Mardi, 28 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Koffi OLOMIDE, un des soutiens de Faure Gnassingbé, poursuivi pour affaire de mœurs


  [9/4/2010]  | Kiosque |mo5-togo.com | Lu :6350 fois | Commenter
 

L'artiste Congolais Koffi Olomidé, auteur-compositeur de "Boucle", chanson faite pour soutenir Faure Gnassingbé lors de l'élection présidentielle du 04 mars 2010, est dans le collimateur de la justice française. Actuellement absent du territoire de France, il serait poursuivi par la justice française pour Viol, séquestration et détournement de mineurs à l’encontre de 4 de ses ex danseuses toutes mineures au moment des faits, selon Kongo Times, un journal congolais.




  Les faits remontent à un passé récent, mais c’est maintenant que la justice française enquiquine M. Olomidé dans ce dossier qu’il traîne comme un boulet.
Les faits remontent à deux ans. Pour de raison de son Méga concert dans la salle mythique de Zénith Koffi à Paris, le patron de l'Orchestre" Quartier Latin International" aurait emmené avec lui plusieurs danseuses dont 4 jeunes filles âgées de 15 à 17 ans. L’artiste aurait fait héberger les jeunes danseuses dans un appartement loué sur Paris, les a contraintes de rester enfermées, sous la menace de ces gardes du corps. Après, l’artiste aurait forcé les mineures à des pratiques sexuelles sado-maso.
Ayant réussi à s’extirper de la maison grâce à l’appui de certains amis. Furieux, Koffi Olomidé aurait refusé de rembourser les billets d’avion et les séjours des danseuses à Paris. N’ayant pas d’autres alternatifs, les jeunes filles ont alerté les services sociaux français, lesquels ont informé la police judiciaire.

L’instruction aurait duré 2 ans, et l’artiste aurait reçu une convocation d’un juge. C’est suite à cette convocation que l’artiste a quitté la France et se serait exilé à Kinshasa. La justice française aurait lancé un mandat d’arrêt international contre l’artiste. L'artiste encourt une peine d'emprisonnement et une forte d'amende.

Le musicien congolais était venu au Togo chanter à l’investiture de Faure Gnassingbé le 03 mai 2010. Il faut noter aussi que le grand Mopao avait donné des concerts à Kigali pour agrémenter la campagne présidentielle de Paul Kagame du Rwanda lors de l'élection présidentielle du 09 août dernier. Ce que certains au Congo Démocratique considèrent comme une trahison, au regard des relations tumultueuses entre les deux pays.

Source : mo5-togo.com


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Reprise de Menaka: une entorse à l'Accord de paix d'Alger? Les rebelles regroupés au sein de la coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) ont définitivement donné leur assentiment pour parapher l'Accord de paix d'Alger. La reprise de la localité de Menaka partiellement contrôlée par la CMA n'est pas du goût des rebelles et risque de plomber les négociations. [ 4/28/2015 ]
L’ancien DG des douanes interpellé à Ouagadougou Les interpellations d'anciens responsables, proches du régime déchu du président Blaise Compaoré, se poursuiven. L’ancien Directeur général (DG) des Douanes au Burkina Faso, Ousmane Guiro, a été interpellé le lundi à Ouagadougou. [ 4/28/2015 ]
Nouveau bilan: plus de 4000 morts et 8000 blessés D'après l'Organisation des Nations-Unies qui a publié un nouveau bilan provisoire du séisme, plus de quatre mille Népalais ont péri dans le tremblement de terre qui a secoué le pays samedi dernier. En outre, il a été signalé que huit millions personnes ont été affectées par ce séisme. [ 4/28/2015 ]
Investiture de Pierre Nkurunziza: le pays sous haute tension Depuis samedi, le Burundi est sens dessus dessous. L’investiture du président Pierre Nkurunziza par son parti pour un 3ème mandat à la tête du pays a provoqué des manifestations violemment réprimées par les forces de l’ordre. La principale radio indépendante du pays a été fermée par les autorités burundaises et Pierre-Claver Nbomnipa, un des leaders de la contestation a été mis aux arrêts.  [ 4/28/2015 ]
facebook indisponible depuis hier nuit. Depuis hier nuit facebook est inaccessible jusqu'à ce matin. Il est 5h17 au Togo. [ 4/28/2015 ]
Un grand défilé militaire et civil ce 27 avril 2015 Un grand défilé militaire et civil a marqué ce lundi 27 avril 2015, à la place de la nouvelle présence à Lomé la commémoration du 55ème anniversaire de la fête de l’indépendance du Togo. C’est en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé et de plusieurs personnalités comme le premier ministre Séléagodji Ahoumé Zunu et le président de l’Assemblée nationale et des représentants du corps diplomatique, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress. [ 4/27/2015 ]
Cohésion sociale: une mosquée rénovée par des chrétiens Les autorités centrafricaines ont initié un Forum National pour la Réconciliation afin de ramener la paix et la cohésion dans ce pays frappée par des hostilités. Et nombreux sont ces Centrafricains qui ont voulu anticiper ce grand événement. Ce qui a motivé certains chrétiens de Lakouanga, dans le deuxième arrondissement de Bangui, à se porter volontaires pour rénover une mosquée de la localité détruite par en mai 2014. [ 4/27/2015 ]
Les magistrats en grève générale les 28 et 29 avril Le système judiciaire sera perturbé les 28 et 29 avril prochains. Les magistrats projettent d'entrer en grève ces jours précités pour protester contre un projet de loi en examen. Celui-ci devrait ôter au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) ses principales prérogatives. [ 4/27/2015 ]
Pas de 'nouveaux' forages pétroliers sur le domaine litigieux avec la Côte d'Ivoire Le Ghana et son voisin de l'ouest ont un litige sur l'exploitation des forages pétroliers. L'affaire étant portée devant le Tribunal international du droit de la mer, celui-ci vient de trancher en faveur du Ghana, non sans certaines conditions. [ 4/27/2015 ]
Population et force de sécurité s'affrontent à Kyabé: 3 morts et des blessés Les forces de sécurité de la ville de Kyabé, dans le sud du Tchad, n’ont pas hésité à tirer des balles réelles sur des manifestants, le samedi dernier. Raison : ces derniers s’en sont prises au Commissariat de ladite ville ainsi qu’à ses biens mobiliers et immobiliers. Et ceci, en réaction à la mort dans des conditions non élucidées d’un des leurs dans ce Commissariat. Le bilan au terme des échauffourées est d’au moins trois (03) morts et sept (07) blessés. [ 4/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Séjour Linguistique Londres - AILS.fr
EX-IN Consult
iciLome.com