Mercredi, 28 Juin 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La Constitution amendée pourrait être adoptée ce vendredi


  [3/20/2014 10:37:25 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :557 fois | Commenter
 

Burundi  - L'Assemblée nationale burundaise devrait adopter au plus tard ce vendredi la Constitution amendée, qui fait objet de divergences au sein de la classe politique depuis un certain temps, a déclaré jeudi le président du groupe parlementaire du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD FDD), Félicien Nduwuburundi.




"Je donne au plus tard le rendez-vous de ce vendredi 21 mars 2014 et on espère que ceux qui n'étaient pas d'accord sur tel ou tel autre point pourront changer de position en séance plénière et voteront pour les différents amendements que nous avons proposés dans le rapport", a annoncé M. Nduwuburundi.

Le CNDD FDD a 81 députés sur les 106 qui constituent l'Assemblée nationale, alors qu'il lui en faut 85 pour faire adopter la Constitution amandée.

Pour le groupe parlementaire de l'Union pour le progrès national (UPRONA), c'est un forcing orchestré par le parti CNDD FDD puisque, explique le président de ce groupe, "il y avait une consultation qui était en cours et qui n'était pas encore terminée dans la mesure où il y avait deux points essentiels sur lesquels on ne s'était pas encore entendu".

L'un des deux points est relatif à l'article 302 de la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats du président de la République.

Pour le CNDD FDD, cet article est caduque et doit être supprimé de la nouvelle Constitution.

Le président Pierre Nkurunziza a été élu président de la République le 19 août 2005 et réélu en juin 2010. Son deuxième mandat s'achèvera en 2015. Fin
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

.

Dans la même rubrique

La loi sur les communes est une « négation » de la mémoire des Togolais, estime Me Mouhamed Tchassona-Traoré Adoptée le 23 juin dernier par 59 voix pour et 23 contre, la loi portant création des communes au Togo continue par être abondamment commentée. La dernière réaction en date est celle de Me Mouhamed Tchassona-Traoré reçu le 26 juin sur le plateau de la télévision New-World Tv. Quelles analyse fait cet homme de droit de cette loi ?  [ 6/28/2017 ]
Leader à l’écoute : Gilchrist Olympio prêt à recevoir Mr Fabre ! Mr Eliott Ohin, actuel Ministre aupres du 1er Ministre et ancien Ministre des affaires etrangeres du Togo, Vice President de lÚFC, un parti d'opposition dirigé par Mr Gilchrist Olympio s'exprime sur l'accord politique UFC-RPT, 7 ans après sa signature, sur icilome.com/leader dans l'emission LEADER A L'ECOUTE au micro de Mr Albert Kate. [ 6/28/2017 ]
Vote de la loi sur les communes : Gilbert Bawara en renfort aux députés UNIR Pendant que l’opinion s’interroge sur la nécessité de l’éclatement du Togo en 116 communes, une loi votée par les députés UNIR le vendredi 23 juin dernier, le ministre du Travail, de la Fonction public et de la Réforme administrative, Gilbert Bawara n’a trouvé d’autres explications que de jeter l’opprobre sur l’opposition. C’était dans une émission sur radio Victoire FM hier.  [ 6/28/2017 ]
UNIR: Tchao Christophe tombe le masque du règne à vie L’enlisement de la crise sociopolitique togolaise conduit aujourd’hui à un durcissement de ton de la part des Togolais, qui pour la plupart, pensent à un mouvement insurrectionnel, un soulèvement populaire contre le régime Faure Gnassingbé. Une révolution digne de ce nom pour faire partir la minorité au pouvoir. Les évènements de 2014 au Burkina Faso qui ont coûté le départ du dictateur Blaise Compaoré du pouvoir, etc. donnent matière à réflexion aux Togolais. Et aujourd’hui, avec les jalons que posent les apparatchiks du régime RPT/UNIR qui balisent la voie à un 4ème mandat pour Faure Gnassingbé, refusant d’opérer les réformesconstitutionnelles et institutionnelles voulues par tous, il y a donc à redouter une situation inconfortable qui risque d’emporter le régime politique.  [ 6/28/2017 ]
Locales : Les prévisions de UNIR Le régime togolais est décidé à préparer les futures élections locales, mais de façon unilatérale. Son objectif, souligne le quotidien Liberté d’hier, faire tout pour s’assurer un nombre important de communes, si le scrutin venait à avoir lieu. [ 6/27/2017 ]
La loi sur les communes,'un millefeuille administratif budgétivore' selon Agbéyomé Kodjo Grâce à sa majorité parlementaire, Faure Gnassingbé et son entourage ont pu rendre possible, leur projet de communalisation à outrance du Togo, dans un piètre projet de décentralisation. Pendant que les uns et les autres dénoncent une manigance du parti UNIR à des fin électoralistes, Agbéyomé Mensah Kodjo, ancien Premier ministre, et président du parti OBUTS, parle d’éventuels dangers liés à une telle méthode de décentralisation.  [ 6/27/2017 ]
Depuis son depart du gouvernement: Affoussiata Bamba Lamine rompt le silence et appelle à la mobilisation autour de Guillaume Soro Après une période de méditation et de silence, je suis de retour parmi vous. [ 6/27/2017 ]
Gérard Akoumey: il serait mieux pour Awa Nana de démissionner, le dilatoire ne va plus payer au Togo Gérard Akoumey, Porte-parole de ‘’Les Démocrates’’ , dans un entretien accordé à notre Rédaction, est revenu sur ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale vendredi dernier, tout en précisant que son parti a vu venir la situation très tôt et a appelé les populations à faire barrage à la « forfaiture ». [ 6/26/2017 ]
Création des communes : UNIR, selon l’ANC, vise la majorité au Sénat Après analyse de ce qui s’est passé vendredi dernier à l’Assemblée nationale lors de la 10ème séance ordinaire où le projet de loi portant création des communes au Togo a été adopté grâce à la majorité dont dispose UNIR, l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) dit avoir compris ce que mijote le pouvoir de Faure Gnassingbé.  [ 6/27/2017 ]
Ministère du Commerce : La sécurité redresse un militant de l’UNIR Mardi dernier, au ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé, les agents de surveillance n’ont pas cédé à l’intimidation d’un militant de l’Union pour la République (UNIR). Ce dernier, imbu de sa personne et de son appartenance au parti au pouvoir, a cru bon fouler aux pieds les règles de sécurité établies en brandissant sa carte UNIR comme un passe-droit. Mal lui en prit.  [ 6/27/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | . |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .