Samedi, 18 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Modification des armoiries de la République togolais : la Cour constitutionnelle donne un avis défavorable


  [2/26/2013 8:22:48 AM]  | Kiosque | PA-LUNION | Lu :3590 fois | Commenter
 

Togo  - Le pouvoir de Lomé a décidé de modifier ou de moderniser (selon la formule utilisée) les armoiries actuelles de la République togolaise. Et ce, désormais, en présentant les lions avec crinière et en accompagnant le blason par la formule « REPUBLIQUE TOGOLAISE ». Le 12 février dernier, la présidence de la République a écrit à la Cour constitutionnelle pour lui demander son avis sur la nouvelle version du blason modernisé, accompagné d’un endossement, suivant l’article 3 alinéa 5 de la Constitution du 14 octobre 1992.




C’est le même article qui a fondé le juge constitutionnel à dire non, le 20 février 2013, et à déclarer non conforme à la loi fondamentale la version dite modernisée des armoiries du Togo. Argument tout simple : la présentation des lions avec crinière ne correspond pas à la notion de « jeunes lions », et la modernisation apportée aux armoiries modifie la description faite au même article 3 alinéa 5 de la Constitution.

L’alinéa 5 de l’article 3 précise : « Les armoiries de la République Togolaise sont ainsi constituées : - Ecu d’argent de forme ovale et à la bordure de sinople, en chef l’emblème national, deux drapeaux adossés et devise sur banderole ; en cœur de sable les initiales de la République Togolaise sur fond d’or échancré ; en pointe, deux lions de gueules adossés. - Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l’arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions. Les lions debout et adossés expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant ».

La description suivante est faite : Ecu d’argent de forme ovale en bordure de sinople = Ecu à fond blanc de forme ovale à la bordure verte. L’écu est le support physique du blason et est subdivisé en 3 régions (le chef en haut, le cœur au milieu et la pointe en bas). En chef, l’emblème national, deux drapeaux adossés = en haut dans le premier tiers supérieur de l’écu, l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos ; devise sur banderole = la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe. En cœur de sable les initiales de la République Togolaise = au milieu, en couleur noire, les initiales de la République Togolaise (RT) ; sur fond d’or = sur un fond de couleur jaune ; échancré = objet dont les bords présentent des dentelures évidées en formes de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur, ces dentelures se répètent de manière régulière sans variation. En pointe deux lions de gueules adossés = en bas, dans le tiers inférieur, deux lions, de couleur rouge, adossés. Ce résultat obtenu à partir de l’héraldique, science qui étudie les armoiries et qui en définit les méthodes d’interprétation technique et la transcription visuelle de leur blasonnement, c’est-à-dire la description théorique dans un langage technique, qui vont au-delà de la simple compréhension littérale des mots, concepts et symboles contenus dans une description juridique.

Par conséquent, de l’analyse et de l’interprétation, il est maintenu la traduction suivante : Ecu à fond blanc (d’argent) de forme ovale et à la bordure verte (de sinople), dans le premier tiers supérieur de l’écu (en chef) l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos (adossés) et la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe (banderole) ; au milieu (en cœur) en couleur noire (de sable) les initiales de la République Togolaise (RT) sur un fond jaune (d’or), dont les bords présentent des dentelures évidées en forme de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur (échancré) ; dans le tiers inférieur de l’écu en bas (en pointe) deux lions rouges (de gueules) dos à dos (adossés).
Source : | PA-LUNION


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Deux étudiants de la Faculté de guerre en Egypte tués dans une explosion Deux étudiants de la Faculté de guerre en Egypte ont été tués et six autres blessés mercredi lors de l’explosion d’une bombe dans la ville de Kavar El-Cheikh, sur le delta du Nil, a-t-on appris de source sécuritaire au Caire. [ 4/15/2015 ]
Plus de 190 violations des droits de l'homme enregistrées en février Le Bureau conjoint des Nations unies au Droits de l'Homme (BCNUDH) a déclaré avoir enregistré en février 198 violations des droits de l'homme sur le territoire de la République démocratique du Congo (RDC). [ 4/16/2015 ]
Lutte contre le changement climatique : l'Appel de Marrakech insiste sur la concertation africaine Le 7ème Forum africain du carbone, tenu depuis lundi à Marrakech au Maroc, s'est terminé par l'adption de l'Appel de Marrakech, qui insiste sur la consolidation de la concertation africaine en matière de lutte contre les changements climatiques. [ 4/16/2015 ]
Le procès de l ' ex-sénatrice libérale Aïda Ndiongue et Cie résume l'actualité sénégalaise Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA se focalisent sur l’ouverture, hier, du procès de l’ex-sénatrice libérale Aïda Ndiongue et Cie poursuivis pour escroquerie et détournement de deniers publics, insistant ainsi sur le réquisitoire du Parquet qui demande une peine d’emprisonnement de 10 ans. [ 4/16/2015 ]
Revue de presse rd-congolaise du 16 avril Voici les principales informations des medias de medias de la République démocratique du Congo (RDC) diffusées jeudi. [ 4/16/2015 ]
Arrestation d'une Française et d'un Marocain qui s'apprêtaient à rallier l'EI Une Française d'origine marocaine et un Marocain qui résidait auparavant dans un pays européen ont été arrêtés à Safi, dans le centre-ouest du Maroc, par le Bureau Central d'Investigations Judiciaires (BCIJ) du pays. [ 4/16/2015 ]
Inauguration de l'hôpital ultra-moderne Saint Jean-Baptiste de Bodo-Tiassalé par Alassane Ouattara Le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a procédé, jeudi, à l'inauguration de l'hôpital ultra-moderne Saint Jean-Baptiste de Bodo-Tiassalé (environ 90 km au Nord d'Abidjan), co-financé à hauteur de plus de 6 milliards de FCFA par le gouvernement ivoirien et la Société d'étude et de développement de la culture bannière (SCB), filiale de la Compagnie fruitière de France. [ 4/16/2015 ]
Affrontements entre policiers et manifestants xénophobes Un affrontement a opposé la police sud-africaine jeudi à des manifestants anti-étrangers à Benoni, ville située à 30 km à l'est de Johannesburg, alors que les violences xénophobes se propagent dans le pays. [ 4/16/2015 ]
Des centres opérationnels contre les violences xénophobes La police sud-africaine a activé des Centres opérationnels conjoints pour faire face aux attaques visant les boutiques détenues par les étrangers, en particulier dans les provinces du KwaZulu-Natal et de Gauteng, ont rapporté jeudi les autorités. [ 4/17/2015 ]
37 personnes kidnappées à Rutshuru par les rebelles des FDLR Trente-sept personnes ont été enlevées par les rebelles des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) mercredi dans la localité de Rwindi en territoire de Rutshuru, au nord de la ville de Goma, dans l'est de la RD Congo, a appris Xinhua des sources sécuritaires du Nord-Kivu. [ 4/17/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Séjour Linguistique Londres - AILS.fr
EX-IN Consult
iciLome.com