4:27:58 AM Dimanche, 26 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
Affaire Bertin Sow Aagba : Mandat d’arrêt international du Togo contre Loïk Le Floch-Prigent


  [6/2/2011]  | Kiosque |Mo5-togo.com | Lu :10625 fois | Commenter
 

L’affaire Bertin Sow Agba, du nom du directeur de cette société de gardiennage OPS Sécurité actuellement en détention à la Prison civile de Lomé après un passage à l’Agence Nationale du Renseignement, où il fut sévèrement torturé, s’éclaircit peu à peu. Si jusqu’ici l’accusation d’escroquerie portée contre lui paraissait obscure, on connaît depuis quelques jours celui qu’il aurait escroqué : Abass Youssef, un richissime homme d’affaires de Dubaï que Bertin Sow Agba aurait spolié de plusieurs millions de dollars.




 Un mandat international du juge d’instruction Matake Kelouwani contre l’ex président d’Elf, Loïk Le Floch-Prigent, vient apporter une lumière plus ou moins vive sur cette ténébreuse affaire, selon un article paru sur le site du magazine français, l’hebdomadaire Paris-Match. Lire-ci-dessous l’article de Paris Match.

Sous l’en-tête République du Togo, barré de la mention «Au nom du peuple togolais», le mandat d’arrêt international vise nommément Loïk Le Floch-Prigent. Son signataire, le juge d’instruction Matake Kelouwani, du tribunal de Lomé, veut entendre l’ancien patron d’Elf-Aquitaine pour une affaire d’escroquerie internationale. Objet des investigations: une version «VIP» de la fameuse arnaque dite «nigériane» où les aigrefins font miroiter, en échange d’une «avance», une somme mirifique n’arrivant jamais. Ici, la victime est un richissime homme d’affaires de Dubaï, Abass Youssef, à l’époque ami de Loïk Le Foch-Prigent, à qui il avait tendu la main, à sa sortie de prison, en lui confiant des missions pour sa société pétrolière suisse Pilatus Energy.

En mars 2008, le riche Emirati est abordé dans un palace de Dubaï, par un couple d’Africains, dont la femme – Awa Mounira — se présente comme la veuve du général Robert Guei, éphémère président de la Côte d’Ivoire. Selon la Commission rogatoire internationale du juge togolais, que Paris Match a consulté, le duo demande alors son aide au riche Emirati pour récupérer 275 millions de dollars que feu le général Guei aurait déposés à la Banque centrale du Togo. Une première avance de 1,25 million de dollars est demandée d’urgence à Abass Youssef, pour soi-disant régler les formalités de transfert. Plus tard, il sera également sollicité pour faire sortir du Ghana de l’argent d’un certain Taha Abou, ancien général irakien proche de Saddam Hussein. Au fil des mois, de multiples versements, pour un total de 48 millions de dollars, sont ainsi soutirés à l’homme d’affaires. En février dernier, faute de voir venir les sommes promises, il se décide à déposer plainte.

Loïk Le Floch-Prigent, à qui Abass Youssef avait demandé de vérifier les dires de la prétendue veuve, est mis en cause. Car c’est lui qui lui aurait confirmé la véracité de son identité et l’existence des fonds. Surtout, lors d’un voyage en grande pompe à Lomé, en juillet 2008, l’ancien P-DG aurait organisé les présentations d’Abass Youssef avec l’homme d’affaires togolais, Sow Bertin Agba (aujourd’hui incarcéré) qui, pour faire croire que le dossier était solide, s’est fait passer pour le mandataire de l’ex-général Guei et le ministre de l’Intérieur du Togo! Aujourd’hui, Abbas Youssef qui mettait à la disposition du patron déchu d’Elf des bureaux à Paris, une voiture de fonction, un pied-à-terre à Dubaï et de coquets frais de mission mensuels, ne décolère pas. Joint par Paris Match, Loïk Le Floch-Prigent, de son côté, dément formellement le rôle qui lui est prêté. «Abbas Youssef est un ami. Je travaillais pour sa société Pilatus. Nous avions un accord moral. Il m’avançait les frais et si ça marchait nous partagions les bénéfices. Je ne comprends pas ses accusations actuelles. Le problème est que je ne connaissais pas les escrocs dont il parle. C’est lui qui me les a présentés.»

Source : Mo5-togo.com


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

La députée Esther Gabiam s’adresse aux femmes togolaises à l’occasion de la fête des mères Elle se fait porteuse d’un message bien précis à l’endroit des femmes togolaises, à l’occasion de la fête des mères. Cette année, la date du 25 mai est retenue pour cette fête. Pour la célébration de cette année, la députée Esther Ayélé Gabiam invite « les mères » à joindre l’acte à la parole. [ 5/25/2019 ]
Alerte sur la présence des groupes Djihadistes dans le Nord Togo : Les risques d’un revers Depuis quelques semaines, les nouvelles sont persistantes sur la présence des groupes Djihadistes au Nord du Togo. Après confirmation des autorités togolaises, c’est la France qui annonce une éventuelle opération sur le terrain contre ces groupes terroristes qui sèment de la désolation dans la sous-région. Une information à l’image d’un couteau à double tranchant pour le Togo.  [ 5/25/2019 ]
Au Comité des droits de l’enfant, la Côte d’Ivoire présente son numéro vert pour « enfants en détresse » Devant le Comité des droits de l’enfant, la Côte d’Ivoire a décliné, ce mardi matin à Genève, sa politique de prévention et de prise en charge relatif à la violence faites aux enfants. [ 5/25/2019 ]
Insalubrité grandeur nature : L’ENAM laissée pour compte par ses occupants L’Ecole nationale des auxiliaires médicaux (ENAM) est et reste le seul centre de formation normative et académique des paramédicaux du Togo.  [ 5/25/2019 ]
Campagne cotonnière 2019-2020: une production en hausse de 12% Le Conseil a adopté une communication relative au bilan de la campagne coton 2018-2019 et aux perspectives pour la campagne 2019-2020. [ 5/25/2019 ]
Fleuve Niger/noyade: déjà 25 morts au titre de l’année 2019 Les abords du fleuve Niger dont de plus en plus meurtriers. Déjà pour cette année, on dénombre 25 morts par noyade. [ 5/25/2019 ]
IBK honore le héros des inondations du 16 mai 2019 Mamoutou Diarra élevé à la médaille de « Sauvetage » intégrera la protection civile Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta , Grand Maitre des Ordres nationaux, a décerné la médaille du « Sauvetage » à Mamoutou Diarra , jeune étudiant en arabe. Il avait sauvé 9 membres de sa famille en risquant la sienne dans les circonstances difficiles, lors des inondations dramatiques du jeudi 16 mai 2019 à Niamakoro Dougoukôrô. La cérémonie solennelle de décoration a eu lieu dans l’après-midi du jeudi 23 mai 2019, dans la Salle des Banquets du Palais présidentiel de Koulouba. Le jeune héros malgré son statut d’étudiant sera recruté pour servir au sein des structures de la protection civile. [ 5/25/2019 ]
Etude sur le pouvoir d'achat : Le Togo au bas de l'échelle Lundi, la plateforme d'études comparatives sur l'économie à travers le monde, Howmuch.net, a publié une étude sur le pouvoir d'achat à travers le monde. En Afrique occidentale, le pouvoir d'achat au Togo est inférieur à ceux de ses voisins. [ 5/24/2019 ]
Examen: report de CEP au 11 juin en raison du ramadan Initialement prévu pour se dérouler le 5 juin, l’examen officiel du Certificat d’étude primaire (CEP) 2019 est reporté. En raison du ramadan, il se tiendra finalement le 11 juin. [ 5/24/2019 ]
Béoumi: décès, blessés, déplacés suite à une crise intercommunautaire Le bilan des affrontements intercommunautaires dans le Département de Béoumi s’élève à des 11 morts, des blessés et d’importants dégâts matériels. [ 5/24/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média