4:24:26 AM Dimanche, 26 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Agbéyomé Kodjo réaffirme sa participation aux élections législatives du 20 décembre


  [11/27/2018 8:06:58 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4165 fois | Commenter
 

Togo  - Dans un communiqué rendu publique ce jour, le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), Messan Gabriel Agbéyomé Kodjo confirme la participation de sa formation politique aux élections législatives organisées unilatéralement par le régime en place. Lisez plutôt !




Communiqué

Le 20 octobre 2018, le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) au terme des travaux de sa Convention nationale a exhorté le Bureau Politique à prendre toutes les mesures jugées utiles aux fins d’assurer la participation du MPDD au prochain scrutin législatif tout en formulant le vœu que soient garanties les conditions d’équité, de transparence et de crédibilité en vue de la préservation de la paix sociale.
Le MPDD prendra part au prochain scrutin législatif et œuvrera de tout son poids et de son expérience à l’amélioration de la gouvernance politique, économique et électorale de notre pays conformément aux aspirations de notre peuple, si vous nous en donnez les moyens par vos suffrages massifs.

Il faut rappeler que dans toute démocratie, le suffrage universel est la voie sacrée pour apprécier le poids relatif de chaque acteur sur l’échiquier national, et constitue seul moyen de conquête pacifique du pouvoir.

C’est pourquoi la formation politique MPDD n’a eu de cesse d’encourager tous les acteurs politiques à s’accorder sur les points essentiels pour un scrutin inclusif afin de donner la parole à chaque formation politique pour présenter son offre à l’appréciation des électeurs, qui arbitreront.

Malheureusement une frange de l’opposition a décidé de se mettre en marge de ce processus, pour des raisons que l’on peut bien comprendre, mésestimant ainsi les conséquences collatérales des précédents boycotts sur la trajectoire de vie de la nation et des conditions de vie de nos populations.

La formation politique MPDD réaffirme sa pleine et entière adhésion à la feuille de route de la CEDEAO du 31 Juillet 2018, et estime qu’il devient urgent que soient mis en œuvre l’ensemble de ses dispositifs avant le scrutin législatif, dans la mesure du possible, pour la préservation de la paix sociale et la cohésion nationale.

La formation politique MPDD invite la Représentation Nationale à suivre la procédure parlementaire relativement à la proposition de modification de la Constitution, formulée par l’expert constitutionnaliste de la CEDEAO s’agissant des dispositions des articles 59, 60 et 100 de la Loi fondamentale de notre pays.

C’est pour cela que la formation politique MPDD salue l’exhortation de la Conférence des Evêques du Togo lors de sa 3ème session ordinaire de l’année 2018 , qui en appelle à « la conscience et à la raison des uns et des autres, à l’arrêt de tout calcul politicien et de toute violence d’où qu’elle vienne, au respect des engagements et de la parole donnée, des libertés, des règles démocratiques, à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, seules susceptibles de garantir des élections libres, transparentes et crédibles, gage d’une paix durable »...

Il y va de l’intérêt de notre pays, de la consolidation de la démocratie et de la paix sous régionale.

Il va sans dire que le peuple togolais est exténué par nos continuelles querelles et aspire à la paix, à l’amélioration de ses conditions de vie, et à un avenir en confiance.

Le MPDD rappelle utilement qu’aucune posture radicale et sans concession ne contribuera guère à la décrispation de la crise politique actuelle, au contraire elle risque de l’exacerber.

Le MPDD encourage le Gouvernement à faire l’ultime effort pour édicter des mesures d’apaisement en vue de la décrispation de la situation sociopolitique actuelle avant les élections prochaines.

Il est encore temps d’éviter la tragédie et d’espérer construire ensemble un Togo uni et paisible, qui garantit à chacun de ses enfants ses droits fondamentaux, la liberté, la justice, et l’égalité des chances.

Pour l’Amour de la Patrie Les Patriotes sont prêts à tous les sacrifices !


Fait à Lomé le 27 Novembre 2018

Le Président

Agbéyomé KODJO
Source :


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Quel parapluie atomique pour un prince qui veut échapper à la justice face à l’effet du temps ? « Toute l’eau de la mer ne suffirait pas à laver une tache de sang ». LAUTREAMONT, dans Les Chants de Maldoror, souligne la voix stridente du crime qui réclame justice à travers le cours de l’histoire. Les assasinats crapuleux, les éliminations physiques, les crimes politiques, les disparitions forcées, les crimes contre l’humanité, les crimes de masse ont cette particularité de suivre partout leurs auteurs par-delà toutes les protections dont ils se couvrent, et parfois, jusqu’à leur tombe.  [ 5/26/2019 ]
Me Agboyibo évoque ce qui distingue la Coalition 'rénovée' de la C14 Me Agboyibo du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) soutient que sa "Coalition rénovée" est différente de celle des 14 partis de l'opposition, aujourd'hui réduite à 7. [ 5/25/2019 ]
Me Tchassona Traoré : « Nous ne sommes pas la coalition des frustrés » Le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) est définitivement sorti de la Coalition des 14. Il forme désormais une nouvelle coalition dite "rénovée" avec le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) et le parti Le NID. [ 5/25/2019 ]
Gabriel Dossey-Anyron : 'A force d’exclure les autres, la C14 ne se retrouve qu’à 7' Devant les médias hier vendredi à Lomé, Gabriel Dossey-Anyron a révélé les raisons pour lesquelles son parti "Le NID" n'a jamais été membre à part entière de la Coalition des 14. [ 5/25/2019 ]
Présidentielle 2020 : Jean Kissi écarte l'option d'une candidature unique En conférence de presse hier après-midi à Lomé, les responsables du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) et Le Nid ont affiché leur position par rapport aux prochaines échéances électorales, notamment la présidentielle de 2020. [ 5/25/2019 ]
Locales/Révision des listes électorales bâclée : Les méthodes de gangstérisme d’une CENI aux ordres Pour la première fois qu’il veut organiser les élections locales, après plus de tente (30) ans de prise en otage des localités de base par des préfets et présidents de délégations spéciales, nommés pour services rendus à la dictature, le régime cinquantenaire montre encore sa face hideuse au monde entier, dans des préparatifs qui laissent le peuple sans voix. La preuve en est les quatre jours de recensement décidés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), appuyée par le gouvernement, envers et contre tous (partis politiques de l’opposition, organisations de la société civile, responsables religieux ont demandé la prorogation du délai de cette révision des listes en vain).  [ 5/25/2019 ]
Le CAR, le MCD et le NID officialisent leur coalition C’est officiel, une autre coalition de partis politiques vient de naître. Elle est présentée à la presse ce vendredi après-midi au siège du Comité d'action pour le renouveau (CAR) à Lomé. « Coalition rénovée », c'est son nom. [ 5/24/2019 ]
Pasteur Bavon : « Les prochains élus locaux risquent de rouler pour le régime » Les élections locales approchent à grands pas, et nombreux sont les candidats qui se préparent activement pour y prendre part. Mais certains observateurs affichent une position pessimiste par rapport à ce scrutin dont le processus depuis le début, est vicié.  [ 5/24/2019 ]
Conférence de presse du Gouvernement: plus de 14 536 685 184 francs CFA pour l’organisation des examens, session 2019 du MENAPLN Les ministres en charge de l’Education nationale, de la Santé et celui en charge de la Communication étaient face à la presse ce jeudi 23 mai 2019. Des questions relatives à la mise en œuvre des instructions du Conseil des ministres du 30 avril 2019, les préparatifs des examens et la situation des écoles fermées ont fait l’objet de la communication du ministre en charge de l’Education nationale. Madame le ministre de la Santé a communiqué sur les grèves des différents syndicats de son département qui se tiennent du mardi 2 au samedi 25 mai 2019. Des questions d’actualités au Burkina Faso ont été à l’ordre du jour avec le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. [ 5/24/2019 ]
Lutte contre le terrorisme et risque de restriction des libertés publiques La fièvre des préparatifs des locales a occulté le sujet sensible du terrorisme qui est aux portes du Togo, sujet dont le régime veut se saisir pour non seulement jouer sa crédibilité auprès de la communauté internationale, mais aussi profiter pour restreindre les libertés publiques voire museler ses adversaires et même les médias. Depuis plusieurs années, le Sahel est apparu comme le maillon faible de la lutte contre le terrorisme. Une menace protéiforme sur fond d’intérêts obscurs des pays occidentaux, particulièrement la France qui joue un rôle assez trouble pour ne pas dire dangereux dans cette partie de l’Afrique.  [ 5/24/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média