Vendredi, 29 Juillet 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L'audience de Gbagbo devient le procès de Ouattara, selon la presse


  [2/23/2013 6:12:48 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :1978 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L’audience de confirmation des charges contre l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, est devenue un "procès" de l’actuel Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, estiment dans leur livraison de ce samedi les journaux dit "bleus" et proches de l’ex-régime de M. Gbagbo.




"Hier à la CPI, l'audience de Gbagbo devient le procès de Ouattara", titre Notre Voie, le journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI), le parti fondé par Laurent Gbagbo.

Selon ce journal, les avocats de Laurent Gbagbo ont tout déballé hier à propos du coup d'Etat de 1999 et de la rébellion armée du 19 septembre 2002, commandités selon eux par le président Alassane Ouattara. Notre Voie dénonce également le boycott de l'audience de La Haye par la Radio télévision ivoirien (RTI, service public).

Pour Le Temps, la défense dévoile les crimes du camp Ouattara. "Les ex-chefs de guerre épinglés", note ce journal, soulignant des "absurdités" de l'accusation.

"Guillaume Soro et ses chefs de guerre appelés à la barre", affiche le Quotidien d'Abidjan selon qui la "complicité de la France a été mise à nu".

A la Une de LG Infos, c'est la défense qui soutient : "ce n'est pas Gbagbo qui s'est autoproclamé président".

"Soro, Chérif, Zakaria, Fofié ...au ban des accusés", ajoute LG Infos, concluant que l'accusation est toujours dans la "fiction".

Quand aux journaux proches du pouvoir, ils abondent dans le sens contraire.

Ainsi, Le Jour Plus écrit que la Cour sonne à nouveau Laurent Gbagbo dont le plan de massacre a été dévoilé. A en croire ce quotidien l'accusation a mis en exergue le rôle joué par Simone Gbagbo, Blé Goudé, Kadet Bertin de même que ce que les jeunes patriotes percevaient chaque mois après leurs sales besognes.

"4ème jour de l'audience de confirmation, les avocats de Gbagbo hors sujet", renchérit Le Patriote, proche du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir).

Dans le même sens, Le Nouveau Réveil note que le procureur "assomme Gbagbo", alors que Le Mandat révèle que "Gbagbo voulait 3000 marins américains pour combattre".

"Sonné et groggy, Gbagbo sort de la salle", écrit pour sa part La Matinale.

L'Intelligent d'Abidjan écrit de son côté que Me Altit a brandi les crimes de Ouattara, Soro et les anciens Commandant de zone…et Bensouda a dit "non".

"Me Altit sort ses armes", barre en Une L'Inter, précisant que les auteurs du coup d'Etat de 1999 ont été épinglés.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Casablanca: incendie au centre de rééducation Ain Sebaâ Le centre de rééducation Ain Sebaâ de Casablanca a pris feu jeudi soir. Bilan, neuf pensionnaires du centre asphyxié et évacués d’urgence à l’Hôpital Mohammed V à Hay Mohammadi. [ 7/29/2016 ]
Protestations: 113 écoles incendiées, 150 élèves arrêtés Le système éducatif kényan est littéralement en feu. Depuis un peu plus de trois mois, une impressionnante série d’incendies volontaires frappent les écoles du pays et les auteurs ne sont autres que les élèves eux-mêmes. Près de 150 d’entre eux sont déjà aux arrêts en compagnie d’une dizaine d’enseignants. [ 7/29/2016 ]
Derrière les murs de prison, les femmes, une minorité privée de leurs droits Taille des cellules restreintes, mauvaise alimentation, détentions préventives trop longues, manque des soins médicaux appropriés, les conditions de détention précaires dans les lieux privatifs de liberté au Togo n’épargnent pas les femmes dans ces institutions carcérales.Leurs conditions de vie et de détention y sont pour le moins exécrables. Et pourtant, leur situation retient peu d’attention.Diagnostics !  [ 7/30/2016 ]
Le 'sland call' pour lutter contre la double vente de terrains La double vente de terrains (ce qui est devenu une mode au Togo)est le calvaire des honnêtes citoyens désireux de s’offrir un espace vital pour abriter leurs familles. Pour acheter un lopin de terre à Lomé par exemple, l’essentiel n’est pas seulement de rassembler l’enveloppe exorbitante que cela exige, mais il faut aussi s’assurer de la légalité de la marchandise. Pour éradiquer le phénomène, le "sland call" a été lancé. [ 7/29/2016 ]
SEPPTO et SESTO menacent : Inquiétude sur la prochaine rentrée des classes Le Syndicat des enseignants du secondaire du Togo (SESTO) et le Syndicat du préscolaire et du primaire du Togo (SEPPTO), les deux syndicats qui ont claqué la porte de l’Uset rappellent au gouvernement son devoir avant la prochaine rentrée. A la charge, les primes de logement qui sont restés longtemps un leurre. [ 7/29/2016 ]
Décès du conseiller spécial du président Abdelaziz Bouteflika Le président algérien Abdellaziz Bouteflika a perdu un de ses proches collaborateurs. Il s’agit de Boualem Bessaih, ministre d’Etat, conseiller spécial et représentant personnel du président de la république. Il est décédé jeudi à l’hôpital Ain Naadja (Alger) des suites d’une longue maladie. [ 7/29/2016 ]
Obsèques de sa mère: John Mahama offre tous les dons au Centre national cardio-thoracique à Accra Déjà au cœur d’une polémique avec sa famille sur le lieu d’enterrer de sa mère Hajia Abiba Nnaba, le président ghanéen, John Dramani Mahama, vient de décider que tous les dons funéraires qui seront reçus lors des cérémonies d’adieu de la défunte seront reversés au Centre national cardio-thoracique de la capitale ghanéenne. [ 7/29/2016 ]
L'ancien DG de la radio-télévision d'État dans de beaux draps L'ancien directeur général de la Crtv, radio –télévision publique, Amadou Vamoulke est dans de beaux draps. Tôt ce matin, il a été arrêté à son domicile du quartier Dragages (Yaoundé). [ 7/29/2016 ]
Complément d’enquête / Panama Papers : De nouvelles révélations accablantes sur la nébuleuse indo-togolaise et leur méthode d’évasion fiscale Après la suite du dossier spécial réalisé par L’Alternative dans la parution N°540 du mardi 26 juillet dernier, sur comment des Indiens propriétaires de Wacem, Daimond Cement, Togo-Rail, Amexfield Togo Steel (ATS) et leurs complices font évaporer leur fortune du Togo, nous vous proposons de nouvelles révélations accablantes sur l’organisation.  [ 7/29/2016 ]
Grand reportage : Lomé, Dieu, l’alcool et le sexe Lomé, capitale du Togo, à l’instar des autres capitales des pays de la région ouest-africaine, présente l’image d’une ville cosmopolite. Découvrir Lomé, c’est découvrir la diversité et la complexité de cette ville : diversité des quartiers, des habitants, des architectures, des cultures et bien d’autres choses. Indiscutablement, Lomé est une ville calquée à l’africaine, mêlant tour à tour tradition et modernité à l'image des églises, des mosquées, des hôtels de luxe, des bars, des restaurants des bâtiments bancaires, de « belles » routes reliées parfois entre elles par des pavés exécrables. Peuplée de plus d’un million et demi d’habitants, cette ville située à l'extrême sud-ouest du Togo concentre à elle seule le quart de la population togolaise du fait de son attractivité et de l’exode massif des populations des autres villes et villages du Togo. Pays laïc, chaque Togolais adore son dieu. Si la plupart des Loméens prennent d’assaut les églises, qui ne cessent de pousser comme des champignons à chaque coin de la ville, les musulmans ne sont pas du reste. On constate une multiplication exponentielle mais souvent anarchique des mosquées et des écoles coraniques. Les animistes ne sont pas du reste. Il est aussi fréquent de retrouver ce monde la plupart du temps dans des bars, restaurants et boîtes de nuit pour partager des boissons alcoolisées, histoire de se distraire ou fêter un évènement. Ces structures pullulent actuellement à Lomé et se retrouvent pratiquement à chaque périmètre de la ville. Parfois, certains bars et églises se juxtaposent et « s’animent » au même moment. La boisson, c’est ce qui se vend actuellement de mieux à Lomé. Une autre affaire qui marche présentement est sans doute les auberges, les hôtels ou bien d’autres coins où les gens peuvent satisfaire leur libido. Ces lieux tournent à plein régime car les clients sont toujours au rendez-vous. Lomé, la capitale togolaise, où Dieu est devenu presque un fond de commerce, où l’alcool est effectivement ce qui se commercialise le mieux, où le sexe est à portée de tous, fait de cette ville l’une des plus paradoxales et vicieuses du pays.  [ 7/29/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | mutuelle chat comparatif | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.