Vendredi, 3 Juillet 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4220 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Agbéyomé Kodjo lance le débat sur le pourcentage à verser par les sociétés minières aux populations L'Organisation pour bâtir dans l'union un Togo solidaire a exprimé ses condoléances aux familles éplorées et présenté ses compassions au blessé de l'accident survenu à WACEM-Fortia (80 km de Lomé) à la suite de l'explosion d’une citerne de fuel. Le bilan officiel fait état de cinq morts ainsi qu'un blessé grave. [ 7/3/2015 ]
Les conditions de travail misérables et scandaleuses des sapeurs-pompiers togolais Le drame de Wacem a remis sous les projecteurs nos sapeurs-pompiers. A leur place ce sont des militaires antigang qui sont les premiers arrivés sur les lieux. Retour dans la vie d’un corps sans ressources et sans matériels de travail. [ 7/3/2015 ]
Les victimes des viols de Boko Haram doivent pouvoir avorter selon l'ONU Le Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a demandé mercredi au Nigeria, où l'avortement n'est autorisé que si la vie de la mère est en danger, de le permettre pour les victimes des viols des islamistes de Boko Haram. Selon Amnesty International, Boko Haram a enlevé au moins 2.000 femmes [ 7/2/2015 ]
Les cartes d’identité biométriques porteront la griffe de Gemalto Décidément Gemalto rafle tout sur le marché algérien. Leader mondial de la biométrie, ce groupe Franco-néerlandais, après la carte Chifa (cartes électroniques de la Sécurité sociale) en 2006 et les passeports biométriques en mai 2014, vient de remporter le marché des cartes d’identités biométriques avec un montant de 17 millions d’euros (soit environ 11,152 milliards de F cfa). [ 7/2/2015 ]
Attentat de Sousse: Huit suspects en lien "direct" avec Seifeddine Rezgui Face au terroriste et surtout l’attaque qui a ôté la vie à plus de 38 personnes sur une plage près de Sousse vendredi dernier, les autorités du pays sont à l’offensive quant à la lutte contre le terrorisme. Selon les premières informations livrées par les autorités tunisiennes, les investigations sur cette nouvelle attaque qui a frappé de plein fouet la Tunisie avancent et huit personnes, dont une femme, qui ont des liens directs avec "l'exécution de l’opération" de ce attentat ont été arrêtées. [ 7/2/2015 ]
Attentat de Sousse: 30 Britanniques parmi les 38 morts identifiés Le lourd tribut dans l’attentat terroriste de Sousse, c’est le Royaume Uni qui le paie. Après identification de tous les corps des 38 personnes tombées sous les balles terroristes de Seifeddine Rezgui le vendredi 26 juin dernier sur la plage d’un hôtel près de Sousse, il ressort que sur les 38, 30 sont des ressortissants Britanniques, deux Allemands, trois Irlandais, une Portugaise, une Belge et une Russe. [ 7/2/2015 ]
Explosion-Tabligbo : La justice a ouvert une enquête L’annonce du drame a jeté la consternation et la stupeur dans la ville de Tabligbo (préfecture de Yoto, 75 km au Sud-Ouest de Lomé). Mardi, alors qu’ils exécutaient une tâche de routine consistant à réparer une citerne de fuel, une demi-dizaine d’ouvriers travaillant pour le compte de l’usine d’extraction de clinker WACEM a été tuée par l’explosion de ladite citerne. [ 7/2/2015 ]
Drame de Tabligbo : La CDPA demande au parlement de se saisir de l’affaire La Convention démocratique des peuples africains (CDPA), membre du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) réagit suite au drame survenu dans l’usine de cimenterie Wacem de Tabligbo, qui a coûté la vie à plusieurs personnes. Elle appelle l’Assemblée nationale à se saisir de l’affaire pour toute la lumière soit faite. Lecture ! [ 7/2/2015 ]
Évacuation de squatteurs à Tanger: un Ivoirien tué Une opération d’évacuation des subsahariens occupants illégalement des appartements à Tanger (Maroc) s’est soldée par la mort d’un ressortissant ivoirien. [ 7/2/2015 ]
Quel est le rôle des conseillers du Président Faure? C’est une question que beaucoup des Togolais se posent, qui n’arrivent toujours pas à comprendre le rôle réel des conseillers de Faure Gnassingbé.  [ 7/2/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com