Mardi, 22 Juillet 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Adoption ce mercredi du statut de l’opposition : L’opposition politique réduite à l’opposition parlementaire et aux députés non inscrits


  [6/13/2013 1:18:40 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :413 fois | Commenter
 

Togo  - Le ciel rsique de s’éclaircir après les légilsatives du 21 juillet 2013. C’est ce que l’on puisse dire après le vote ce mercredi par l’Assemblée nationale du statut de l’opposition politique au Togo.




« L’opposition s’entend de l’opposition parlementaire » et concerne le/les partis représentés à l’Assemblée Nationale. Et dans ce temps, que font les partis extraparlementaires ? Ils ne peuvent pas, selon les textes, se réclamer de l’opposition mais seront régis, quant à eux, par la loi portant Charte des partis politiques. Voilà ce qui ressort de la 7ème séance de la 1ère session extraordinaire de l’Assemblée Nationale tenue ce mercredi. Assises qui ont permis de voter un le statut de l’opposition. Un texte qui détermine le statut juridique de l’opposition et qui présente ses droits et devoirs. Cependant le groupe parlementaire du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a voté contre. Cette option est justifiée selon les dires des députés de ce parti par le passage de l’article 3 qui stipule qu’on peut être au gouvernement, mais toujours garder son statut de l’opposition.

Un assemblage de trente (30) articles, le texte adopté ce mercredi est subdivisé en quatre (04) chapitres, notamment les dispositions générales, les droits et devoirs de l’opposition, le chef de file de l’opposition et les dispositions diverses et finales. C’est une loi qui, outre la détermination du statut juridique et des droits et devoirs de l’opposition, précise les conditions de renonciation à la qualité de parti politique de l’opposition. Ainsi, souligne le 1er alinéa de l’article 2, « l’opposition s’entend de l’opposition parlementaire. Elle comprend le ou les partis et regroupements de partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, ainsi que les députés qui y siègent, et qui ont remis au bureau de celle-ci une déclaration indiquant leur appartenance à l’opposition ».

De même, ce texte laisse libre choix à tout membre de l’opposition de décider « à titre individuel de participer au gouvernement ». Quand à l’article 4, il dispose que « tout parti ou regroupement de partis politiques est libre de renoncer, à tout moment de la législature, à son appartenance à l’opposition » en prenant soin d’informer le bureau du Parlement. Et si tel est le cas, le parti qui renonce à son statut ne bénéficiera plus des avantages accordés à ceux qui ont conservé le statut de l’opposition.

Il est à énumérer entre autres droits des partis politiques de l’opposition, le droit à la sécurité des personnes et des biens, le droit aux considérations protocolaires à l’occasion des cérémonies officielles, en plus de ceux qui figurent dans le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Aussi peut-on noter sa présence tant au niveau des différents composantes de l’Assemblée Nationale que dans les organes des collectivités locales.

Pour organiser cette opposition, il est également prévu dans ce texte la place d’un chef de file. Ce chef selon les termes du nouveau statut de l’opposition politique togolaise, « est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée Nationale », dispose l’article 24. Il n’est pas forcément membre du parlement. En sa qualité de « président d’institution de la République », selon l’article 26, le chef de file de l’opposition « bénéficie des privilèges et avantages fixés par décret en conseil des ministres ». Mais attention, c’est un poste ad vitam aeternam, sauf en cas de démission, d’empêchement « dûment constaté par la Cour Constitutionnelle » ou encore pour motif judiciaire.

Au rang des devoirs, de cette opposition doit respect à la Constitution, aux lois, règlements et institutions de la République.

G.K, Lomé
Source : | Telegramme228


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Le Mali et le Maroc renforcent leur coopération sécuritaire Les dirigeants du Maroc et du Mali veulent affronter ensemble les défis conjoints, représentés par le danger des discours extrémistes religieux et par la menace des groupes terroristes dans le Sahel et au Maghreb. [ 7/22/2014 ]
La menace de Belmokhtar plane encore Une nouvelle revendication terroriste montre que la menace représentée par Mokhtar Belmokhtar plane toujours sur le Sahel. [ 7/22/2014 ]
Le Niger condamne les frappes israéliennes sur Gaza Le gouvernement nigérien a condamné les frappes aérienne menées par l'armée israélienne sur la bande de Gaza. [ 7/22/2014 ]
Le solaire comme solution au problème énergétique Au Tchad, menacé par la désertification, beaucoup de ménages se mettent au solaire, grâce à des initiatives privées. Le gouvernement entend également développer cette énergie propre, avec l'aide ses partenaires dont la Chine. [ 7/22/2014 ]
Entretien avec Me Yawovi Agboyibo : « Ce sont ces calculs simplistes à répétition qui divisent l’opposition et retardent l’alternance » L’Agence de presse Afreepress a eu ce jour, un entretien avec Me Yawovi Agboyibo, président d’honneur du Comité d’action pour le Renouveau (CAR) sur les sujets de l’heure dont entre autres : le débat en cours sur la composition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et la place à y occuper par l’Union des Forces de Changement (UFC), les propos de M. Eric Dupuy, Chargé à la communication de l’ANC dans le journal L’Indépendant Express du 22 juillet 2014.  [ 7/22/2014 ]
Kofi Yamgnane annonce sa candidature pour 2015, dénonce l’amateurisme de l’opposition et la volonté de Faure Gnassingbé à s’éterniser A quelques mois des prochaines élections présidentielles, où presque tous les partis politiques de l’opposition luttent soit pour obtenir les réformes, soit pour présenter un candidat unique, le président de Sursaut-Togo Kofi Yamgnane, annonce d’ores et déjà sa candidature pour ces élections, dans les colonnes du journal Le Médium du 22 juillet 2014.  [ 7/22/2014 ]
Le PM tunisien en Algérie pour discuter de la lutte antiterroriste Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa est arrivé mardi matin en Algérie à la tête d'une délégation pour discuter de la sécurité aux frontières et de la coopération antiterroriste avec les responsables algériens, a rapporté la télévision publique. [ 7/22/2014 ]
Audiences du Chef de l'Etat Cotonou abrite la conference ministerielle des PMA du 28 au 31 juillet prochain Le Président Boni Yayi a reçu en audience ce lundi 21 juillet 2014, Jean-Francis Régis Zinsou, Représentant permanent du Bénin auprès des Nations unies, au sujet de la conférence ministérielle des Pays les Moins Avancés (PMA), qui se tiendra a Cotonou, du 28 au 31 juillet prochain. A sa sortie du cabinet présidentiel, le diplomate béninois en poste aux Nations unies a partagé avec la presse les enjeux de cette conférence pour les PMA et les dispositions prises pour une bonne organisation de la rencontre. [ 7/22/2014 ]
L'Egypte ne prévoit pas de changement de son initiative de cessez-le-feu à Gaza Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shokri a indiqué lundi que l'Egypte n'avait aucune intention de changer son initiative de cessez-le-feu entre Israël et le mouvement palestinien Hamas, initiative proposée la semaine dernière. [ 7/22/2014 ]
Boni Yayi exige des réformes pour asseoir une presse libre Le président béninois Boni Yayi a exhorté lundi les nouveaux membres de la cinquième mandature de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), instance de régulation des médias), à engager des réformes pour asseoir au Bénin une presse libre et suffisamment responsable et des médias respectueux de la déontologie et contribuant à la paix sociale et au développement du pays. [ 7/22/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com