Jeudi, 30 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Manifestation du CST : Zeus Ajavon « Si nous nous asseyons pour dialoguer avec eux, c’est seulement pour discuter des conditions de leur départ »


  [8/26/2012 12:36:06 AM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :3785 fois | Commenter
 

Ils étaient plusieurs milliers de manifestants du collectif sauvons le Togo (CST, opposition) ce samedi, à répondre favorablement à l’appel à manifester du CST. Partie du rond-point « SUN AGIP » du quartier Bè Kpota à Lomé, la foule a sillonné les quartiers Akodessewa, Bè, Bè-Château, Ablogamé pour enfin se regrouper à la plage de l’hôtel de la Paix où un meeting a eu lieu en présence des avocats Zeus Ajavon, Isabelle Améganvi, Raphael Kpandé-Adzaré, Abi Tchéssa, du président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Messan Kodjo, de l’ancien commandant de la Gendarmerie togolaise, Olivier Amah et de tous les autres responsables du CST.




 A l'arrivée des manifestants à la plage, les femmes du collectif sauvons le Togo ont voulu d'entrée de jeu marquer cette première sortie non officiellement déclarée de leurs empreintes en appelant leurs « consœurs demeurées à la maison à manifester jeudi devant la prison civile de Lomé ». Ces femmes, par la voix de leur porte-parole, ont fait connaître leur « détermination à descendre dans les rues en slips ou nues pour réclamer la libération des jeunes manifestants arrêtés et emprisonnés au cours d’une rafle nocturne opérée dans la nuit du 22 au 23 août dernier ». « Nous allons manifester toutes nues pour nous rendre devant la prison civile de Lomé, nous invitons toutes nos sœurs à s’habiller en rouge », a déclaré la porte-parole des femmes proches du CST.

S’inscrivant dans la même logique, Me Isabelle Améganvi, membre du bureau politique de l’ANC, a officiellement fait savoir que les « femmes du Togo avaient décidé d’observer une grève du sexe à partir de lundi prochain afin d’obliger les hommes à réagir pour changer les choses au Togo. On dit que celui qui nous dirige aime cette chose-là, alors j'invite mes sœurs à s'abstenir de le rencontrer cette semaine », a demandé Mme Améganvi.
Prenant à son tour la parole, le coordonnateur du collectif sauvons le Togo a révélé que le collectif n’était plus disposé à discuter avec les autorités togolaises. « Nous ferons tout ce qui est de notre pouvoir pour les faire partir. Nous n’irons plus dialoguer avec eux, ils doivent partir par tous les moyens. Si nous nous asseyons pour dialoguer avec eux, c’est seulement pour discuter des conditions de leur départ », a-t-il indiqué avant de poursuivre ses propos en faisant le bilan financier des grenades lacrymogènes utilisées par les forces de l’ordre pour « disperser » les manifestations du CST lors des manifestations de rue. « Une bombonne de gaz coûte en moyenne 5000 F CFA. Les grenades à fragmentation coûtent elles, en moyenne 12 000 F CFA. Ils utilisent des milliers par jours au cours de nos manifestations. Je crois que cet argent pourrait servir à procéder à l’augmentation des salaires des militaires. Nous avons décidé de ne plus discuter avec eux, nous réclamons tout simplement leur départ du pouvoir », a insisté Me Zeus Ajavon.
Abi Tchessa du PSR a de sa part, fait noter qu'« un régime agonisant est un régime toujours nuisible ». « Nous devons mettre en application les dispositions de l’article 150. Lorsqu’un régime est nuisible, c’est de désobéir à ce régime », a martelé l’ancien ministre de la Justice.

Le CST annonce une série de manifestations à partir du 27 août prochain, des manifestations, dont l’objectif, selon le collectif, n’est ni plus ni moins que de « chasser » Faure Gnassingbé du pouvoir.
Le 24 août dernier, le collectif a décliné l’offre de dialogue du gouvernement. Aucun des partis composant le CST ne s’était présenté à la primature, endroit retenu pour cette rencontre.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Vol de véhicules par administration de substances nuisibles aux conducteurs : le réseau démantelé La police nationale vient de démanteler un grand réseau de voleurs de véhicules par administration de substances nuisibles aux conducteurs, qui opèrent dans certains pays de la sous-région. Au nombre de six (6) personnes, tous de nationalité étrangère (Cinq béninois et un nigérien), ces criminels sont présentés à la presse ce matin du mercredi 29 Juillet. [ 7/29/2015 ]
Le Roi Mohammed VI, lauréat du Prix "Cheikh Ibrahim Niass pour la Paix" Il n’était pas présent hier mardi à Dakar l’ouverture de la conférence internationale sur l’Islam et la Paix, placée sous son haut patronage mais c’est lui qui a été distingué comme le lauréat du prix "Cheikh Ibrahim Niass pour la Paix". [ 7/29/2015 ]
L’avancée de la mer à Aného inquiète les riverains L’avancée de la mer inquiète les populations riveraines côtières. Elles craignent pour leur habitation. Tous les jours, la mer gagne du terrain sur les côtes togolaises, surtout à Aného. On parle de 2,3 à 4 mètres de progression de la mer par an. [ 7/29/2015 ]
Macky Sall appelle à une reconsidération de l’image de l’Islam en Afrique Macky Sall appelle au respect de la religion musulmane à l’ouverture de la conférence internationale pour l’Islam et la paix à Dakar. [ 7/29/2015 ]
Les habitants de Lomé en mode hivernale : Une mousson pas comme les autres Le port de sous-vêtements, des cache-cols, des vestes, de pull-over et de bonnet, bref des habits lourds, c’est à cela que l’on assiste depuis un moment dans les rues de Lomé. [ 7/29/2015 ]
Togo : Hausse des prix des produits pétroliers : le Chef de l’Etat sommé de faire diligence Suite à la dernière hausse unilatérale des prix des produits pétroliers à la pompe, la plateforme « Action contre la vie chère », a adressé ce mardi 28 Juillet une lettre ouverte au Chef de l’Etat, dans laquelle elle condamne « l'augmentation illégale et la gestion opaque qui entoure le secteur pétrolier dans le pays ». Estimant que cette énième augmentation est en déphasage avec l’engagement social du Chef de l’Etat, la plateforme « Action Contre la Vie Chère » demande à Faure Gnassingbé, seul Responsable devant le peuple de faire diligence pour donner un souffle d’espoir en revoyant strictement à la baisse les prix des produits pétroliers à l’échelle nationale, dans un délai raisonnable afin de soulager les souffrances des consommateurs. Lecture : [ 7/29/2015 ]
Un voleur victime de la vindicte populaire mardi La scène s’est passée mardi à Avénou, une banlieue Nord-Ouest de Lomé. Les malfrats, bien qu’armés, ont été surpris par la détermination de certains jeunes du quartier qui ont fini par mettre la main sur un d’entre eux. [ 7/29/2015 ]
Un talibé de 12 ans succombe à la punition de son maitre Le jeune Dame Dieng de 12 ans a succombé suite aux violences corporelles reçues de la part de son maître coranique Samba Ndao. [ 7/28/2015 ]
Pluies diluviennes: 4 corps repêchés ce mardi Au moins quatre corps sans vie dont certains dans des caniveaux ont été retrouvés dans la capitale Conakry ce mardi, suite aux pluies diluviennes. [ 7/28/2015 ]
Le Togo intéresse l’Egypte Karim Shérif, le nouvel ambassadeur de la République Arabe d’Egypte, a dévoilé hier devant la presse les nouvelles visions que les autorités égyptiennes comptent mettre en place au Togo dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays. [ 7/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com