Mercredi, 23 Juillet 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Modification des armoiries de la République togolais : la Cour constitutionnelle donne un avis défavorable


  [2/26/2013 8:22:48 AM]  | Kiosque | PA-LUNION | Lu :2891 fois | 7 Commentaires
 

Togo  - Le pouvoir de Lomé a décidé de modifier ou de moderniser (selon la formule utilisée) les armoiries actuelles de la République togolaise. Et ce, désormais, en présentant les lions avec crinière et en accompagnant le blason par la formule « REPUBLIQUE TOGOLAISE ». Le 12 février dernier, la présidence de la République a écrit à la Cour constitutionnelle pour lui demander son avis sur la nouvelle version du blason modernisé, accompagné d’un endossement, suivant l’article 3 alinéa 5 de la Constitution du 14 octobre 1992.




C’est le même article qui a fondé le juge constitutionnel à dire non, le 20 février 2013, et à déclarer non conforme à la loi fondamentale la version dite modernisée des armoiries du Togo. Argument tout simple : la présentation des lions avec crinière ne correspond pas à la notion de « jeunes lions », et la modernisation apportée aux armoiries modifie la description faite au même article 3 alinéa 5 de la Constitution.

L’alinéa 5 de l’article 3 précise : « Les armoiries de la République Togolaise sont ainsi constituées : - Ecu d’argent de forme ovale et à la bordure de sinople, en chef l’emblème national, deux drapeaux adossés et devise sur banderole ; en cœur de sable les initiales de la République Togolaise sur fond d’or échancré ; en pointe, deux lions de gueules adossés. - Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l’arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions. Les lions debout et adossés expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant ».

La description suivante est faite : Ecu d’argent de forme ovale en bordure de sinople = Ecu à fond blanc de forme ovale à la bordure verte. L’écu est le support physique du blason et est subdivisé en 3 régions (le chef en haut, le cœur au milieu et la pointe en bas). En chef, l’emblème national, deux drapeaux adossés = en haut dans le premier tiers supérieur de l’écu, l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos ; devise sur banderole = la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe. En cœur de sable les initiales de la République Togolaise = au milieu, en couleur noire, les initiales de la République Togolaise (RT) ; sur fond d’or = sur un fond de couleur jaune ; échancré = objet dont les bords présentent des dentelures évidées en formes de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur, ces dentelures se répètent de manière régulière sans variation. En pointe deux lions de gueules adossés = en bas, dans le tiers inférieur, deux lions, de couleur rouge, adossés. Ce résultat obtenu à partir de l’héraldique, science qui étudie les armoiries et qui en définit les méthodes d’interprétation technique et la transcription visuelle de leur blasonnement, c’est-à-dire la description théorique dans un langage technique, qui vont au-delà de la simple compréhension littérale des mots, concepts et symboles contenus dans une description juridique.

Par conséquent, de l’analyse et de l’interprétation, il est maintenu la traduction suivante : Ecu à fond blanc (d’argent) de forme ovale et à la bordure verte (de sinople), dans le premier tiers supérieur de l’écu (en chef) l’emblème national, deux drapeaux placés dos à dos (adossés) et la devise inscrite sur une petite pièce d’étoffe fixée à une hampe (banderole) ; au milieu (en cœur) en couleur noire (de sable) les initiales de la République Togolaise (RT) sur un fond jaune (d’or), dont les bords présentent des dentelures évidées en forme de croissant, les pointes dirigées vers l’extérieur (échancré) ; dans le tiers inférieur de l’écu en bas (en pointe) deux lions rouges (de gueules) dos à dos (adossés).
Source : | PA-LUNION


...
.
Publicité>


Commentaires


 7   nakotan | 2/27/2013 3:03:12 PM
Arretez de nous blaguer. Quelque soit le nombre d'annees passer dans l'eau, le bois ne peux jamais devenir caiiman. Cette cour constitutionnelle est mauvaise, et nous vous connaissons bien. Pensez vous pouvoir nous flouer par ces subterfuges ; histoire de faire penser que cette cour constitutionnelle est autonome?
 

 6   FAUSSAIRE | 2/27/2013 9:32:36 AM
Faux et usage de faux. C'est une bande de faussaires analphabetes qui essayent d'usurper de leurs pouvoirs pour devenir des artistes. Faure lui meme criant jours et nuits avoir ete a l' ecole aux USA a t'il vue les armoiries se moderniser? Ne vous laiisez pas endormir par de tels publications emanant de la Presidence de la Republique. C'est de l' humour noir.
 

 5   vérité | 2/27/2013 7:55:43 AM
quand le prix du voyage de sable a doublé (25000 à 50000) , ils ne disent rien
quand le prix du carburant à la pompe grimpe et que ce carburant par dessu tout manque dans les robinets des stations il s'en foutent
quand on fait tomber en syncope en donnant 400 000 pour indemniser des commerçantes qui perdu 5000 000 dans les incendies du grand marché, pour eux c'est un non évènement............
C'est modifier ou moderniser les armoiries qui retient leur attention! c'est très grave pour le Togo et ses enfants et c'est dommage pour ce pouvoir en place
 

 4   vérité | 2/27/2013 7:53:08 AM
quand le prix du voyage de sable a doublé (25000 à 50000) , ils ne disent rien
quand le prix du carburant à la pompe grimpe et manque dans les robinets des stations il s'en foutent
quand on fait tomber en syncope en donnant 400 000 pour indemniser des commerçantes qui perdu 5000 000 dans les incendies du grand marché, pour eux c'est un non évènement............
C'est modifier ou moderniser les armoiries qui retient leur attention! c'est très grave pour le Togo et ses enfants et c'est dommage pour ce pouvoir en place
 

 3   ENFANTETU | 2/26/2013 12:23:30 PM
Chers compatriotes,

Ne vous laissez pas berner par cette bande de malfaiteurs qui cherchent à distraire les Togolais.
L'heure est à la recherche de voies et moyens pour soulager les souffrance des Togolais; rehausser leur pouvoir d'achat en créant un climat propice aux affaires.
Pour les Togolais qui aiment l'internet, je leur propose une opportunité d'affaires.
Allez sur http://LANDRIUSS.STIFORPTour.com et faites le préenregistrement.
Je vous enverrai des documents explicatifs pour vous permettre d'assurer votre indépendance financière.
 

 2   agat | 2/26/2013 9:34:16 AM
quel est l;'utilite d'une telle modification?
occupez vous des problemes brulants de l'heure.
 

 1   Afemenunya Avant l'école | 2/26/2013 9:29:06 AM
Piège.
Mr Faure et ses amis savent très bien que la cour constitutionnelle allait rejeter cette proposition. Mais ils l'ont fait et une fois cette proposition rejetée ils vont prétendre que la cour constitutionnelle est autonomme. Mr Faure et sa bande de comédiens veulent rouler le peuple togolais dans la farine mais moi je suis plus vigilent qu'eux.
Si vraiment la cour constitutionnelle du Togo est autonomme il faut qu'elle réagisse ssur les faits suivants:
1/ Réintégrer à l'assemblée nationnale les députés ANC
2/ Le RPT étant dissoud et que l'URIN sans (e), pardon, UNIR n'ayant pas participé aux élections législatives de 2007, c'est inadmissible que UNIR ait des députés à l'assemblée.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

La police du Ghana prête à faire face à la manifestation syndicale Les services de police du Ghana ont déclaré mercredi avoir finalisé leurs dispositions pour faire face à la manifestation syndicale organisée dans tout le pays ce jeudi. [ 7/23/2014 ]
Polémique sur le livre d'un officier supérieur de la gendarmerie Un livre d'un officier supérieur de la gendarmerie sénégalaise intitulé "Pour l'honneur de la gendarmerie nationale", publié à Paris, fait polémique au Sénégal où il n'est pas encore disponible, mais dont de larges extraits ont été publiés par la presse locale. [ 7/23/2014 ]
Le syndicat des métallurgistes se dit prêt à poursuivre la grève Le NUMSA, principal syndicat de la métallurgie de l'Afrique du Sud, a déclaré mardi qu'il attendait un mandat de ses membres sur une offre de salaire de la part des employeurs. [ 7/23/2014 ]
L'ex-chef militaire victime d'une tentative d'assassinat L'ex-chef militaire nigérian Muhammadu Buhari a affirmé mercredi avoir été victime d'une tentative d'assassinat lors des attentats à la bombe qui ont frappé l'État de Kaduna dans le centre-nord du pays. [ 7/23/2014 ]
La Suisse débloque 500.000 francs supplémentaires pour lutter contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest La Direction du développement et de la coopération (DDC) a décidé de débloquer 500.000 francs suisses pour soutenir les activités de Médecins Sans Frontières-Suisse dans la lutte contre le virus Ebola en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. [ 7/23/2014 ]
Revue de la presse congolaise du 23 juillet Voici les informations les plus importantes à la une des journaux congolais parus mercredi : [ 7/23/2014 ]
six suspects mis en détention pour l'attaque d ' un restaurant La justice tanzanienne a ordonné mercredi la mise en détention préventive de six hommes, dont imam, soupçonnés d’implication dans ‘’une attaque terroriste’’ qui avait fait huit blessés le 7 juillet dernier dans un restaurant indien du nord du pays, a constaté APA. [ 7/23/2014 ]
Décès du jeune cinéaste burkinabè, Adma Sallé Le jeune réalisateur burkinabè, Adama Sallé, âgé de 33 ans et lauréat aux dernières éditions du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO) et de Clap Ivoire, est décédé lundi des suites de maladie, a appris APA, mercredi, de sources proches du milieu cinématographique, dans la capitale burkinabè. [ 7/23/2014 ]
23 JUILLET 1992 - 23 JUILLET 2014: HOMMAGES DU MO5 À TAVIO AYAO AMORIN  [ 7/23/2014 ]
Revue de presse du mercredi 23 juillet 2014 « Me Yawovi Agboyibo, entre retraite politique et ambitions présidentielles inavouées », titre Liberté paru ce mercredi et parvenu à l’Agence Afreepress, à propos de la présidentielle de 2015.  [ 7/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com