Mercredi, 28 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Alerte à la bombe à Dakar et levée de l'interdiction de sortie du territoire d'anciens ministres à la Une


  [2/23/2013 6:10:35 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :1189 fois | Commenter
 

Sénégal  - Les quotidiens sénégalais de ce samedi commentent largement l’alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO demandant la levée de l’interdiction de sortie de territoire de Karim Wade et Cie, dans le cadre de l’enquête sur les biens supposés mal acquis.




Ainsi, L'As revient sur l'alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et précise que «les attaques étaient prévues à la grande mosquée et à la cathédrale à 14h».

Selon ce journal, la police sénégalaise était au courant depuis une semaine de ces plans d'attaques. Parlant de ce sujet, Walfadjri note que les «forces de sécurité sont sur le qui-vive» et surveille des églises de la banlieue.

«Suite à l'alerte à la bombe, la presque totalité des édifices publics a été quadrillés par la Brigade d'intervention polyvalente (BIP et par les éléments de la police», explique Walfadjri.

«Après une fausse alerte à la bombe, police, gendarmerie, renseignements généraux sur le qui-vive», renchérit Le Populaire, selon lequel journal, l'ambassade de France et les autorités policières sénégalaises démentent, pendant que les Etats-Unis précisent.

Faisant dire à L'Observateur que les «Américains (qui avaient invité leurs ressortissants d'évacuer ce centre-ville) installent la panique à Dakar».

«Deux réunions de sécurité avaient été tenues à la présidence ces derniers jours. Des mosquées sous contrôle et des Imams filés. La capitale sous haute surveillance de la police et de la gendarmerie», souligne L'Obs.

Les journaux parlent aussi de la levée de l'interdiction de sortie du territoire, préconisée à la justice sénégalaise par la Cour de Justice de la CEDEAO.

«Le PDS gagne 3 batailles et perd la guerre», indique Le Populaire, soulignant que sur 13 requêtes, les libéraux obtiennent gain de cause sur trois points dont l'interdiction de sortie du territoire et la présomption d'innocence.

«Karim Wade et Cie autorisés à voyager», renchérit L'Obs, pendant que Le Quotidien estime que la «CEDEAO déboute l'Etat», mais se déclare incompétente pour les poursuites judiciaires.

«La CEDEAO désavoue Macky», note de son côté Libération, appuyé par La Tribune qui titre : «Karim et compagnie dans des airs de victoire. Ils peuvent désormais voyager tranquillement».

«Passeport pour huit retenus», ajoute Sud Quotidien. Mais si on en croit EnQuête, tout n'est pas fini car «le pouvoir se radicalise».




Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

8 jours d’avertissement avant une grève générale illimitée dans la fonction publique Dans son message à la nation le 31 décembre 2014, le Président gabonais Ali Bongo a promis un nouveau système de payement pour les fonctionnaires du secteur public. Mais jusqu’à la date du 26 janvier 2015, rien n’a changé sur les bulletins de paye. Agacés, les fonctionnaires donnent huit (08) jours au Chef de l’État et son gouvernement pour tenir leur promesse au risque d’une grève générale illimitée. [ 1/28/2015 ]
Les avocats algériens protestent contre les dérapages de la Police Dans le but de dénoncer l’atteinte au libre exercice de la défense ainsi que l’humiliation des avocats par la police, le barreau d’Alger a observé ce mercredi 28 janvier, une journée de protestation. C’est en réaction à l’agression dont a été victime, la semaine dernière, un de leur collègue. [ 1/28/2015 ]
L'armée nigériane était informée des attaques de Baga et Monguno Selon Amnesty International, le camp d'Abuja aurait été averti des attaques de Boko Haram contre Baga et Monguno. Ces attaques qui ont fait des centaines de morts début janvier, ont été perpétrées selon l'organisation de défense des droits de l'homme, à cause de la négligence notoire de l'armée nigériane.  [ 1/28/2015 ]
152 blessés dans un affrontement entre prisonniers La prison centrale de Bunia a été le théâtre d’un affrontement à l’arme blanche entre ses pensionnaires. Le bilan de cette émeute contre leurs conditions de détention s’élève à plus de 152 blessés. [ 1/28/2015 ]
Incendies des marchés de Lomé et de Kara : Déjà 20 morts parmi les sinistrés Une vingtaine de commerçants décédés, cinquante (50) en hospitalisation et plus huit cent (800) encore sous le choc psychologique ; c’est l’information donnée hier par l’Association des Sinistrés des Marchés du Togo (ASSIMAT). [ 1/28/2015 ]
Une étudiante tue juste par 'envie' Une Japonaise de 19 ans a été arrêtée par la police pour meurtre. Sa réponse pour justifier son acte est sidérante. Son envie de tuer était plus forte qu’elle. Elle l’a fait juste, par « envie » ! [ 1/28/2015 ]
Charlie hebdo:des Togolais victimes de violences au Niger rentrent au bercail Victimes de violences lors des manifestations contre les caricatures de Charlie hebdo, de nombreux togolais préfèrent rentrer au pays  [ 1/28/2015 ]
Deux ans et trois mois de prison pour excision mortelle En Égypte, c'est plus de 90% des femmes qui sont victimes de l'excision. Une pratique traditionnelle qui a coûté la vie à une adolescente de 14 ans. Le médecin écope de deux ans et trois mois d'emprisonnement et le père de la fille a été condamné à trois mois de prison avec sursis.  [ 1/28/2015 ]
Natalma KOLANI qui souffre de malformation est opéré avec succès en Allemagne Souffrant d'une malformation et pris en charge bientôt 3 mois par Aimes-Afrique, l'enfant Natalma KOLANI a suivi une opération avec succès en Allemagne où il séjourne depuis samedi avec Docteur Kodom, président de l'ONG AIMES AFRIQUE et ses parents. [ 1/28/2015 ]
La police nationale appréhende un présumé tueur d’enfants En Côte d’Ivoire, la police a arrêté dimanche dans le quartier de Yopougon, Drissa Coulibaly, machette à la main et sur le point de découper deux enfants. [ 1/28/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com