Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:54:18 PM Dimanche, 18 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Modification des armoiries de la République togolais : la Cour constitutionnelle donne un avis défavorable


  [2/26/2013 8:22:48 AM]  | Kiosque | PA-LUNION | Lu :7790 fois | Commenter
 

Togo  - Le pouvoir de Lomé a décidé de modifier ou de moderniser (selon la formule utilisée) les armoiries actuelles de la République togolaise. Et ce, désormais, en présentant les lions avec crinière et en accompagnant le blason par la formule « REPUBLIQUE TOGOLAISE ». Le 12 février dernier, la présidence de la République a écrit à la Cour constitutionnelle pour lui demander son avis sur la nouvelle version du blason modernisé, accompagné d’un endossement, suivant l’article 3 alinéa 5 de la Constitution du 14 octobre 1992.




C’est le même article qui a fondé le juge constitutionnel à dire non, le 20 février 2013, et à déclarer non conforme à la loi fondamentale la version dite modernisée des armoiries du Togo. Argument tout simple : la présentation des lions avec crinière ne correspond pas à la notion de « jeunes lions », et la modernisation apportée aux armoiries modifie la description faite au même article 3 alinéa 5 de la Constitution.

L’alinéa 5 de l’article 3 précise : « Les armoiries de la République Togolaise sont ainsi constituées : - Ecu d’argent de forme ovale et à la bordure de sinople, en chef l’emblème national, deux drapeaux adossés et devise sur banderole ; en cœur de sable les initiales de la République Togolaise sur fond d’or échancré ; en pointe, deux lions de gueules adossés. - Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l’arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions. Les lions debout et adossés expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant ».

La description suivante est faite : Ecu d’argent de forme ovale en bordure de sinople = Ecu à fond blanc de forme ovale à la bordure verte. L’écu est le support physique du blason et est subdivisé en 3 régions (le chef en haut, le cœur au milieu et la pointe en bas). En chef, l’emblème national, deux drapeaux adossés = en haut dans le premier tiers supérieur de l’écu, l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos ; devise sur banderole = la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe. En cœur de sable les initiales de la République Togolaise = au milieu, en couleur noire, les initiales de la République Togolaise (RT) ; sur fond d’or = sur un fond de couleur jaune ; échancré = objet dont les bords présentent des dentelures évidées en formes de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur, ces dentelures se répètent de manière régulière sans variation. En pointe deux lions de gueules adossés = en bas, dans le tiers inférieur, deux lions, de couleur rouge, adossés. Ce résultat obtenu à partir de l’héraldique, science qui étudie les armoiries et qui en définit les méthodes d’interprétation technique et la transcription visuelle de leur blasonnement, c’est-à-dire la description théorique dans un langage technique, qui vont au-delà de la simple compréhension littérale des mots, concepts et symboles contenus dans une description juridique.

Par conséquent, de l’analyse et de l’interprétation, il est maintenu la traduction suivante : Ecu à fond blanc (d’argent) de forme ovale et à la bordure verte (de sinople), dans le premier tiers supérieur de l’écu (en chef) l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos (adossés) et la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe (banderole) ; au milieu (en cœur) en couleur noire (de sable) les initiales de la République Togolaise (RT) sur un fond jaune (d’or), dont les bords présentent des dentelures évidées en forme de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur (échancré) ; dans le tiers inférieur de l’écu en bas (en pointe) deux lions rouges (de gueules) dos à dos (adossés).
Source : | PA-LUNION


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

La presse en ligne fait le bilan des travaux du comité préparatoire du dialogue politique Les sites d’informations du Togo consacrent leur une, ce samedi, au bilan des deux premiers jours des travaux du comité préparatoire du dialogue politique qui s’ouvre lundi à Lomé. [ 2/17/2018 ]
Politique, justice, social et enseignement au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi traitent de nombreux sujets notamment la situation de l'Union du Maghreb arabe, la réforme de la justice, la lutte contre la pauvreté et la situation de l'école publique. [ 2/17/2018 ]
L’inhumation de l’assistant Zango et Chambre de commerce, au menu de la presse en ligne burkinabè La presse burkinabè, notamment celle en ligne, commente ce samedi, le bilan de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF), dressée la veille à Ouagadougou, au cours d’une rencontre, sans oublier l’inhumation d’un assistant de police, assassiné quatre jours plus tôt. [ 2/17/2018 ]
Mairie de Treichville : Cérémonie de remise du "Prix d’excellence n’zassa 2017" Le Maire Amichia aux agents nominés : « C’est la reconnaissance de vos efforts quotidiens » [ 2/17/2018 ]
Manifestation contre les opérateurs téléphonies le 22 février Les consommateurs tchadiens seront dans les rues le mardi prochain pour dénoncer les prélèvements abusifs des taxes sur les couts d’appels téléphoniques et autres "abus". [ 2/17/2018 ]
Mgr Benoît Alowonou :"Nous autres restons ouverts à tout apport pouvant contribuer à un dénouement heureux de la situation" Evêque de Kpalimé, président de la Conférence des Evêques du Togo (CET), Mgr Benoît Alowonou dans un entretien accordé à africa.la-croix.com, aborde la crise sociopolitique actuelle au Togo. [ 2/17/2018 ]
Les quotidiens togolais dubitatifs sur la date de l’ouverture du dialogue politique Les quotidiens togolais parus lundi consacrent leur Une au dialogue politique, dont l’ouverture le 15 février est incertaine, contrairement à ce qui a été avancé jusque-là. [ 2/12/2018 ]
La politique se paie la Une des quotidiens sénégalais La politique, animée par divers sujets, est traitée en priorité par les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA. [ 2/12/2018 ]
Football, justice, économie et migration en vedette dans la la presse congolaise La prestation des quatre clubs congolais en coupe d’Afrique, les tractations au sujet du procès du général Jean Marie Michel Mokoko, la prochaine visite à Brazzaville d’une mission de la Banque africaine de développement(Bad) et les réfugiés rwandais qui refusent tout rapatriement volontaire font l’essentiel des commentaires de la presse congolaise de ce lundi. [ 2/12/2018 ]
Infrastructures, politique et sport au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè proposent, ce lundi, des menus variés où dominent des sujets ayant trait à la politique, au sport et aux infrastructures. [ 2/12/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .