Mercredi, 26 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Graves abus de l'armée, selon Amnesty


  [2/27/2013 5:28:41 AM]  | Kiosque |ANGOLAPRESS | Lu :387 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L'armée ivoirienne a commis des "violations graves" des droits de l'Homme aux dépens de partisans avérés ou supposés de l'ex-président Laurent Gbagbo en réaction à une vague d'attaques en 2012, affirme Amnesty International dans un rapport publié mardi.




Dans ce rapport intitulé "Côte d'Ivoire: la loi des vainqueurs", issu d'une enquête d'un mois en septembre et octobre 2012, l'ONG de défense des droits de l'Homme accuse les Forces républicaines (FRCI), l'armée mise en place par le président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2010-2011, d'avoir mené une "politique de répression" au nom de la "sécurité".

"Sur des bases souvent ethniques et politiques", "des dizaines de personnes" ont été victimes d'"arrestations arbitraires" et de "tortures" commises par l'armée et la "milice" composée des chasseurs traditionnels "dozo", rapporte Amnesty. Deux personnes au moins sont mortes des suites d'actes de "torture", selon l'organisation.

L'ONU, Amnesty et d'autres ONG internationales avaient déjà accusé les FRCI de graves violations des droits de l'Homme dans leur réponse à la vague d'attaques, souvent meurtrières, menées au second semestre 2012 par des groupes armés contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement a imputé ces attaques à des fidèles de l'ancien régime, ce que le camp Gbagbo a récusé.

Le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly a indiqué à l'AFP que des "enquêtes" étaient en cours sur les allégations de violations des droits de l'Homme par l'armée, et réaffirmé que les auteurs d'éventuelles exactions seraient poursuivis, au nom de la "lutte contre l'impunité".

Les forces armées ont eu "une riposte peut-être disproportionnée" aux attaques de 2012, mais depuis lors "il y a un bon progrès en terme de sécurité et de respect des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire tente de tourner la page de la crise de décembre 2010-avril 2011 qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle. L'ex-chef de l'Etat est soupçonné de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) et détenu à La Haye depuis fin 2011. Nombre de ses partisans sont détenus en Côte d'Ivoire.
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

lutte contre l’impunité : le cacit, l’acat togo et l’omct interpellent l’etat togolais sur le respect de ses engagements Aux termes de sa mission d’une semaine au Togo, la délégation de l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) a exprimé ce matin en conférence de presse, ses vives préoccupations quant à la mise en œuvre des engagements prises par l’Etat Togolais depuis son passage devant le Comité contre la Torture des Nations Unies. La délégation a aussi déploré la nomination du Colonel Yotroféi Massina à la tête de la gendarmerie nationale alors que ce dernier est cité dans un rapport de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Nous vous proposons in extenso le communiqué de presse.  [ 11/26/2014 ]
Réclamation des réformes constitutionnelles et institutionnelles : L’APDHDS de Nicodème Habia appelle à maintenir la pression de la rue Après les partis politiques regroupés dans CAP 2015, les Organisations de défense des droits de l’Homme seront dans les rues le 28 novembre prochain, avec le même objectif, infléchir le pouvoir de Lomé afin que les réformes institutionnelles et constitutionnelles soient opérées avant la présidentielle de 2015. Saluant la forte mobilisation constatée en fin de semaine dernière, l’APDHDS (Action pour le Développement des Droits de l’Homme et le Développement Social) de Nicodème Habia, appelle ses pairs au maintien de la pression. « Nous ne devons plus lâcher cette nouvelle dynamique de mobilisation pacifique retrouvée jusqu’à l’obtention des reformes constitutionnelles et institutionnelles ainsi que la mise en place d’un cadre électoral crédible avant l’organisation de l’élection présidentielle de 2015 », indique donc l’Association de l’ancien député UFC qui appelle au passage, « Hommes-femmes-Etudiants- Apprentis -Syndicats, Paysans – Artisans – Religieux à sortir massivement ce vendredi, 28 novembre pour cette marche pacifique qu’organise la société civile togolaise (ODDH), pour réclamer cette nécessité d’aller aux réformes tant attendues avant la présidentielle de 2015 ». Toutefois, pour Nicodème Habia et son association, « les réformes constituent un point unique. La participation de monsieur Faure GNASSIGBE aux élections présidentielles en est aussi un autre point ». voici le communiqué rendu public par l’APDHDS. [ 11/26/2014 ]
Lutte contre l’impunité : Le CACIT, l’ACAT Togo et l’OMCT interpellent l’Etat Togolais sur le respect de ses engagements Aux termes de sa mission d’une semaine au Togo, la délégation de l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) a exprimé ce matin en conférence de presse, ses vives préoccupations quant à la mise en œuvre des engagements prises par l’Etat Togolais depuis son passage devant le Comité contre la Torture des Nations Unies. La délégation a aussi déploré la nomination du Colonel Yotroféi Massina à la tête de la gendarmerie nationale alors que ce dernier est cité dans un rapport de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Nous vous proposons in extenso le communiqué de presse. [ 11/25/2014 ]
Mise en œuvre du Projet d’appui au développement et à la restauration des galeries forestières : Six ONG retenues pour la phase pilote Une cérémonie de signature de protocole d’accord s’est déroulée ce mardi 25 novembre 2014  entre la FAO et six organisations d’ONG dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui au développement et à la restauration communautaire des galeries et forêts de terroirs villageois dans les régions des plateaux. [ 11/25/2014 ]
Modernisation de l’administration publique : Un avant-projet de loi soumis portant réorganisation de l’ENA soumis à validation Un atelier national de validation de l’avant-projet de loi portant organisation de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA)  s’est tenu ce  mardi 25 novembre 2014 à Lomé.  [ 11/25/2014 ]
Environnement : 15 000 dollars US de la FAO à 6 ONG de la région des plateaux 90 000 dollars, voilà le montant qu’a versé mardi la représentation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Togo à six (6) Organisations non Gouvernementales (ONG) de la région des plateaux.  [ 11/25/2014 ]
La conférence régionale sur les approches innovantes de financement de l’enseignement supérieur en Afrique se tient mercredi à Lomé Le Togo accueille le 26 novembre prochain, la conférence régionale sur les approches innovantes de financement de l’Enseignement supérieur et de la recherche en Afrique. [ 11/25/2014 ]
Élimination des violences faites aux femmes : les femmes syndicalistes font appel au gouvernement et au patronat La commémoration de la Journée internationale des Nations Unies pour l’élimination des violences à l’égard des femmes célébrée tous les 25 novembre a été précédée lundi par le lancement des activités des femmes syndicalistes du Togo. Il s’agit des femmes réunies au sein de plusieurs syndicats et fédérations de syndicats, comme la fédération des ouvriers de transport (ITF) et des six (6) centrales syndicales des travailleurs et fonctionnaires du Togo. [ 11/25/2014 ]
L’OMS au chevet de la société civile contre Ebola Le Mali a accueilli samedi dernier une délégation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) venue soutenir les autorités maliennes dans la lutte contre le virus Ebola. [ 11/25/2014 ]
Trafic humain ou fugue; 65 enfants interceptés En provenance de plusieurs villages de Bahn et Sollé, 65 enfants majoritairement des filles ont été interpelés par des policiers de Ouahigouya. Plusieurs d'entre eux ont déjà effectué le voyage. Ces enfants âgés entre 7 et 17 ans ont affirmé être à la recherche d'emploi. [ 11/25/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com