Jeudi, 18 Septembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Pour exiger la réouverture de la radio X-Solaire: La marche prévue par l'Association "SOS journaliste en Danger" a eu lieu ce jeudi


  [1/19/2012]  | Kiosque |Savoir News | Lu :1139 fois | 1 Commentaires
 

La marche annoncée depuis quelques jours par l'Association "SOS journaliste en Danger" pour exiger la réouverture de la radio privée X-Solaire, fermée depuis novembre 2010 a eu lieu ce jeudi, a constaté un journaliste de l'Agence Savoir News.




 Partis de la place de la Colombe de la paix, les manifestants (journalistes, militants de partis politiques et responsables d'organisations de défense des droits de l'Homme) ont sillonné des rues de Lomé, avant de chuter sur l'esplanade du Palais des Congrès.

Le président de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC, opposition) Jean Pierre Fabre, ainsi que d'autres responsables de ce parti ont également pris part à la marche. Du côté des organisations de défense des droits de l'Homme, on notait dans la foule, la présence de Me Zeus Ajavon du CACIT et Me Raphaël Kpandé Adzaré de la Ligue Togolaise des Droits de l'Homme (LTDH).
"Nous avons maintenu la marche de ce jour malgré la délivrance du récépissé à cette radio, parce que nous exigeons seulement ce récépissé, mais aussi la réouverture sans condition de cette radio", a déclaré Pédro Amuzu, l'un des responsables de "SOS Journalistes en Danger".

Le ministère de l'administration territoriale et de la décentralisation a délivré mercredi, le récépissé à la privée X-Solaire.
"Nous allons poursuivre les manifestations, jusqu'à la réouverture de cette radio", a-t-il souligné.
"SOS Journaliste en Danger" dénonce la "violation" par l'ARTP de "l’article 58 de la li organique N°2009-029 portant modification de la loi organique N°2004-021 du 15 décembre 2004, relative à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et de l’article 3 de la loi organique N°98-005 du 11 février 1998 sur les télécommunications qui extrait du champ d’application de ladite loi, les radios et télévisons".

Junior AUREL
Source : Savoir News


.
Publicité>


Commentaires


 1   ELAVAVO GBEDEKA | 1/19/2012 6:25:20 PM
ESSOGBEVO..... ENUKE OLE TO NAMI HOHO MI GBEA EYEKO MIVADO YA......... ESSOGBEVO.......
Ouf .....Ouf...... Enfin, Moi les mots me manquent pour commenter cette nouvelle. BON VENT A RADIO X SOLAIRE.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Des voix s'élèvent pour réclamer l'abandon des poursuites contre le journaliste Ali Anouzla 17 septembre 2013 - 17 septembre 2014 ; il y a un an que le journaliste marocain Ali Anouzla est poursuivi pour "aide matérielle, apologie et incitation au terrorisme" et risque alors 20 ans de prison. [ 9/18/2014 ]
Affaire Ecobank : Jonathan Fiawoo et Elvire Blanchette libérés contre 1 milliard de F CFA de caution Un nouveau rebondissement dans l’affaire de détournement de fonds à Ecobank. Les principaux mis en cause, Jonathan Fiawoo et sa complice Elvire Grunitzky, détenus depuis plus de trois semaines à la Gendarmerie nationale, ont été libérés hier soir sous caution.  [ 9/18/2014 ]
De l'alphabétisation pour réduire la pauvreté chez les couches vulnérables Combattre la pauvreté à travers l'alphabétisation et l'apprentissage d'un métier [ 9/18/2014 ]
Une mine s’effondre au Mali, bilan 10 guinéens et 6 maliens tués Dix guinéens et 6 maliens ont trouvés la mort dans l’effondrement d’une galerie d’orpaillage faisant également huit blessés dont un grave dans la région frontalière du Mali avec la Guinée-Conakry samedi 13 septembre 2014. L’annonce a été faite au cours d’un communiqué du ministère malien des mines mardi 16 septembre 2014. [ 9/18/2014 ]
Détournement des avoirs des clients par une employée d’ECOBANK-TOGO : Jonathan FIAWOO mis en liberté Le Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo, Jonathan Fiawoo a été mis en liberté sous caution hier en fin de journée, tout comme Elvire Ayoka Grunitzky, la responsable du détournement qui a été manipulée pour le mettre en cause alors que tous les éléments de preuve militaient en son innocence. M. Jonathan Fiawoo a dû mettre en garantie pour sa libération, une caution d’une valeur d’un milliard de FCFA exigée et obtenue par ceux qui, au sein des milieux d’affaire togolais lui en veulent à mort pour simple jalousie. Sinon, rien de palpable ne prouve son implication dans ce dossier scabreux si ce ne sont seulement les mouvements de fonds effectués sur ses comptes à son insu par la propre employée indélicate de la banque, Elvire Grunitzky. [ 9/18/2014 ]
Les institutions gouvernementales à l’école de la migration L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé ce mercredi à Lomé, à une formation sur les Eléments Essentiels de Gestion de la Migration qui s’inscrit dans le cadre du projet « Recherche et renforcement des capacités pour une gestion stratégique des migrations au Togo et de la diaspora togolaise », a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 9/18/2014 ]
Yark Damehame invite les usagers de la route au respect des mesures de l’unité anti braquage En deux (2) mois, il y a eu quatre (4) braquages dont deux (2) dirigés contre les véhicules, notamment celui qui s’est soldé par la mort du consul de Liban au Bénin, Assad Chagoury et celui de dimanche dernier sur la nationale n°1 à la sortie nord de Wahala, où deux (2) personnes ont été touchées par balles et plus d’un million de francs CFA emporté par les braqueurs.  [ 9/18/2014 ]
Interview d’Alexandre Qader, DG de Lydia Ludic : « Grupo Pefaco a toujours eu à cœur de valoriser l’Humain autant que l’Entreprise » Lydia Ludic, qui est une société de jeux et loisirs offre au public toute une gamme de divertissements à partir de machines récréatives connues sous le nom de « machines à sous ». Cette société a accepté d’ouvrir ses portes à l’Agence de presse Afreepress pour un exercice d’imprégnation dans ce monde très peu connu des Togolais. « La marque « Lydia Ludic » est la dénomination sous laquelle « Grupo Pefaco SL », une holding espagnole basée en Espagne exploite ses activités en Afrique », affirme Alexandre Qader, Directeur Général de Lydia Ludic Togo qui a tenu à mettre en lumière d’autres facettes de sa société. « Lydia Ludic Togo à l’instar de toutes les filiales du Groupe est fortement impliquée dans la vie locale et tend à créer un meilleur environnement pour tous parce que Grupo Pefaco a toujours eu à cœur de valoriser l’Humain autant que l’Entreprise. Nous intervenons dans les domaines tels que le Sport, l’Education, la Santé, la Culture, l’Aide au développement par des appuis matériel et financier », a indiqué à Afreepress, le premier responsable de la société.  [ 9/18/2014 ]
Plus de 80 personnes portées disparues dans un naufrage sur la rivière M'poko Selon des informations communiquées par le ministère centrafricain des Transports, au moins 80 personnes sont portées disparues depuis le 11 septembre dernier après le naufrage d'une embarcation sur la rivière M'poko, au sud de Bangui. [ 9/17/2014 ]
Les étudiants expriment leur ras-le-bol Au cours d'une assemblée générale au camp Jérémy de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), les étudiants orientés dans les universités privées ont exprimé leur ras-le-bol lundi pour le non payement des bourses et la privation d'oeuvres sociales  [ 9/17/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com