Jeudi, 28 Août 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Graves abus de l'armée, selon Amnesty


  [2/27/2013 5:28:41 AM]  | Kiosque |ANGOLAPRESS | Lu :368 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L'armée ivoirienne a commis des "violations graves" des droits de l'Homme aux dépens de partisans avérés ou supposés de l'ex-président Laurent Gbagbo en réaction à une vague d'attaques en 2012, affirme Amnesty International dans un rapport publié mardi.




Dans ce rapport intitulé "Côte d'Ivoire: la loi des vainqueurs", issu d'une enquête d'un mois en septembre et octobre 2012, l'ONG de défense des droits de l'Homme accuse les Forces républicaines (FRCI), l'armée mise en place par le président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2010-2011, d'avoir mené une "politique de répression" au nom de la "sécurité".

"Sur des bases souvent ethniques et politiques", "des dizaines de personnes" ont été victimes d'"arrestations arbitraires" et de "tortures" commises par l'armée et la "milice" composée des chasseurs traditionnels "dozo", rapporte Amnesty. Deux personnes au moins sont mortes des suites d'actes de "torture", selon l'organisation.

L'ONU, Amnesty et d'autres ONG internationales avaient déjà accusé les FRCI de graves violations des droits de l'Homme dans leur réponse à la vague d'attaques, souvent meurtrières, menées au second semestre 2012 par des groupes armés contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement a imputé ces attaques à des fidèles de l'ancien régime, ce que le camp Gbagbo a récusé.

Le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly a indiqué à l'AFP que des "enquêtes" étaient en cours sur les allégations de violations des droits de l'Homme par l'armée, et réaffirmé que les auteurs d'éventuelles exactions seraient poursuivis, au nom de la "lutte contre l'impunité".

Les forces armées ont eu "une riposte peut-être disproportionnée" aux attaques de 2012, mais depuis lors "il y a un bon progrès en terme de sécurité et de respect des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire tente de tourner la page de la crise de décembre 2010-avril 2011 qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle. L'ex-chef de l'Etat est soupçonné de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) et détenu à La Haye depuis fin 2011. Nombre de ses partisans sont détenus en Côte d'Ivoire.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Des entrepreneurs de la foire Adjafi à la rencontre des réalités des grandes entreprises Sur initiative du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), trente (30) des meilleurs jeunes entrepreneurs inscrits à la 3ème édition de la foire Adjafi, effectuent des visites en entreprise afin de s’imprégner d'expériences en matière de gestion administrative, financière, en communication et marketing, a constaté un reporter de l’agence Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Les hommes de médias et les opérateurs économiques à l’école de la participation à une foire commerciale Une soixantaine (60) de journalistes et quelques opérateurs économiques ont suivi ce mercredi au siège du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé, un séminaire de formation sur l’optimisation de la participation à une foire commerciale, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Revue de la presse du mercredi 27 août 2014 L’arrestation de l’ancien ministre de l’Administration Territoriale Pascal Bodjona au sujet de l’affaire d’escroquerie internationale, a largement été débattue dans les colonnes des journaux parus ce mercredi.  [ 8/28/2014 ]
Panique d’Ebola à Gbadago : Un jeune homme succombe après avoir vomi du sang La mort d’un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année ce mercredi après midi, après avoir vomi « beaucoup » de sang au niveau des rails de Gbadago (quartier de Lomé), a semé au sein dudit quartier la panique de l’éventuelle présence de la maladie à virus Ebola au Togo, a constaté sur place un reporter de l’agence de presse Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Commercialisation de sachets plastiques non biodégradables au Togo: Les contrevenants risquent entre cinq et dix millions de francs FCFA d’amende et deux mois à deux ans d’emprisonnement Conformément au décret N°2011-003/PR du 05 janvier 2011, la production, l’importation, la distribution et la commercialisation des sachets et emballages plastiques non biodégradables sont interdites au Togo. Mais, malgré ce décret, certains acteurs dans ce domaine s’activent toujours dans la production et la commercialisation de ces sachets et emballages prohibés. A travers un communiqué rendu public le lundi 25 août 2014, le Gouvernement, « à titre exceptionnel », a accordé un « dernier délai supplémentaire de deux mois aux acteurs du domaine pour se conformer ». Passé ce délai, c’est-à-dire, à partir du 1er novembre 2014, « tous les contrevenants s’exposent à la rigueur de la loi avec les saisis, les amendes comprises entre cinq et dix millions de francs FCFA et les peines d’emprisonnement allant de deux mois à deux ans ». [ 8/28/2014 ]
La police poursuit quatre auteurs de la fusillade de Mombasa La police kényane a lancé mercredi une chasse à l'homme pour retrouver quatre terroristes présumés qui ont blessé un officier dans la ville côtière kényane de Mombasa, mardi soir. [ 8/28/2014 ]
L'OMS rappelle son personnel de Kailahun L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi avoir rappelé provisoirement son personnel médical de Kailahun, district de l'est de la Sierra Leone, à Freetown, capitale du pays, après la contamination d'un de ses employés au cours du week-end. [ 8/28/2014 ]
3 dignitaires religieux libérés après 18 mois de prison ferme Les trois dignitaires religieux, arrêtés en février 2013 pour incitation à l'insurrection et troubles à l'ordre public, ont été libérés mercredi après 18 mois de prison ferme. [ 8/28/2014 ]
Ebola : des commerçants liberiens coincés en Sierra Leone Environ 70 commerçants libériens passés en Sierra Leone pour acheter des marchandises avant la fermeture de la frontière veulent maintenant rentrer chez eux. [ 8/28/2014 ]
Revue de la presse rd-congolaise du 28 août Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo ( RDC) diffusées mercredi. [ 8/28/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon | Demandez une voyance en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com