Lundi, 27 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Incendie des marchés/Le Procureur de la République : « Ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice »

Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam
  [2/27/2013 5:34:27 PM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :3797 fois | Commenter
 

Togo  -




Le Procureur de la République Blaise Poyodi Essolissam était face à la presse ce mercredi à son cabinet au Tribunal de Première instance de Lomé. Au cours de cette rencontre, ont été essentiellement abordés les sujets ayant trait à l’affaire des incendies des marchés, à la procédure ouverte contre une trentaine de personnes membres du collectif Sauvons le Togo (CST) soupçonnées d’avoir conduit cette opération, à la libération lundi d’Agbéyomé Kodjo et la suite à donner à la procédure en cours d'instruction.

Selon le Procureur de la République, la « procédure se poursuit normalement à un rythme satisfaisant ». Celui-ci a fait savoir que « le secret de l’instruction et le respect des droits de la défense sont et restent au cœur des préoccupations du parquet », ce qui, a-t-il dit, lui « impose de ne pas dévoiler les éléments du dossier dans le respect des droits des inculpés qui bénéficient de la présomption d’innocence ».

C’est l’évolution de la procédure, a insisté M. Poyodi, qui a motivé la libération d’Agbéyomé Kodjo qui a fait une « demande de mise en liberté provisoire » par le truchement de ses avocats. « Je précise que ce n’est pas un non-lieu qui a été rendu dans le cas d’Agbéyomé. Il reste à la disposition de la justice. Le moment viendra où la justice aura à statuer sur sa culpabilité ou son innocence », a poursuivi le Procureur de la République sur cette question.

D’après celui-ci, la responsabilité individuelle des exécutants est établie et le mode d’exécution est connu. « La responsabilité de ceux qui les ont ordonnés de commettre ces crimes et ceux qui les ont financés est établie. Il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiée et mise en oeuvre de façon criminelle. Le but était de créer le désordre en semant le trouble au cœur de la vie économique du pays. Le but était de détruire par le feu des édifices et autres objectifs ciblés sans aucun souci pour les vies humaines et les biens des pauvres commerçantes. Aucune responsabilité ne sera négligée ni écartée », a révélé Blaise Essolissam Poyodi.

Au total, a annoncé ce dernier, dix-neuf (19) personnes ont été entendues au fond, une personne a été mise en liberté provisoire et trois autres placées sous contrôle judiciaire. À ces dernières, a rappelé ce fonctionnaire de l’État, il leur est « interdit de faire des déclarations pouvant gêner l’instruction ». La violation de cette interdiction, a mis en garde M. Poyodi, pourrait entrainer « l’incarcération » des coupables.

Pour terminer, le magistrat a lancé un appel à la classe politique afin de ne pas « utiliser les noms des grandes ONG internationales pour tenter de soustraire les auteurs des poursuites pénales ni de tenter d’introduire la politique dans ce dossier ».

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire et sont détenues.

Olivier A.
Source : | AfreePress


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Divo : un meeting du FPI empêché par un groupe de militants Un meeting du Front populaire ivoirien (FPI), n’a pas pu se tenir le samedi à Divo, pour des raisons d’une violente opposition d’un groupe de militants. [ 4/27/2015 ]
En froid avec le Nigeria Les relations diplomatiques entre l'Afrique du Sud et le Nigeria viennent de prendre un coup avec le rappel de l'ambassadeur du Nigeria à Pretoria. Suite aux violences xénophobes qui ont secoué le pays, le Nigeria a rappelé son diplomate pour "consultation"; une situation qui n'a pas été du goût des autorités sud-africaines. [ 4/27/2015 ]
Séisme au Népal, l’Everest en a pris un coup Un séisme de forte magnitude (7,8) a frappé le Népal samedi. On dénombre plusieurs milliers de morts dans le pays. Les secousses ont été ressenties dans des pays voisins et l’Everest, le célèbre mont n’a pas été épargné.  [ 4/27/2015 ]
Réseaux sociaux, que se passe t-il ? Une forte perturbation est constatée depuis hier dans la soirée sur le réseau internet. Impossible pour certains togolais d’accéder notamment aux réseaux sociaux et à leurs adresses mail. [ 4/26/2015 ]
WORLD HAPPINESS REPORT 2015 : Togo, pays le plus malheureux de la terre La troisième édition du rapport «World Hapiness Report» des Nations unies, publié le 23 Avril 2015, classe le Togo au premier rang des pays les plus malheureux de la terre. [ 4/26/2015 ]
Revue de la presse ivoirienne du 25 avril Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi: [ 4/25/2015 ]
Michaëlle Jean quitte le musée national manu militari Lors de la dernière visite de Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), les autorités camerounaises n’ont pas pu enjoliver tous leurs points faibles. Un incendie dû à une négligence a failli envahir la délégation qui faisait la visite du musée national ; ainsi la délégation qui avait prévu passer au moins une heure de temps dans ces locaux, n’y a fait que quelques vingt minutes. [ 4/25/2015 ]
Un nouveau deuil Devra-t-on décréter ce mois d’avril comme « mois de deuil » pour le Gabon ? Rien n’est inventé, sauf que les faits sont têtus. Après Rose Francine Rogombé le 10 avril, André Mba Obame le 12 avril, c’est au tour d’Augustin Boumah de tirer sa révérence. L’ancien président de l’Assemblée nationale s’est éteint le 23 avril à l’âge de 87 ans. [ 4/25/2015 ]
Manifestations violentes: des radios suspendues Plusieurs radios dans la ville de Moanda située sur la côte atlantique du en République Démocratique du Congo (RDC), ont été interdites d’émettre. Cette interdiction fait suite aux violentes manifestations en cours dans le pays. [ 4/25/2015 ]
Quatre hommes armés tués lors d'affrontements avec des Casques bleus au Darfour Une opération des Nations Unies a déclaré vendredi que ses troupes de maintien de la paix ont repoussé deux attaques lancées par des hommes armés non identifiés. Quatre hommes armés ont été tués et six Casques bleus blessés. [ 4/25/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! | Séjour Linguistique Londres - AILS.fr
EX-IN Consult
iciLome.com