Vendredi, 9 Décembre 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Revue de la presse ivoirienne du 27 février


  [2/27/2013 1:16:43 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :559 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus mercredi :




---

FRATERNITE MATIN

Le gouvernement fait des efforts pour juguler les grèves à travers des appels incessants à l'apaisement, les assurances de règlement des problèmes évoqués, etc. Cependant, les fonctionnaires et agents de l'Etat, regroupés dans différents syndicats, menacent et persistent en brandissant le droit à la grève comme seul moyen pour faire plier l'autorité. L'une des raisons rarement évoquées pour justifier cette persistance est, à n'en pas douter, l'injustice constatée dans le traitement salarial. Le gouvernement en est bien conscient. "A l'analyse, ces revendications se nourrissent, pour l'essentiel, d'un sentiment d' injustice ressenti par nombre de fonctionnaires, en matière de rémunération ", a confessé le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Gnamien Konan. "En effet, dans notre fonction publique, à diplômes équivalents, à profils identiques et à charge de travail similaire, les grades et rémunérations varient considérablement d'un emploi à un autre et d'une administration à une autre", a-t-il reconnu.

---

NORD-SUD

Les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI, armée nationale) et leurs supplétifs, les chasseurs traditionnels "Dozos ", sont formellement mis en cause dans le dernier rapport d' Amnesty International présenté mardi à Abidjan. Il faut mettre fin à l'impunité. C'est l'avis de l'Ong Amnesty international qui souhaite que la lumière soit faite sur les événements de Duékoué et de Nahibly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Cette organisation fait état de massacres qui constituent des crimes contre l' humanité dans ces deux localités dans son dernier rapport sur la situation des droits humains en Côte d'Ivoire, deux ans après la crise post-électorale. "Côte d'Ivoire : la loi des vainqueurs", c' est l'intitulé de ce document. "On parle de réconciliation, mais elle passe par la réparation judiciaire", précise Gaétan Mootoo, enquêteur principal d'Amnesty international en Côte d'Ivoire. Amnesty a documenté des massacres qui constituent des crimes contre l'humanité à Duékoué, fin mars-début avril 2011 et Nahibly le 20 juillet 2012. Des centaines de personnes, selon M. Neve, ont été tuées en moins de 24 heures. Amnesty International appelle urgemment à la création d'une commission internationale d'enquête chargée d'examiner l'attaque du camp de déplacés internes de Nahibly.

---

L'EXPRESSION

L'audience de confirmation des charges contre l'ancien président ivoirien était à son sixième jour mardi. Sans surprise, les avocats de Gbagbo ont nié en bloc tous les crimes perpétrés dans la commune martyre d'Abobo et qui sont imputés à leur client. Pour cette sixième journée, Me Emmanuel Altit et ses confrères ont mis l'accent sur deux arguments solides du procureur que sont le massacre de sept femmes à Abobo et le bombardement du marché de la même commune, tous deux imputés aux forces restées fidèles à Laurent Gbagbo pendant la crise post-électorale. Me Jenifer Naouri a rejeté en bloc les arguments du procureur Fatou Bensouda. Pour l' avocate de Gbagbo, ces crimes, s'ils existent, sont le fait des forces pro-Ouattara. Après avoir dégagé la responsabilité des forces pro-Gbagbo, l'avocate est parvenue à la conclusion selon laquelle le meurtre des sept femmes d'Abobo est "un grotesque montage" dans lequel chacune des sept femmes a reçu la somme de 100 000 francs CFA pour camper le rôle qu'elles ont joué ce jour- là et que c'est du sang de mouton qui a été aspergé sur les femmes. Fin
Source :


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Gabon Télévision: une grève du personnel annoncée pour demain vendredi A travers un point de presse, le Syndicat nationale des personnels de l’audiovisuel public (SYNAPAP) a annoncé une grève dès ce vendredi 9 décembre. [ 12/8/2016 ]
La Fondation Konrad Adenauer creuse la question du genre à Lomé Malgré les réformes entreprises dans les pays de l’Afrique de l’ouest, les femmes continuent d’être victimes d’injustices en matière foncière. Dans le cadre de son projet EWOH 2 : « un seul monde sans faim », la Fondation allemande Konrad Adenauer a réuni ce jeudi à Lomé les facilitateurs nationaux de l’administration publique et de la société civile, a constaté l’Agence de presse Afreepress.  [ 12/8/2016 ]
Sadd défend les principes de la responsabilité sociétale des entreprises au Togo Soucieuse de la responsabilité sociétale des entreprises dans le secteur minier et en zone franche au Togo, Solidarité et action pour le développement durable, (Sadd) organise depuis hier et pour trois jours à Atakpamé, un séminaire atelier de formation. Participent à cet atelier les inspecteurs des lois sociales, les délégués syndicaux et les délégués du personnel. Il s’agit pour Sadd d’outiller les participants à maitriser le concept de la responsabilité sociétale des entreprises, les principes directeurs de l’Ocde et son chapitre sur les droits de l’homme, les principes directeurs des nations unies relatives aux entreprises multinationales, la déclaration de l’Oit sur les entreprises multinationales et tous les accords cadre internationaux ou mondiaux qui régissent un peu la vie des entreprises multinationales.  [ 12/8/2016 ]
Le canton de Sagbado et ses litiges fonciers : Le chef Semekonawo au centre de toutes les intrigues Il ne se passe de jour où la quiétude des habitants du canton de Sagbado ne soit troublée par des affaires qui opposent les collectivités aux chefs traditionnels et aux géomètres. Lumière sur les dérives des responsables du canton de Sagbado. Le chef canton de Sagbado, Togbui Semekonawo Innocent et Gnatikan Edem,un proche de l’ex-Premier ministre, Ahoomey Zunu, sont accusés de magouilles.  [ 12/8/2016 ]
Deuil: les condoléances du PRD à la famille de Kamarou Fassassi Une forte délégation du Parti du Renouveau Démocratique (PRD), conduite par Maître Adrien HOUNGBEDJI, est allée présenter ses sincères condoléances à la famille de Kamarou FASSASSI, décédé le 04 décembre dernier. [ 12/8/2016 ]
Identification: 5 millions d’abonnés éjectés des réseaux de téléphonie mobiles En vue d’assainir la liste des abonnés de réseaux de téléphonie et surtout pour des questions sécuritaires, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a annoncé la suspension de plus de 5 millions de puces non identifiées. [ 12/8/2016 ]
L’ASSAFETO fête son jubilé d’or L’enquête démographique et de santé au Togo (EDST 2013), montre qu’il y a environ 401 décès pour 100.000 naissances vivantes chaque année et 27 décès de nouveau-nés pour 1.000 naissances vivantes. Selon le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2015, 45% des décès des enfants de moins de 5 surviennent chez les nouveau-nés. Environ 50% de ces décès de nouveau-nés surviennent dans les premières 24 heures de vie et 75% dans la première semaine.  [ 12/7/2016 ]
Gestion publique: les syndicats désapprouvent le gouvernement de Patrice Talon Les Centrales et Confédérations syndicales ont manifesté, à la Bourse du Travail à Cotonou ce mardi 06 décembre 2016, contre la décision du gouvernement de liquider la Sonapra, l’Onasa, la Caia-sa et l’Ons. [ 12/7/2016 ]
Régulation des médias: ouverture de 8ème Conférence de la CIRCAF à Cotonou Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Niger, M. Abdourahamane Ousmane, président en exercice du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC), a présidé, mardi 06 décembre 2016 à Cotonou, la cérémonie d’ouverture de la 8ème Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique (CIRCAF). [ 12/7/2016 ]
La communauté du grand Atoeta a désormais un festival culturel Les populations du «Grand Atoèta», à travers l’Association des Ressortissants du Grand Atoèta (ARGA) ont organisé du 10 au 14 août 2016 la première édition de leur Festival culturel placée sous le thème «Ensemble pour le développement du Grand Atoèta». [ 12/7/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | credit en ligne | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle credit consommation avec moncredit.org Serrurier Paris 6| Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.