Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 6:37:15 PM Lundi, 22 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Bassabi Kagbara : « Nous déplorons cette crise politique qui perdure »


  [1/3/2018 10:57:17 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :2971 fois | 8 Commentaires
 

Togo  - Le président du Parti démocratique panafricain (PDP), Bassabi Kagbara suit de près la crise politique qui dure depuis 5 mois au Togo. Dans un entretien avec la Rédaction, il déplore la situation, demande une résolution rapide de cette crise pour qu’une véritable cohésion nationale s’installe au Togo. Lecture !




Le Togo traverse depuis bientôt cinq(05) mois une crise interminable, quelle est votre lecture de l’évolution de cette crise ?

En effet, nous déplorons cette crise politique qui perdure, et son impact sur le climat socio-politique togolais. Néanmoins, il sied de noter qu’il y a eu des avancées. Les différents protagonistes manifestent dorénavant la volonté de sortir de cette crise, notamment l’appel au dialogue du gouvernement et la volonté de chacun d’y prendre part. On aurait bien-sûr aimé une résolution plus rapide de la crise qui aurait été un véritable cadeau de noël pour l’ensemble de la population Togolaise qui en fait les frais depuis bien longtemps.


Après l’annonce du dialogue, le gouvernement a initié des consultations auprès des acteurs politiques, la coalition des 14 partis politiques, n’y adhère pas. Quelle est votre point de vu par rapport à ce refus?

La coalition des 14 est un acteur dans la résolution de la crise étant en partie porteuse de revendications. Pour ma part, pour une sortie définitive de crise, il serait judicieux d’associer dans ce dialogue toutes les forces politiques afin d’atténuer la souffrance des populations.

Tous les acteurs politiques doivent prendre leurs responsabilités pour la concrétisation de ce dialogue. Avec les échéances électorales qui se profilent à l’horizon, la non-résolution de la crise actuelle entrainera une crise bien plus importante. Le PDP, acteur majeur de la politique togolaise depuis 2005, se félicite des mesures d’apaisement engagées par le gouvernement togolais et les consultations des différents acteurs politiques afin de créer les conditions d’ouverture rapide d’un dialogue inclusif.


Monsieur le président, votre mot de fin, des vœux pour la nouvelle année.

A l’approche de la nouvelle année, je formule, au nom des militantes et militants du Parti Démocrate Panafricain (PDP), mes vœux, les plus sincères à tout le peuple Togolais.

Que cette nouvelle année, 2018, apporte dans toutes les familles, la santé, la paix, la prospérité et la concorde.

En ce qui concerne la crise sociopolitique que traverse le Togo, nous souhaitons vivement sa résolution rapide pour un retour effectif de la cohésion nationale, afin que nos vœux soient une réalité.

Que Dieu bénisse le peuple Togolais dans son entière composition, Togolais de l’intérieur, Togolais de l’extérieur !

Bonne et heureuse année 2018.

Source :


Publicité>
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)


Commentaires


 8   kotoka | 1/3/2018 8:03:03 PM
Bassabi Kagbara, est un gars qui a un pied dehors et un pied dedans! Il traite secrètement avec le gouvernement pour ses affaires économiques et au même moment il traite avec les opposants ! Massina qui tue les Togolais est l'ami de son fils !!

 

 7   Folio | 1/3/2018 7:43:43 PM
Au fait pourquoi chaque chef de parti même les plus ridicules on présenter leurs vœux!!! Pourquoi pas un communiqué conjoint signé par tous!!! En fait chacun commence à préparer les législatives et commence à se démarquer et prêcher pour sa propre paroisse. Et laissez moi vous dire, certains seront magnifiquement financés en toute discrétion selon les intérêts de région pour disqualifier l'un ou l'autre parti.
Et oui!!!!!! C'est ça le monde réel.
Bandé couillons.
 

 6   Dos a Dos | 1/3/2018 4:54:08 PM
  Réponse à 3-Vêyi
 
Nous la majorite silencieuse, en avons marre et de l'opposition et de Faure.Regardez comment notre societe souffre et s'appauvrisse de jour en jour.Selon l'ONU nous sommes le peuple le plus malheureux au monde devant l'IRAK.Assez partez et vous l'opposition et Faure vous avez assez detourne nos maigres ressources et argent.Nous avons des mibes du phosphate, aucun rapport sur ces revenus au peuple et l'opposition comme complice ne demande aucun compte a l'assemblee nationale sur ces comptes ou vont tous ces argents? pourquoi il n'ya pas de lois pour que les bilan de ses societes soient publies dans les journaux? pourquoi des dirigeant de ces societes ne viennent t ils pas devant l'assemblee nationale defengre leurs bilan? vraiment, vous prennez des Togolais pour des imbeciles.Au moment ou je parle des milliards des ventes de nos ressources minieres sont deposes dans les comptes bancairs en Suisse , USA, France etc et en meme temps des syndicats ne sont pas payes, manque de petrole alors que notre petrole est explote en hautre mer avec une opacite incoyable.Partez ,partez, Honte a vous.Malgre nos milliard vous refusez de laisser les autres avoir leurs chances au pouvoir, honte maladive.
 

 5   Dos a Dos | 1/3/2018 4:53:22 PM
  Réponse à 2-Népi et kokoté
 
Nous la majorite silencieuse, en avons marre et de l'opposition et de Faure.Regardez comment notre societe souffre et s'appauvrisse de jour en jour.Selon l'ONU nous sommes le peuple le plus malheureux au monde devant l'IRAK.Assez partez et vous l'opposition et Faure vous avez assez detourne nos maigres ressources et argent.Nous avons des mibes du phosphate, aucun rapport sur ces revenus au peuple et l'opposition comme complice ne demande aucun compte a l'assemblee nationale sur ces comptes ou vont tous ces argents? pourquoi il n'ya pas de lois pour que les bilan de ses societes soient publies dans les journaux? pourquoi des dirigeant de ces societes ne viennent t ils pas devant l'assemblee nationale defengre leurs bilan? vraiment, vous prennez des Togolais pour des imbeciles.Au moment ou je parle des milliards des ventes de nos ressources minieres sont deposes dans les comptes bancairs en Suisse , USA, France etc et en meme temps des syndicats ne sont pas payes, manque de petrole alors que notre petrole est explote en hautre mer avec une opacite incoyable.Partez ,partez, Honte a vous.Malgre nos milliard vous refusez de laisser les autres avoir leurs chances au pouvoir, honte maladive.
 

 4   Dos a Dos | 1/3/2018 4:52:37 PM
  Réponse à 1-toi-aussi
 
Nous la majorite silencieuse, en avons marre et de l'opposition et de Faure.Regardez comment notre societe souffre et s'appauvrisse de jour en jour.Selon l'ONU nous sommes le peuple le plus malheureux au monde devant l'IRAK.Assez partez et vous l'opposition et Faure vous avez assez detourne nos maigres ressources et argent.Nous avons des mibes du phosphate, aucun rapport sur ces revenus au peuple et l'opposition comme complice ne demande aucun compte a l'assemblee nationale sur ces comptes ou vont tous ces argents? pourquoi il n'ya pas de lois pour que les bilan de ses societes soient publies dans les journaux? pourquoi des dirigeant de ces societes ne viennent t ils pas devant l'assemblee nationale defengre leurs bilan? vraiment, vous prennez des Togolais pour des imbeciles.Au moment ou je parle des milliards des ventes de nos ressources minieres sont deposes dans les comptes bancairs en Suisse , USA, France etc et en meme temps des syndicats ne sont pas payes, manque de petrole alors que notre petrole est explote en hautre mer avec une opacite incoyable.Partez ,partez, Honte a vous.Malgre nos milliard vous refusez de laisser les autres avoir leurs chances au pouvoir, honte maladive.
 

 3   Vêyi | 1/3/2018 3:28:46 PM
  Réponse à 2-Népi et kokoté
 
Manger serpent n'est pas un crime. Les chinois aussi en mangent ...
Ne dis pas t on que tout ce qui ne tue pas engraisse?
Merci
 

 2   Népi et kokoté | 1/3/2018 12:01:46 PM
Il dit quoi ce mamgeur de serpent?
Avec son moustache de merde
 

 1   toi-aussi | 1/3/2018 11:52:29 AM
Tous nos opposants sont devenus des lâches et insouciants vis-à-vis du peuple Togolais.
Gagner la popularité est seulement leur élément de communication qui d’ailleurs n’a jamais été transformé en une réalité palpable et transparente. Faire un discours pour se plaire et se distinguer des autres ne sera plus dans les normes de la volonté du peuple. Le peuple veut une opposition unie et non des groupements délabrés qui ne servent que leur propre égotisme, égoïsme et pragmatisme. Tout cela est du passé.
Opposants togolais, le peuple veut entendre de vous tous et pour le bénéfice de l’union du peuple togolais : VIVE LA COALITION TOGOLAISE ! Voilà les vœux des togolais en ce moment précaire, sévère, dangereux et vicieux au Togo.
Donc moi j’en profite pour souhaiter la sante du fer pour la coalition de l’opposition du régime de bras de fer contre la population paisible togolaise.
Mes meilleurs vœux de réussite, de transparence, de compréhension et surtout de travail pour l’union nationale dans la gratitude du « Sacrificateur Souverain, Jésus », la maitrise de soi, dans l’humilité, la sagesse et l’amour du peuple et la nation, la terre de nos aïeux.
 
Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Cérémonie officielle d’investiture du nouveau président George WEAH ce lundi George WEAH a prêté serment comme président de la république du Liberia ce lundi 22 janvier à Monrovia. [ 1/22/2018 ]
REJADD dénonce la chasse aux militants du PNP à Kara Il est difficile d'être militant du Parti national panafricain (PNP) à Kara. La situation préoccupe le Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD) qui monte au créneau à travers un communiqué. Lecture! [ 1/22/2018 ]
Les Togolaises debout contre le règne de l’imposture, du cynisme et du crime : Historique claque des femmes à Faure Gnassingbé le 20 janvier 2018 ! « On est plus libre à proportion qu’on est meilleur ». Au signe de Flore, Charles MAURRAS nous indique comment se libèrent les hommes dans la promotion d’eux-mêmes par la transcendance et le perfectionnisme qui remorquent l’admiration autant que l’assentiment militant. Pour s’édifier, asseoir sa personnalité et grandir vers la célébrité, il n’y a que le chemin du courage pour construire l’excellence sur les bases de vérité, de justice, des valeurs. L’éthique, la morale, la générosité de l’intelligence sont des contraintes qui élèvent l’homme, la cité entière. Elles ne sont pas à la portée des prétentieux ou des aventuriers cousus de petitesses et de médiocrités. Quand dans les replis du cœur d’un homme des obscurités lourdes ont fait leur résidence et que dans ses méninges s’élève une stérile de la volonté de puissance, le prix du mérite est si nul qu’on ne peut rien espérer de lui.  [ 1/23/2018 ]
Militaires égorgés - incendie des marchés - Terrorisme d’Etat : Deux crimes, même mode opératoire, mêmes énigmes, analyse croisée Lentement mais sûrement, 2018 s’est invité sur la scène. Chaque cœur bat pour un évènement, un homme, une histoire, nous n’en sommes pas indifférents. Au journal ‘’Le Rendez-Vous’’, on a le cœur lourd des doubles crimes qui se banalisent au nez et à la barbe de l’Etat togolais qui risque d’être une victime coupable. Un double crime est d’autant plus cynique qu’il reste éternellement une énigme pendant que les cœurs des victimes saignent et que la vérité reste trop lourde pour s’exprimer dans l’opinion. Témoins de l’histoire, nous estimons que, quand ce qui peut ressembler à des crimes d’Etat devient banal au sommet d’une République, il faut briser l’autocensure. Pire, cette situation se mue en un instrument de chantage politique. Les débuts d’années ne font pas bon ménage avec un certain silence et l’occasion s’offre pour que nous établissions une analyse comparée de deux crimes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau au sommet d’une République. Militaires égorgés - incendie des marchés, deux évènements, même mode opératoire qui portent les mêmes questions énigmatiques en attente de réponses d’une autorité malheureusement inconséquente, cette analyse croisée nous édifiera.  [ 1/23/2018 ]
Indécence dans la gouvernance du Togo : Les jouisseurs du pouvoir et leurs griffes Le message de vœux du chef de l’Etat le 03 janvier dernier a suscité des controverses au sein de la population togolaise. La plupart des acteurs politiques de l’opposition estiment que Faure Gnassingbé a banalisé la grave crise qui secoue le pays.  [ 1/22/2018 ]
Dans Jihadisme et Cie, Gerry Taama recadre ceux qui accusent le PNP de 'djihadiste' Dans un nouveau développement, le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama démontre que les accusations portées contre Tikpi Atchadam et son parti (le PNP) ne sont qu’une « communication politique ». Par la même occasion, il condamne la légèreté des institutions de la République devant ce genre de faits, tout comme Tikpi, un coupable par silence devant certains événements. Lire plutôt ! [ 1/22/2018 ]
Lancement imminent de la reconstruction du grand marché de Lomé Aux dernières nouvelles, le chef de l’Etat s’apprête à lancer en grandes pompes, les travaux de reconstruction du grand marché de Lomé. Et ce, 5 années après le drame. Toutefois, la justice serait muette pendant que les criminels courent.  [ 1/22/2018 ]
Sabine Mensah pour (raisonner) Faure Gnassingbé ? La mère de Faure Gnassingbé pourrait-elle amener son fils à écouter le peuple togolais ? C’est possible, selon les centaines de milliers de femmes qui sont descendues dans les rues samedi dernier.  [ 1/22/2018 ]
Dans la rue, sur les lits d’hôpitaux, à la maison, 'on tue des Togolais' D’autres s’arrangent à soulager leur conscience en brandissant la fameuse phrase selon laquelle, on peint le pays en noir partout. Et pourtant, les faits sont têtus, la réalité n’a jamais été aussi palpable de toute l’histoire du Togo.  [ 1/22/2018 ]
Le dialogue ne s’ouvrira pas demain… Entre le 23 et le 26 janvier, c’est la date proposée par le président guinéen, pour la tenue du dialogue entre les Togolais. C’était lors de la rencontre entre Alpha Conde et la délégation de la Coalition des 14 qui a fait le déplacement la semaine dernière à Conakry.  [ 1/22/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .