera à nouveau devant les experts de cette institution.  [ 8/25/2016 ]
« Je n’ai connu les locales qu’une seule fois au Togo », dixit Me Agnina Yacoubou Intervenant ce jeudi sur les ondes de nos confrères Victoire Fm, le Président du Cercle des Leaders Émergents (Cle), Me Agnina Yacoubou a abordé l’épineux sujet des réformes constitutionnelles et institutionnelles.  [ 8/25/2016 ]
Malversation financière à l’OHADA La 41ème réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) a constaté des fautes graves ont été constatées dans la gestion financière de la Cour commune de justice et d’arbitrage (CCJA) et de l’Ecole régionale supérieure de magistrature (ERSUMA).  [ 8/25/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | mutuelle chat comparatif | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.