Mercredi, 3 Septembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Sanglante répression au Togo : Alphonse Kpogo, Pedro Amouzou, Noël Tadegnon, …blessés


  [1/10/2013 12:19:53 PM]  | Kiosque | MO5-Togo | Lu :2722 fois | 4 Commentaires
 

Togo  - Le secrétaire général de l’Addi, Alphonse Kpogo, est l’une des premières victimes de la sauvage répression de la manifestation du CST ce jeudi matin par les forces de l’ordre à Lomé. Alphonse Kpogo n’a même pas eu le bonheur d’atteindre en bonne et due forme le cortège des manifestants. Visiblement, des éléments des forces dites de l’ordre l’ont suivi depuis son domicile, procédé à son arrestation, et l’ont molesté après avoir déchiré son vêtement.




Le numéro 2 de l’ADDI a reçu de graves blessures à la tête. Son camarade, le journaliste Pedro Amouzou de l'association SOS Journaliste en danger, a été brutalisé et conduit comme plusieurs autres interpellés au camp de la gendarmerie de Atlp Lomé.
En effet, plusieurs manifestants ont été arrêtés ce matin à Bè et les forces dites de l’ordre rechercheraient activement les leaders du Collectif « Sauvons le Togo » (CST). Les argousins de Gilbert Bawara sont d’une rare brutalité ce matin. Elles tirent à vue sur des journalistes et M. Noël Tadegnon, correspondant de Reuters TV, a été de nouveau blessé. Il souffre au bras.

« Si vous ne dégagez pas ici, c’est sur vous que je vais tirer », a ordonné un élément des forces dites de l’ordre aux leaders du CST.

Le ministre Gilbert Bawara en charge de l’administration et des collectivités locales a fermement interdit la manifestation du CST de ce jeudi 10 janvier. Lors de son passage sur une radio privée ce matin, il a dit que les personnes interpellées seront condamnées... Sans jugement, peut-être.

Le Collectif « Sauvons Le Togo » réclame l’arrêt du processus électoral abusivement mis en branle et a, à cet effet, organisé cette manifestation baptisée "les derniers jours de Jericho". Le CST dénonce la constitution d’une CENI aux ordres. Le pouvoir UNIR-UFC s’est engagé dans un processus électoral au forceps en refusant un dialogue franc et sincère avec son opposition.

Nous y reviendrons.
Source : | MO5-Togo


...
.
Publicité>


Commentaires


 4   obama2012 | 1/10/2013 10:03:53 PM
Cet ergumene d' opposition n' a que aller au diable. Peuple togolais, moi je vous l' ai deja beaucoup de ses individus soient disant opposants ne travaillent que pour le gouvernement. Un jour vous le comprendrez vous meme ils ne vous utilisent que pour satisfaire leurs besions. Ou etait les Zeus Ajavon, Afantodji, Agbeyome, Adja, Patrick Lawson, Isabelle Ameganvi, Jean pierre Fabre aujourdhui a la marche avant que ALPHONSE kPOGLO etait arrete' par la gendarmerie. La manifestation soit disant n' etait meme pas diffuse' sur aucune chaine internationale ni televise'. Meme Africa24 la premiere chaine des infos africaine n 'a meme pas eu les images. Quelle honte allez- vous me dire que l'opposition n'a de moyens ou bien elle ne save save pas ce qu'elle est entrain de faire. haaaaaaaaaaa domage pour mon pays. Peuple togolais ouvre tes yeux et prend ton destin en main . Commence par ses opposants en leur demandant de compte sur le parcours de l'histoire de ce pays depuis les annee's 90 qu'est elle a ppri de cela. Prend le en compte . Reveillez-vous.
 

 3   Ame tsi gbé. | 1/10/2013 4:20:04 PM
  Réponse à 1-gerico
 
Tu es bête comme ton père.
 

 2   mamano | 1/10/2013 1:31:21 PM
Dieu merci qu´ils ont recu au moins certains coup avant d´être liberé. Et pourquoi ces nulls qui se disent journalistes ne parlent pas des magasins que les fou.. manifestants ont cassé à lomé en rendant les commercants pauvre?
Même en europe, l´administration précise la place et la rue autorisée aux démonstrants. Respecter les autres qui n´ont rien avoir la politique. Ne casser plus, ne voler plus en disant démonstration. Point.
 

 1   gerico | 1/10/2013 1:12:43 PM
C'est bien fait pour ces messieurs. Espèce d'opposants sans tête ni queue. Opposition très très faible et idote ne fait que tuer la population. combien de fois vont ils se faire battre sans réfléchir? Ont ils oublié les prophéties d'Atsutsè AGBOBLI?

S'ils refusent de chercher les armes, que la RPTcontinue de les frapper et de les éduquer comme ça ils ouvriront les yeux.
RPT/UNIR en avant tabasse les bien au besoin tu peux leur oter la vie comme tu l'as déjà fait pour beaucoup de compatriotes par le passé. Seulement un conseil pour RPT/UNIR

Qui veut la paix prépare la guerre dit-on! Ces messieurs sont malades...
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Les services de remorquage et d’amarrage de bateaux du Port de Lomé en concession Les autorités du Port Autonome de Lomé (PAL) ont décidé de concéder les services de remorquage et d’amarrage de bateaux à une entreprise ou un groupement d’entreprises maritimes spécialisées au moyen d’une convention de concession sur une période de 25 ans, a appris l’Agence de presse Afreepress.  [ 9/3/2014 ]
Après leur formation théorique, 117 étudiants à Kévé Zogbépimé pour la pratique Après cinq (5) jours de formation à l’endroit de cent dix-sept (117) étudiants en sciences sociales et personnels des ONG sur le campus de l’université de Lomé, l’ONG Union des jeunes pour la renaissance africaine (UJRA) a tenu ce mardi, une sortie de terrain à Kévé Zogbépimé dans la préfecture de Lavé (environ 57km au nord-ouest de Lomé), a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 9/3/2014 ]
Des réflexions en cours pour améliorer les compétences des enseignants en Afrique La qualité de près de 11 300 enseignants a été corrigée grâce à la formation initiale, 5 000 recrutés enseignants volontaires qui ont bénéficié de l’encadrement des inspecteurs et 1280 autres enseignants sont en train de terminer une formation de mise à niveau dans nos écoles nationales d’instituteurs.  [ 9/3/2014 ]
Le bilan de l'épidémie d'Ebola atteint 58 cas dont 31 décès Le bilan de l'épidémie d'Ebola dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC) s'élève à 58 cas, dont 31 décès, a déclaré mardi à Xinhua le ministre rd-congolais de la Santé publique, le dr Félix Kabange. [ 9/2/2014 ]
Ebola : un premier cas suspect signalé dans l'État du nord du Nigeria Un jeune garçon de 19 ans de la ville de Zaria, dans l'État de Kaduna situé dans le centre-nord du Nigeria, a été placé en isolement mardi car il présentait les symptômes du virus meurtrier de l'ébola. [ 9/2/2014 ]
L'association burkinabè des inventeurs dénonce la contrefaçon des produits de la recherche - See more at: http://www.apanews.net/article_read-803623-l-association-burkinabees-inventeurs-dence-la-cont L’Association burkinabè des inventeurs et innovateurs (AB2I) a, au cours d’une conférence de presse organisée à Ouagadougou, dénoncé les cas de contrefaçon des produits de la recherche. [ 9/2/2014 ]
Le chaos en Libye entraîne l'annulation des vols La Tunisie a annulé tous les vols vers la Libye à la fin du mois dernier lorsque les milices islamistes se sont emparées de l'aéroport de Tripoli et qu'elles ont menacé la gestion d'autres lieux à travers ce pays déchiré par les conflits. [ 9/2/2014 ]
52 cas d'Ebola enregistrés, avec 31 décès La République démocratique du Congo (RDC) a enregistré 52 cas d'Ebola, dont 31 décès, depuis l'apparition du virus à la mi-août dans la province de l'Equateur (nord), a-t-on appris mardi de source officielle. [ 9/2/2014 ]
Crise dans le secteur de la pêche à Nangbéto : Le MMLK s’insurge contre la gestion « bancale » du préfet de l’Ogou La « confusion et l’anarchie » qui règnent actuellement dans le secteur de la pêche sur le barrage de Nangbéto (130 km environ au Nord de Lomé), ont suscité la réaction du Mouvement Martin Luther King (MMLK) qui a dénoncé dans un communiqué la gestion « irresponsable et bancale » de cette situation par le préfet de l’Ogou, Alagbé Bayédé. [ 9/2/2014 ]
La route enregistre de nouvelles victimes dans la préfecture de Tône -Quinze (15) morts et cinquante-deux (52) blessés, c’est le bilan d’un grave accident de voiture produit dans la nuit de dimanche à lundi à Pana (15 km environ à l’est de Dapaong) a appris l’Agence de presse Afreepress du quotidien privé Liberté. [ 9/2/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon | Demandez une voyance en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com