Vendredi, 28 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Alerte à la bombe à Dakar et levée de l'interdiction de sortie du territoire d'anciens ministres à la Une


  [2/23/2013 6:10:35 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :1186 fois | Commenter
 

Sénégal  - Les quotidiens sénégalais de ce samedi commentent largement l’alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO demandant la levée de l’interdiction de sortie de territoire de Karim Wade et Cie, dans le cadre de l’enquête sur les biens supposés mal acquis.




Ainsi, L'As revient sur l'alerte à la bombe de vendredi au centre-ville de Dakar et précise que «les attaques étaient prévues à la grande mosquée et à la cathédrale à 14h».

Selon ce journal, la police sénégalaise était au courant depuis une semaine de ces plans d'attaques. Parlant de ce sujet, Walfadjri note que les «forces de sécurité sont sur le qui-vive» et surveille des églises de la banlieue.

«Suite à l'alerte à la bombe, la presque totalité des édifices publics a été quadrillés par la Brigade d'intervention polyvalente (BIP et par les éléments de la police», explique Walfadjri.

«Après une fausse alerte à la bombe, police, gendarmerie, renseignements généraux sur le qui-vive», renchérit Le Populaire, selon lequel journal, l'ambassade de France et les autorités policières sénégalaises démentent, pendant que les Etats-Unis précisent.

Faisant dire à L'Observateur que les «Américains (qui avaient invité leurs ressortissants d'évacuer ce centre-ville) installent la panique à Dakar».

«Deux réunions de sécurité avaient été tenues à la présidence ces derniers jours. Des mosquées sous contrôle et des Imams filés. La capitale sous haute surveillance de la police et de la gendarmerie», souligne L'Obs.

Les journaux parlent aussi de la levée de l'interdiction de sortie du territoire, préconisée à la justice sénégalaise par la Cour de Justice de la CEDEAO.

«Le PDS gagne 3 batailles et perd la guerre», indique Le Populaire, soulignant que sur 13 requêtes, les libéraux obtiennent gain de cause sur trois points dont l'interdiction de sortie du territoire et la présomption d'innocence.

«Karim Wade et Cie autorisés à voyager», renchérit L'Obs, pendant que Le Quotidien estime que la «CEDEAO déboute l'Etat», mais se déclare incompétente pour les poursuites judiciaires.

«La CEDEAO désavoue Macky», note de son côté Libération, appuyé par La Tribune qui titre : «Karim et compagnie dans des airs de victoire. Ils peuvent désormais voyager tranquillement».

«Passeport pour huit retenus», ajoute Sud Quotidien. Mais si on en croit EnQuête, tout n'est pas fini car «le pouvoir se radicalise».




Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Revue de presse du vendredi 28 novembre 2014 Les journaux en kiosque vendredi accordent une place de choix à la question des réformes politiques. [ 11/28/2014 ]
Les ODDH n’ont pas manqué leur rendez-vous Partie de la Colombe de la Paix, la manifestation de rue organisée vendredi à Lomé par la Synergie des organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) pour exiger que les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales soient faites avant le scrutin présidentiel de 2015, a chuté sur le terrain d’Akassimé à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress. Contrairement à la marche du Combat pour l’alternance en 2015 (CAP 2015) qui a dégénéré en affrontement entre forces de l’ordre et de sécurité et manifestants, il n’y a pas eu d’incident majeur, sauf le passage à tabac par les manifestants d’un homme soupçonné d’être un gendarme non habillé et qui s’est vêlé à la foule. [ 11/28/2014 ]
Le MJPG croit avoir donné une leçon à l’opposition le 21 novembre « Tous ceux qui, sous prétexte de défendre des libertés déjà largement acquises ou des réformes qui sont déjà en étude dans le cadre constitutionnel approprié, se livreraient à des actes de violence et d’appel à une insurrection populaire, auront à répondre devant le tribunal des hommes et de l’histoire, de toutes les déconvenues qui en découleront ». [ 11/28/2014 ]
Le Mali dans une lutte décisive contre une dizaine de cas du virus Ebola Le Mali est le dernier pays touché par l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Pour cela il amorce ‘’un tournant ‘’ décisif dans les dix à quinze jours prochains, des actions ‘’cruciaux’’ pour voir s’il parviendra à enrayer les cas, selon un expert français rentré de Bamako. [ 11/28/2014 ]
Ebola: un test en 15 minutes Le gouvernement britannique et la fondation caritative Wellcome Trust, annoncent l’expérimentation de deux testes de détention du virus Ebola. [ 11/28/2014 ]
Des défections de soldats tchadiens laissent un "no man’s land’’ au nord du pays Le mécontentement des soldats tchadiens de la Minusma réclamant leurs primes, ont entraîné la défection d’une centaine d’entre eux de leur base d’Aguelhok dans le nord du pays. [ 11/28/2014 ]
Plus de 10.223 agents irrégulièrement inscrits dans les registres des fonctionnaires de l’Etat Démarrée depuis un mois, l’opération d’apurement de la liste des fonctionnaires de l’Etat tchadien continue de livrer ses surprises. Ainsi, d’après un rapport soumis par une commission interministérielle, mise en place en février 2014 et chargée d'assainir le fichier du personnel civil de l'Etat, ils sont plus de 84.000 agents à émarger à la Solde en juin dernier. [ 11/28/2014 ]
Pas de rapatriement forcé pour les migrants africains Il n’y aura pas de rapatriement forcé pour les migrants africains présents illégalement sur le sol algérien. C’est ce qu’a déclaré hier jeudi à Alger le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz. Selon lui, "les usages et traditions de l'Algérie ne lui permettent pas de rapatrier ces déplacés (africains) par la force". [ 11/28/2014 ]
Un franco-marocain condamné à 3 ans de prison pour "apologie du terrorisme" Trois ans derrière les barreaux, c’est la sentence prononcée hier jeudi par un tribunal de Salé, près de Rabat, au Maroc, contre un franco-marocain reconnu coupable d’"apologie d'actes constituant un crime terroriste". [ 11/28/2014 ]
La marche des ODDH a fait fermer les boutiques dans le grand centre commercial de Deckon La marche organisée par les ODDH a paralysé les activités commerciales dans la capitale, plus précisément dans le grand centre commercial de Deckon. [ 11/28/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com