Mercredi, 1 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L'Assemblée nationale entérine la dissolution de la structure d'entretien routier du pays


  [12/15/2008]  | Kiosque |XINHUA | Lu :11613 fois | 16 Commentaires
 

L'Assemblée nationale togolaise a abrogé lundi la loi portant création du Fond d'entretien routier ( FER) que le gouvenement avait dissout depuis quelques mois pour manque de résultats, a appris l'Agence Xinhua des médias officiels.




 

Créé en 1997, le FER avait pour mission le maintien des infrastructures routières pour assurer un développement social et économique du Togo, un corridor sur mer pour les pays enclavés comme le Burkina Faso, le Niger, le Mali et aussi le Tchad.

L'effondrement du pont sur l'axe principal reliant le Togo au Burkina faso, lors des pluies diluviennes qui s'étaient abattues en juillet et août derniers sur le pays, ont été la goutte d'eau débordante.

Dans l'urgence, le gouvernement avait décidé la dissolution du FER remplacé dans l'immédiat par le Fond routier (FR), la société de péage CAFER et le Conseil national des routes (CNR) qui devront assurer les missions dévolues au défunt FER.

Selon le gouvernement togolais, le Fond d'entretien routier a échoué dans sa mission de maintien des infrstructures routières en dégradation prononcée dans leur ensemble dans le pays.

"C'est l'occasion pour la représentation nationale d'encourager et d'exhorter le gouvernement à poursuivre sa politique d'assainissement vis-à-vis des structures étatiques qui, au lieu de produire des richesses, constituent de nouvelles charges pour le Trésor publique", a indiqué le président de l'Assemblée nationale, Abass Bonfoh, au terme de l'abrogation de loi portant création du FER.

"Les Togolais ont assisté impuissants devant la dégradation quotidienne de leur réseau routier malgré l'existence de la structure en charge de sa maintenance", a-t-il déploré.

Pour Abass Bonfoh, la loi portant dissolution du FER s'inscrit dans le cadre d'une véritable politique routière visant à offrir aux zones urbaines, périurbaines et rurales des routes de bonne qualité et bien entretenues
Source : XINHUA


...
.
Publicité>


Commentaires


 16   High PR Backlink Pyramid | 9/6/2012 8:02:31 AM
Good write-up, I’m regular visitor of one’s blog, maintain up the nice operate, and It's going to be a regular visitor for a long time.
 

 15   order kamagra | 5/15/2012 2:05:00 PM
Combien de jours reste à l'Euro 2012 ?
 

 14   where to buy antibiotics | 5/11/2012 7:43:41 AM
Le à haute température favorise le développement de micro-organismes !
 

 13   varenicline champix | 4/29/2012 9:21:48 AM
Fumer nuit à votre santé ! : (
 

 12   Gundosrqo | 4/23/2012 9:06:16 PM
  Réponse à 12-aQxFbDL
 
Aloha!
 

 11   live sex show | 4/16/2012 8:32:10 AM
Bientôt l'été ! Je vais aller en Turquie ! :)
 

 10   can i buy antibiotics | 4/14/2012 8:06:36 AM
Le Christ est ressuscité :) je vais sur un pique-nique!
 

 9   purchase amoxicillin | 4/10/2012 3:45:13 PM
Croyez-vous en fin du monde ? Je suis très peur ! : (
 

 8   Gundosxfh | 1/25/2012 3:25:55 PM
  Réponse à 9-Kossi
 
Aloha!
 

 7   Kossi | 3/4/2009 5:16:36 AM
Merci à vous tous, que faisons-nous entant que Togolais au lieu de faire des critiques? Votre premier réfrexe à ma question fera bien sûr, c'est un RPTiste. Apprenons à penser Togolais et partisant politique. Si nous laissons derrière le système français (la providence de l'Etat) et passons à des initiatives personnelles, j'ose croire que le Togo pourra déclencher ma croisade contre la pauvreté.
Merci, fédérons nos atomes et ils deviendront une molécule qui va générer le Togo de demain.
 

 6   puis, un beau jour | 12/16/2008 5:09:42 PM
Yoooo, ils auraient dû amener les canons à eau achetés pour canarder les casseurs de Bè. De toute façon, quand on recrute des sapeurs pompiers en fonction de leurs aptitudes à lancer le gourin, il ne faut pas croire qu'ils sauront naturellement manier les lances incendie. Quel pays, vraiment, vraiment!
 

 5   jeunoir | 12/16/2008 10:56:51 AM
J´ai ete aussi tres surpris lors de mon sejour au pays de novembre a debut decembre de voir mon pays aussi delabré que je ne le pensais pas alors que bon nombre de personnes roulent dans des 4-4. je me suis bien posé autant de questions. Au nord ou j´ai ete, la c´est encore plus triste.....c´est vrai que nous ne pouvons pas comparer les infrastructures de l´europe a celles de l´afrique mais comparé au benin voisin dont j´ai visité, j´ai beaucoup deploré le manque de patriotisme de nos dirigeants.
 

 4   tomie | 12/16/2008 7:35:38 AM
A quoi sert l´argent des peages ainsi que les taxes
prélevées sur chaque litre de carburant. Moi ce qui m´a
vraiment fait la honte c´est l´effondrement du pont D´amakpapé
sur la RN1. Mes chèrs moi j´ai jamais vu un état qui n´est pas
à mesure de reconstruire dans l´immediat un pont pour
sa population et les pays voisins(SAHEL) faisant remplir les
caissses du port. A la suite avec un complexe d´inferieurité
en faisant debarquer un ing. blanc , pourquoi ne pouvons nous
nous meme pas construire, d´autant plus que ce soit en
Europe ou au togo nous avons des ing. encore plus mieux
que ce francais. Un etat qui n´arrive pas à construire un pont
immaginez -vous ?!!!!


 

 3   BONFOYIK | 12/16/2008 4:05:50 AM
Bouche parler comme le disent nos frères ivoiriens.M.Bonfoh est assis dans son petit fauteuil d'ancien président de la république par intérim et président de l'AN et veut nous faire croire quoi?Nous voulons connaître tout simplement les coupables.Du temps du père(oui bien révolu)on connaissait au moins les coupables et puisque le Togo était sa propriété ceux qui volaient ses biens allaient aux oubliettes amis ou pas!D'ailleurs il n'a jamais eu d'amis!Aujourd'hui le fils a appelé ses amis pour venir manger oui mais manger vrai vrai.C'est triste
 

 2   joachim | 12/16/2008 3:11:31 AM
c'est facile de dissoudre des structures publiques mais la question reste de savoir quels sont les coupables? Pas d'audit, puis on remplace(exemple de l'ex OPT) ou tout simplement on dissoud, les autorités togolaises nous prennent le comme des ignorants ou comment. Mais, cheres autorités, sachez que on sait tout mais Dieu feras le reste
 

 1   Daddy Cool | 12/15/2008 11:57:41 PM
Merci pour les bla bla bla.Agissez maintenant car les Togolais sont fatigues de rouler sur des routes qui font la honte du TOGO.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le Togo a beaucoup de retard en ce qui concerne la promotion de la femme, selon Joseph Weiss L’Ambassadeur de l’Allemagne en poste au Togo a déclaré le 26 Mai dernier, que le Togo a beaucoup de retard en ce qui concerne la promotion de la femme. M.Weiss a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture du forum national initié par l’Union des Communes du Togo (UCT) avec l’appui du PASCRENA et du ProDe/Giz.  [ 5/27/2014 ]
Dialogue politique : « Tout est question de Bonne foi des acteurs doublé par le courage du Président de la République », estime Zepp KOUETE Le dialogue politique entamé le 19 mai 2014 entre les acteurs de la classe politique togolaise est-il le dernier de la série des pourparlers inter-togolais ? C’est l’interrogation que soulève Zepp Koueté, responsable du groupe de réflexion les « PROPOSANTS » qui espère que ce dialogue qui est le « 25ème » du genre sera le bon. [ 5/27/2014 ]
Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan exhorte les acteurs politiques à regagner une confiance mutuelle Choisi pour jouer le rôle de facilitateur dans le dialogue politique « Togo Telecom 2 », l’ancien président de la Commission Vérité Justice Réconciliation (CVJR), Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan estime « malheureusement » qu’il a l’impression d’être trop sollicité ces derniers temps par les acteurs de la politique togolaise. [ 5/27/2014 ]
Dialogue politique : Les discussions « sérieuses » ont enfin commencé Enfin, les cinq (5) partis parlementaires présents à la table de discussion ont enclenché les débats de fond en début de ce lundi après-midi sous la facilitation de l’Evêque d’Atakpamé, Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan, a constaté l’Agence Afreepress. [ 5/26/2014 ]
Deux jours de forum national sur la responsabilité du leadership féminin dans le développement local Environ une centaine de personnes, la plupart des femmes participent lundi dans la capitale togolaise, à un forum national, une initiative de l’Union des Communes du Togo (UCT) avec l’appui du PASCRENA et du ProDe/Giz. [ 5/26/2014 ]
L’Université de Lomé vibre au son des journées culturelles Les autorités de l’Université de Lomé ont procédé lundi, au lancement officiel des Journées Culturelles (JOCUL) de ladite université, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress. [ 5/26/2014 ]
Le groupe des 5 exhorte les parties prenantes au dialogue à trouver un "consensus" sur les réformes Les représentations des missions des Nations Unies, de l’Union Européenne, des Etats-Unis, de la France et de l’Allemagne ont félicité les partis politiques parlementaires de l’opposition et de la majorité au dialogue politique pour le recours à la facilitation sur les réformes politiques.C’est par le biais d’un communiqué publié ce lundi 26 mai 2014 et dont l’Agence Afreepress a reçu copie.  [ 5/26/2014 ]
Revue de presse du lundi 26 mai 2014 La reprise du dialogue ce lundi sous la houlette de Mgr Barrigah, reste le sujet phare dont débattent les parutions de ce lundi. [ 5/26/2014 ]
6ème journée du championnat national : Sémassi toujours en tête Le club Sémassi de Sokodé, dans le compte de la 6ème journée du championnat national de football de 1ère division, est venu à bout de son adversaire Maranatha avec un score fleuve de 5 à 0. [ 5/26/2014 ]
Zeus Ajavon et Komi Wolou se retirent des discussions pour que « les choses évoluent » Présents ce lundi à la table des discussions politique au siège de Togo Telecom comme respectivement délégués de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), le coordonnateur du Collectif Sauvons le Togo (CST), Zeus Ajavon, et son adjoint, le professeur Wolou Komi, ont décidé de se retirer du dialogue [ 5/26/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com