Jeudi, 31 Juillet 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Le gouvernement togolais retire la licence d’exploitation à Telecel, le second opérateur de téléphonie mobile


  [12/20/2006]  | Kiosque |Agence de Presse Africaine (APA), | Lu :3572 fois | 44 Commentaires
 






 Le ministère togolais délégué chargé de l’équipement, des transports, des postes et télécommunications et des innovations technologiques, vient de suspendre la licence accordée à Telecel, le second opérateur de téléphonie mobile au Togo, a appris APA mercredi de source officielle.

Les autorités togolaises estiment que «la société Telecel Togo est bénéficiaire d’une autorisation d’exploiter un service de téléphonie mobile. Cette autorisation ne peut être cédée totalement ou partiellement sans l’autorisation de l’Autorité de Réglementation des secteurs de postes et de télécommunications», indique un communiqué officiel daté du 19 décembre dernier.

«Or, en contravention avec ce principe, la société Telecel Togo a modifié la structure de son contrôle capitaliste, sans autorisation, en s’alliant avec l’opérateur étranger Etisalat (ndlr: une société de Dubaï présente dans la téléphonie). En conséquence sa licence est suspendue», ajoute le communiqué.

Le gouvernement déplore le fait que de plus, «un nouvel exploitant de la licence, Moov, est apparu sans aucune autorisation des autorités; cette substitution d’opérateur est nulle et de nul effet».

«A compter de ce jour, le service téléphonique de Moov est arrêté et toute commercialisation de ce service sous quelque forme que ce soit est interdite», ajoute la même source.

Moov, la marque développée par Atlantique Telecom, a démarré ses activités le 14 décembre dernier dans la capitale togolaise et les autres villes de l’intérieur.

En dehors du Togo, Moov qui a amené de nouveaux émetteurs, nouveaux serveurs, nouveaux services dont sous peu l’Internet haut débit, est également présent au Bénin, au Burkina, en Centrafrique, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

A en croire la direction de Telecel Togo qui s’abstient pour l’heure de faire des commentaires à propos de la décision des autorités, «des tractations sont en cours en vue de dénouer la situation».

Telecel qui est arrivé au Togo en 1999, partage le marché de la téléphonie mobile avec Togocel.

Source : Agence de Presse Africaine (APA),


...
.
Publicité>


Commentaires


 44   poyodi | 2/23/2007 2:28:50 PM

Je me pose souvent la question de savoir qui est le gouvernement?
N'est pas ce que nous connaissons et savons très bien dépuis des dizaines d'année.?
Pour moi je sais que le voleur ne fera jamais cadeau à son imatateur.
Ce gouvernement n'a jamais aimé son peuple.
Au lieu de paître le peuple il ne paît que son ventre.

Telecel Togo ;Moov Le Seigneur est là !
la victoire est à notre porte.
Source : http://www.icilome.com/nouvelles/news.asp?id=10&idnews=7702...

 

 43   poyodi | 2/23/2007 2:27:04 PM

Je me pose souvent la question de savoir qui est le gouvernement?
N'est pas ce que nous connaissons et savons très bien dépuis des dizaines d'année.?
Pour je sais que le voleur ne fera jamais cadeau à son imatateur.
Ce gouvernement n'a jamais aimé son peuple.
Au lieu de paître le peuple il ne paît que son ventre.

Telecel Togo ;Moov Le Seigneur est là !
la victoire est à notre porte.
Source : http://www.icilome.com/nouvelles/news.asp?id=10&idnews=7702...

 

 42   PALOUKI | 12/26/2006 10:20:03 AM
TELECEL est implanté dans plusieurs pays de la région. Dans tous ces pays,TELECEL est devenu MOOV sans aucun problème.
Pourqoi c'est au Togo seul,que cela pose problème.
Manifestement notre pays a un problème,un grave problème.
PALOUKI
 

 41   samba | 12/24/2006 1:18:14 PM
Il ne faut pas confondre nationalisme et racisme. On peut être raciste et pas nationaliste. C'est le cas de LE PEN en France qui se baisse devant l'occupant nazi et paradoxalement brandit la xénophobie à l'égard des étrangers. Le patriotisme que vous présentez n'est pas nouveau car souvent utilisé par les chefs d'Etats Africains a montré ses limites et n'a fait que générer des divisions. L'esclavage du Noir , ce grand fléau subi par nos peuples fait état de notre capacité à réfléchir car certains royaumes africains ont collaboré livrant leurs frères comme une marchandise. Pourquoi le Noir génère-t-il si tant d'harmoniques d'absorptions et de divisions!! Pourrait-on dire que nous n'avons pas une vision à trois dimensions? Au vu de notre situation dans le monde on pourrait dire OUI. Mais je suis de ceux qui pensent le contraitre car l'intelligence n'a pas de couleur. Il ne faut pas confondre nationalisme et hiérarchie. Toute société organisée est une société hiérarchisée et il me semble beaucoup plus qu'il y a de l'anarchie en Afrique. Que faites-vous au moment où les Arabes massacrent vos frères au Soudan!! Je pense que Moov et Dubaï sont des sociétés étrangères qui cherchent à mettre main basse sur les richesses de l'Afrique. Attention la mondialisation a ses limites on ne saurait l'étendre partout au risque d'apprauvrir davantage des continents comme l'Afrique. C'est la raison pour laquelle il y a des anti-mondialistes qui luttent évidemment pour l'Afrique. Une entreprise européenne qui délocalise et s'installe en Afrique puis exporte sa marchandise vers l'Europe apporte la richesse à notre continent avec les salaires de ses employés Noirs. Par contre toute entreprise étrangère qui s'intalle sur ce continent et profite de la consommation des populations du dit continent (Afrique), quels que soient les moyens apportés, renverra toujours ses importants bénéfices dans son pays d'origine et les salaires des employés ne suffiront jamais à compenser ces gros bénéfices tiré des richesses du continent.
Même dans les pays aussi développés comme c'est le cas en en Europe, leurs dirigeants se battent toujours pour l'intérêt de leurs populations.
Sans unité et sans identité on ne peut construire une société forte.
 

 40   Isaac | 12/23/2006 6:52:12 AM
A Samba,

Le nationalisme africain dont tu parles, ne peut avoir de sens qu’à la seule et unique condition que ceux qui nous dirigent et que nous nommons communément par « Chef d’État… Chef de Gouvernement et consort… » soient les fruits de la VOLONTE POPULAIRE et donc de la Volonté expresse des PEUPLES AFRICAINS. Or, partout dans nos pays africains, peu d’entre les « chefs d’états » peuvent se targuer d’être le fruit de la Seule et l’Unique Volonté de leur Peuple. En claire, on ne peut être esclave et vouloir que votre maître vous loge sur le même pied d’égalité que lui en vous faisant manger à égalité à la même table que lui. Vous avouerez que ce n’est pas possible !
Voilà donc la raison pour laquelle votre solution en état actuelle n’est pas possible chez nous. Le nationalisme, pour avoir de sens, requiert un certain nombre de conditions dont nous en sommes encore à des années de lumière malheureusement.
Si nous voulons construire nos États aujourd’hui, de sorte à pouvoir paraître au concerts des Nations Modernes, je prônerai plus « le Patriotisme au Nationalisme qui incite plus à la haines des autres qu’autre chose ».
L’Afrique, face à ces carences ô combien indescriptibles, à plus que jamais besoin du concours des uns et des autres pour pouvoir se redresser et aller de l’avant. Dire aujourd’hui qu’une Société Ivoiro-Dubaï ne doit pas s’installer au TOGO sur la seule et simple base que vous évoquiez, c’est je pense, occulter la Réalité que constitue la GLOBALISATION du monde. Croyez-vous que nos seules compétences intellectuelles suffiront pour relever un pays comme le TOGO de nos Aïeux ?
A mon humble avis, les frontières inter-africaines doivent totalement sauter pour faire place à une coopération plus pragmatique entre les Peuples du Continent et éviter ainsi des préjugés qui débouchent souvent sur des guerres fratricides qui ne font que nous emmener chaque jour un peu plus vers l’abîme totale.
Nous avons du travail sur la planche pour sortir de ce bourbier dans lequel se trouve biens nos États.

Il y a pourtant tant de choses à faire au TOGO pour que ce Petit et Riche Pays d’Afrique de l’Ouest devienne une Place de Choix Heureux pour n’importe qui au monde !!!

Bien fraternellement à vous toutes et tous, Bonne fête à tout le TOGO, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest et en passant par son Centre!

Isaac ADOM’MEGAA
 

 39   Florita | 12/22/2006 8:44:57 PM
je pense tt juste ds ces cdtions on serait on avancera jamais.Au lieu de suspendre si telecel est en faute pourkoi ne pas régler le pb autrem
 

 38   samba | 12/22/2006 8:23:12 PM
J'ai lu un certain nombre de commentaires. Le fait de remarquer une absence de nationalisme ne me surprend pas mais lorsque nous parviendrons à comprendre que l'Afrique a besoin du nationalisme, nous aurions fait un grand pas vers le développement et l'unité. Le problème traité ici est purement économique même si à la base une décision politique est nécessaire. On pourrait plus parler de compétence car une vision technologique et économique s'impose. Le sujet serait trop long à développer mais je me contenterai d'un simple résumé. Il faut comprendre que lorsqu'une entreprise étrangère s'installe sur le sol Africain, elle en tire un grand bénéfice qui est ensuite renyoyé dans son pays d'origine. Cependant tout Africain qui crée une petite entreprise peut contribuer d'une manière plus efficace au développement de son continent. Il faut d'abord protéger les intérêts des togolais. A cet effet la présence de Moov et de Dubaï sur le sol Africain est nuisible pour l'économie de nos pays. Le fait d'embaucher les togolais ne suffit pas car le gros bénéfice repartira vers l'étranger et c'est votre propre argent qui s'en va. La présence des Chinois, des Arabes... sur notre sol n'est pas une bonne chose elle nuit à notre économie. Malheureusement l'état togolais devrait plus oeuvrer dans le sens de l'intérêt des Togolais. Il est très important dans le domaine de la communication que le Togo puisse conserver son marché en étant à la fois démocratique offrant ainsi un meilleur marché et respectant la liberté de ses propres citoyens. Moov et autres n'ont rien à faire au TOGO. Il faut savoir également que le marché des cellulaires n'est pas assuré par les Togolais et cette situation ne pourra que s'accentuer avec la présence de Moov ou tout autre entreprise étrangère. Nous avons plus que besoin de gens compétents et intègres. Togocellulaire a aussi le devoir d'aider ses propres fils à occuper le marché des celluaires mais ce n'est pas le cas actuellement. C'est honteux d'en arriver à cette situation car toute entreprise étrangère s'installe aussi facilement à l'insue de tous!! Ce sont les conséquences directes d'une certaine forme de corruption. Cependant l'état togolais devra revoir sa manière d'accepter les entreprises étrangères et favoriser davantage le développement et l'expansion des projets de ses nationaux. Plus Moov, Dubaï et autres...
 

 37   elections-sans-communicat | 12/22/2006 3:42:17 PM
Dans le moovin’ de gnassingbéland


Posté le 22 décembre 2006


Au Togo, gnassingbéland devrait-on dire, les usurpateurs et leurs complices corsaires de par le monde et de tous bords ne supportent pas la concurrence. Moins encore que d’autres par leurs éclats et leurs compétences démontrent et mettent à nue leur médiocrité, la mauvaise foi, l’esprit de rapine et de grippe-sou avec lesquels ils pillent le Togo et assomment chaque jour un peu plus ce peuple travailleur, fier et dans son for intérieur, partisan de la culture de l’excellence à la différence des "saprophytes" qui sont à la tête de l’Etat.
Après avoir ces dernières semaines crié MOOV sur tous les toits, et essayé de l’enrôler dans le cercle du clan, sans succès voila que MOOV devient pour le pouvoir en place un persona non grata.
Qui est ce qui a permis à l’opérateur MOOV de s’installer au Togo ?
Les arguments quant à une cession illicite par Telecel de sa licence à l’opérateur MOOV ne sont que fallacieux lorsqu’on sait que pour ce genre d’opération certains documents du contrat de cession doivent passer entre les mains des pouvoirs publics. De plus pour son implantation MOOV est censé avoir produit des documents et demandé une autorisation d’installation au Togo, étant une entreprise étrangère. De jure les autorisations d’installation sont soumises à des formalités qui obligent le requérant à produire des détails assez approfondis de ses activités.
Dans le cas de MOOV, pour s’implanter, il fallait que dans sa demande d’autorisation, soit fait référence à son alliance ou à son rachat de la licence d’exploitation de Telecel. Les autorités togolaises et au premier rang le ministre délégué chargé de l’équipement, des transports, des postes et télécommunications et des innovations technologiques devaient être en première ligne dans ce dossier car avant que les services compétents, statuant sur l’installation des entreprises étrangères sur le sol togolais ne donnent leur avis favorable à MOOV, ils ont dû recevoir un aval, ou un avis du Ministère chargé de l’équipement, des transports, des postes et télécommunications et des innovations technologiques qui vaut donc une autorisation de cession, dès lors que cet avis est favorable et sans aucune réserve.
Il y a lieu de préciser que ce ministère fut tenu par Faure Gnansingbé lui-même sous son père. Que ce ministère soit aujourd’hui l’objet d’une délégation auprès de la présidence est le signe qu’il reste sous sa férule, alors ce monsieur était bel et bien au courant de l’opération que ses services ont autorisé.
A fortiori, en autorisant l’opérateur à s’installer les autorités togolaises, le clan Gnassingbé ont consenti à l’opération d’acquisition ou d’alliance avec Telecel. S’il était question de s’opposer au rachat de la licence détenue par Telecel, la présidence aurait dû refuser de donner un avis favorable à l’implantation de MOOV au Togo

Il faut comprendre que pour faire affaire au Togo, il faut se plier à certaines règles que Togocity n’a de cesse de dénoncer : il faut comploter contre le peuple togolais. Accepter par exemple de payer à ses salariés 60% de leur salaire et virer dans les poches du pouvoir en place les 40% et ce de manière officieuse. Par exemple un salarié qui devrait avoir pour rémunération 100000FCA se retrouve à la fin du mois, payé 60000FCFA, les 40000 FCFA passent dans les caisses du clan. Cela s’appelle tout simplement du vol, concernant les salariés et de l’extorsion de fonds concernant l’opérateur économique.
On s’étonne de la misère des ménages au Togo ?
Voila la source, de cette pauvreté qui frappe le secteur privé. Quant à l’administration la technique est tout autre : les fonds servant à payer les fonctionnaires sont placés en capital à l’étranger pour en percevoir des intérêts et lorsque le pouvoir estime avoir assez gagné sur un placement, les fonds sont libérés et on paye aux fonctionnaires non plus leur traitement mais des arriérés.
Dans tout ce schéma on crie contre les bailleurs de fonds internationaux, les désignant comme responsables de cette situation économique désastreuse. On accuse l’opposition et les Togolais mobilisés contre l’innommable qui se produit au Togo d’être la cause de ces situations.

MOOV serait donc en train d’apprendre à ses dépens les conséquences de sa volonté de jouer clair et d’induire une véritable concurrence sur le marché togolais de la téléphonie.

Que dire de cette décision et de cette pratique sinon que voila des comportements dignes de corsaires, de pirates, de coupe-gorges, adoptés par Faure Gnassingbé, détenteur nous dit-on d’un MBA.
De qui se moque-t-on ?
Le site officiel du régime n’a-t-il pas été le premier à crier MOOV, vantant les mérites de ce nouvel opérateur qui allait révolutioner le marché togolais ?
Il n’y a pas si longtemps ce monsieur (Faure) tenait une conférence à Paris invitant les opérateurs économiques à venir à Lomé s’y installer car il y aurait selon lui, au Togo un marché prometteur.
Voilà avec cette affaire ce que l’usurpateur était venu promouvoir. Un marché de dupes, ou plutôt un get-apens où lui et les siens jouant le rôle de corsaires et de coupe-gorge qui voudraient avoir les réputations de barbe rousse et de barbe noire combinées, dépouilleraient les crédules qui se seraient laissés berner par le chant de sirène qu’il est venu faire écouter aux uns et aux autres à Paris. Quelle crédibilité accorder aujourd’hui à un tel individu qui joue plus un rôle de chef de gang que de chef d’Etat, ce dernier rôle que les Togolais ne lui confieront jamais de leur gré ?
Serait-ce là ce que lui auraient appris les vénérables professeurs d’économie et de management à Georgetown, ou à Georges Washington University (GWU) ?
Balivernes que voilà et que la rédaction de Togocity a déjà dénoncé surtout que, qu’on se rappelle, aux lendemains du putsch du 5 février les médias du clan parlaient d’un MBA obtenu à l’Université de Georgetown d’où ce sobriquet que nous avons attribué à Faure Gnassingbé « le mec de Georgetown » ; mais aujourd’hui ce n’est plus Georgetown mais GWU (Georges Washington University) ; CIEL où va-t-on ?

Le nouvel opérateur Moov est la filiale telecom du groupe bancaire ivoirien Atlantique qui s’est associé à un opérateur téléphonique de Dubaï pour la conquête des marchés togolais, ivoirien, béninois, nigérien, burkinabé et gabonais. D’autre part, le nouvel opérateur outre le rachat de Telecel (auquel l’Etat togolais ne s’est pas opposé) a beaucoup investi en opérations de marketing, et surtout dans des extensions de réseau visant à augmenter sa couverture dans des régions de l’intérieur du pays.
Toute cette armada risquait, on ne saurait le nier, de faire de MOOV le premier opérateur surclassant Togocel (Gnassingbécel en réalité) dont les pratiques sont fort douteuses et dont les coûts restent élevés au regard des baisses tarifaires constatées partout dans le monde.


Crime de lèse-majesté pense-t-on à LoméII ?
Certainement car en rachetant Telecel, un opérateur que le pouvoir avait réussi à mettre à genoux, le clan pensait que MOOV était là pour lui permettre d’engranger des prébendes. Que nenni s’est-on rendu compte à Lomé II. Alors, avant même que le déluge MOOV ne fasse des ravages, et ne fasse exploser Gnassingbécel(Togocel), on le met à la porte.
Voilà donc le premier signe du renouveau RPT qu’ont vanté ces dernier jours Faure Gnassingbé grand détenteur de MBA à Georgetown et à GWU et son directeur de cabinet Pascal Bodjona, grand tricheur devant l’éternel, exclu de l’Université du Bénin pour avoir triché lors des examens du DEUG de droit, mais devenu par la suite ambassadeur du Togo aux USA (Pauvre Togo -SIC).
Il faut le dire tout cela ne va pas arranger les relations ivoiro-togolaises déjà sérieusement minées par le putsch manqué.

Quel sort pour la terre de nos aïeux !

Abalo B. Kpéouzim.

Source : http://www.togocity.com...

 

 36   Gbloéné | 12/22/2006 12:24:15 PM
Hi, j'ai honte d'être togolais. Comment est ce que TélécelTogo, membre du groupe atlantique et de télécel international présent dans d'autres pays et qui a fait fusion pour devenir MOOV, ne peut pas remplir lmes conditions requises. Messieurs, j'ai honte. Parce que Moov est entrain de bousculer Togocel, le mangeoire des Barons. Comment est ce qu'on peut autoriser une société a installé des éméteurs et autres relais, a lancer son poduits en présence des autorités et dire que cette société n'a pas rempli les conditions requise. Héééééééééééé! fianfiviwo allez voir derrier tout celà du bleuf. Moov n'est pas ATN. M Dogbè Ministre délégué au service des fils du père, tu me fais honte. Bandit.
 

 35   VIYAMAR Patrice Kwamé | 12/22/2006 11:53:13 AM
En matière d'impôt, le FISC n'a jamais eu bonne réputation : à tort ou à raison plus le contribuable à l'impression d'être volé plus il est attiré par la fraude. Togocel et Togotélécom s'apercevront, tôt ou tard que le consommateur, naguère taillable et corvéable à merci, doit maintenant être dorloté et entouré de beaucoup de sollicitudes. Le consommateur togolais finira par trouver un autre moyen pour satisfaire ses besoins en matière de télécommunications. Les dirigeants togolais oublient qu'à l'heure actuelle la tendance est à la gratuité des télécommunications. J'invite donc mes compatriotes à explorer d'autres voies pour les communications internationales. Quand les recettes de ces deux unités d'Etat vont s'amenuiser d'année en année mais que dans le même temps les consommateurs ne se bousculent plus à leurs guichets, ils comprendront. Et le reste suivra. La recherche constante du profit, l'esprit de compétion à l'intérieur comme à l'extérieur, la recherche constante d'une meilleure productivité des machines et des hommes, voilà ce qui caractérise une économie de marché. Il faut ajouter à cela cette autre vérité que : soigné, nourri, éduqué et libre de s'exprimer, un peuples travaille toujours davantage et mieux. C'est à croire que les quarante années d'autocratie ont complètement déconnecté les Togolais, du moins les dirigeants, des certaines réalités spatio-temporelle.
 

 34   Brian | 12/22/2006 7:17:26 AM
Bonjour Verite.

Il y des contours du probleme que nous ne maitrisons pas. Je ne sais pas si le gouvernement a reagi tardivement ou pas. La question je me pose suite a la votre, c'est de savoir si Telecel a fait la demande d'autorisation de fusion aupres du gouvernement ou pas.

Le probleme togolais se situe au niveau du gouvernement et aussi au niveau du patronat. Le manque de leadership et mauvaise gestion fait legion dans les deux camps. Le changement dont nous aspirons est profonde.

Il faut que Telecel essaie d'eclairer le grand public sur cette affaire au sujet de sa procedure pour l'elaboration et l'execution de ce projet Moov, qui effectivement tned a avantager (cout moins cher) le consommateur togolais.
 

 33   YOVOGAN | 12/22/2006 3:45:50 AM
Je crois peut être qu'on s'agite pour rien. Peut être dans les jours à venir tout rentrera dans les normes.

- Est ce que Moov a respecté les protocoles exigés par l'état togolais pour s'installer ? Certes la cosommation de 180 la minute pour Moov contre 280 la minute pour Togocel actuel arrange la population. Mais avant tout il faut respecter les procéduires administratives. Ce sont des milliardaires qui exploitent les togolais sans restoun à l'état Togolais. C'est pas bien aussi.
- Si Moov a respecté les procéduires administratives je ne crois pas qu'un ministre prendrait cette décision sans argument

Donc donons nous quelques temps pour voir évoluer le dossier avant de porter des jugements onséquents.

Bref Moov même n'a pas encore écrit un article niant les accusations. Il faut attendre un peu.

Si vous vous rappelez, nous avions et continuons par dénoncer les installations anarchiques des français, libanais, etc qui opérent sans partage et qui même prennent
 

 32   YOVOGAN | 12/22/2006 3:45:45 AM
Je crois peut être qu'on s'agite pour rien. Peut être dans les jours à venir tout rentrera dans les normes.

- Est ce que Moov a respecté les protocoles exigés par l'état togolais pour s'installer ? Certes la cosommation de 180 la minute pour Moov contre 280 la minute pour Togocel actuel arrange la population. Mais avant tout il faut respecter les procéduires administratives. Ce sont des milliardaires qui exploitent les togolais sans restoun à l'état Togolais. C'est pas bien aussi.
- Si Moov a respecté les procéduires administratives je ne crois pas qu'un ministre prendrait cette décision sans argument

Donc donons nous quelques temps pour voir évoluer le dossier avant de porter des jugements onséquents.

Bref Moov même n'a pas encore écrit un article niant les accusations. Il faut attendre un peu.

Si vous vous rappelez, nous avions et continuons par dénoncer les installations anarchiques des français, libanais, etc qui opérent sans partage et qui même prennent
 

 31   YOVOGAN | 12/22/2006 3:45:44 AM
Je crois peut être qu'on s'agite pour rien. Peut être dans les jours à venir tout rentrera dans les normes.

- Est ce que Moov a respecté les protocoles exigés par l'état togolais pour s'installer ? Certes la cosommation de 180 la minute pour Moov contre 280 la minute pour Togocel actuel arrange la population. Mais avant tout il faut respecter les procéduires administratives. Ce sont des milliardaires qui exploitent les togolais sans restoun à l'état Togolais. C'est pas bien aussi.
- Si Moov a respecté les procéduires administratives je ne crois pas qu'un ministre prendrait cette décision sans argument

Donc donons nous quelques temps pour voir évoluer le dossier avant de porter des jugements onséquents.

Bref Moov même n'a pas encore écrit un article niant les accusations. Il faut attendre un peu.

Si vous vous rappelez, nous avions et continuons par dénoncer les installations anarchiques des français, libanais, etc qui opérent sans partage et qui même prennent
 

 30   YOVOGAN | 12/22/2006 3:42:33 AM
Je crois peut être qu'on s'agite pour rien. Peut être dans les jours à venir tout rentrera dans les normes.

- Est ce que Moov a respecté les protocoles exigés par l'état togolais pour s'installer ? Certes la cosommation de 180 la minute pour Moov contre 280 la minute pour Togocel actuel arrange la population. Mais avant tout il faut respecter les procéduires administratives. Ce sont des milliardaires qui exploitent les togolais sans restoun à l'état Togolais. C'est pas bien aussi.
- Si Moov a respecté les procéduires administratives je ne crois pas qu'un ministre prendrait cette décision sans argument

Donc donons nous quelques temps pour voir évoluer le dossier avant de porter des jugements onséquents.

Bref Moov même n'a pas encore écrit un article niant les accusations. Il faut attendre un peu.

Si vous vous rappelez, nous avions et continuons par dénoncer les installations anarchiques des français, libanais, etc qui opérent sans partage et qui même prennent
 

 29   atabevi | 12/22/2006 1:19:20 AM
Victor ,
EMI LE TAGO ME NO, Si tu ne comprends pas, je vais te le traduire lorsque tu ecriras encore des betises . Bete sauvage
 

 28   atabevi | 12/22/2006 1:17:36 AM
Victor ,
EMI LE TAGO ME NO, Si tu ne comprends, je vais te le traduire lorsque tu ecriras des betises encore.
 

 27   karso | 12/21/2006 4:47:52 PM
it is very unfortunate to hear such a thing happening and this only in francophone countries with less business sense,less business credativity,less busness vision and always afraid of competiton.there is no economic development without competition.togolese leaderes must learn to compete ..competition is all about someting new,it is about ideas,it is about doing what nobopdy is doing.we can never grow if we do no invite investors in our economic life. is very sad to hear things of these nature.nobody wil bring investors in Togo,but our sense of busineess ,our freedom and attitude to bujsiness is the only way we can be "sexy"..that is to attract people to invest in our country.
let's learn to compete.
 

 26   charless | 12/21/2006 2:33:59 PM
Mes pots de fleurs a toi Torvic " Togolais vient bâtissons la cite" Thanks Body
 

 25   bozyzy | 12/21/2006 2:22:01 PM
jusqu' ou ce regime veut il nous etouffe avant de se sentir satisfait.
en ce moment ou tout developement passe par l explosion des voix de communication:telephone broadband route chemin de fer electricite, nos incapables de dirigeant ayant investi dans ces compagnies qui n arrive meme pas a couvrir les besoins de cette petite population togolaise, maintiennent le cout des services eleves pour remplir leur poche et refuse tout concurance...
combien de fois des fils et filles dignes de la nation togolais n ont ils pas apporte the technologies des pays developes ou ils ont fait leur etudes pour service leur natoin et attenuer les souffrance du peuple. ce equipement ont ete confisque des dossier d autorisation bloques sans suite. telecel paie cher son audace de concurencer TOGOCELULAIRE ou tout affamer ont leur interet
des jeune ont assaye introduire le derriere revolution en technique de communication au togo le VOIP (Voice Over Interent Protocol) mais je ne dirai pas le gouvernement mai plutot le RPT a saisi le equipement. et quel fut leur mal donc? Aider ce pays a se relever...
Ne nous trompons pas chaque que Togotelecom Togocel puisqu ils sont les meme sent une concurence, il casse les prix pour faire entorse a la nouvelle companie mais si malgre cela la companie persiste, vous saver le reste, AU TOGO ON NOUS A APPRI QU ON POUVAIT TUER UN GECKO AVEC DES AK47 OU FUSIL A DEUX BOUCHES.
UN autre cas celui des chemein de fer que les CANADIEN N'ONT JAMAIS REMIS SUR PIED. PUISQUE LE TRAIN NE VA PAS A KARA QUE VOULEZ-VOUS, MAIS DE PLUS TOUT CE GANG DE VOLEUR ONT LEURS BUS ET CAMION TITAN SUR LA NATIONAL1 ET NE PERMETTRONS JAMAIS LA CONCURENCE DU TRAIN QUI EST UNE DES VOIX POUR TOUT REEL DEVELOPPEMENT.
LE TOGOLAIS A L EXTERIEUR A DU MAL A PENSER SON AVENIR PARFOIS PARCE QUE TU VEUX RENTRE CHEZ APRES TES ETUDES ET PARFOIS TA RETRAITE, MAIS PAS POUR CROISER LES BRAS MAIS IMPLANTER UNE INDUSTRIE, COMMENCER U BUSINESS, ENRICHIR TON PAYS PAR TOUT CE QUE TU APPRI ET GAGNE DANS CES PAYS DITS DEVELOPPES, MAIS LES VAUTOURS NE L ENTENDENT PAS, BORNES ILS NE COMPRENNENT POINT
 

 24   Torvic | 12/21/2006 2:02:38 PM
Victor,Seuls les imbéciles comme toi ne changent pas.Nous sommes en démocratie et on a la liberté d'expression.C'est tout ce que nous avons comme arme face à vos gbangbannagbas aux gourdins.Le Togo restera toujours la terre de nos aieux et bientot libéré du clan gnassional.Mangeur de chien.
 

 23   Charless | 12/21/2006 1:54:32 PM
Ceci pour notre compatriote le nome Victor C'est en critiquant qu'ont n'améliore même cela se passe dans grandes démocratie. Est ce que vous êtes d'accord sur ce qui se passe au niveau de la téléphonie mobile au Togo ? Imaginez la suite. La concurrence et la fusion est une locomotive du développement d'un pays comme ce pauvre Togo affaiblit par son homologue Eyadema et sa Monarchie. Peux - je avoir le nom de ce farfelu, chenapan ministre qui a commit un tel acte sans consulte le PM AGBO Noir? Telecel offre a la population un service de qualité par rapport a Gnassigbecel(Togocel)
Merci.
 

 22   bakoata | 12/21/2006 1:48:31 PM
Pourquoi doit continuer les togolais á payer des prix très élevés pour le télephone et l´Internet?
Voici encore une politique de nos chers monsieurs les politiciens pour maintenir la population sous leur domination. Tout le monde soit á qui appartient Togocel et c´est très claire qu´ils veulent éviter la concurrence. Soulager la misère des togolais du moins en leur permettant de communiquer moins chèr par le biais de moov.
 

 21   Vérité | 12/21/2006 1:31:12 PM
Brian,
Pourquoi cette réaction tardive du gouvernement??Où regardait-ils? Il y a un truc qui ne va pas? un dysfonctionnement du pays et une distraction de ses dirigeants. c'est un problème politique. Si cela a pu marcher ailleurs avec la même procédure pourquoi le Togo ferait l'exeption?
 

 20   Brian | 12/21/2006 12:52:36 PM
Meme aux USA avant qu'il y ait une cession, fusion ou acquisition des compagnies, il faut l'autorisation prealable du gouvernement pour eviter une concurrence deloyale "Anti Trust Law".

Est-ce que Telecel a demande une autorisation prealable du gouvernement avant de proceder a la fusion avec la societe de Dubai?

Telecel did not Moov well. Le gouvenement a bien reagi sur ce point. Ce n'est pas parce qu'il y a du desordre au Togo que Telecel doit evoluer aussi dans le desordre. Il nous faut le secteur prive au Togo, mais il faut que ce secteur soit bien structure.

 

 19   TONTON FRERE | 12/21/2006 12:20:57 PM
A cher Victor.

Ne dit-on souvent que lorsqu'on a rien à dire, on se tait ? Hélas cher Victor, vous auriez pu vous taire au lieu d'aligner des phrases qui n'ont pas leur style dans la grammaire française. Lorsque vous excellez dans des contradictions en taxant des gens de bassesse et dans le même temps vous refusez les injures ou des bêtises à l'encontre des autres, vous faites une chose et son contraire. N'oubliez pas qu'en Démocratie, vous n'êtes pas obligés de partager le sentiments des autres. Nous sommes en apprentissage car pendant des décennies, les togolais ne pouvaient pas s'exprimer comme ils le font aujourd'hui. Avant de maîtriser le code de l'information, il faudra du temps. Merci frère.
 

 18   gbogbogba | 12/21/2006 12:06:42 PM
Encore du grand retard.
A l'heure de la globalisation,il est dommage que de tels actes se fassent encore.
Laisser togocel seul sur le marché et pouvoir l'utiliser à des fins non avoués,voilà la nouvelle trouvailles des autorités viellotes qui maintiennent toujours leur comportement succidaire pour l'économie togolaise.
Ne savent-elles pas que la concurrence est une bonne chose?
Vraiment dommage qu'elles continuent de saboter l'économie du pays.
Je leur demande donc un petit peu de bon sens.
 

 17   Vérité | 12/21/2006 11:37:00 AM
Personne ne se demande pourquoi cette réaction subite du gouvernement. Très simple les éléctions legislatives.
Avec le system MOOV, on ne peut plus se permettre comme les dernières fois d'aller couper des émetteurs, parce que c'est par satellite! Pendant les éléctions quand RFI était brouillé, ceux qui avait le worldspace ou des abonnements canal satelite pouvaient le capter. Mieux encore pendant le system moov permet d'envoyer des procès verbaux par MMS directement ^parout dans le monde. Bref le clan Gnass ne peut controler la communication par MOOV. A cette ère de la mondialisation...des fainéants, des barbares, des abrutis, des cons peuvent encore se permettre de se ridiculiser aux yeux du monde. Quelle honte pour un pays! Pourquoi les autorités n'ont pas réagi très tôt? Pourquoi ont ils participé aux soirées MOOV et reçu les portable motorola pour ne réagir que maintenant? Parce qu'un farfelu de colporteur leur a dit: MOOV c'est dangereux pour l'évolution du pays et la falsification des résulats.
Chuannnnn.
 

 16   egbon | 12/21/2006 11:02:37 AM
Q se passe til lè gars? on se fou de nous o togo.
réveillé vous.tout le monde soufre mème ce qui sont sur le pouvoir.
Moov cè a tou le monde , pour lè togolais du nord au sud.
réveillé vous et luttons ensemble san distinction aucune.
 

 15   Tingo-Tingo | 12/21/2006 9:54:49 AM
Clamez-vous sur les commentaires.
Cette décision n'est pas anodine. Elle a un but bien précise que je vais essayer de vous détailler ici.
Pour commencer je ne vous apprendrai pas que le ministère des Télécom ne dépend pas du premier ministre mais directement de Mr Faure Gnassingbe donc de la présidence.
La vente d'une partie de l'Operateur Atlantique Télécom au groupe ETisalat s'est faite en dehors du Togo, donc la famille Eyadéma n'a pas pu toucher des commissions sur la vente. De plus ils sont intéressés pour acheter une partie de Telecel.
Ceci explique le retrait de licence à Mouv, mais ne vous inquiétez pas, les choses vont rentrer dans l'ordre bientôt dès que Etisalat aura donner un dessous de table à Faure gnassingbe.
Pour votre information cette situation n'est pas nouveau au Togo. Le meme probleme se pose sur la vente de Texaco au groupe francais Total. Comme Faure et sa famille n'ont touché de commission sur la vente ils ne veulent pas que Texaco devienne Total au Togo.
Ouvrez bien les yeux, des situations comme celle si sont la règle au Togo.
 

 14   Victor | 12/21/2006 9:49:23 AM
Il ya longtemps j'ai decide de ne plus visiter ce site (icilome.com) pour causes, des vandales ecrivent n'importe quoi sur des sujets et surtout incitent la population Togolaise a des violences. Mes chers vandales qui visitent le site icilome.com, je pense qu'il ne suffit pas d'aller sur des sites ecrire parcequ'il ecrire avec vos mentalites de basesses, depuis que vous ecriver des betises sur le Togo (terre de vos aieux) qu'elle est le resultat que vous a recolter? vous perder votre temps pour rien, aulieu de critiquer les autres, il faut proposer, apporter vos idees pour construire notre pays le Togo. Votre ideologie, vos reves et vos ambitions ne seront jamais atteint quelque soit "votre terre de vos aieux", soyez responsables dans vos ecrits sur ce site car les responsables de ce site ont utiliser leur cerveau pour le creer, et si vous continuez a chanter des betises, ce site sera ferme et si c'est facile creer le votre pour vandaliser. vous nous fatigues OK, bye
 

 13   RAJ | 12/21/2006 9:36:41 AM
ah la politique AGBOYIBOest devenu un mouton panuge , il n,a aucun moyen de son pouvoir comme les SAMA , KLOUTSE et autres......... si moi j'etais a sa place et voulant reeellement le developpement du peuple et non du ventre , j'allais demissionner comme BANNY de la cote D'voire . meme son minstre BAWARA lui dicte des lois . tout cela veut quoi? et aujourd,hui voici le comble avec son ministre de la telecomunication qui sans meme rien lui dire s,abrite au dos du gouvernement pour retirer la licence a TELECEL .Toutes ces penible situations nous poussent tres souvent a donner raison a L,UFC qui reclame la main libre d,agir a ses minstres comme condition primordiale avant son entree das le gouvernement. AGBO reveilles toi pour l,interet du peuple au lieu de creer RADAR , de nommer des directeurs de cabinets de nommer tes amis aux postes sans trop d'impasse sur la condition precaire des togolais.
 

 12   Isaac | 12/21/2006 8:20:16 AM
Bien triste chère Patrie TOGO de nos Aïeux !

A croire que nos Aïeux se sont battu au prix de leur vie pour cette misère que vive leurs enfants et petits-enfants ; c’est plus que triste. On n’a de cesse de dire chaque jour que Dieu fait et que nous nous levons sur nos deux jambes, « que ça ira ». Je me demande au juste jusqu’à quand avant que ça n’aille pour un peuple aussi pacifique et très sincèrement bien instruit pour être capable de développer un si petit pays comme le nôtre ?
C’est à penser que notre si Chère et Adoré pays, ce plus Riche Etat de l’Afrique de l’Ouest comme le décrit Gilles Labarthe dans son livre intitulé « Le TOGO, de l’esclavage au libéralisme mafieux », est totalement maudit pour encore très longtemps. Sinon, comment comprendre qu’un Pays aux potentialités si incommensurables tant en RESSOURCES Humaines qu’en RESSOURCES Naturelles, puisse être dans un état de déconfiture totale aussi avancé en tout point de vue ?
Rien qui vaille vraiment la peine d’être vendu comme extraordinaire sur l’état général de notre Bien-Aimée Patrie. A chaque fois que nous devons parler de notre pays, Terre de nos Aïeux, c’est toujours avec beaucoup de tristesse ; tout simplement parce que, certains fils de la Nation pour laquelle nos Aïeux se sont battu au prix de leur vie, ont décidé que leurs intérêts personnels et ceux de leurs mentors dont nous tous connaissons leurs noms, devront avoir la prééminence sur l’INTÉRÊT Général.

Depuis quelque temps, on nous parle de restructuration de ce qui reste encore à appeler par « l’administration togolaise ». Mais en fait, nous quittons le bordel soft pour un bordel des plus inqualifiable qui soient.
Comment expliquer que dans le souci de rendre plus efficace l’Administration, on puisse muter des juges d’un point vers d’autres sans les avoir aussitôt remplacés par d’autres ?
Pendant ce temps, les Collectivités concernées par ce dégrèvement irréfléchi de Juges, se retrouvent dans l’incapacité de délivrer à des parents totalement désabusés, des Actes de Naissance de leurs nouveaux nés, faute de Juges pour signer les Registres devant permettre l’établissement des Actes en question. Le cas soulever ici concerne la ville de Kpalimé où ma fille est née il y a maintenant des mois et j’attends toujours que ce qui est encore censé être appelé l’Etat-civil veuille bien me délivrer un jour, son Acte de naissance (la preuve de son existence juridique). Bien évidemment, vous comprendrez que je ne sois donc pas le seul dans ce cas de figure et la ville de Kpalimé n’est pas non plus la seule ville à être concernée par ce bordel tant bien incompréhensible qu’inqualifiable.
Il n’est donc pas surprenant que des décisions qu’on pourrait bien volontiers qualifier d’inepties, soient prises au sujet de Télecel. Au TOGO, les choses ont toujours été faites sans se soucier des intérêts vitaux de la population dans son ensemble. Il me vient donc à penser qu’il y a des habitudes qui sont souvent difficiles à faire disparaître.
En effet, nous ne sommes pas encore au bout de nos peines et je pense que nous serons encore longtemps appelé à boire le calice jusqu’à la lie effectivement.
Il aurait été très intéressant que le gouvernement à qui appartient Togocel, plutôt que de mettre des bâtons dans les roues de son concurrent Telelcel qui se donne apparemment des moyens pour satisfaire au mieux ses clients, en fasse autant. C’est une des plus idiotes décisions qu’on puisse prendre actuellement. En fournissant une bonne couverture de réseau à ses clients et en répondant au mieux à leurs besoins, de quoi pouvait avoir peur Togocel ? A moins que cette décision ne soit que la résultante d’un refus de versement de pot-de-vin… !!!

En tout cas, si nous voulons que le TOGO que nous Aimons tous tant, se développe du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, il va nous falloir commencer par réfléchir sur la bonne voie à emprunter pour y arriver.
Bien fraternellement à vous toutes et tous, Togolaises et Togolais qui contribuent à élever le débat sur la bonne façon de gérer la Vie de la Cité Togolaise afin d’ériger ensemble mains dans les mains, une Nation Viable et Prospère à l’intérieure de laquelle, notre Postérité pourrait vivre en toute quiétude, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, en passant par son Centre.

Vive le TOGO, Terre Adorée de nos Aïeux !

Isaac ADOM’MEGAA
 

 11   kpélévi | 12/21/2006 7:56:12 AM
Le Sommet de la Cedeao annulé
Le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cedeao) prévu vendredi à Ouagadougou est "annulé" à la suite des troubles causé par des militaires mercredi dans la capitale burkinabè.

(Avec AFP).
 

 10   Papson | 12/21/2006 6:43:43 AM
J'espere que le Togo névoluera jamais .Ce n'est pas possible. Moov s'est implanté par concentration d'entreprise, Et je ne vois pourquoi les autorités disent de retier la licence à telecel. Des gents pensent que ce pays est à eux et decident de n'importe quoi.Moi j'en ai assez de ce togocel qui nous vole depuis un temps.Moov est mieux car pour qu'une société evolue il faut la concurrence. Merci
 

 9   letogoahonte | 12/21/2006 6:18:12 AM
CE MINISTRE S'APPELLE MONSIEUR N'IMPORTE QUOI!
 

 8   KODZO Kaléto | 12/21/2006 6:08:15 AM
La vigueur de léconomie est faite du jaillissement des initiatives privées. En refusantt cela le Clan GNASSINGBE tue le commerce au Togo; pour continuer à spolier le peuple togolais.
Je jour viendra où le peuple togolais trouvera les moyens d'envoyer devant le peloton d'exécution ces assassins et leurs suppôts que sont le Clan GNASSINGBE.
On ne viole pas impunément les los de la nature et les GNASSINGBE n'ont qu'à bien se tenir. Aussi longtemps que le soleil se lèvera le matin à l'EST et se conchera le soir à l'OUEST, le peuple togolais un beau matin brisera le joug de l'oppresseur , savoir le GNASSINGBE soutenu par nos ancêtres les gaulois avec à leur un certain Jacques CHIRAC, BONGO, CAMPAORE et les autres....
 

 7   GAMESSU | 12/21/2006 5:57:41 AM
Mes Chers Amis, je vous demande de constituer une force solide pour balayer ces racailles-voleurs-criminels -assassins du Togo une fois de bon et les enterrer vivants dans une fausse commune, comme ils ont l'habitude de le faire a nos vaillants qui s'opposent a eux. L'heure est venue d'agir au lieu d'ecrire!
ASSEZ, ASSEZ, ASSEZ,ASSEZ, ASSEZ, ASSEZ!!!!
 

 6   ELAVAVO GBEDEKA LE MAWU N | 12/21/2006 5:53:23 AM
Nous sommes tous, les togolais, des métayers dans le champ, sans titre foncier, du clan GNASSINGBE. Jusque à quand?
 

 5   kpélévi | 12/21/2006 5:31:42 AM
qui peut me donner le nom du ministre de la communication des postes et télécom.......
merci
 

 4   Kablemi Eloi | 12/21/2006 4:28:04 AM
Les Togolais ne sont pas au bout de leur peine.
Il vont devoir boire le calice jusqu'à la lie tant que l'usupateur Faure Gnassingbé et sa bande de criminels sont au pouvoir au Togo.
 

 3   michel | 12/21/2006 3:58:07 AM
c'est ahurissant de la part du gouvernement togolais. qu'est ce que c'est? Qu'on nous vende une minute de communication à 200, 250, c'est pas leur problème. pour ci peu que qq1 veuille apporté une innovation pour dévélopper le pays, on trouve qil n'a pas droit, parcequ'il risque d'empièter sur leurs intérets. Voila combien ce gvnement se souci de nous. C'est parcequ'on craint que Moov va faire perdr le marché à Togocel que vous n'êtes pas content!? Quel bouillabaise dans ce pays!!!
 

 2   letogoahonte | 12/21/2006 3:51:38 AM
Vraiment c'est du n'importe quoi cette histoire et quand est ce que le gouvernement togolais saura la signification du mot"gouvernement". gouverner c'est pas enfoncer le peuple mais aider le peuple à se developper. Et je crois que se dévélopper est un mot trop difficile à comprendre pour notre fameux gouvernement. J'aimerais qu'il se réfère donc à un Larousse Dictionnaire s'il en a. Cette affaire me met hors de moi et me fait honte devant d'autres pays. Qu'est ce que ça peut être nul de gérer un pays ainsi.
On les connait ceux qui sont derrière cette histoire, ceux qui se disent de la haute autorités de l'audiovisuel et de la communication et qui ont leur action dans la société Togocel. Pour une fois je vous en prie messieurs comportez vous comme des êtres humains afin qu'on arrête de considérer notre cher Togo comme un pays où ne vivent que des animaux. Quand on a peur de la concurrence c'est pas de cette manière qu'on agit, je vous en prie vous êtes vraiment nulle regardez vous dans une glace comme vous êtes ridicule à la fin. Reveillez-vous !!
 

 1   kpélévi | 12/21/2006 3:15:42 AM
Voilà comment le gouvernement de AGBOYIBO empêche le développement économique du TOGO. Qui est ce ministre de la communication qui a pris une telle décision.
Télécel avait une licence d'explitation et je ne vois pas au nom de quelle règle, Télécel devenu Moov ne peut pas bénéficier des mêmes avantages.....
C'est un bordel pas possible au TOGO . Ca continue et ça durera tant que les criminels et leurs complices resteront au pouvoir.........
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

Le Togo a beaucoup de retard en ce qui concerne la promotion de la femme, selon Joseph Weiss L’Ambassadeur de l’Allemagne en poste au Togo a déclaré le 26 Mai dernier, que le Togo a beaucoup de retard en ce qui concerne la promotion de la femme. M.Weiss a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture du forum national initié par l’Union des Communes du Togo (UCT) avec l’appui du PASCRENA et du ProDe/Giz.  [ 5/27/2014 ]
Dialogue politique : « Tout est question de Bonne foi des acteurs doublé par le courage du Président de la République », estime Zepp KOUETE Le dialogue politique entamé le 19 mai 2014 entre les acteurs de la classe politique togolaise est-il le dernier de la série des pourparlers inter-togolais ? C’est l’interrogation que soulève Zepp Koueté, responsable du groupe de réflexion les « PROPOSANTS » qui espère que ce dialogue qui est le « 25ème » du genre sera le bon. [ 5/27/2014 ]
Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan exhorte les acteurs politiques à regagner une confiance mutuelle Choisi pour jouer le rôle de facilitateur dans le dialogue politique « Togo Telecom 2 », l’ancien président de la Commission Vérité Justice Réconciliation (CVJR), Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan estime « malheureusement » qu’il a l’impression d’être trop sollicité ces derniers temps par les acteurs de la politique togolaise. [ 5/27/2014 ]
Dialogue politique : Les discussions « sérieuses » ont enfin commencé Enfin, les cinq (5) partis parlementaires présents à la table de discussion ont enclenché les débats de fond en début de ce lundi après-midi sous la facilitation de l’Evêque d’Atakpamé, Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan, a constaté l’Agence Afreepress. [ 5/26/2014 ]
Deux jours de forum national sur la responsabilité du leadership féminin dans le développement local Environ une centaine de personnes, la plupart des femmes participent lundi dans la capitale togolaise, à un forum national, une initiative de l’Union des Communes du Togo (UCT) avec l’appui du PASCRENA et du ProDe/Giz. [ 5/26/2014 ]
L’Université de Lomé vibre au son des journées culturelles Les autorités de l’Université de Lomé ont procédé lundi, au lancement officiel des Journées Culturelles (JOCUL) de ladite université, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress. [ 5/26/2014 ]
Le groupe des 5 exhorte les parties prenantes au dialogue à trouver un "consensus" sur les réformes Les représentations des missions des Nations Unies, de l’Union Européenne, des Etats-Unis, de la France et de l’Allemagne ont félicité les partis politiques parlementaires de l’opposition et de la majorité au dialogue politique pour le recours à la facilitation sur les réformes politiques.C’est par le biais d’un communiqué publié ce lundi 26 mai 2014 et dont l’Agence Afreepress a reçu copie.  [ 5/26/2014 ]
Revue de presse du lundi 26 mai 2014 La reprise du dialogue ce lundi sous la houlette de Mgr Barrigah, reste le sujet phare dont débattent les parutions de ce lundi. [ 5/26/2014 ]
6ème journée du championnat national : Sémassi toujours en tête Le club Sémassi de Sokodé, dans le compte de la 6ème journée du championnat national de football de 1ère division, est venu à bout de son adversaire Maranatha avec un score fleuve de 5 à 0. [ 5/26/2014 ]
Zeus Ajavon et Komi Wolou se retirent des discussions pour que « les choses évoluent » Présents ce lundi à la table des discussions politique au siège de Togo Telecom comme respectivement délégués de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), le coordonnateur du Collectif Sauvons le Togo (CST), Zeus Ajavon, et son adjoint, le professeur Wolou Komi, ont décidé de se retirer du dialogue [ 5/26/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com