Jeudi, 2 Octobre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Graves abus de l'armée, selon Amnesty


  [2/27/2013 5:28:41 AM]  | Kiosque |ANGOLAPRESS | Lu :375 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L'armée ivoirienne a commis des "violations graves" des droits de l'Homme aux dépens de partisans avérés ou supposés de l'ex-président Laurent Gbagbo en réaction à une vague d'attaques en 2012, affirme Amnesty International dans un rapport publié mardi.




Dans ce rapport intitulé "Côte d'Ivoire: la loi des vainqueurs", issu d'une enquête d'un mois en septembre et octobre 2012, l'ONG de défense des droits de l'Homme accuse les Forces républicaines (FRCI), l'armée mise en place par le président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2010-2011, d'avoir mené une "politique de répression" au nom de la "sécurité".

"Sur des bases souvent ethniques et politiques", "des dizaines de personnes" ont été victimes d'"arrestations arbitraires" et de "tortures" commises par l'armée et la "milice" composée des chasseurs traditionnels "dozo", rapporte Amnesty. Deux personnes au moins sont mortes des suites d'actes de "torture", selon l'organisation.

L'ONU, Amnesty et d'autres ONG internationales avaient déjà accusé les FRCI de graves violations des droits de l'Homme dans leur réponse à la vague d'attaques, souvent meurtrières, menées au second semestre 2012 par des groupes armés contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement a imputé ces attaques à des fidèles de l'ancien régime, ce que le camp Gbagbo a récusé.

Le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly a indiqué à l'AFP que des "enquêtes" étaient en cours sur les allégations de violations des droits de l'Homme par l'armée, et réaffirmé que les auteurs d'éventuelles exactions seraient poursuivis, au nom de la "lutte contre l'impunité".

Les forces armées ont eu "une riposte peut-être disproportionnée" aux attaques de 2012, mais depuis lors "il y a un bon progrès en terme de sécurité et de respect des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire tente de tourner la page de la crise de décembre 2010-avril 2011 qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle. L'ex-chef de l'Etat est soupçonné de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) et détenu à La Haye depuis fin 2011. Nombre de ses partisans sont détenus en Côte d'Ivoire.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Parmi le menu varié dans les journaux en kiosque Jeudi à Lomé, l’affaire de braquage à l’aéroport de Lomé Parmi les sujets traités jeudi par les journaux parus au Togo, riches et variés, figurent bel et bien l’affaire de braquage à l’aéroport de Lomé, le 28 septembre 2014. [ 10/2/2014 ]
Difficile d’appliquer la loi sur la parité La Commission électorale nationale autonome (Cena) a relevé les difficultés liées à l’application de la loi sur la parité dans son rapport d’activités sur les élections municipales et départementales publié hier. [ 10/2/2014 ]
L’humoriste togolais Gogoligo offre des kits scolaires à plus d’une trentaine d’élèves à Kpalimé Agomé Kpodzi et Tchamé à Kpalimé sont les deux localités où l’humoriste togolais, Gogoligo, natif du milieu avait offert des kits scolaires à plus d’une trentaine d’élèves. Ces élèves bénéficiaires de cette assistance de l’humoriste, sont de jeunes gens qui font des efforts dans leur cursus scolaire. [ 10/2/2014 ]
Un débrayage de techniciennes de surface à l’Université Nangui Abrogoua d’Adjamé Un débrayage de techniciennes de surface a été signalé ce mercredi à l’Université Nangui Abrogoua d’Adjamé à Abidjan. Les balayeuses de rue et autres dames de ménage employées par cette université réclament à leur employeurs des salaires de trois mois qui sont restés impayés. [ 10/2/2014 ]
Les ex-combattants employés des douanes suspendent leur grève Des employés des douanes de Côte d’Ivoire ont mis fin ce mercredi à une grève de trois jours démarrées mardi dernier dont l’objectif est d’exiger de la Direction générale des douanes la considération de leurs date de prise de fonction. [ 10/2/2014 ]
26 migrants clandestins arrêtés Lundi et mardi derniers, les éléments de l'armée et de la gendarmerie algériennes ont, dans deux opérations distinctes entreprises, mis la main sur un total de 26 migrants clandestins dans le sud du pays. C’est l’information rapportée à travers un communiqué par le ministère de la Défense nationale (MDN). [ 10/2/2014 ]
La HAAC procède à la fermeture du siège social du site «Afrika Express.info » Après avoir interdit le 26 septembre dernier le lancement officiel du site d’information en ligne, www.afrikaexpress.info, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) passe à la vitesse supérieure. Elle a décidé de fermer le siège social du journal sis à Adidodin, quartier de Lomé. [ 10/2/2014 ]
Les musulmans fêtent la Tabaski samedi prochain L’Union Musulmane du Togo (UMT) a informé mercredi les fidèles musulmans que la fête de Tabaski ou l’Aid El Kebir sera célébrée ce samedi 04 octobre au Togo, a appris l’Agence Afreepress d’un communiqué de cette organisation musulmane. [ 10/2/2014 ]
Braquages récurrents à Lomé et ses environs Gerry Taama propose le renforcement du dispositif de vidéo surveillance et la dotation des agents de sécurité en hélicoptères Ancien élément des FAT, le président du NET (Nouvel Engagement Togolais) reconverti aujourd’hui en homme d’affaire et politicien, Gerry Taama, était mercredi matin l’invité du journal du matin de nos confrères de Radio Victoire fm. Dans l’entretien qu’il a accordé, il a essayé de tracer des pistes pour enrayer les braquages suivi de mort d’homme dont les Togolais font l’objet depuis plus d’un mois. [ 10/2/2014 ]
Déjà 42 décès liés au virus Ebola dans la province de l'Equateur Le ministère rd-congolais de la Santé Publique vient de donner les derniers chiffres de l’évolution de l’épidémie d’Ebola qui a frappé le pays depuis plus d’un mois. [ 10/2/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com