Mardi, 27 Septembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Profanation des tombes : la commune de Lomé met en garde les profanateurs


  [6/11/2010]  | Kiosque |www.mo5-togo.com | Lu :4840 fois | Commenter
 

La Commune de Lomé met en garde les profanateurs de tombes, selon un communiqué rendu public ce vendredi. « Il a été donné de constater que depuis quelques temps des individus mal intentionnés défoncent les tombes pour y extraire les restes de nos illustres disparus inhumés dans les cimetières municipaux », indique le communiqué.




 « Cet état de chose sème non seulement la panique dans l’esprit de la population urbaine de la ville de Lomé surtout ceux qui ont enterré leurs parents dans ces cimetières mais aussi n’honore pas le respect du repos des âmes », a souligné l’amiral Fogan Adegnon.

« Le président de la délégation spéciale tient à rappeler que la profanation des tombes est un crime et constitue une violation grave de la dignité de la personne humaine et de la loi », écrit l’amiral. Par conséquent, tout individu ou groupe d’individus surpris « en train de commettre ce forfait s’expose à la réglementation en vigueur et sera sévèrement puni conformément à la loi », indique encore le communiqué.

Plusieurs tombes ont été profanées la semaine dernière dans les cimetières de Lomé. La profanation des tombes est une pratique courante au Togo, pour des raisons fétichistes. Mais l’inflation qu’on constate actuellement est très inquiétante.

La Commune de Lomé demande aux populations « d’apporter leur concours en vue de démanteler ces réseaux en dénonçant ceux qui s’adonnent à cette pratique malsaine ».
Source : www.mo5-togo.com


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Inondation: l’effondrement d’un bâtiment fait mort et blessé Une habitation s’est effondrée au quartier Air-France 3 au sud de la ville de Bouaké. Le drame a fait au moins un mort et un blessé grave. [ 9/27/2016 ]
80 milliards de FCFA pour une énergie propre Assurer l’éclairage public et raccorder les consommateurs de l’énergie basse tension, telles sont les intentions des autorités togolaises qui bénéficient dorénavant d’un prêt de 80 milliards de F CFA à cet effet. Les Fonds viennent de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). [ 9/27/2016 ]
Anani Akakpo, propriétaire du restaurant MalumaDreams à Berlin, en passe de tout perdre Emmanuel Anani Akakpo, togolais résident à Berlin, en Allemagne, et détenteur du restaurant MalumaDreams est sommé de quitter les lieux à cause d’un litige l’opposant à Olaf Heinrich, Maire et responsable de l’immeuble, renseigne le confrère ‘’L’Indépendant Express" dans sa parution du jour. [ 9/27/2016 ]
Le chemin de fer à Lomé, un danger de mort pour les riverains Dans l'un de nos articles de la semaine dernière, nous évoquions les tas d’immondices, sources de maladies, qui jonchent le long de la ligne ferroviaire, surtout dans les quartiers Bè, Bè-Kpota, Nukafu, Gbadago, Adidogomé, etc. Cette semaine, nos confrères de « La Gazette du Togo » reviennent sur le danger que constitue l’état défectueux des rails qui montrent des cassures par endroits.  [ 9/27/2016 ]
Le CROP incite à la publication sur les parlements en Afrique Le Centre de recherche et de sondage d’opinion (CROP), en collaboration avec l’Université de Konstanz d’Allemagne, a réuni des experts venus du Bénin, du Botswana, du Cameroun, du Gabon, de la Tanzanie, du Togo et du Zimbabwe à Lomé les du 19 au 21 septembre 2016 pour réfléchir sur le rôle des parlementaires dans les démocraties émergentes en Afrique. [ 9/27/2016 ]
Arriérés de salaires: un nouveau débrayage des enseignants dans les universités nigériennes L’enseignement supérieur public nigérien comment de nouvelles perturbations. Depuis ce lundi, les enseignants à travers une grève, réclament des arriérés de salaires.  [ 9/27/2016 ]
Editogo : Vers un nouveau mouvement d’humeur Les discussions entre la Direction de la société des Editions du Togo (EDITOGO) et ses employés n’évoluent pas. Ces derniers regroupés au sein du Syndicat des agents de l’Editogo (SYNA-Editogo) menacent d’entrer de nouveau en grève pour obtenir satisfaction de leurs doléances datant de 2012. [ 9/27/2016 ]
La Coalition Marocaine pour la Justice Climatique (CMJC) en conclave à Casablanca Près de 200 participants, représentant la société civile, les syndicats, les mouvements sociaux, des chercheurs et des experts, dont environ la moitié proviennent de 39 pays d'Afrique, du Maghreb, du Moyen-Orient, des continents américains, d'Europe et d'Asie se sont retrouvés à Casablanca les 23 et 24 septembre 2016, pour une conférence intitulée " COP 22, enjeux et défis" afin de débattre des moyens à mettre en oeuvre pour la réalisation d'une justice climatique. [ 9/27/2016 ]
La semaine du 19 au 23 septembre 2016 a été riche en activités pour le PNUD.  [ 9/27/2016 ]
Gouvernance locale: la destitution des maires préoccupe le Réseau Social Watch Le président du Conseil d’administration du Réseau Social Watch, Gustave Assah, a animé le vendredi 23 septembre, à Dangbo, dans le département de l’Ouémé, une conférence de presse pour demander l’arrêt des destitutions des maires qui ont pour seul fondement des représailles post électorales. [ 9/26/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | credit en ligne | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.