1:32:23 PM Lundi, 18 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Affaire Bertin Sow Aagba : Mandat d’arrêt international du Togo contre Loïk Le Floch-Prigent


  [6/2/2011]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :10581 fois | Commenter
 

L’affaire Bertin Sow Agba, du nom du directeur de cette société de gardiennage OPS Sécurité actuellement en détention à la Prison civile de Lomé après un passage à l’Agence Nationale du Renseignement, où il fut sévèrement torturé, s’éclaircit peu à peu. Si jusqu’ici l’accusation d’escroquerie portée contre lui paraissait obscure, on connaît depuis quelques jours celui qu’il aurait escroqué : Abass Youssef, un richissime homme d’affaires de Dubaï que Bertin Sow Agba aurait spolié de plusieurs millions de dollars.




 Un mandat international du juge d’instruction Matake Kelouwani contre l’ex président d’Elf, Loïk Le Floch-Prigent, vient apporter une lumière plus ou moins vive sur cette ténébreuse affaire, selon un article paru sur le site du magazine français, l’hebdomadaire Paris-Match. Lire-ci-dessous l’article de Paris Match.

Sous l’en-tête République du Togo, barré de la mention «Au nom du peuple togolais», le mandat d’arrêt international vise nommément Loïk Le Floch-Prigent. Son signataire, le juge d’instruction Matake Kelouwani, du tribunal de Lomé, veut entendre l’ancien patron d’Elf-Aquitaine pour une affaire d’escroquerie internationale. Objet des investigations: une version «VIP» de la fameuse arnaque dite «nigériane» où les aigrefins font miroiter, en échange d’une «avance», une somme mirifique n’arrivant jamais. Ici, la victime est un richissime homme d’affaires de Dubaï, Abass Youssef, à l’époque ami de Loïk Le Foch-Prigent, à qui il avait tendu la main, à sa sortie de prison, en lui confiant des missions pour sa société pétrolière suisse Pilatus Energy.

En mars 2008, le riche Emirati est abordé dans un palace de Dubaï, par un couple d’Africains, dont la femme – Awa Mounira — se présente comme la veuve du général Robert Guei, éphémère président de la Côte d’Ivoire. Selon la Commission rogatoire internationale du juge togolais, que Paris Match a consulté, le duo demande alors son aide au riche Emirati pour récupérer 275 millions de dollars que feu le général Guei aurait déposés à la Banque centrale du Togo. Une première avance de 1,25 million de dollars est demandée d’urgence à Abass Youssef, pour soi-disant régler les formalités de transfert. Plus tard, il sera également sollicité pour faire sortir du Ghana de l’argent d’un certain Taha Abou, ancien général irakien proche de Saddam Hussein. Au fil des mois, de multiples versements, pour un total de 48 millions de dollars, sont ainsi soutirés à l’homme d’affaires. En février dernier, faute de voir venir les sommes promises, il se décide à déposer plainte.

Loïk Le Floch-Prigent, à qui Abass Youssef avait demandé de vérifier les dires de la prétendue veuve, est mis en cause. Car c’est lui qui lui aurait confirmé la véracité de son identité et l’existence des fonds. Surtout, lors d’un voyage en grande pompe à Lomé, en juillet 2008, l’ancien P-DG aurait organisé les présentations d’Abass Youssef avec l’homme d’affaires togolais, Sow Bertin Agba (aujourd’hui incarcéré) qui, pour faire croire que le dossier était solide, s’est fait passer pour le mandataire de l’ex-général Guei et le ministre de l’Intérieur du Togo! Aujourd’hui, Abbas Youssef qui mettait à la disposition du patron déchu d’Elf des bureaux à Paris, une voiture de fonction, un pied-à-terre à Dubaï et de coquets frais de mission mensuels, ne décolère pas. Joint par Paris Match, Loïk Le Floch-Prigent, de son côté, dément formellement le rôle qui lui est prêté. «Abbas Youssef est un ami. Je travaillais pour sa société Pilatus. Nous avions un accord moral. Il m’avançait les frais et si ça marchait nous partagions les bénéfices. Je ne comprends pas ses accusations actuelles. Le problème est que je ne connaissais pas les escrocs dont il parle. C’est lui qui me les a présentés.»

Source : Mo5-togo.com


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Une forte pollution anthropique dans le canal lagunaire de Lomé Une étude physicochimique réalisée en Mai 2015 sur le système lagunaire de Lomé a révélé une forte insalubrité dus à des éléments chimiques et micro-organismes potentiellement pathogènes qui peuvent être à l’origine de nuisances environnementales et de risques sanitaires significatifs.  [ 2/18/2019 ]
Macky Sall et Abdoulaye Wade se partagent la Une des quotidiens Les quotidiens sénégalais reçus, lundi à APA, mettent en exergue le meeting du président sortant, Macky Sall, à Thiès, fief de son challenger à la présidentielle, Idrissa Seck, qu’il dit avoir conquis après une forte mobilisation, et la visite de Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) à Conakry. [ 2/18/2019 ]
Politique et économie dominent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi traitent de nombre de sujets, dont la question de l'intégrité territoriale du Royaume et les implications de la réglementation des prix. [ 2/18/2019 ]
La presse ivoirienne commente le tête-à-tête Ouattara-Macron à l’Elysée Les journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national continuent de commenter le tête-à-tête à l’Elysée entre le président Alassane Ouattara et son homologue français Emmanuel Macron. [ 2/18/2019 ]
Ouédraogo et les femmes à l’honneur dans les journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce lundi, le forum national sur l’autonomisation et la responsabilisation de la femme qui vient de refermer ses portes à Ouagadougou, sans oublier de commenter largement la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) à la présidentielle de 2020. [ 2/18/2019 ]
Coopération, politique et lutte anti-corruption à la Une de la presse congolaise La presse congolaise parvenue, lundi à APA, traite d’une diversité de sujets, dont la coopération, la politique et la lutte contre la corruption. [ 2/18/2019 ]
Économie et crises sociopolitiques en couverture des journaux camerounais L’exécution peu satisfaisante du budget d’investissement public (BIP) 2018, la crise anglophone ainsi que l’incarcération des dirigeants et militants de l’opposition, se disputent les principales manchettes des journaux camerounais parus lundi. [ 2/18/2019 ]
Agriculture : Un nouveau fonds de FIDA pour accompagner les producteurs ruraux Le Conseil des gouverneurs des États membres du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) a procédé vendredi 15 février 2019 à Rome au déblocage dy « Fonds d'investissement pour l'entrepreneuriat agricole (Fonds ABC) ». [ 2/18/2019 ]
La communauté salésienne pleure le Père César Fernandez C’était dans une atmosphère lourde que les fidèles catholiques ont rendu un hommage au Père César Fernandez samedi dernier à la Maison de Don Bosco à Akodessewa (Lomé).  [ 2/18/2019 ]
Lancement officiel de la campagne « Aux Filles l’Égalité » de Plan International Togo L'ONG Plan International Togo a officiellement lancé vendredi 15 février 2019 à Lomé, sa campagne dénommée « Aux Filles l’Égalité ». Une campagne qui va permettre à cette organisation d’œuvrer plus efficacement pour un monde plus juste qui protège et fait progresser les droits des enfants et des jeunes, encourage l’égalité entre les garçons et les filles et contribue à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).  [ 2/18/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .