Vendredi, 6 Mars 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :3011 fois | Commenter
 

Togo  -



Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Notion de citoyenneté et du civisme : Des milliers de Togolais visés par une campagne de formation Après l’institutionnalisation par le gouvernement d’une journée nationale du civisme observée tous les premiers samedi du mois, le ministère en charge de la Formation civique et le Projet d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA) ont procédé ce vendredi 6 mars 2015 à Lomé, au lancement d’une campagne de formation à la citoyenneté et au civisme. Ce lancement de campagne a été couplé de la présentation d’un manuel d’éducation à la citoyenneté et au civisme. Par ces deux projets, les initiateurs envisagent sensibiliser la population à la base sur les notions du civisme et de citoyenneté.  [ 3/6/2015 ]
Revue de presse du vendredi 6 mars 2015 La présidentielle de 2015 continue toujours par faire couler les salives dans les journaux togolais parus ce jour.  [ 3/6/2015 ]
103 jeunes déscolarisés outillés en génie mécanique et génie civil Cent trois (103) jeunes déscolarisés venus des régions des plateaux et de la centrale pour une 1ère vague, ont bénéficié vendredi à Lomé, d’une attestation de fin de formation modulaire dans les domaines de génie mécanique et de génie civil, a appris l’Agence de presse Afreepress. [ 3/6/2015 ]
Inauguration Scantogo-mines : Le préfet de Yoto, Toudéka Gado tombe évanoui en pleine cérémonie La cérémonie d’inauguration de l’usine de production de ciments de ScanTogo-mines qui se tient ce vendredi à Sika Kondji dans la préfecture de Yoto (90 km au nord-est de Lomé) a bel et bien démarré ce vendredi en présence du président de la République, Faure Gnassingbé, du premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu et du président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani. [ 3/6/2015 ]
La campagne d’éducation à la citoyenneté et à la paix officiellement lancée Dans les tous prochains jours, le Togo va développer une campagne d’éducation à la citoyenneté et à la paix financée à hauteur de quatre-vingts cinq (85) millions de francs CFA par l’Union Européenne (UE). [ 3/6/2015 ]
Vers la légalisation de l’avortement ? Jusqu’à preuve du contraire, la législation marocaine a prohibé dans ses mœurs l’avortement et il est prévu, d’une part une peine de 5 à 20 ans pour tout médecin qui l’aura fait et d’autre part une peine de 6 mois à 2 ans à la femme ou à la jeune fille qui l’aura demandé. Mais en début de semaine, des voix se sont levées pour faire mettre un peu d’eau dans le vin. [ 3/6/2015 ]
« Dépénaliser l’homosexualité », le vœu ardent du HRW Les organisations de défense des Droits de l’Homme ne sont pas pour la pénalisation de l’homosexualité, car selon elles, la Constitution du pays souligne que "toute personne a droit à la protection de sa vie privée". Pour cela, le Human Rights Watch (HRW) a appelé le mercredi 04 mars dernier à dépénaliser l’homosexualité au Maroc. [ 3/6/2015 ]
Les Amazones de la République » retroussent les manches pour galvaniser les femmes togolaises La journée internationale de la femme est célébrée chaque 08 Mars dans le monde entier, mais la date du 05 Mars 2015 restera graver dans la mémoire des femmes de la Synergie d’action pour l’équité genre. [ 3/6/2015 ]
Une centrale solaire de 100 MW en construction au Ghana L’une des richesses inépuisables dont l’Afrique dispose, c’est bien l’énergie solaire. Cependant, le continent peine à tirer le plus grand profit de cette richesse, préférant investir dans la construction de barrages hydroélectriques très coûteux. [ 3/6/2015 ]
Une école professionnelle des mines verra bientôt le jour Le Burkina-Faso va se doter bientôt d’une école professionnelle des métiers des mines. Le projet bénéficie du soutien du Collège Communautaire du Nouveau Brunswick basée au Canada. [ 3/6/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com