Samedi, 22 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
L'ancien conseiller en NTIC d'Abdoulaye Wade «à un clic de Rebeuss», selon la presse sénégalaise


  [2/27/2013 5:48:07 AM]  | Kiosque | Apanews | Lu :465 fois | Commenter
 

Sénégal  - L’arrestation mardi de Thierno Ousmane Sy, ancien conseiller en TNIC de l’ex-président Me Abdoulaye Wade, fait la Une des journaux sénégalais qui expliquent qu’il est à quelques pas de la prison.




Selon Le Quotidien, le fils du dernier ministre de la Justice du régime libéral, Cheikh Tidiane Sy, est arrêté pour corruption, blanchiment de capitaux et détournements de deniers publics. «Thierno Ousmane Sy à un clic de Rebeuss (prison centrale de Dakar)», ironise Le Quotidien.

Ce journal ajoute que M. Sy est très proche de la prison car le procureur compte requérir le mandat de dépôt contre lui, après avoir bénéficié hier de retour de parquet et passé la nuit au commissariat du Port de Dakar.

De son côté, Le Populaire souligne que le mis en cause a passé cinq heures à la cave du tribunal de Dakar. «Thierno Ousmane Sy vers une licence pour Rebeuss ?», se demande Le Populaire en référance à la licence de téléphonie mobile pour laquelle il a maille à partir avec la justice.

Pour ce quotidien, l'ancien conseiller en NTIC de Wade est pris dans l'(affaire des 20 milliards de rétro-commission dans la vente de la licence de Sudatel (compagnie soudanaise de téléphonie opérant sous le nom commercial d'Expresso). «Son avocat dénonce un acharnement judiciaire», poursuit Le Populaire.

«Thierno Ousmane Sy à l'épreuve de la bonne gouvernance», commente Walfadjri, qui rappelle que M. Sy avait fait condamner l'actuel ministre de la Bonne Gouvernance, Abdou Latif Coulibaly, dans l'affaire de ces 20 milliards de la Sudatel.

«Thierno tombe, Karim tremble», note La Tribune, soulignant qu'il lui est reproché d'avoir détourné 24 milliards de F CFA.

Pourtant, Libération cite le parquet qui indique que Thierno a encaissé 3,5 milliards F CFA dans l'affaire Sudatel.

Selon Rewmi quotidien, il est perdu par les commissions perçues dans l'affaire Sudatel. L'As s'intéresse aux personnes qui lui ont rendu visite et révèle, entre autres, son père, Madické Niang, Karim Wade, Samuel Sarr et Moussa Sy.

Sur le même dossier Sudatel, L'Observateur informe de ce mandat d'arrêt international lancé contre Kéba Keinde, présumé complice de M. Sy, dans les commissions de la vente de la 3ème licence de téléphonie du Sénégal.
Source : | Apanews


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Il y a 20 ans, disparaissait Abéti Masikini Il y a vingt (20) ans, la chanteuse congolaise Abeti Masikini disparaissait à l’âge de 40 ans. Ce 20ème anniversaire sera commémoré au Grand Hôtel Kinshasa (GHK).   [ 11/22/2014 ]
Des policiers et militaires dans un groupe de délinquants interpelé Interpeler des délinquants pour criminalité est un fait de tous les jours. Mais ce qui a paru extraordinaire dans la commune de Kimbanseke à Kinshasa (RDC), est que parmi ces derniers figurent des policiers et militaires de la République. Un total de vingt (20) délinquants regroupés dans cinq (05) groupes a été présenté le jeudi 20 novembre 2014. [ 11/22/2014 ]
Lutumba Ndomanueno dément l’annonce de sa mort Annoncé pour mort, le poète Lutumba Ndomanueno dit "Simaro Lutumba Masiya" n’est pas mort. Tout en reconnaissant qu’il est un peu souffrant, il a par contre démenti le 12 novembre dernier l’allégation de sa mort, comme distillée par certaines sources à Kinshasa. [ 11/22/2014 ]
Les pointeurs du Port de Lomé ont désormais un syndicat : le SYNPOCOM-Togo La Fédération des syndicats des travailleurs des transports du Togo (FESYTRAT) a enregistré samedi en son sein, le 19ème mouvement syndical, en l’occurrence le Syndicat des pointeurs des compagnies maritimes privées du Togo (SYNPOCOM-Togo), les travailleurs qui s’occupent du déchargement et de l’embarquement de la cargaison des navires. [ 11/22/2014 ]
Revue de la presse ivoirienne du 22 novembre Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi: [ 11/22/2014 ]
Politique, sécurité et sport à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l'ensemble du territoire national, offrent un menu varié allant de la politique au sport en passant par la sécurité. Le quotidien Notre Voie, journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI) consacre sa Une, à l'ex-Directeur général du Port autonome d'Abidjan, Marcel Gossio. Dans une interview, il explique les questions relatives à la proposition de la candidature de Laurent Gbagbo, au Comité de contrôle et à l'affaire Lida Kouassi. [ 11/22/2014 ]
La mésaventure d'un reporter avec les militaires hier à la marche de CAP 2015 Entre le ministre Bawara et les manifestants les versions divergent quant à la présence de militaires hier en ville pour réprimer la manifestation de l'opposition. Nous vous présentons ici la petite mésaventure d'un confrère avec des militaires hier en ville. Témoignage [ 11/22/2014 ]
Célébration de la Journée mondiale de la pêche « engageons-nous ensemble à travailler de concert pour améliorer la gestion des pêcheries, protéger les océans », Ambassadeur des USA au Togo  [ 11/22/2014 ]
La convention relative au droit de l’enfant fête ses 25 ans La convention relative au droit de l’enfant a 25 ans. A l’occasion de cet anniversaire, la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Dédé Ahoefa EKOUE a expliqué que le but de cette convention est de faciliter l’accès des enfants aux structures de base, telles que la santé, l’éducation, et l’alimentation. [ 11/22/2014 ]
Pour une meilleure prise en charge des victimes de la torture au Togo Les médecins praticiens du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo(SYNPHOT) et les membres du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) sont en conclave depuis vendredi à Lomé, pour élaborer des stratégies devant leur permettre d’assurer une meilleure prise en charge psycho-médicale aux victimes de la torture au Togo, a constaté l’Agence Afreepress.  [ 11/22/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com