10:55:49 AM Mardi, 23 Avril 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Affaire de transhumance dans la préfecture de Dankpen : L’immunité du député Targone levée par ses collègues


  [6/6/2014 1:28:41 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :1069 fois | Commenter
 

Togo  - Le député Targone Sambrini élu dans la circonscription électorale de Dankpen sous la bannière du Parti Démocratique Panafricain (PDP), parti d’opposition, membre de la Coalition Arc-en-ciel, pourra désormais répondre devant les juridictions compétentes, et pour cause son immunité vient d’être levée par ses pairs réunis en session hier au Palais des Congrès, siège du Parlement.




En effet, sur les 63 députés présents, 59 ont voté pour et 4 ont voté contre, ce qui oblige le député Targone à répondre devant la justice pour un chapelet d’accusations portées contre lui par les chefs canton de Dankpen et le Préfet militaire de la localité Dadja Maganawé. Dès qu’il a été saisi par les plaignants, le Procureur de la République de Lomé a aussitôt introduit auprès du Président de l’Assemblée Nationale une demande de levée de l’immunité parlementaire de l’honorable député. Une commission spéciale a été mise sur pied pour écouter le député en question. Dans son rapport, le rapporteur de la Commission spéciale Derman Assouma a rappelé les charges qui pèsent contre son collègue à savoir, « présomption de trouble à l’ordre public, violence volontaire, complicité de violence volontaire, homicide volontaire, complicité d’homicide volontaire, destruction volontaire par incendie, complicité de destruction volontaire par incendie, vol qualifié et complicité de vol qualifié ». Citant le procureur de la République, le rapporteur a fait savoir qu’il s’agit là « des faits graves pouvant recevoir la qualification d’infractions à la loi pénale ».

L’honorable député, Assouma, dans son compte rendu, a rappelé que « le député Targone appellerait les populations de Dankpen au soulèvement, à la haine raciale, à la désobéissance civique et leur demanderait de chasser tous les Peulhs résidant dans la préfecture et de s’en prendre physiquement à ceux qui leur résisteraient. Il aurait également demandé aux jeunes gens de désobéir aux autorités locales, administratives et forces de l’ordre et de sécurité, gendarmerie et douane et aux populations de ne pas payer les taxes ».

Notons que les députés de l’opposition ont vidé la salle avant le vote. Avec cette levée de son immunité, la voie est désormais ouverte pour des poursuites judiciaires contre le député.

K.A-W, Lomé
Source : | Telegramme228


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Détention des responsables du PNP : Les Togolais d'Allemagne dénoncent un 'plan machiavélique du pouvoir' de Lomé Des réactions sur l'arrestation arbitraire des responsables du Parti national panafricain (PNP), continuent. La Diaspora togolaise en Allemagne (DTA), à travers un communiqué rendu public, dénonce un "plan machiavélique du pouvoir" togolais pour décapiter la formation politique de Tikpi Atchadam. Lire le communiqué ! [ 4/23/2019 ]
Dr Boubou Cisssé nommé au poste de Premier ministre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta a nommé au poste de Premier ministre, le Dr Boubou Cisssé. Le nouveau chef du gouvernement malien était ministre de l’économie dans l’équipe sortante. [ 4/23/2019 ]
Les responsables du PNP devant le juge ce matin « Rébellion, non-respect de la décision de l’autorité leur interdisant de ne pas manifester dans certaines villes et non-encadrement de ces manifestations qui ont occasionné par la suite, des troubles à l’ordre public », voilà les charges retenues contre Ouro-Dzikpa Tchatikpi et les autres responsables du Parti national panafricain (PNP) arrêtés au lendemain de la manifestation du 13 avril dernier.  [ 4/23/2019 ]
Togoata APEDO-AMAH : "Les anciens partenaires du PNP doivent faire plus que des communiqués..." Le Professeur Ayayi Togoata Apedo-Amah revient avec une analyse pointue de la situation sociopolitique, faite d'arrestation arbitraire de responsables et militants des partis d'opposition, notamment le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Lisez plutôt ! [ 4/23/2019 ]
Lettre patriote au peuple Togolaise La constitution togolaise adoptée par Référendum le 27 Septembre 1992 prescrit dans son préambule que : «Nous, peuple togolais, nous plaçant sous la protection de Dieu», nous devons être conscient de la solidarité qui nous lie et être décidé pour bâtir un État de droit dans lequel les droits fondamentaux de l’homme, les libertés publiques et la dignité de la personne humaine doivent être garantis et protégés. [ 4/22/2019 ]
Déclaration d'Afagnan : Les FDR condamnent les méthodes arbitraires du régime et appellent à l'union des forces démocratiques Le samedi 20 avril dernier s'est tenue à Afagnan dans la préfecture du Bas-Mono, une assemblée fédérale des Forces démocratiques pour la République (FDR). A l'issue des travaux un document appelé "Déclaration d'Afagnan" a été rendu public. Voici le contenu de cette déclaration qui montre la position du parti de Me Paul Dodji Apevon sur la situation sociopolitique actuelle. [ 4/22/2019 ]
Arrestation de Ouro-Dzikpa Tchatikpi : Une "illustration éloquente et inacceptable du rouleau compresseur" du régime La C14 est remontée contre l'arrestation du Conseiller du Parti national Panafricain (PNP), Ouro Dzikpa Tchatikpi. Elle l'a manifesté à travers un communiqué rendu public. Lecture ! [ 4/22/2019 ]
FDR : La fédération du BAS-Mono très engagée Un bureau fédéral de 18 membres, c’est ce que la fédération de la préfecture du Bas-Mono des Forces démocratiques pour la République (FDR) a dévoilé au public ce samedi 20 avril à Afagnan-Agbléta, en présence du président national de ce parti, Me Paul Apevon Dodji.  [ 4/21/2019 ]
Interdiction déguisée des manifestations au Togo : Le Silence complice du groupe des 5 La marche de protestation annoncée, pour se tenir samedi dernier, par le Parti national panafricain (PNP) a été empêchée par les forces de sécurité et de défense déployées sur les points de départ et de chute de la manifestation, non pour encadrer et sécuriser les manifestants mais pour les réprimer. Depuis quelques mois, le pouvoir de Lomé use de cette « trouvaille »pour empêcher toutes manifestations publiques qui ne lui est pas favorable. Face à cette situation, les démocraties occidentales peinent à réagir.  [ 4/21/2019 ]
Ouro-Djikpa Tchatikpi du PNP dans les mailles du SRI Le Conseiller du président du Parti national panafricain (PNP) a été mis aux arrêts dans la matinée du samedi à son domicile par les agents de la SRI à bord des voitures pick-up. [ 4/22/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média