Jeudi, 17 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

Alerte à la bombe à Dakar et levée de l'interdiction de sortie du territoire d'anciens ministres à la Une

  [2/23/2013 6:10:35 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :1154 fois | Commenter
 

Sénégal  - Les quotidiens sénégalais de ce samedi commentent largement l’alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO demandant la levée de l’interdiction de sortie de territoire de Karim Wade et Cie, dans le cadre de l’enquête sur les biens supposés mal acquis.






Ainsi, L'As revient sur l'alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et précise que «les attaques étaient prévues à la grande mosquée et à la cathédrale à 14h».

Selon ce journal, la police sénégalaise était au courant depuis une semaine de ces plans d'attaques. Parlant de ce sujet, Walfadjri note que les «forces de sécurité sont sur le qui-vive» et surveille des églises de la banlieue.

«Suite à l'alerte à la bombe, la presque totalité des édifices publics a été quadrillés par la Brigade d'intervention polyvalente (BIP et par les éléments de la police», explique Walfadjri.

«Après une fausse alerte à la bombe, police, gendarmerie, renseignements généraux sur le qui-vive», renchérit Le Populaire, selon lequel journal, l'ambassade de France et les autorités policières sénégalaises démentent, pendant que les Etats-Unis précisent.

Faisant dire à L'Observateur que les «Américains (qui avaient invité leurs ressortissants d'évacuer ce centre-ville) installent la panique à Dakar».

«Deux réunions de sécurité avaient été tenues à la présidence ces derniers jours. Des mosquées sous contrôle et des Imams filés. La capitale sous haute surveillance de la police et de la gendarmerie», souligne L'Obs.

Les journaux parlent aussi de la levée de l'interdiction de sortie du territoire, préconisée à la justice sénégalaise par la Cour de Justice de la CEDEAO.

«Le PDS gagne 3 batailles et perd la guerre», indique Le Populaire, soulignant que sur 13 requêtes, les libéraux obtiennent gain de cause sur trois points dont l'interdiction de sortie du territoire et la présomption d'innocence.

«Karim Wade et Cie autorisés à voyager», renchérit L'Obs, pendant que Le Quotidien estime que la «CEDEAO déboute l'Etat», mais se déclare incompétente pour les poursuites judiciaires.

«La CEDEAO désavoue Macky», note de son côté Libération, appuyé par La Tribune qui titre : «Karim et compagnie dans des airs de victoire. Ils peuvent désormais voyager tranquillement».

«Passeport pour huit retenus», ajoute Sud Quotidien. Mais si on en croit EnQuête, tout n'est pas fini car «le pouvoir se radicalise».




Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Le Tchad a perdu 15 soldats en Centrafrique Le contingent tchadien de la Mission internationale de sécurisation de la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), qui se retire de la Centrafrique, a enregistré dans ses rangs 15 morts et 37 blessés, a déclaré mercredi à Xinhua son commandant, le colonel Souleyman Abakar Adam.  [ 4/17/2014 ]
Un deuil de 72 heures au grand marché de Ouagadougou suite à l'accident de la route au Togo Suite à l'accident de circulation routière survenu à Atakapmé (164 km de Lomé) ayant fait une quarantaine de morts, dont un grand nombre de Burkinabè, les commerçants du grand marché de Ouagadougou (Rood Woko) ont décrété un deuil de 72 heures.  [ 4/17/2014 ]
La circonscription de la fièvre Ebola attenue la psychose générale des populations La circonscription et la localisation "géo-sanitaire" de la maladie à virus Ebola ont largement contribué à atténuer la psychose générale qui planait sur les populations à Conakry et dans les préfectures de l'intérieur du pays. [ 4/17/2014 ]
Le bilan sécuritaire des trois premiers mois Pendant les trois premiers mois de l'année, 68 personnes ont été tuées lors des bagarres et 47 autres blessées, avec 29 personnes arrêtées, a fait savoir mercredi le ministre burundais de la Sécurité Publique, Gabriel Nizigama, en présentant le bilan sécuritaire aux députés burundais.  [ 4/17/2014 ]
Le Parlement adopte un texte pour enrayer les abus sur les réseaux sociaux Le parlement du Botswana vient d'adopter le projet de loi sur la preuve des enregistrements électroniques afin d'enrayer les abus sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. [ 4/17/2014 ]
Un jour la vérité sera connue sur la disparition de Guy André Kieffer, rassure le gouvernement ivoirien Un jour la vérité sera connue sur la disparition en avril 2004 à Abidjan du journaliste franco-canadien Guy André Kieffer, a rassuré mercredi soir, le gouvernement ivoirien, soulignant la complexité de l'enquête sur cette affaire. [ 4/17/2014 ]
Environ 200 ressortissants de la RDC reconduits à la frontière Quelque 200 ressortissants de la République Démocratique du Congo (RDC) en situation irrégulière à Brazzavillle ont été reconduits à la frontière, a-t- on appris mercredi de source policière. [ 4/17/2014 ]
La guerre contre le racket s'intensifie Les autorités sécuritaires ivoiriennes alternent ces derniers mois les initiatives visant à juguler le phénomène du racket routier dans le pays. [ 4/17/2014 ]
Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais, traduit devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite Le fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, sera jugé par la Cour de répression de l'enrichissement illicite(CREI), rapporte mercredi la Radio future médias (RFM, privée). [ 4/17/2014 ]
Désignation prochaine d'une personnalité chargée de conduire les pourparlers avec les groupes rebelles du nord Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita a annoncé la désignation prochaine d'une personnalité chargée de conduire les pourparlers avec les groupes rebelles pour une paix durable, indique un communiqué publié mercredi à l'issue du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Moussa Mara. [ 4/17/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com