Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:44:12 PM Mercredi, 18 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Crise politique : Alberto Olympio déconseille le dialogue


  [1/3/2018 11:49:27 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5659 fois | Commenter
 

Togo  - L'ex-président du Parti des Togolais, Alberto Olympio, dans une récente sortie avertit : « le dialogue n’est pas la solution » à l’actuelle crise politique que traverse le pays. Pour lui, les Togolais ne réclament que deux choses : le Retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora. On n’a pas besoin d’un dialogue pour ça.




Paraissant comme un lanceur d’alerte, Alberto Olympio, traqué pour ses engagements politiques, ne se lasse pas d’attirer l’attention du peuple. On peut clairement le remarquer à travers deux parutions qu’il a signées à savoir : Je prends le Parti des Togolais et Le Pouvoir C’est Vous.

Il fut également le premier à évoquer l’inconsistance du fichier électoral à la présidentielle de 2015 avant de se retirer du processus électoral, faute d’une solution à un fichier électoral truffé de doublons et de dysfonctionnements à s’en rompre le souffle.

Aujourd’hui, Alberto Olympio s’offusque de la tendance des acteurs politiques, de la société civile et de la communauté qui soutiennent mordicus que le dialogue est la vraie porte de sortie de crise au Togo. Faux car, « un tiens ne vaut pas mieux que deux tu l’auras » dans le cas actuel du Togo selon Alberto.

« Ne nous laissons pas endormir, ne cédons pas à la tentation de raccourcis qui nous feraient croire qu’un dialogue accélérerait les choses alors que nous savons pertinemment que c’est l’astuce parfaite de la fuite en avant pour ceux qui refusent d’admettre leurs responsabilités… Nous voulons les deux maintenant : La constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora. Nous voulons une transition démocratique permettant d’organiser de véritables élections où le prochain président sera ELU et non IMPOSE par la force », insiste-t-il.

Alberto Olympio, pour l’année 2018, souhaite que la mobilisation se renforce pour faire échec au règne d’un demi-siècle sans partage à l’affût de bradage des ressources économiques du pays.

A.Lemou
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Entretien Exclusif du Secrétaire National du Pacte Socialiste pour le Renouveau Prof Wolou Komi : « Le risque d’un divorce entre la CEDEAO des présidents et la CEDEAO des peuples est réel » Connu pour son humilité, sa disponibilité et sa lucidité politique, le Secrétaire National du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) reste une des éminences grises de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Doyen de la Faculté des Droits à l’Université de Lomé, Professeur Wolou Komi dans cet entretien exclusif à la Rédaction de « Le Correcteur » est largement revenu sur les principaux sujets brûlants de l’actualité.  [ 7/19/2018 ]
Une délégation de la C14 a rendu visite aux détenus politiques de la prison civile de Lomé Visite de la C14 aux détenus politiques de la prison civile de Lomé pour apporter le soutien de la Coalition des 14 partis de l'opposition aux militants arbitrairement arrêtés et gardés dans cette prison par le régime RPT/UNIR. [ 7/19/2018 ]
Assemblée générale constitutive du RHDP : Discours de S.E.M. Alassane Ouattara, Président du RHDP Monsieur le Vice-Président de la République, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, Monsieur le Médiateur de la République, Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat, Messieurs les Représentants du Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCIRDA, Mesdames et Messieurs les Présidents et membres fondateurs du RHDP, Mesdames et Messieurs les Ministres, Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chers frères Laurent Dona FOLOGO, Abdoulaye KONE, Saliou TOURE, Mesdames et Messieurs les Elus, Honorables Chefs traditionnels et Guides religieux Monsieur le Ministre, Gouverneur du District d’Abidjan, Militantes et Militants du RHDP, Chers Amis membres et sympathisants du RHDP, Chers Invités, [ 7/18/2018 ]
Crise politique : Tikpi Atchadam bientôt de retour à Lomé ? Facilitateurs dans la crise togolaise, les présidents Alpha Condé et nana Akufo-Addo ont profité de leur nouveau passage à Lomé, fin juin, pour demander à leur homologue Faure Gnassingbé de prendre des « dispositions », afin de permettre un retour rapide de l'opposant Tikpi Atchadam dans le pays. [ 7/18/2018 ]
Bassabi Kagbara : « Le PDP poursuivra son combat pour un véritable changement au Togo » Le Parti démocratique panafricain (PDP) arrive au terme de sa tournée dans la partie septentrionale du pays. Les responsables du parti, dans ce communiqué, reviennent sur des « informations mensongères » selon lesquelles il y aurait des perturbations de ces meetings dans la préfecture de Dankpen. Lisez plutôt !  [ 7/18/2018 ]
Antoine Folly : « Aujourd’hui, personne n’a intérêt à ce que la coalition vole en éclats... » Antoine Foly, président de l'UDS-Togo, a été l'invité dans l'émission "Débat" sur la radio Nana Fm ce mercredi 18 juillet 2018. Le responsable politique se prononce sur le désaccord au sein de la coalition des 14. Suivez le débat.  [ 7/18/2018 ]
Crise politique : Une nouvelle mission de la CEDEAO auprès des protagonistes C’est peut-être la dernière mission avant la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie pacifique de la crise politique togolaise, le 31 juillet prochain. La délégation conduite par le Général Francis Behanzin, Commissaire de la CEDEAO, sera dans la capitale togolaise demain jeudi. [ 7/18/2018 ]
Une grâce présidentielle pour 19 détenus C’est ce qu’indique un communiqué de la cellule de communication de la Présidence de la République hier. 19 détenus des prisons civiles de Lomé, Kpalimé et de Mango ont été graciés par Faure Gnassingbé par décret présidentiel N°2018-121/PR du 16 juillet 2018. [ 7/18/2018 ]
Communiqué de la cour constitutionnelle du Mali N°2018-11 : Relatif à l’élection du Président de la République (Scrutin du 29 juillet 2018) Dans le cadre de ses activités de suivi du premier tour de l'élection du Président de la République (scrutin du 29 juillet 2018), Madame le Président de la Cour constitutionnelle a l'honneur d'informer l'opinion que pour des raisons de sécurité et de fiabilité des dossiers de candidature, la Cour a procédé à l'exploitation de la banque de données dont elle dispose pour le recrutement des délégués et associé à ce processus certaines structures pourvoyeuses comme l'Agence pour la Promotion de l'Emploi des Jeunes (APEJ), l'Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako et le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) et des associations de jeunes juristes. [ 7/18/2018 ]
Communiqué sur la désapprobation de la Coalition de la Diaspora sur la tenue du sommet CEEAC-CEDEAO  [ 7/18/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .