Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:46:06 AM Mardi, 23 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Crise politique : Alberto Olympio déconseille le dialogue


  [1/3/2018 11:49:27 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :6561 fois | Commenter
 

Togo  - L'ex-président du Parti des Togolais, Alberto Olympio, dans une récente sortie avertit : « le dialogue n’est pas la solution » à l’actuelle crise politique que traverse le pays. Pour lui, les Togolais ne réclament que deux choses : le Retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora. On n’a pas besoin d’un dialogue pour ça.




Paraissant comme un lanceur d’alerte, Alberto Olympio, traqué pour ses engagements politiques, ne se lasse pas d’attirer l’attention du peuple. On peut clairement le remarquer à travers deux parutions qu’il a signées à savoir : Je prends le Parti des Togolais et Le Pouvoir C’est Vous.

Il fut également le premier à évoquer l’inconsistance du fichier électoral à la présidentielle de 2015 avant de se retirer du processus électoral, faute d’une solution à un fichier électoral truffé de doublons et de dysfonctionnements à s’en rompre le souffle.

Aujourd’hui, Alberto Olympio s’offusque de la tendance des acteurs politiques, de la société civile et de la communauté qui soutiennent mordicus que le dialogue est la vraie porte de sortie de crise au Togo. Faux car, « un tiens ne vaut pas mieux que deux tu l’auras » dans le cas actuel du Togo selon Alberto.

« Ne nous laissons pas endormir, ne cédons pas à la tentation de raccourcis qui nous feraient croire qu’un dialogue accélérerait les choses alors que nous savons pertinemment que c’est l’astuce parfaite de la fuite en avant pour ceux qui refusent d’admettre leurs responsabilités… Nous voulons les deux maintenant : La constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora. Nous voulons une transition démocratique permettant d’organiser de véritables élections où le prochain président sera ELU et non IMPOSE par la force », insiste-t-il.

Alberto Olympio, pour l’année 2018, souhaite que la mobilisation se renforce pour faire échec au règne d’un demi-siècle sans partage à l’affût de bradage des ressources économiques du pays.

A.Lemou
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Adjamagbo-Johnson: ' Il n'est pas question que les 7 membres de la Coalition prêtent serment' Intervenant ce matin sur la radio Victoire Fm, Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14, a soutenu que les membres de la Coalition votés à l'Assemblée Nationale ne prêteront serment devant la Cour Constitutionnelle que lorsqu'ils atteignent le nombre 8 comme l'a recommandé le Comité de suivi de la CEDEAO. "Ce qui s'est passé à l'Assemblée Nationale hier, n'est qu'une violation de la feuille de route et des recommandations du comité suivi de la CEDEAO. Je pense que ceux qui ont pris la responsabilité de violer ces recommandations en assumeront les conséquences. Mais comment voulez-vous que ces membres puissent aller prêter serment? Comment voulez-vous que la Coalition puisse accompagner le régime en place dans sa dérive? Ce qui se passe est très grave", a-t-elle déclaré. [ 10/23/2018 ]
« Les gens de l’opposition parlementaire se comportent comme des bambins », dixit Djimon Oré Dans une interview accordée aux confrères de la radio Kanal FM, le député Djimon Oré s'en prend directement à ses collègues de l'opposition parlementaire. Selon le président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), normalement avant la désignation des représentants à la CENI, il devrait avoir une concertation entre l'opposition parlementaire. "Il devrait avoir d'abord une réunion de tous les parlementaires de l'opposition. Je fais partie de cette opposition parlementaire. Il n'y a pas eu de réunion. C'est des conciliabules, des coulisses avec le régimes qui les manipule", a-t-il déclaré. [ 10/23/2018 ]
Jean Kissi : « On est à l'étape du dernier sacrifice pour sauver notre pays » Le député Jean Kissi du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR, parti membre de la Coalition des 14) a été l'invité lundi dans l'émission "Audi-Actu" sur la radio Victoire Fm. L'homme politique s'est prononcé sur les sujets brûlant de l'actualité sociopolitique du pays. Bonne écoute ! [ 10/23/2018 ]
Les députés UNIR ont désigné 4 représentants de l’opposition parlementaire pour la CENI Les députés de l'opposition ont quitté la salle de plénière. La facilitation tranchera de qui prendra le 5e poste. [ 10/23/2018 ]
Assemblée nationale : Le film d’un débat houleux hier La scène est comparable à une salle de classe du cours primaire où les moins jeunes élèves ont décidé de ne plus respecter les règlements établis pour le bon déroulement des cours, devant un instituteur qui essaie de calmer les ardeurs. Sauf qu’ici, l’instituteur qui n’est autre que le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani a choisi son camp. D’ailleurs, il ne peut en être autrement. [ 10/23/2018 ]
CENI: L’UFC, victime du retour de l’ascenseur à ADDI, selon Jean Kissi Pour le même schéma 3-1-1 l'UFC avait siégé à la CENI pour l'opposition et l'ADDI n'a rien dit. Dans le même schéma, la C14 donne le privilège au parti ADDI de prof Aimé Gogué. [ 10/22/2018 ]
Prof. David Dosseh: « Nous avons intérêt à prendre nos responsabilités et à positionner» Prof David Dosseh, 1er Porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) a été également présent au forum citoyen national organisé samedi dernier par le mouvement Espérance pour le Togo. Suivez le témoignage de son engagement politique. [ 10/22/2018 ]
Agbéyomé Kodjo : « Je ne vois pas ce qui peut diviser tant l’ANC et l’UFC pour qu’on ne puisse pas s’entendre sur un siège » Agbéyomé Kodjo, président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) a réagi par rapport à la question de sièges à la CENI qui divise l’opposition parlementaire. L’homme politique invite le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, à se prononcer sur cette affaire, en faisant respecter la loi portant statut de l’opposition. [ 10/22/2018 ]
Agbéyomé Kodjo : « Rien ne peut empêcher Faure Gnassingbé d’être candidat à sa succession » Intervenant dimanche dans l'émission "D12" sur la radio Pyramide FM, Gabriel Agbéyomé Kodjo, président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) s'est prononcé sur plusieurs sujets brûlant de l'actualité politique du pays. Selon l'ancien Premier ministre, rien ne peut empêcher Faure Gnassingbé d’être candidat à sa succession en 2020. [ 10/22/2018 ]
Témoignage de Mme Anne Eza : « Si nous ne nous engageons pas, c’est que nous applaudissons la dictature » Dans son témoignage samedi dernier à Agora Senghor lors du Forum citoyen national, Madame Anne Eza, épouse de Joseph Eza ( l'un des membres du mouvement Nubuéké injustement incarcéré), a invité tous les Togolais épris de justice et de liberté à s'engager véritablement dans la lutte. « Qu'est-ce que nous faisons pour que vraiment le Togo change demain ? Moi aujourd'hui, je me retrouve toute seule, je ne refuse pas, je l'accepte. Mais au même moment, cette situation de mon mari me permet de voir les choses autrement. Et je me dis que ce cela peut arriver à tout le monde. Mon mari est aujourd'hui accusé de criminel. Mais il n'est pas criminel. Mon mari est un mari trop tendre pour moi. C'est un mari trop affectueux pour moi. Et c'est quelqu'un qui me manque vraiment. Pourquoi cette injustice dans ce pays ? Même s'il y a cette injustice, si nous ne nous engageons pas, si nous ne disons rien, c’est que là nous applaudissons la dictature. Donc je vous supplie de vous engager pour que la situation change », a-t-elle déclaré. [ 10/22/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .