Vendredi, 19 Septembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
La vidéo des 7 otages français à la Une de la presse camerounaise


  [2/26/2013 6:26:10 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :438 fois | Commenter
 

Cameroun  - La vidéo montrant les sept français enlevés il y a une semaine au Cameroun et emmenés au Nigeria par la secte Boko Haram qui a revendiqué leur enlèvement, est le principal sujet qui occupe la Une de la presse camerounaise mardi.




Dans sa publication de ce jour, le quotidien l'Actu signe dans sa manchette que « les otages sont menacés d'exécution ».

Une position qu'il faudrait prendre au sérieux, d'autant que les ravisseurs exigent au préalable, la libération des islamistes qui seraient détenus au Nigeria, mais aussi au Cameroun, explique le même quotidien.

Il n'en fallait pas plus pour que l'hebdomadaire Le Septentrion titre en le président camerounais Paul Biya est « interpellé par les terroristes » qui mettent une pression aux autorités françaises, nigérianes et camerounaises.

De son coté le quotidien La Nouvelle Expression qui affirme que « Boko Haram revendique l'enlèvement des sept français » tente de déstabiliser la sous région, une situation qui appelle des actions coordonnées des pays riverains, d'autant que « ce sont plus de mille personnes qui ont été enlevées par les bandits de grand chemin dans cette partie du pays », rapporte le quotidien Le Messager.

Pour le quotidien Le Jour, la pression pèse désormais sur les épaules des dirigeants, notamment les autorités camerounaises sommer de libérer les islamistes de la secte Boko Haram arrêtés au Cameroun et dont les gouvernants de ce pays s'apprêtaient certainement à extrader au Nigeria.

Au-delà de cet enlèvement des touristes français, Cameroon-Tribune, le quotidien pro gouvernemental estime que toutes mesures sont prises pour assurer la sécurité des populations locales et des étrangers vivant au Cameroun.
Source : | Apanews


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

la société civile plaide pour la loi d'orientation agricole La Plate-forme nationale des organisations paysannes et de producteurs agricoles du Bénin (PNOPPA-Bénin) oeuvre pour l'élaboration de la loi d'orientation agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle.  [ 9/18/2014 ]
Des voix s'élèvent pour réclamer l'abandon des poursuites contre le journaliste Ali Anouzla 17 septembre 2013 - 17 septembre 2014 ; il y a un an que le journaliste marocain Ali Anouzla est poursuivi pour "aide matérielle, apologie et incitation au terrorisme" et risque alors 20 ans de prison. [ 9/18/2014 ]
Affaire Ecobank : Jonathan Fiawoo et Elvire Blanchette libérés contre 1 milliard de F CFA de caution Un nouveau rebondissement dans l’affaire de détournement de fonds à Ecobank. Les principaux mis en cause, Jonathan Fiawoo et sa complice Elvire Grunitzky, détenus depuis plus de trois semaines à la Gendarmerie nationale, ont été libérés hier soir sous caution.  [ 9/18/2014 ]
De l'alphabétisation pour réduire la pauvreté chez les couches vulnérables Combattre la pauvreté à travers l'alphabétisation et l'apprentissage d'un métier [ 9/18/2014 ]
Une mine s’effondre au Mali, bilan 10 guinéens et 6 maliens tués Dix guinéens et 6 maliens ont trouvés la mort dans l’effondrement d’une galerie d’orpaillage faisant également huit blessés dont un grave dans la région frontalière du Mali avec la Guinée-Conakry samedi 13 septembre 2014. L’annonce a été faite au cours d’un communiqué du ministère malien des mines mardi 16 septembre 2014. [ 9/18/2014 ]
Détournement des avoirs des clients par une employée d’ECOBANK-TOGO : Jonathan FIAWOO mis en liberté Le Président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo, Jonathan Fiawoo a été mis en liberté sous caution hier en fin de journée, tout comme Elvire Ayoka Grunitzky, la responsable du détournement qui a été manipulée pour le mettre en cause alors que tous les éléments de preuve militaient en son innocence. M. Jonathan Fiawoo a dû mettre en garantie pour sa libération, une caution d’une valeur d’un milliard de FCFA exigée et obtenue par ceux qui, au sein des milieux d’affaire togolais lui en veulent à mort pour simple jalousie. Sinon, rien de palpable ne prouve son implication dans ce dossier scabreux si ce ne sont seulement les mouvements de fonds effectués sur ses comptes à son insu par la propre employée indélicate de la banque, Elvire Grunitzky. [ 9/18/2014 ]
Les institutions gouvernementales à l’école de la migration L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé ce mercredi à Lomé, à une formation sur les Eléments Essentiels de Gestion de la Migration qui s’inscrit dans le cadre du projet « Recherche et renforcement des capacités pour une gestion stratégique des migrations au Togo et de la diaspora togolaise », a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 9/18/2014 ]
Yark Damehame invite les usagers de la route au respect des mesures de l’unité anti braquage En deux (2) mois, il y a eu quatre (4) braquages dont deux (2) dirigés contre les véhicules, notamment celui qui s’est soldé par la mort du consul de Liban au Bénin, Assad Chagoury et celui de dimanche dernier sur la nationale n°1 à la sortie nord de Wahala, où deux (2) personnes ont été touchées par balles et plus d’un million de francs CFA emporté par les braqueurs.  [ 9/18/2014 ]
Interview d’Alexandre Qader, DG de Lydia Ludic : « Grupo Pefaco a toujours eu à cœur de valoriser l’Humain autant que l’Entreprise » Lydia Ludic, qui est une société de jeux et loisirs offre au public toute une gamme de divertissements à partir de machines récréatives connues sous le nom de « machines à sous ». Cette société a accepté d’ouvrir ses portes à l’Agence de presse Afreepress pour un exercice d’imprégnation dans ce monde très peu connu des Togolais. « La marque « Lydia Ludic » est la dénomination sous laquelle « Grupo Pefaco SL », une holding espagnole basée en Espagne exploite ses activités en Afrique », affirme Alexandre Qader, Directeur Général de Lydia Ludic Togo qui a tenu à mettre en lumière d’autres facettes de sa société. « Lydia Ludic Togo à l’instar de toutes les filiales du Groupe est fortement impliquée dans la vie locale et tend à créer un meilleur environnement pour tous parce que Grupo Pefaco a toujours eu à cœur de valoriser l’Humain autant que l’Entreprise. Nous intervenons dans les domaines tels que le Sport, l’Education, la Santé, la Culture, l’Aide au développement par des appuis matériel et financier », a indiqué à Afreepress, le premier responsable de la société.  [ 9/18/2014 ]
Plus de 80 personnes portées disparues dans un naufrage sur la rivière M'poko Selon des informations communiquées par le ministère centrafricain des Transports, au moins 80 personnes sont portées disparues depuis le 11 septembre dernier après le naufrage d'une embarcation sur la rivière M'poko, au sud de Bangui. [ 9/17/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com