Dimanche, 23 Novembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :2971 fois | Commenter
 

Togo  -



Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

La police lance une opération de sécurité à la suite du meurtre de 28 personnes Les autorités kenyanes ont ordonné le lancement d'une opération de sécurité contre les hommes armés d'origine présumée somalienne qui ont tué 28 personnes samedi matin à Mandera, à la frontière avec la Somalie. [ 11/23/2014 ]
Al-Shabaab revendique la tuerie de 28 passagers de bus à Mandera Les militants somaliens d'Al- Shabaab ont revendiqué samedi la tuerie de 28 passagers de bus à Mandera, dans le nord-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie. [ 11/23/2014 ]
Ebola : le dernier bilan est de 2.077 cas dont 1.233 décès L'épidémie d'Ebola a fait jusqu'ici un total de 2.077 cas, dont 1.233 décès, en Guinée, a déclaré samedi le coordinateur national de lutte contre Ebola, le Dr Sakoba Keita, lors d'une conférence de presse. [ 11/23/2014 ]
Il y a 20 ans, disparaissait Abéti Masikini Il y a vingt (20) ans, la chanteuse congolaise Abeti Masikini disparaissait à l’âge de 40 ans. Ce 20ème anniversaire sera commémoré au Grand Hôtel Kinshasa (GHK).   [ 11/22/2014 ]
Des policiers et militaires dans un groupe de délinquants interpelé Interpeler des délinquants pour criminalité est un fait de tous les jours. Mais ce qui a paru extraordinaire dans la commune de Kimbanseke à Kinshasa (RDC), est que parmi ces derniers figurent des policiers et militaires de la République. Un total de vingt (20) délinquants regroupés dans cinq (05) groupes a été présenté le jeudi 20 novembre 2014. [ 11/22/2014 ]
Lutumba Ndomanueno dément l’annonce de sa mort Annoncé pour mort, le poète Lutumba Ndomanueno dit "Simaro Lutumba Masiya" n’est pas mort. Tout en reconnaissant qu’il est un peu souffrant, il a par contre démenti le 12 novembre dernier l’allégation de sa mort, comme distillée par certaines sources à Kinshasa. [ 11/22/2014 ]
Les pointeurs du Port de Lomé ont désormais un syndicat : le SYNPOCOM-Togo La Fédération des syndicats des travailleurs des transports du Togo (FESYTRAT) a enregistré samedi en son sein, le 19ème mouvement syndical, en l’occurrence le Syndicat des pointeurs des compagnies maritimes privées du Togo (SYNPOCOM-Togo), les travailleurs qui s’occupent du déchargement et de l’embarquement de la cargaison des navires. [ 11/22/2014 ]
Revue de la presse ivoirienne du 22 novembre Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi: [ 11/22/2014 ]
Politique, sécurité et sport à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l'ensemble du territoire national, offrent un menu varié allant de la politique au sport en passant par la sécurité. Le quotidien Notre Voie, journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI) consacre sa Une, à l'ex-Directeur général du Port autonome d'Abidjan, Marcel Gossio. Dans une interview, il explique les questions relatives à la proposition de la candidature de Laurent Gbagbo, au Comité de contrôle et à l'affaire Lida Kouassi. [ 11/22/2014 ]
La mésaventure d'un reporter avec les militaires hier à la marche de CAP 2015 Entre le ministre Bawara et les manifestants les versions divergent quant à la présence de militaires hier en ville pour réprimer la manifestation de l'opposition. Nous vous présentons ici la petite mésaventure d'un confrère avec des militaires hier en ville. Témoignage [ 11/22/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Offre bancaire sur rachat de credit banque à taux fixe.
EX-IN Consult
iciLome.com