Mercredi, 16 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

Justice, politique et éducation se partagent la Une des quotidiens sénégalais

  [2/25/2013 6:13:51 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :349 fois | Commenter
 

Sénégal  - La presse sénégalaise de ce lundi met en exergue des sujets relatifs à la justice, avec la notification officielle d'interdiction de sortie du territoire faite à d'anciens responsables libéraux, à la politique avec les locales de 2014 et à l’éducation avec les mouvements d’humeur dans le supérieur.




Notification d'interdiction de sortie du territoire national servie à des anciens dignitaires de l'ancien régime : Mimi (la ministre de la Justice) passe outre la décision de la cour de justice de la CEDEAO», titre L'As.

La semaine dernière, la cour de justice de la CEDEAO avait jugé illégale l'interdiction faite à ces ténors de l'ex-régime libéral de sortir du territoire, sans notification officielle.

Parmi eux, il y a Karim Wade, Oumar Sarr, Madické Niang, Samuel Sarr, Ousmane Ngom, Abdoulaye Baldé, tous mis en cause par l'enquête sur l'enrichissement illicite.

«Aïda Ndiongue, Madické et Samuel cloués au sol (parce qu'ayant reçu une notification officielle)», ajoute L'As, soulignant que Karim Wade, Abdoulaye Baldé et Oumar Sarr vont recevoir leur notification aujourd'hui.

«Karim et Cie cloués au sol», ajoute Le Populaire, parlant de radicalisation de l'agent judiciaire de l'Etat et du ministre de la Justice. «Après la décision de la CEDEAO, le procureur spécial près de la CREI notifie ses interdictions de sortie du territoire», commente Le Quotidien.

Evoquant ce sujet, Le Pays au quotidien indique que cette notification est la résultante d'une «réunion de crise sur la décision de justice de la CEDEAO tenue vendredi à minuit au Palais». «Objet, explique ce journal, déclencher le dispositif de rejet total du verdict de la cour de justice de la CEDEAO».

La politique est aussi en vogue dans les quotidiens sénégalais. Ainsi, Le Quotidien parle de Benno Bokk Yakaar, coalition présidentielle, avec les locales prévues en 2014.

Ce journal donne la parole à Mbaye Ndiaye, ministre et directeur des structures de l'APR (parti du président Macky Sall). «Si Khalifa Sall veut rester maire de Dakar, qu'il vienne à l'APR», tonne M. Ndiaye dans Le Quotidien. Selon lui, il y a cependant des probabilités de séparation temporaire (avec les alliés) pour les locales.

De son côté, Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti Socialiste (PS), soutient dans L'Observateur : «Le PS ne sera pas sacrifié aux locales pour sauvegarder une coalition».

Parlant des remous dans l'enseignement supérieur, Sud Quotidien préfère se focaliser sur les concertations nationales sur l'avenir de l'enseignement supérieur (CNAES) et estime que «c'est mal parti».

«Faux départ, ajoute Sud. A peine annoncées en grande pompe, les CNAES initiées par les autorités, présentent des signes évidents de faux départ».

Le Populaire révèle cette grève de la faim des étudiants en licence de géographie interdits de s'inscrire en master et informe que ces derniers menacent de s'immoler par le feu.

La pratique de la médecine retient l'attention de Direct-Info qui souligne que la clandestinité envahit ce secteur, avec plusieurs médecins qui pratiquent illégalement, c'est-à-dire sans s'inscrire sur le tableau de l'ordre des médecins.





Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

L’AMBASSADE DE FRANCE LANCE UN CONCOURS DE PHOTOGRAPHIE.  [ 4/16/2014 ]
Le ministère des finances s’engage à l’amélioration de ses ressources humaines Les cadres du ministère de l’économie et des finances, ainsi que ceux d’autres ministères se forment depuis ce mercredi à Lomé, en ingénierie de formation, afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour évaluer les besoins en formation, utiles pour le renforcement de leurs ressources humaines, a constaté l’Agence Afreepress.  [ 4/16/2014 ]
17 journalistes outillés sur la justice restaurative Pour impliquer les journalistes dans la justice restaurative, justice relative aux enfants en conflit avec la loi, le Bureau National Catholique de l’Enfance (BNCE) a initié à l’intention de dix-sept (17) journalistes le « Projet d’Appui à la Promotion d’une Justice Restaurative pour Enfants au Togo ».  [ 4/16/2014 ]
25 cadres de Jeunesse formés sur la Planification, le Suivi et l’Elaboration des Projets de Développement Le coup d’envoi des travaux d’Elaboration, de Planification et de mise en œuvre de projets et programmes relatifs à l’épanouissement de la jeunesse togolaise à été donné mardi à Lomé par Yawotsè Vovor, directeur de cabinet du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes, a constaté l’Agence afreepress  [ 4/16/2014 ]
Revue de presse du mercredi 16 avril 2014 La presse togolaise présente ce mercredi une image sombre du drame survenu lundi à Atakpamé.  [ 4/16/2014 ]
VIDEO / Accident de Talo: Les carcasses des véhicules entrés en collision  [ 4/16/2014 ]
Accident de la circulation à Talo/ dernier bilan : 48 morts et 14 blessés dont un enfant de 2 ans Une collision s’est produite dans la nuit du lundi 14 avril 2014 sur le pont de la rivière Talo à Atakpamé, entre un autocar de 70 places et un titan. Le Bilan de cet accident est très lourd : on dénombre au total 48 morts, dont 35 femmes et 1 enfant de 2 ans environ. [ 4/16/2014 ]
REDUIRE LES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : UNE NECESSITE  [ 4/16/2014 ]
Les universitaires appelés à transformer les chants des danses traditionnelles en outil didactique Le Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et les langues africaines (Cerdotola) appelle les universitaires congolais à transformer les chants des danses traditionnelles en outil didactique pour qu'ils intègrent le système scolaire et universitaire. [ 4/16/2014 ]
Les populations continuent à fuir dans la brousse à cause des affrontements dans le Masisi Les populations continuent à fuir dans la brousse, laissant les villages entre Kilombo et Nyabiondo vides et pillés une nouvelle fois à cause de nouveaux combats qui ont éclaté le 6 avril dernier sur l'axe Nyabiondo- Lukweti, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, indique un communiqué de Médecins sans Frontières (MSF). [ 4/16/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com