Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:42:28 AM Lundi, 11 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Modification des armoiries de la République togolais : la Cour constitutionnelle donne un avis défavorable


  [2/26/2013 8:22:48 AM]  | Kiosque | PA-LUNION | Lu :7455 fois | Commenter
 

Togo  - Le pouvoir de Lomé a décidé de modifier ou de moderniser (selon la formule utilisée) les armoiries actuelles de la République togolaise. Et ce, désormais, en présentant les lions avec crinière et en accompagnant le blason par la formule « REPUBLIQUE TOGOLAISE ». Le 12 février dernier, la présidence de la République a écrit à la Cour constitutionnelle pour lui demander son avis sur la nouvelle version du blason modernisé, accompagné d’un endossement, suivant l’article 3 alinéa 5 de la Constitution du 14 octobre 1992.




C’est le même article qui a fondé le juge constitutionnel à dire non, le 20 février 2013, et à déclarer non conforme à la loi fondamentale la version dite modernisée des armoiries du Togo. Argument tout simple : la présentation des lions avec crinière ne correspond pas à la notion de « jeunes lions », et la modernisation apportée aux armoiries modifie la description faite au même article 3 alinéa 5 de la Constitution.

L’alinéa 5 de l’article 3 précise : « Les armoiries de la République Togolaise sont ainsi constituées : - Ecu d’argent de forme ovale et à la bordure de sinople, en chef l’emblème national, deux drapeaux adossés et devise sur banderole ; en cœur de sable les initiales de la République Togolaise sur fond d’or échancré ; en pointe, deux lions de gueules adossés. - Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l’arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions. Les lions debout et adossés expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant ».

La description suivante est faite : Ecu d’argent de forme ovale en bordure de sinople = Ecu à fond blanc de forme ovale à la bordure verte. L’écu est le support physique du blason et est subdivisé en 3 régions (le chef en haut, le cœur au milieu et la pointe en bas). En chef, l’emblème national, deux drapeaux adossés = en haut dans le premier tiers supérieur de l’écu, l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos ; devise sur banderole = la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe. En cœur de sable les initiales de la République Togolaise = au milieu, en couleur noire, les initiales de la République Togolaise (RT) ; sur fond d’or = sur un fond de couleur jaune ; échancré = objet dont les bords présentent des dentelures évidées en formes de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur, ces dentelures se répètent de manière régulière sans variation. En pointe deux lions de gueules adossés = en bas, dans le tiers inférieur, deux lions, de couleur rouge, adossés. Ce résultat obtenu à partir de l’héraldique, science qui étudie les armoiries et qui en définit les méthodes d’interprétation technique et la transcription visuelle de leur blasonnement, c’est-à-dire la description théorique dans un langage technique, qui vont au-delà de la simple compréhension littérale des mots, concepts et symboles contenus dans une description juridique.

Par conséquent, de l’analyse et de l’interprétation, il est maintenu la traduction suivante : Ecu à fond blanc (d’argent) de forme ovale et à la bordure verte (de sinople), dans le premier tiers supérieur de l’écu (en chef) l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos (adossés) et la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe (banderole) ; au milieu (en cœur) en couleur noire (de sable) les initiales de la République Togolaise (RT) sur un fond jaune (d’or), dont les bords présentent des dentelures évidées en forme de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur (échancré) ; dans le tiers inférieur de l’écu en bas (en pointe) deux lions rouges (de gueules) dos à dos (adossés).
Source : | PA-LUNION


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Des propos de Essohana Wiyao qui encouragent la corruption Samedi était la journée mondiale de lutte contre la corruption. Au Togo, le premier responsable de la Haute Autorité de Lutte Contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) estime que «La situation n’est pas aussi alarmante que ça, du point de vue corruption». [ 12/11/2017 ]
Kako Nubukpo fidèle à ses convictions La nouvelle de son licenciement de l'Organisation Internationale de la Francophonie se répand depuis vendredi comme une traînée de poudre. Pour une fois encore, ce fieffé pourfendeur du F CFA perd un poste à cause de son activisme. Chose qu’il prend avec philosophie. [ 12/9/2017 ]
Le High Value Customer (HVC), l’offre rénovée de Moov Togo avec la data Après le NFC QR Code, le Mobile Banking, Moov Togo revient avec le High Value Customer (HVC), une offre traditionnelle revisitée et redynamisée maintenant avec de la data. Le HVC, c’est le client qui a un fort taux de consommation, mais qui ne bénéficie pas d’avantages spécifiques. Ce vendredi, Moov Togo a pensé à ces consommateurs qui sont confondus au consommateur lambda afin qu’ils aient plus de bénéfices. [ 12/9/2017 ]
Risque d’étouffement de l’élite intellectuelle de l’armée dans l’œuf L’armée togolaise a l’honneur et la chance de pouvoir à ce jour présenter quatorze (14) candidats potentiels qui remplissent toutes les conditions académiques (ancienneté, productions scientifiques et expérience pédagogique) au 19e concours d’Agrégation du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) de novembre 2018 prochain qui se tiendra à Libreville au GABON. Chacun de ces 14 a payé de sa propre poche (sans l’aide de l’armée) les congrès, les formations et les séjours en Europe et dans différents pays africains pour avoir le bagage et les qualifications nécessaires pour postuler à ce concours.  [ 12/9/2017 ]
Alerte : Des boissons périmées depuis 2015 encore en vente sur le marché togolais… Des produits de consommation de qualité douteuse sont déversés sur le marché togolais en cette fin d’année par des « opérateurs économiques véreux » qui selon le journal Flambeau des Démocrates profitent souvent, de cette période festive pour mettre habilement dans les boutiques, des produits de consommation avariés.  [ 12/8/2017 ]
Les pays de l’UEMOA en discussion à Lomé sur le monde des affaires et de l’entreprenariat Lomé, la capitale togolaise abrite du 07 et 08 décembre 2017, une conférence internationale sous régionale placée sous le thème : « UEMOA : Entreprenariat et Croissance ». Le coup d’envoi de ce rendez-vous des chefs d’entreprises venus d’Afrique et d’Europe, des experts et professionnels (finance, formation, innovation), des start-ups de l’Afrique et des Young leaders (jeunes leaders d’Afrique) a été donné jeudi à l’hôtel du 02 février de Lomé.  [ 12/8/2017 ]
Grève au ministère de la Fonction publique le 11 décembre Les employés du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative seront de nouveau en débrayage le 11 décembre prochain. Motif, protester contre des précomptes qu’ils jugent abusifs. [ 12/8/2017 ]
Chefferie et Foncier à Agoudja-Badja : Un réseau de gangs en complicité avec les autorités locales menace la paix civile. Plusieurs blessés et des mutilés C’est une affaire connue même de la Présidence de la République et qui date de 2015 et continue de faire des victimes. L’existence d’un réseau de gangs qui s’accapre les terrains dans la violence dans le village d’Agoudja dans le canton de Badja (Préfecture de l’Avé). Les images des blessés et mutilés sont insoutenables.  [ 12/8/2017 ]
L’université de Lomé au cœur d’une controverse Le 30 novembre dernier, une décision de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’université de Lomé, annonçait à l’endroit des directeurs de thèse, le report des projets de soutenance prévus pour ce mois de décembre au mois de janvier et février 2018, pour raison de contraintes budgétaires. Quelques jours après, des concerts et des tournois en grandes pompes sont paradoxalement organisés par la même administration.  [ 12/7/2017 ]
Journée mondiale des droits de l'Homme : Le REJADD sensibilise des élèves Le monde entier célébrera le dimanche 10 décembre prochain, la journée mondiale des droits de l'Homme. [ 12/7/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .