Samedi, 19 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home|  Sport | Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading

Graves abus de l'armée, selon Amnesty

  [2/27/2013 5:28:41 AM]  | Kiosque |ANGOLAPRESS | Lu :344 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L'armée ivoirienne a commis des "violations graves" des droits de l'Homme aux dépens de partisans avérés ou supposés de l'ex-président Laurent Gbagbo en réaction à une vague d'attaques en 2012, affirme Amnesty International dans un rapport publié mardi.






Dans ce rapport intitulé "Côte d'Ivoire: la loi des vainqueurs", issu d'une enquête d'un mois en septembre et octobre 2012, l'ONG de défense des droits de l'Homme accuse les Forces républicaines (FRCI), l'armée mise en place par le président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2010-2011, d'avoir mené une "politique de répression" au nom de la "sécurité".

"Sur des bases souvent ethniques et politiques", "des dizaines de personnes" ont été victimes d'"arrestations arbitraires" et de "tortures" commises par l'armée et la "milice" composée des chasseurs traditionnels "dozo", rapporte Amnesty. Deux personnes au moins sont mortes des suites d'actes de "torture", selon l'organisation.

L'ONU, Amnesty et d'autres ONG internationales avaient déjà accusé les FRCI de graves violations des droits de l'Homme dans leur réponse à la vague d'attaques, souvent meurtrières, menées au second semestre 2012 par des groupes armés contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement a imputé ces attaques à des fidèles de l'ancien régime, ce que le camp Gbagbo a récusé.

Le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly a indiqué à l'AFP que des "enquêtes" étaient en cours sur les allégations de violations des droits de l'Homme par l'armée, et réaffirmé que les auteurs d'éventuelles exactions seraient poursuivis, au nom de la "lutte contre l'impunité".

Les forces armées ont eu "une riposte peut-être disproportionnée" aux attaques de 2012, mais depuis lors "il y a un bon progrès en terme de sécurité et de respect des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire tente de tourner la page de la crise de décembre 2010-avril 2011 qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle. L'ex-chef de l'Etat est soupçonné de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) et détenu à La Haye depuis fin 2011. Nombre de ses partisans sont détenus en Côte d'Ivoire.
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Premières assises nationales sur la mobilisation des compétences de la diaspora pour le renforcement des capacités au Togo - Zone Afrique  [ 4/18/2014 ]
Suite au grave accident meurtrier survenu le 14 avril 2014 à Talo, de nouvelles mesures rigoureuses prises Le gouvernement togolais a pris de nouvelles mesures visant à réglementer le secteur du transport routier au Togo. Cette décision fait suite au grave accident de circulation survenu dans la nuit du 14 au 15 Avril 2014, à Talo, à l’entrée sud d’Atakpamé. Le bilan de cet accident est lourd : 48 morts, dont 35 femmes, 1 enfant de 2 ans environ. Il s’agit des mesures nationales qui s’imposent à tous une fois sur le territoire togolais.  [ 4/18/2014 ]
Les catholiques en marche pour le chemin de la croix La communauté catholique du Togo a effectué ce vendredi la cérémonie du Chemin de Croix, marquant la fin du Temps de Carême et annonce la fête de la pâque, a constaté l’Agence Afreepress.  [ 4/18/2014 ]
Les grandes assises de l’éducation vont accoucher d’une « nouvelle vision » de l’éducation Qu’est-ce qui justifie la non tenue jusqu’à présent des grandes assises de l’éducation recommandées par le président de la République, Faure Gnassingbé le 26 avril 2013 ? Le ministre des Enseignements Primaire et Secondaire, Florent Maganawé affirme que ces rencontres requièrent qu’une analyse « plus approfondie » soit faite de la réforme de 1975, si le Togo veut s’inscrire dans une nouvelle vision de l’éducation. [ 4/18/2014 ]
Revue de presse du vendredi 18 avril 2014 La mise en place du guichet unique du commerce extérieur au Togo est la préoccupation des livraisons parvenues vendredi à l’Agence Afreepress.  [ 4/18/2014 ]
Jean Paul Agbo succède à Jacques Djakouti à la tête du CONAPP Les membres du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), se sont réunis en assemblée générale ordinaire ce vendredi à la maison de la presse à Lomé, rencontre au cours de laquelle Jean-Paul Agbo a été élu président du nouveau bureau, en succession à Jacques Djakouti qui a dirigé le conseil pendant 7 ans.  [ 4/18/2014 ]
Les bus et camions ne vont plus circuler au-delà de 18 heures au Togo La circulation de nuit entre 18 heures 30 et 5 heures est désormais interdite pour les bus de transport interurbain de plus de 12 places et les camions remorques ou semi-remorques de marchandises. [ 4/18/2014 ]
Association Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO) : Zeus Komi Aziadouvo cède le fauteuil à Carlos Kétohou Selon un communiqué de l’Association Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO), suite à une réunion du bureau exécutif tenue le 25 mars 2014 au siège de l’association à Lomé, Zeus Komi Aziadouvo, Directeur de Publication du quotidien « Liberté » se retire de la présidence. Il laisse sa place à M. Carlos Komlanvi Kétohou, Directeur de Publication du journal « L’Indépendant Express », jusqu’alors Vice-président » de l’association. [ 4/18/2014 ]
18ème mission Solidarité Brûlés Nantes-Lomé : 22 patients opérés avec succès Le bilan, il est « positif » à en croire la première responsable de cette 18ème mission Solidarité Brûlés Nantes-Lomé, Dominique Hepner-Lavergne. Démarré le 04 avril dernier et qui prend fin ce vendredi, cette mission, fruit de 12 années de collaboration entre l’association de médecins français, Solidarité Brûlés Nantes-Lomé, les Clubs Rotary du Togo et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), a permis, selon les initiateurs, de consulter 75 patients et d’en opérer 22. Ce sont là des informations apportées à la presse hier jeudi au cours d’une rencontre. [ 4/18/2014 ]
Trois pays ouest-africains bénéficient d'un projet de l'énergie et la fertilisation Trois pays de l'Afrique de l' Ouest, notamment le Bénin, le Mali et le Sénégal, bénéficient du projet des Biomasses de l'Afrique de l'Ouest pour l'énergie et la fertilisation (WABEF), a-t-on appris vendredi des sources officielles à Cotonou. [ 4/18/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com