Mercredi, 4 Mars 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Halte à la vindicte populaire


  [5/19/2012 3:11:56 PM]  | Kiosque |le Correcteur | Lu :1756 fois | Commenter
 

Avec l’insécurité sans cesse grandissante au Togo, la vindicte populaire devient de plus en plus recrudescente. On enregistre chaque année de nombreux cas de lynchages des présumés malfaiteurs.




 Selon la loi, nul n’a le droit de se faire justice. Toute personne soupçonnée d’une infraction a droit à un procès équitable et doit jouir de la présomption d’innocence. Elle est innocente tant que la culpabilité n’a pas été légalement établie.

Au mépris de cette loi, certains continuent de se faire justice eux mêmes. Les présumés malfaiteurs appréhendés par les populations sont souvent atrocement agressés avant d’être relâchés ou traduits en justice. La principale raison évoquée est le manque de confiance en la justice. « Vaut mieux en finir avec ce voleur car il sera encore relâché », affirme-t-on souvent. Quand une personne est présumée coupable, la foule en furie se jette sur elle sans se poser aucune question. Victimes des coups de poings, de pieds ou de pierres et parfois des coups de coupe-coupe et de couteaux, certaines personnes se retrouvent baignées dans le sang. Pis, d’autres sont battues à mort ou brûlées. C’est le cas, l’an dernier à Avenou où un menuisier présumé coupable d’une tentative de vol d’engin a été brûlé par les conducteurs de taxi moto. Une autre récente victime soupçonnée d’avoir volé un mouton, à Todman, a été battue à l’agonie. Ces actes sont également perpétrés par les forces de l’ordre qui sont sensées protéger les personnes même soupçonnées d’une infraction. Dans d’autres cas, elles assistent sans réagir aux attaques de la foule contre les présumés malfaiteurs. Mais le comble, c’est que parfois les victimes ne sont pas les auteurs des exactions supposées commises. Le cas du menuisier en dit long. Selon les informations, le menuisier résidait à Kodjoviakopé et allait rendre service à une dame à Avénou, avec des matériaux de travail dans le sac. Ne connaissant pas bien les lieux, il a voulu se renseigner auprès d’un conducteur de taxi-moto. A la vue des matériaux de travail, le conducteur du taxi-moto a cru qu’il était un malfaiteur.

S’il est vrai que l’on doit lutter contre l’insécurité, il est tout aussi vrai de la combattre conformément à la loi. La vindicte populaire utilisée comme mesure punitive n’est pas un moyen de lutter contre l’insécurité. Si la main est mise sur un présumé coupable, il faut qu’il soit traduit en justice. L’Etat de son côté doit prendre des mesures urgentes pour rétablir la confiance de la population en la justice. Il doit également sensibiliser la population sur les dangers de la vindicte populaire.

Bella D. (Stagiaire)
Source : le Correcteur


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Arrestation ou enlèvement du Directeur général d’Ituri Mining? Arrêté depuis le 2 mars dernier, l’on est toujours sans nouvelle sur les mobiles exacts de l’arrestation de Ringo Baraka, Directeur Général de société du portefeuille du Gouvernement de la Province Orientale, par des agents de renseignements (ANR) à Bunia. [ 3/4/2015 ]
L’Opposition gabonaise compte lancer sa propre chaine de télévision Les responsables Front de l’opposition pour l’alternance disent être ‘‘victimes de la ligne éditoriale pour le moins douteuse adoptée par Gabon Télévision et Radio Gabon’’ ; [ 3/4/2015 ]
Un chef traditionnel trouve la mort au volant de son véhicule Deux voitures étaient fortement entrées en collusion le 26 février dernier. Non seulement elles s’en sont sorties presque désuètes, mais aussi leurs occupants ont rendu l’âme sur le champ. [ 3/4/2015 ]
Les diplômes de Baccalauréat retirés à trois faussaires L’office du Baccalauréat du Bénin a retiré à trois individus, leurs diplômes. Les fraudeurs et des responsables d’établissements ont été épinglés. [ 3/4/2015 ]
Il poignarde son ami et se rend à la police Hier encore, c’était un homme qui a poignardé sa femme pour une affaire dont il est toujours difficile de cerner les contours. Aujourd’hui, c’est autour d’un jeune homme de commettre le même acte sur son ami avec qui il était pourtant lié par une forte amitié. La scène s’est produite dans la ville de Mers el Kébir, dans la wilaya d’Oran. [ 3/4/2015 ]
Bas-Mono:Débrayage hier mardi des élèves à travers le canton d’Afagnan Restée très longtemps indifférent aux mouvements de grève, la préfecture du Bas mono est cette préfecture dont l’on peut se glorifier à cause de la frayeur et la force qu’imposent les chefs d’établissement scolaire. [ 3/4/2015 ]
« Les recherches financées par l’USAID publiées dans un Journal international » Le Gouvernement Américain, à travers L'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et en partenariat avec le Centre pour la Recherche sur le Sida de l’Université Johns Hopkins, la Fondation pour la Recherche sur le Sida et les instituts nationaux de santé des Etats-Unis, annonce la publication d'un numéro spécial sur les "Risques et Vulnérabilités du VIH chez les populations clés en Afrique de l’Ouest et Centrale ; Evidences pour Informer les Programmes de Prévention, Traitement et Soins du VIH" dans le Journal dénommé Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes ; JAIDS en sigle [ 3/4/2015 ]
Il poignarde mortellement sa femme au niveau du cou Qu’est-ce qui peut réellement peut se passer entre un mari et sa femme jusqu’à ce que l’on ne se décide de poignarder sa compagne ? [ 3/4/2015 ]
Selon Amath Dansokho, Abdoulaye Wade prépare une insurrection Le ministre d’État auprès du Président de la République, par ailleurs président honoraire du Parti de l’indépendance et du Travail (Pit), Amath Dansokho, a été l'invité de l’émission "Grand jury". Il a condamné les agissements de l’ancien Chef d’État, Abdoulaye Wade, à l’endroit de son successeur. [ 3/4/2015 ]
Plusieurs tonnes d’ivoire incinérés Des tonnes d’ivoire d’éléphants ont été brûlées par le président kenyan, Uhuru Kenyatta, pour enrayer le braconnage en Afrique de l’Est. [ 3/4/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com