Jeudi, 31 Juillet 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Graves abus de l'armée, selon Amnesty


  [2/27/2013 5:28:41 AM]  | Kiosque |ANGOLAPRESS | Lu :365 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - L'armée ivoirienne a commis des "violations graves" des droits de l'Homme aux dépens de partisans avérés ou supposés de l'ex-président Laurent Gbagbo en réaction à une vague d'attaques en 2012, affirme Amnesty International dans un rapport publié mardi.




Dans ce rapport intitulé "Côte d'Ivoire: la loi des vainqueurs", issu d'une enquête d'un mois en septembre et octobre 2012, l'ONG de défense des droits de l'Homme accuse les Forces républicaines (FRCI), l'armée mise en place par le président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2010-2011, d'avoir mené une "politique de répression" au nom de la "sécurité".

"Sur des bases souvent ethniques et politiques", "des dizaines de personnes" ont été victimes d'"arrestations arbitraires" et de "tortures" commises par l'armée et la "milice" composée des chasseurs traditionnels "dozo", rapporte Amnesty. Deux personnes au moins sont mortes des suites d'actes de "torture", selon l'organisation.

L'ONU, Amnesty et d'autres ONG internationales avaient déjà accusé les FRCI de graves violations des droits de l'Homme dans leur réponse à la vague d'attaques, souvent meurtrières, menées au second semestre 2012 par des groupes armés contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement a imputé ces attaques à des fidèles de l'ancien régime, ce que le camp Gbagbo a récusé.

Le ministre de la Justice Gnénéma Coulibaly a indiqué à l'AFP que des "enquêtes" étaient en cours sur les allégations de violations des droits de l'Homme par l'armée, et réaffirmé que les auteurs d'éventuelles exactions seraient poursuivis, au nom de la "lutte contre l'impunité".

Les forces armées ont eu "une riposte peut-être disproportionnée" aux attaques de 2012, mais depuis lors "il y a un bon progrès en terme de sécurité et de respect des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire tente de tourner la page de la crise de décembre 2010-avril 2011 qui a fait quelque 3.000 morts après le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle. L'ex-chef de l'Etat est soupçonné de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) et détenu à La Haye depuis fin 2011. Nombre de ses partisans sont détenus en Côte d'Ivoire.
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)

Dans la même rubrique

Mr Albert Kate envoyé spécial au Sommet US-Africa Sommet US-Africa/ Mr Albert Kate : "de nouvelles reformes économiques et commerciales courageuses en faveur des populations doivent être annoncées à la suite de ce sommet par les gouvernants, pour montrer l’impact du partenariat US-Africa" [ 7/31/2014 ]
Zeus K. Aziadouvo sort son premier livre : "Sylvanus Olympio, panafricaniste et pionnier de la CEDEAO" Le Journaliste togolais, Zeus Komi Aziadouvo a dédicacé, le 30 Juillet 2014, son tout premier livre. [ 7/31/2014 ]
Revue à mi-parcours du plan stratégique 2012-2016 de lutte contre le sida Les autorités sanitaires burundaises ont organisé une revue à mi-parcours du plan stratégique national 2012-2016 de lutte contre le sida pour examiner si la réponse burundaise au VIH/sida est toujours adaptée à la situation épidémiologique en faisant une analyse en profondeur, a révélé mercredi Dr Rirangira, secrétaire exécutif permanent du Conseil National de Lutte contre le sida (CNLS). [ 7/31/2014 ]
Le bilan de la bousculade s'alourdit à 33 morts Le bilan de la bousculade survenue mardi sur la plage de Taouyah à Conakry s'est alourdi pour atteindre 33 morts et 19 blessés, a annoncé la directrice général de l'hôpital Donka, Fatou Sické Camara. [ 7/31/2014 ]
Le gouvernement s’engage dans la lutte contre les grossesses en milieu scolaire Chaque année, on enregistre dans les établissements scolaires publics et privés plusieurs cas de grossesse dans le rang des jeunes filles, un total de 5343 cas de grossesses a été enregistré sur toute l’étendue du territoire national entre 2009 et 2012 avec près de 2000 pour la seule région des Plateaux.  [ 7/31/2014 ]
Ahoomey-Zunu au centre d’isolement du CHU Campus de Lomé Après avoir rencontré tous les acteurs impliqués dans la gestion de la maladie virale à Ebola mardi, le premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu a effectué une visite ce mercredi au centre d’isolement du Centre Hospitalier Universitaire du Campus de Lomé, a appris l’Agence de presse Afreepress.  [ 7/31/2014 ]
Le secteur touristique dispose d’un plan directeur Les autorités togolaises veulent s’appuyer sur les potentiels touristiques dont regorgent le territoire togolais pour lutter contre la pauvreté dans les milieux ruraux et booster la croissance économique.  [ 7/31/2014 ]
Des acteurs de la communication impliqués dans l’amélioration de la gouvernance du secteur extractif au Togo Sur initiative du Réseau des Organisation de la Communication pour la Transparence et le Développement (ROC-TD), les acteurs impliqués dans le secteur de la communication ont été informés ce mercredi à Lomé sur les réformes en cours dans le secteur extractif au Togo, a constaté sur place un reporter de l’Agence Afreepress.  [ 7/31/2014 ]
PNIASA : Bientôt un nouveau manuel de suivi évaluation Un nouveau document devant servir de manuel de suivi-évaluation du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) est en cours de finalisation depuis ce mercredi à Lomé, a appris l’Agence Afreepress du ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche.  [ 7/31/2014 ]
Le procès du fils de l'ancien président Wade démarre jeudi Le fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim, sera jugé jeudi à Dakar devant la Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (CREI). Ce procès sera le premier dans la traque des biens supposés mal acquis par les dignitaires de l'ancien régime sénégalais, engagée par le président sénégalais Macky Sall. [ 7/30/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon |
EX-IN Consult
iciLome.com