Mercredi, 16 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

Le Floch PRIGENT victime collatérale du communiqué du PS Français ?

  [2/26/2013 12:09:54 PM]  | Kiosque | Focus Info | Lu :2030 fois | 1 Commentaires
 

Togo  - C’est en tout cas ce qu’affirment nos confrères de Jeune Afrique dans leur parution de cette semaine.




Selon l’hebdomadaire, Loïk Le Flock-Prigent, incarcéré depuis plusieurs mois dans les locaux de la Gendarmerie nationale pour son implication présumée dans l’affaire d’escroquerie dont aurait été victime l’Emirati Abass Al Youssef, devait être libéré ce 21 février. Mais le communiqué du Parti Socialiste français signé de Jean-Christophe Cambadélis quelques jours avant et s’en prenant aux autorités togolaises, aurait tout fait capoter.

L’engagement de libération de l’ancien PDG d’Elf Aquitaine aurait été obtenu grâce au lobbying du consultant Michel Scarbonchi, un ancien élu proche du Parti socialiste.

L’information a été démentie par des sources judiciaires togolaises.
Source : | Focus Info


...
.
Publicité>


Commentaires


 1   hhhh | 2/26/2013 5:49:47 PM
Le togo va tres mal en democratie.

Togo : Trois avocats du Cst inculpés dans l’affaire d’incendies


Par Aghu | 26/02/2013 | 20:31:01
TOGO :: POLITIQUE
Togo - Lomé le 26 février 2013 © koaci.com –Après leur audition ce matin, trois avocats du Collectif « Savons le Togo » ont été inculpé dans l’affaire des incendies.

A travers une justice instrumentalisée, le pouvoir souffle le chaud et le froid, au moment où de bonnes volontés s’échinent à rechercher des voies et moyens pour l’ouverture d’un dialogue politique sincère et inclusif.

Au lendemain de la mise en liberté provisoire de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo détenu dans des conditions humiliantes pendant 45 jours (voir article koaci.com), trois avocats responsables du Collectif « Sauvons le Togo », sont inculpés pour « groupements de malfaiteurs ».

Après leur audition ce mardi 25 février 2013 par le Doyen des juges d’instruction, Mes Zeus Ajavon, Jil-Benoit Afangbédji et Raphael Kpanté-Adzaré, par ailleurs responsables des associations de défense des droits humains, sont repartis libres, après leur inculpation. Ils ne pourraient cependant plus sortir du pays sans en informer le Doyen des juges d’instruction. Ils ne devront plus faire des déclarations sur le fond de l’affaire des incendies, dans laquelle ils clamaient avoir des indiscrétions sur les auteurs. Entretemps gardés à la gendarmerie alors qu’ils étaient allés pour s’enquérir des nouvelles de leurs clients, les trois avocats semblent dans l’hublot des « Sécurocrates » dans l’entourage du pouvoir de Faure Gnassingbé.

Les trois ont par ailleurs activement milité contre une tentative de falsification du rapport de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), sur la torture. Au total, l’écrasante majorité des responsables du Cst sensés entrer en discussion avec le pouvoir, sont soit en détention soit inculpés ou sous menace permanente d’un mandat de dépôt. « Autre fois, le pouvoir venait aux dialogues un pistolet sur la table de négociation. Aujourd’hui, il veut y aller avec des interlocuteurs terrorisés », caricature un leader politique.

Tout porte à croire que certains milieux du pouvoir œuvre à compromettre toute chance de réussite d’un dialogue qui aboutirait à des réformes avant la tenue des prochaines élections. Comme ces derniers, l’Union des Forces de Changement (UFC) et son leader Gilchrist Olympio, militent à empêcher la mise en œuvre des réformes en vue de garantir la sincérité et la transparence des prochaines échéances électorales.
koaci.com
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

Interdiction de jeter des ordures ou de construire anarchiquement aux abords du grand contournement de Lomé Face aux « constructions anarchiques » et des dépôts d’ordures sur les abords du grand contournement de Lomé, les ministres des Travaux Publics et des Transports, Ninsao Gnofam et de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Gilbert Bawara montent au créneau pour interdire ces « pratiques ».  [ 4/16/2014 ]
Accident de Talo : 31 Togolais parmi les 47 morts Des quarante-sept (47) personnes décédées dans l’accident de la nuit du 14 au 15 avril derniers sur le pont de Talo à Atakpamé (317 km au nord de Lomé), il y a 15 Burkinabés, 1 Nigérien et 31 Togolais.  [ 4/16/2014 ]
Fiatuwo Sessénou et Bissoune Nabagou déçus de la gestion des ouvrages de lutte contre les inondations Certains ouvrages hydrauliques qui permettent d’assurer un assainissement collectif des eaux pluviales dans la ville de Lomé ont été visités ce mardi par les ministres de l’Urbanisme et de l’Habitat Fiatouwo Sessénou et de l’Equipement Rural, Bissoune Nabagou, pour constater leur état, et envisager les mesures à prendre avant le début de la saison des pluies qui s’annoncent, a constaté l’Agence Afreepress.  [ 4/16/2014 ]
Pour prévenir les inondations, le gouvernement engage des actions de curage des caniveaux et autres Ce qui hante le sommeil des populations de Lomé et de ses banlieues, c’est bien les inondations pendant les grandes périodes de pluies. Le gouvernement togolais semble ne plus dormir sur cette réalité. Mardi, deux membres du gouvernement ont abandonné leur bureau pour aller sur le terrain afin de s’assurer d’une chose : l’état des infrastructures réalisés dans le cadre du projet d’Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et des Services Electriques (PURISE). [ 4/15/2014 ]
Revue de presse de la république du Congo du 15 avril Voici les informations les plus importantes à la une des journaux congolais parus mardi : [ 4/15/2014 ]
4 organisations syndicales suspendent leur mouvement de grève Quatre des six confédérations et centrales syndicales, qui ont lancé une grève le 7 janvier dernier pour réclamer une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, ont suspendu mardi leur mouvement de grève.  [ 4/15/2014 ]
Un dialogue proposé pour résoudre la crise des universités publiques L'Union pour le Progrès National (UPRONA) a demandé mardi l'ouverture d'un dialogue entre les partenaires concernés par la crise qui perdure à l'Université du Burundi et à l'Ecole Normale Supérieure, avec le renvoi des étudiants des deux institutions universitaires des auditoires et des campus. [ 4/15/2014 ]
La Libye confrontée à une vague d'immigrants clandestins Les forces navales libyennes ont, la semaine dernière, intercepté des centaines de migrants africains clandestins qui se trouvaient à bord de bateaux en partance pour l'Europe.  [ 4/15/2014 ]
Le Maroc démantèle une cellule de recrutement pour la Syrie Les services de sécurité marocains viennent de mettre à jour une cellule terroriste qui aurait recruté et envoyé de jeunes jihadistes combattre en Syrie. [ 4/15/2014 ]
HCR : aide aux réfugiés sud-soudanais en Ethiopie Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires font leur possible pour améliorer les conditions des réfugiés sud-soudanais dans l'ouest de l'Ethiopie. [ 4/15/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com