Samedi, 1 Août 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Halte à la vindicte populaire


  [5/19/2012 3:11:56 PM]  | Kiosque |le Correcteur | Lu :1833 fois | Commenter
 

Avec l’insécurité sans cesse grandissante au Togo, la vindicte populaire devient de plus en plus recrudescente. On enregistre chaque année de nombreux cas de lynchages des présumés malfaiteurs.




 Selon la loi, nul n’a le droit de se faire justice. Toute personne soupçonnée d’une infraction a droit à un procès équitable et doit jouir de la présomption d’innocence. Elle est innocente tant que la culpabilité n’a pas été légalement établie.

Au mépris de cette loi, certains continuent de se faire justice eux mêmes. Les présumés malfaiteurs appréhendés par les populations sont souvent atrocement agressés avant d’être relâchés ou traduits en justice. La principale raison évoquée est le manque de confiance en la justice. « Vaut mieux en finir avec ce voleur car il sera encore relâché », affirme-t-on souvent. Quand une personne est présumée coupable, la foule en furie se jette sur elle sans se poser aucune question. Victimes des coups de poings, de pieds ou de pierres et parfois des coups de coupe-coupe et de couteaux, certaines personnes se retrouvent baignées dans le sang. Pis, d’autres sont battues à mort ou brûlées. C’est le cas, l’an dernier à Avenou où un menuisier présumé coupable d’une tentative de vol d’engin a été brûlé par les conducteurs de taxi moto. Une autre récente victime soupçonnée d’avoir volé un mouton, à Todman, a été battue à l’agonie. Ces actes sont également perpétrés par les forces de l’ordre qui sont sensées protéger les personnes même soupçonnées d’une infraction. Dans d’autres cas, elles assistent sans réagir aux attaques de la foule contre les présumés malfaiteurs. Mais le comble, c’est que parfois les victimes ne sont pas les auteurs des exactions supposées commises. Le cas du menuisier en dit long. Selon les informations, le menuisier résidait à Kodjoviakopé et allait rendre service à une dame à Avénou, avec des matériaux de travail dans le sac. Ne connaissant pas bien les lieux, il a voulu se renseigner auprès d’un conducteur de taxi-moto. A la vue des matériaux de travail, le conducteur du taxi-moto a cru qu’il était un malfaiteur.

S’il est vrai que l’on doit lutter contre l’insécurité, il est tout aussi vrai de la combattre conformément à la loi. La vindicte populaire utilisée comme mesure punitive n’est pas un moyen de lutter contre l’insécurité. Si la main est mise sur un présumé coupable, il faut qu’il soit traduit en justice. L’Etat de son côté doit prendre des mesures urgentes pour rétablir la confiance de la population en la justice. Il doit également sensibiliser la population sur les dangers de la vindicte populaire.

Bella D. (Stagiaire)
Source : le Correcteur


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

La presse marocains commente le discours royal Les quotidiens marocains paraissant ce samedi consacrent de larges commentaires au discours que le Roi Mohammed VI a prononcé à l'occasion de la fête du Trône. [ 8/1/2015 ]
Journée sans voitures à nouveau observée à Alger La ville d’Alger a vécu pour une nouvelle fois ce vendredi la journée sans voiture à laquelle ont souscrit les autorités du pays. Loin de déplaire aux populations, cette journée a été une nouvelle fois l’occasion pour ces dernières d’aller à pied et de redevenir l’instant de 24 heures, maitres des rues, ruelles et avenues de la capitale algérienne. Aussi, cette ville a été selon les témoignages, marquée par une absence avérée de nuisances de la circulation automobile. [ 8/1/2015 ]
Suspendue par l’IATA, Syphax Airlines arrête provisoirement ses activités Sevrée du parapluie de l’IATA (Association Internationale du Transport Aérien) qui, depuis quelques jours, a suspendu son parrainage à la compagnie aérienne tunisienne, Syphax Airlines, cette dernière n’avait pas autre choix que de proclamer l’arrêt définitif ou provisoire de ses activités. Mais l’opérateur tunisien a fait son choix et a opté pour un arrêt provisoire. [ 8/1/2015 ]
Cinq nouveaux généraux pour le Bénin En marge des manifestations entrant dans le cadre de la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance du Bénin, le Président de la République, Boni Yayi a promu au grade de général, cinq hommes du corps des armées. [ 8/1/2015 ]
Des milliers d'enfants nés pendant la crise d'Ebola pourraient être en danger Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé vendredi que plusieurs dizaines de milliers d'enfants dont les naissances n'ont pas été officiellement enregistrées depuis le début de l'épidémie d'Ebola au Libéria courent désormais le risque d'être victimes de la traite ou d'adoptions illégales. [ 8/1/2015 ]
Revue de presse rd-congolaise du 1er août Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo (RDC) diffusées samedi. [ 8/1/2015 ]
Macky Sall hué dans son ancienne université L'université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a eu la visite hier vendredi du président Macky Sall, un ancien étudiant de ladite université. Le président y était pour lancer des chantiers et inaugurer ceux déjà achevés. Mais cette visite a été entachée par les mouvements d'humeur des étudiants réclamant justice pour l'un des leurs tué par balles en aout 2014 lors d'une manifestation réprimée par la police. [ 8/1/2015 ]
L'Allemand Heidelberg Cement rachète Italcementi La société Heidelberg Cement qui exploite la nouvelle usine de clinker à Sika-condji, inaugurée en mars dernier, rachète le groupe italien Italcementi pour devenir un nouveau géant mondial dans le secteur de bâtiment et de travaux publics. [ 8/1/2015 ]
A quand les résultats des nombreuses enquêtes ouvertes par le Col Yarl Damehane ? Dans un communiqué rendu public vendredi, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le col Yark Damehane a condamné avec rigueur le lynchage de Kwame N’Dri. Il a déclaré qu’une enquête est ouverte pour identifier les présumés auteurs de cet acte. Cette nouvelle enquête va-t-elle réellement aboutir ou restera sans suite comme les précédentes ? [ 8/1/2015 ]
Seulement 10% de la population bénéficient de mesures de sécurité sociale au Togo, selon SADD Des journalistes cooptés par l’ONG Solidarité et action pour le développement durable (SADD) s’approprient depuis ce vendredi les textes de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) sur les mutualités sociales et du Régime d’assurance-maladie universelle au Togo (RAMU), a constaté l’Agence de presse Afreepress. [ 8/1/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com