Vendredi, 30 Septembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :4747 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Mamou: le temps de la destruction des lieux de débauche a sonné Des sources citées par la radio nostalgie dans l’une de ses éditions d’information du mardi 27 septembre, rapportent des opérations prochaines de destruction de certains lieux ciblés.  [ 9/29/2016 ]
Une OSC demande la dissolution du gouvernement et l'amnistie pour les acteurs de l’insurrection Une organisation de la société civile de Burkina Faso est monté au créneau pour demander la dissolution du gouvernement actuel, ainsi que l'amnistie pour les acteurs de l'insurrection populaire. [ 9/29/2016 ]
Une pétition pour démonter une statue de Gandhi à Legon Une pétition circule, actuellement dans monde universitaire ghanéen. Celle-ci initiée par des professeurs et des universitaires voudrait le démontage de la statue de Mahatma Gandhi érigé au sein de l’université de Legon. [ 9/29/2016 ]
Université: après un mois de grève, le enseignants maintiennent le cap La grève entamée, il y a presque un mois, ne baissera pas d’intensité tant que leurs revendications ne seront pas totalement satisfaites. C’est ce qui ressort d’une réunion conjointe ce mercredi par le collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi et le Mouvement des étudiants du Congo (MEC). [ 9/29/2016 ]
Le Partenariat public-prive au cœur d'une réunion à Lomé Dans le cadre de la tenue de sa quatrième session, une réunion du Comité Consultatif des Partenaires Public Privé (CO-PPP) de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) qui se tient depuis hier à Lomé, prend fin aujourd’hui.  [ 9/29/2016 ]
Pour une transhumance apaisée en 2017, le Togo ne peut accueillir que 50.000 têtes de bêtes A la troisième rencontre régionale sur la transhumance ce mercredi à Lomé, un cadre de concertation de haut niveau entre six (6) pays de départ et d’accueil des transhumants, le ministre togolais de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, le colonel Ouro-Koura Agadazi a communiqué aux pays de provenance des éleveurs transhumants, la capacité limite d’accueil du Togo au cours de la prochaine campagne de transhumance.  [ 9/29/2016 ]
Marché d’Akodésséwa, l’autre nid de la puanteur à Lomé Akodésséwa, voilà un quartier situé en pleine capitale qui évoque beaucoup de choses à ceux qui connaissent bien Lomé. En dehors du marché des fétiches qui constitue une curiosité pour les touristes, ce quartier abrite le poumon de l’économie togolaise, le Port autonome de Lomé.  [ 9/29/2016 ]
Réduction de 80% des primes et indemnités: les fonctionnaires en ont pour 18 mois Les fonctionnaires tchadiens en savent un peu plus sur la durée de la mesure gouvernementale réduisant leurs primes et indemnités de 80 %. A en croire le ministre de la Fonction publique, de l’emploi et du dialogue social qui a rencontré les responsables des centrales syndicales, la mesure durera 18 mois. [ 9/29/2016 ]
L’ARMP du Togo inspire sa consœur mauritanienne Une délégation de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) mauritanienne séjourne au Togo depuis lundi dernier. Objectif de cette deuxième visite au Togo, vise, selon la délégation mauritanienne, à s’inspirer du modèle du Comité de règlement des différents de l’ARMP-Togo.  [ 9/29/2016 ]
Tiziouzou: trois accidents de la route font deux tués et 16 blessés Hier mardi, trois accidents de la route survenu à des endroits différents, deux sur la RN 12 à hauteur de la commune de Tadmait (17 km à l’ouest de Tizi Ouzou) ont fait deux morts et 16 blessés.  [ 9/28/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit en ligne | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.