Mercredi, 24 Mai 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La Constitution amendée pourrait être adoptée ce vendredi


  [3/20/2014 10:37:25 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :542 fois | Commenter
 

Burundi  - L'Assemblée nationale burundaise devrait adopter au plus tard ce vendredi la Constitution amendée, qui fait objet de divergences au sein de la classe politique depuis un certain temps, a déclaré jeudi le président du groupe parlementaire du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD FDD), Félicien Nduwuburundi.




"Je donne au plus tard le rendez-vous de ce vendredi 21 mars 2014 et on espère que ceux qui n'étaient pas d'accord sur tel ou tel autre point pourront changer de position en séance plénière et voteront pour les différents amendements que nous avons proposés dans le rapport", a annoncé M. Nduwuburundi.

Le CNDD FDD a 81 députés sur les 106 qui constituent l'Assemblée nationale, alors qu'il lui en faut 85 pour faire adopter la Constitution amandée.

Pour le groupe parlementaire de l'Union pour le progrès national (UPRONA), c'est un forcing orchestré par le parti CNDD FDD puisque, explique le président de ce groupe, "il y avait une consultation qui était en cours et qui n'était pas encore terminée dans la mesure où il y avait deux points essentiels sur lesquels on ne s'était pas encore entendu".

L'un des deux points est relatif à l'article 302 de la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats du président de la République.

Pour le CNDD FDD, cet article est caduque et doit être supprimé de la nouvelle Constitution.

Le président Pierre Nkurunziza a été élu président de la République le 19 août 2005 et réélu en juin 2010. Son deuxième mandat s'achèvera en 2015. Fin
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Proposition de loi ANC-ADDI/Débat à la Commission des lois : Députés séparés en queue de poisson, Faure Gnassingbé ne fera aucune réforme sans rapport de force conséquent La séance n’a pu aller à son terme jeudi dernier à la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de l’Assemblée nationale. Les députés se sont séparés en queue de poisson, comme c’était le cas le 5 août 2016 où le président de la Commission, sur un coup de tête, a suspendu les travaux. Cette fois-ci encore, c’est le même monsieur qui veut outrepasser l’injonction de la Cour constitutionnelle qui demande à la commission d’« adopter son rapport et le déposer devant le bureau de l’Assemblée nationale ».  [ 5/24/2017 ]
Les conducteurs de taxi-moto menacent d'envahir le siège de l'Assemblée nationale Ils réclament la mise en oeuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l'Accord politique global (APG). Eux, ce sont les conducteurs de taxi-moto qui ont laissé un message clair aux députés à la radio Kanal FM ce matin. [ 5/23/2017 ]
Nicolas Lawson prévient Faure Gnassingbé Une énième lettre du président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR), Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé pour le prévenir du « cataclysme social et politique » qui pourrait survenir en 2018 et 2020, s’il s’entête à ne pas « humaniser » son pouvoir. Lisez plutôt !  [ 5/23/2017 ]
Réformes politiques : Une lecture de Jean Kissi qui ne passera pas inaperçue Qu’est-ce qui fait que les populations togolaises ne répondent plus aux appels lancés par des acteurs politiques de l’opposition dans les rues, pour contraindre le pouvoir à opérer les réformes politiques au Togo ? Jean Kissi connaît la réponse à cette question.  [ 5/23/2017 ]
Chronique politique de Firmin Teko-Agbo : Opposant Togolais, dis-moi, qui est ton adversaire le plus farouche ? ..Ahh c’est mon frère Opposant. Bien dit ! S’il ya un héritage que le processus démocratique est en train de laisser aux Togolais, c’est la guerre que se livre quotidiennement son Opposition. Les Opposants Togolais adorent se combattre. Ils oublient leur adversaire naturel, le laissent de côté et livrent farouchement bataille à leurs « Amis de l’Opposition ». Du jamais vu !  [ 5/23/2017 ]
Accord UFC-RPT : 7 ans après le changement du fusil d’épaule. L’UFC réagit ! 26 mai 2010-26 mai 2017 : Bientôt 7 ans, Gilchrist Olympio, l’opposition charismatique, président du parti l’Union des Forces de Changement (UFC) sollicitait la solidarité du peuple togolais à le soutenir dans sa nouvelle aventure politique, la consolidation de la paix, le redressement du filet socioéconomique, bref, la contribution au développement du pays. C’est ainsi qu’en 2010, le parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple togolais (RPT) et l’UFC dans la perspective de réaliser la réconciliation nationale au Togo et d’ouvrir la voie à une alternance politique pacifique ont signé un accord historique.  [ 5/23/2017 ]
Gilchrist OLYMPIO : La consécration de la déception politique Dans une interview à « Jeune Afrique », avril dernier, Gilchrist OLYMPIO, le Président National de l’Union des Forces de Changement (UFC), fait un chapelet de déclarations qui embarrassent plus d’un. Des propos qui viennent confirmer tout le mal que d’aucuns pensent désormais de celui qui, il y a encore quelques années, nourrissait l’espoir de tout un peuple et la certitude d’un avenir meilleur. Outre son élévation contre la pression de la rue, cette rue qui, faut-il le rappeler, a façonné et entretenu le mythe politique qu’il a incarné à un moment donné de l’histoire du Togo, le Président de l’UFC s’élève aussi contre la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles que les togolais appellent de tous les vœux. Un gros paradoxe qui confère que Gilchrist OLYMPIO est définitivement acquis au régime.  [ 5/22/2017 ]
Me Yawovi Agboyibo prescrit un « climat de confiance et un dialogue franc » pour sortir le Togo de ses difficultés Le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR), ses cadres et militants étaient samedi à Tsevié dans la préfecture de Zio (35 Km au Nord de Lomé) dans le cadre d’une session de formation initiée à l’endroit des délégués des six (6) fédérations que compte la région Maritime. Les participants conduits par le président national de ce parti, Me Yawovi Agboyibo, ont longuement échangé sur les difficultés que rencontre le Togo et les problèmes auxquels ses populations font face. [ 5/22/2017 ]
Les mandats de Faure Gnassingbé se résument à la « jouissance » du pouvoir Le constat vient du Secrétaire général adjoint de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Pascal Adoko.  [ 5/22/2017 ]
Awa Nana: L'impunité ne sera plus de règle au Togo La question de l'impunité au Togo s'est invitée dans le débat, jeudi à Lomé, lors de la tournée de sensibilisation d'Awa Nana et son équipe. A en croire la patronne du HCRRUN, bientôt, l'impunité ne sera plus de règle au Togo. [ 5/21/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| credit consommation avec moncredit.org .