Jeudi, 28 Août 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :2922 fois | 20 Commentaires
 

Togo  -



Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>


Commentaires


 20   un autre BODJONA | 3/1/2013 10:20:50 AM
Bien qu’il existe des ouvrages sur la méthodologie juridique, l’ouvrage que vient de publier Steve Bodjona présente clairement, dans un style sobre et accessible aux étudiants, ce que les ouvrages de droit véhiculent souvent dans une rhétorique juridique qui finalement peut les embrouiller, voire les dégoûter.
Relever le défi du droit, c’est le titre du livre, propose une présentation méthodique des exigences du commentaire et autres exercices privilégiés : le travail préliminaire, l’élaboration du plan, la rédaction et les conseils d’ordre général.
Actuellement chargé d’Affaires du Togo au Japon, Steve Bodjona est titulaire d’une Maîtrise en droit public et d’un diplôme de 3e cycle obtenu à l’ENA.
 

 19   Jay | 2/28/2013 4:47:33 PM
  Réponse à 14-Tovnim
 
Et puis quand les specilistes ou expertdu feu sont arrives' de France
(ils pourraient evidemment arriver d'autres horizons egalement..)

Question :
entre le pouvoir qui emprisonne en " accuZant" et nous faisant "Croire" a' de possible leaders qui auraient...

et des experts qui Sans emprisonner "qui que ce soit " et de quels bords que se soti, mais font minutieusement leur enquetes

A koi ressemble ce singe , makak de procureur maaaahhh ???

A' un expert qui sait son Boulot ???
Ce "singe au service du frodeur ne sait , ni lire , ni comprendre que d'etaler des peaux de Bannanes sur les chemins de gens qui cherchent et luttent pour la Democratie et la Liberte' !

n'est pas un dicton qui dit
Laver la tete du Singe c'est gasoiller Savon ???

Ah bon...
bienvenue au royaume GNATIONAL
 

 18   jay | 2/28/2013 4:28:52 PM
  Réponse à 14-Tovnim
 
Alors ..
priere de relire le posting # 4

et reponds a' ce mosieur ou a' ceete dame, pour nous convaincre de tes arguments mal developpes au posting #14.

Courage
 

 17   Otchotcho | 2/28/2013 3:59:25 PM
  Réponse à 6-LAKLIMOGENE
 
Mon frere, c'est ca qui ne fait pas avancer notre pays! laisse de cote tes idees ethnocentristes, ca ne conduit nul part: c'est le faux pas que nnous avons commis dans les annees 90 et jusqu'aujourd'hui nous sommes sous le joug des Gnassials. Un etre cree par Dieu est bien devant Notre Createur Dieu Le Pere! Je suis desole qu'un individu du 21eme siecle aie encore ces idees! Tu es trop arriere mon frere et va te cacher quelque part. Moi, je suis du Zio mais je n'admets pas sale comportement. We are made by One God a Loved and Truth God! Ce n'est Blaise Poyodi Essolissam que tu as insulte mais a Dieu Celui qui Lui a donne la vie! comme tu le dit "Akabaraka" Mawu enana! et comme les Akebou le disent Otchotcho: nous sommes les memes.
Thanks
Laissez avancer notre pays le TOGO!
 

 16   Faustin | 2/28/2013 11:22:03 AM
"Connais-toi toi-même et tu connaitras les hommes et les dieux". Merci
 

 15   Tovnim | 2/28/2013 9:14:21 AM
de quel droit la france a pour exiger la libération d'un criminel. basta la francafrique.
 

 14   Tovnim | 2/28/2013 9:10:33 AM
Même les hommes les plus responsables sont capables d'actes repréhensibles. et quand on me parle des hommes de loi, je m'en moque. Je suis homme, et tout ce qui est humain ne m'es étranger pour paraphraser un auteur. j'ai seulement une petite en confiance en Dieu, le reste pas de confiance surtout les hommes politiques. pour eux la fin justifie les moyens. l'opposition dans sa conquête de pouvoir a choisi d'être pyromane pour émouvoir. elle a passé largement à côté de la plaque. vous dites les hommes de droit ne peuvent pas brûler les marchés. c'est le parti au pouvoir qui en est capable. c'est l'opposition au contraire qui peut et qui a brûlé les marchés pour couper la ration monétaire au pouvoir "despote". Sinon, chers avocats publiez vite vos preuves, le peuple en besoin pour savoir la vérité.
 

 13   Guevara75 | 2/28/2013 6:50:01 AM
Qu'est ce qui l'est ridicule ce Podo quoi déjà? Pitoyable Procureur, je ne sais même pas où il a fait ses études de droit.
 

 12   Guevara75 | 2/28/2013 6:49:39 AM
Qu'est ce qui l'est ridicule ce Podo quoi déjà? Pitoyable Procureur, je ne sais même pas où il a fait ses études de droit.
 

 11   Messanvi | 2/28/2013 5:55:44 AM
C'est pitoyable pour un petit pays tel que le Togo. Que pense le RPT si tous les voisins sont sur la voie de démocratie. Le changement ne vient pas d'une manière brusque, mais vos comportements montrent d'une manière à autre que vous n'y pensez même pas. Une ventre affamée n'a point d'oreille.
 

 10   germinal | 2/28/2013 5:37:04 AM
Monsieur payodi tout ce que tu avances n'est qu'un camouflet pour ne pas faire savoir aux gens que l'ultimatum vous a ete donne par l'ancienne puissance coloniale pour qu'AGBEYOME soit libere dans les plus brefs delai.
Cessez vos aneries et faites appliquer les vrais recommandations democratiques pour que le pays sans tensions-discrimination-pillage-favoritisme(ethnico-regionaliste),bref la loi de la meritocratie.
Le rpt-unir plie bagage en 2015,c'est une certitude,beaucoup de gens seront etonnes.
 

 9   Venus | 2/28/2013 3:54:14 AM
  Réponse à 6-LAKLIMOGENE
 
Ca se voit que tu es cloître chez toi. Parce que l'homme le plus vilain que j'ai eu à rencontrer en sillonnant le Togo est natif de Vogan. Quand il avait voulu monter dans le taxi brousse que nous occupions, je te garantie que ce sont ses propres frères de village qui ont refusé de prendre la route avec un NUKPEKPE (vilain génie). Donc, mon ami, Toi aussi tu es mal barré pour remporter le concourt de beauté sans tricher.
 

 8   djantoloto | 2/28/2013 3:34:07 AM
Hé, enlève ta cravate et ferme ta gueule!
 

 7   elpidio fé | 2/28/2013 2:59:48 AM
  Réponse à 6-LAKLIMOGENE
 
voilà des propos etniques et tribalistes qui datent du précambrien. toi tu connais quoi plus qu'un kablèto, toi un vodoussi de ton espèce, cloité dans ton quartier et qui ne connais nulle part à part les 1,5 km2 de ta taudit de maison.
 

 6   LAKLIMOGENE | 2/28/2013 2:10:26 AM
Regardez-moi sa vilaine figure comme KABLETO, mangeur de chiens enrage's et de serpents venimeux. Espece d'Akabaraka.
 

 5   l'homme Passera | 2/28/2013 1:05:42 AM
quand Faure et Kpatcha se partageaint le pouvoir apres le deces de leur papa en tripatouillant la constitution, on ne parle pas du Respect de la loi

Quand Faure est elu en espace de 3 heures president de l'assemblee nationale et president de la republique, on ne parle pas du Respect de la loi

Quand faure a organise des elections presidentielle avec les urnes sur la tete des SOLDATs on ne parle pas du Respect de la loi


Mais quand on arrete et jette innocemment des opposants en prison on parle du respect de la loi . mon Dieu

 

 4   l'homme Passera | 2/28/2013 1:04:09 AM
quand Faure et Kpatcha se partageaint le pouvoir apres le deces de leur en tripatouillant la constitution, on ne parle pas du Respect de la loi

Quand Faure est elu en espace de 3 heures president de l'assemblee nationale et president de la republique, on ne parle pas du Respect de la loi

Quand faure a organise des elections presidentielle avec les urnes sur la tete des SOLDATs on ne parle pas du Respect de la loi


Mais quand on arrete et jette innocemment des opposants en prison on parle du respect de la loi . mon Dieu

 

 3   Fimakassa | 2/28/2013 12:20:30 AM
pourquoi perdurer dans l'incompetance au lieu de se raviser humblement en cherhant les vrais coupables? La verite vous rattrapera bientot. Bande de voyoux.
 

 2   gbodour | 2/27/2013 11:20:46 PM
cessez de distraire les Togolais . Reconnaiser tout simplement vos erreurs en toute humilite et on evolue.
 

 1   Geremy | 2/27/2013 10:09:57 PM
Ce ne sont que les arguments de defenses des soupsonne's qui distraient.... Mais on se dirait dans un show comique.

"Vous avez vu des hommes de la loi causer des incendies?", ou encore selon un certain patrick lawson sur RFI: "comment nous qui ne nous attaquons pas aux symboles de la dictature allons nous nous attaquer aux femmes qui contribuent a notre economie".OK une question: premiere manifestation qui connut le plus grand nombre dans la rue. Qui les avait organise', les cultivateurs de manioc??? les casses et autres dommages qui s'en etaient suivis les organisateurs n'en etaient-ils pas de pres ou de loin responsables???

ceci la, comme argument de defense n'est que de la distraction. oui, de la distraction.

J'en ai une aussi. Supposons que je sois dans une situation que je veux faire changer absolument. pourrai-je en toute franchise dire la chose suivante?: "Comment moi, (qui deplore la situation dans la quelle je suis actuellement), j'oserais mener des actes dramatiques pour changer la donne"...

Arretez de prendre les braves togolais comme des idiots.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Créaction d'un Observatoire sur la discrimination des personnes vivant avec le VIH Un Observatoire sur la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sera bientôt opérationnel au Togo, ayant comme objectif de combattre la situation d'isolement de cette couche sociale vulnérable, a-t-on appris mercredi auprès du Réseau des personnes infectées par le virus (RAS+Togo) et du Conseil National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS-IST). [ 8/28/2014 ]
Experts et médicaments à Djera pour riposter contre Ebola La riposte contre l'épidémie de la maladie à virus Ebola à Djera, dans la province de l'Equateur, dans le nord de la RDC, où plusieurs cas ont été notifiés, ne s' est pas faite attendre. [ 8/28/2014 ]
Politique, nécrologie et faits divers, à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce jeudi, ont évoqué des sujets diversifiés, allant de la politique nationale aux faits divers, en passant par la nécrologie, avec la mort, la veille, de l’artiste musicien Amadou Balaké. [ 8/28/2014 ]
Le rapport de la Cour des comptes et d'autres sujets se partagent la une de la presse sénégalaise Des sujets relatifs au rapport 2012 de la cour des comptes qui décèle des manquements dans la gestion des affaires publiques, et d’autres sujets dont la politique, les média, et l’éducation dominent l’actualité rapportée jeudi par les quotidiens sénégalais. [ 8/28/2014 ]
'Une voix' pour les organisations de la jeunesse au Maroc Un conseil civil des Organisations de la jeunesse sera bientôt créé au Maroc. [ 8/28/2014 ]
Ebola CEDEAO : Ahoomey-Zunu à Accra au Ghana Les ministres de la santé des quinze (15) pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest se réunissent ce jeudi à Accra au Ghana pour réfléchir aux voies et moyens de contenir la fièvre à virus Ebola qui a déjà fait dans la sous-région 1500 morts. [ 8/28/2014 ]
Des entrepreneurs de la foire Adjafi à la rencontre des réalités des grandes entreprises Sur initiative du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), trente (30) des meilleurs jeunes entrepreneurs inscrits à la 3ème édition de la foire Adjafi, effectuent des visites en entreprise afin de s’imprégner d'expériences en matière de gestion administrative, financière, en communication et marketing, a constaté un reporter de l’agence Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Les hommes de médias et les opérateurs économiques à l’école de la participation à une foire commerciale Une soixantaine (60) de journalistes et quelques opérateurs économiques ont suivi ce mercredi au siège du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé, un séminaire de formation sur l’optimisation de la participation à une foire commerciale, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Revue de la presse du mercredi 27 août 2014 L’arrestation de l’ancien ministre de l’Administration Territoriale Pascal Bodjona au sujet de l’affaire d’escroquerie internationale, a largement été débattue dans les colonnes des journaux parus ce mercredi.  [ 8/28/2014 ]
Panique d’Ebola à Gbadago : Un jeune homme succombe après avoir vomi du sang La mort d’un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année ce mercredi après midi, après avoir vomi « beaucoup » de sang au niveau des rails de Gbadago (quartier de Lomé), a semé au sein dudit quartier la panique de l’éventuelle présence de la maladie à virus Ebola au Togo, a constaté sur place un reporter de l’agence de presse Afreepress.  [ 8/28/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon | Demandez une voyance en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com