Lundi, 25 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Revue de la presse ivoirienne du 27 février


  [2/27/2013 1:16:43 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :411 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus mercredi :




---

FRATERNITE MATIN

Le gouvernement fait des efforts pour juguler les grèves à travers des appels incessants à l'apaisement, les assurances de règlement des problèmes évoqués, etc. Cependant, les fonctionnaires et agents de l'Etat, regroupés dans différents syndicats, menacent et persistent en brandissant le droit à la grève comme seul moyen pour faire plier l'autorité. L'une des raisons rarement évoquées pour justifier cette persistance est, à n'en pas douter, l'injustice constatée dans le traitement salarial. Le gouvernement en est bien conscient. "A l'analyse, ces revendications se nourrissent, pour l'essentiel, d'un sentiment d' injustice ressenti par nombre de fonctionnaires, en matière de rémunération ", a confessé le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Gnamien Konan. "En effet, dans notre fonction publique, à diplômes équivalents, à profils identiques et à charge de travail similaire, les grades et rémunérations varient considérablement d'un emploi à un autre et d'une administration à une autre", a-t-il reconnu.

---

NORD-SUD

Les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI, armée nationale) et leurs supplétifs, les chasseurs traditionnels "Dozos ", sont formellement mis en cause dans le dernier rapport d' Amnesty International présenté mardi à Abidjan. Il faut mettre fin à l'impunité. C'est l'avis de l'Ong Amnesty international qui souhaite que la lumière soit faite sur les événements de Duékoué et de Nahibly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Cette organisation fait état de massacres qui constituent des crimes contre l' humanité dans ces deux localités dans son dernier rapport sur la situation des droits humains en Côte d'Ivoire, deux ans après la crise post-électorale. "Côte d'Ivoire : la loi des vainqueurs", c' est l'intitulé de ce document. "On parle de réconciliation, mais elle passe par la réparation judiciaire", précise Gaétan Mootoo, enquêteur principal d'Amnesty international en Côte d'Ivoire. Amnesty a documenté des massacres qui constituent des crimes contre l'humanité à Duékoué, fin mars-début avril 2011 et Nahibly le 20 juillet 2012. Des centaines de personnes, selon M. Neve, ont été tuées en moins de 24 heures. Amnesty International appelle urgemment à la création d'une commission internationale d'enquête chargée d'examiner l'attaque du camp de déplacés internes de Nahibly.

---

L'EXPRESSION

L'audience de confirmation des charges contre l'ancien président ivoirien était à son sixième jour mardi. Sans surprise, les avocats de Gbagbo ont nié en bloc tous les crimes perpétrés dans la commune martyre d'Abobo et qui sont imputés à leur client. Pour cette sixième journée, Me Emmanuel Altit et ses confrères ont mis l'accent sur deux arguments solides du procureur que sont le massacre de sept femmes à Abobo et le bombardement du marché de la même commune, tous deux imputés aux forces restées fidèles à Laurent Gbagbo pendant la crise post-électorale. Me Jenifer Naouri a rejeté en bloc les arguments du procureur Fatou Bensouda. Pour l' avocate de Gbagbo, ces crimes, s'ils existent, sont le fait des forces pro-Ouattara. Après avoir dégagé la responsabilité des forces pro-Gbagbo, l'avocate est parvenue à la conclusion selon laquelle le meurtre des sept femmes d'Abobo est "un grotesque montage" dans lequel chacune des sept femmes a reçu la somme de 100 000 francs CFA pour camper le rôle qu'elles ont joué ce jour- là et que c'est du sang de mouton qui a été aspergé sur les femmes. Fin
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Un marocain victime de graves tortures en Grande Bretagne ? Un incident, somme toute relevant de la sécurité publique, a eu lieu à Rabat le 21 mai 2015 et mobilisé les forces de sécurité marocaines et le service de la protection civile afin de neutraliser un individu récemment refoulé de Grande Bretagne.  [ 5/24/2015 ]
Le Nigeria met en résidence surveillée un sénateur impliqué dans une affaire de drogue L'Agence nationale contre la drogue du Nigeria (NDLEA) a mis en résidence surveillée le sénateur élu Buruji Kashamu qui est recherché par les Etats-Unis pour une affaire de héroïne, a annoncé samedi le porte-parole de l'agence Mitchell Ofoyeju. [ 5/24/2015 ]
Maroc-Sénégal : Kyrielle d'accords pour une coopération plus prometteuse Décidément, le Maroc et le Sénégal ont pris le soin d’asseoir un modèle de partenariat pionnier, viable et prometteur en réussissant à fructifier le capital précieux de leur solidarité agissante et fortifier leur partenariat exemplaire. [ 5/24/2015 ]
Quatre villages repris par Al-Shabaab Le groupe militant somalien Al- Shabaab a repris quatre villages situés au sud de Mogadiscio dans la nuit de vendredi à samedi, dont les forces gouvernementales somaliennes s'étaient emparés il y a quelques jours, ont fait savoir samedi les autorités somaliennes. [ 5/24/2015 ]
Cinq émigrés clandestins retrouvés morts et 48 autres rescapés La Garde maritime tunisienne a repêché samedi tôt le matin cinq cadavres d'émigrés clandestins suite à un naufrage au large des côtes de Teboulba, une localité de la province de Monastir (est de la Tunisie), a-t-on appris auprès du ministère tunisien de l'Intérieur. [ 5/24/2015 ]
Un député assassiné à Mogadiscio Un député somalien a été tué et un autre blessé samedi à Mogadiscio au cours d'une fusillade au volant, a annoncé la police somalienne. [ 5/24/2015 ]
443 morts suite à l'épidémie de méningite L'épidémie de méningite qui sévit au Niger depuis janvier dernier a fait 443 morts sur un total de 6. 609 cas signalés, à la date du 15 mai dernier, selon un dernier bilan du ministre nigérien de la Santé publique, Mano Aghali. [ 5/24/2015 ]
VIDEO/ Toofan chahuté à Nanterre par des patriotes Togolais : "A bas la dictature au Togo!"  [ 5/24/2015 ]
Création d'un fonds de 2 milliards de FCFA pour le développement des médias L’Etat gabonais a crée un fonds national pour le développement de la presse destiné à soutenir la promotion et la valorisation des métiers tels que l’édition, l’impression et la distribution des organes de la presse écrite et à accompagner le développement et le fonctionnement des entreprises de communication. [ 5/24/2015 ]
Revue de la presse ivoirienne du 23 mai Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi : [ 5/24/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com