Jeudi, 2 Avril 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Revue de la presse ivoirienne du 27 février


  [2/27/2013 1:16:43 PM]  | Kiosque |Xinhuanet | Lu :401 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus mercredi :




---

FRATERNITE MATIN

Le gouvernement fait des efforts pour juguler les grèves à travers des appels incessants à l'apaisement, les assurances de règlement des problèmes évoqués, etc. Cependant, les fonctionnaires et agents de l'Etat, regroupés dans différents syndicats, menacent et persistent en brandissant le droit à la grève comme seul moyen pour faire plier l'autorité. L'une des raisons rarement évoquées pour justifier cette persistance est, à n'en pas douter, l'injustice constatée dans le traitement salarial. Le gouvernement en est bien conscient. "A l'analyse, ces revendications se nourrissent, pour l'essentiel, d'un sentiment d' injustice ressenti par nombre de fonctionnaires, en matière de rémunération ", a confessé le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Gnamien Konan. "En effet, dans notre fonction publique, à diplômes équivalents, à profils identiques et à charge de travail similaire, les grades et rémunérations varient considérablement d'un emploi à un autre et d'une administration à une autre", a-t-il reconnu.

---

NORD-SUD

Les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI, armée nationale) et leurs supplétifs, les chasseurs traditionnels "Dozos ", sont formellement mis en cause dans le dernier rapport d' Amnesty International présenté mardi à Abidjan. Il faut mettre fin à l'impunité. C'est l'avis de l'Ong Amnesty international qui souhaite que la lumière soit faite sur les événements de Duékoué et de Nahibly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Cette organisation fait état de massacres qui constituent des crimes contre l' humanité dans ces deux localités dans son dernier rapport sur la situation des droits humains en Côte d'Ivoire, deux ans après la crise post-électorale. "Côte d'Ivoire : la loi des vainqueurs", c' est l'intitulé de ce document. "On parle de réconciliation, mais elle passe par la réparation judiciaire", précise Gaétan Mootoo, enquêteur principal d'Amnesty international en Côte d'Ivoire. Amnesty a documenté des massacres qui constituent des crimes contre l'humanité à Duékoué, fin mars-début avril 2011 et Nahibly le 20 juillet 2012. Des centaines de personnes, selon M. Neve, ont été tuées en moins de 24 heures. Amnesty International appelle urgemment à la création d'une commission internationale d'enquête chargée d'examiner l'attaque du camp de déplacés internes de Nahibly.

---

L'EXPRESSION

L'audience de confirmation des charges contre l'ancien président ivoirien était à son sixième jour mardi. Sans surprise, les avocats de Gbagbo ont nié en bloc tous les crimes perpétrés dans la commune martyre d'Abobo et qui sont imputés à leur client. Pour cette sixième journée, Me Emmanuel Altit et ses confrères ont mis l'accent sur deux arguments solides du procureur que sont le massacre de sept femmes à Abobo et le bombardement du marché de la même commune, tous deux imputés aux forces restées fidèles à Laurent Gbagbo pendant la crise post-électorale. Me Jenifer Naouri a rejeté en bloc les arguments du procureur Fatou Bensouda. Pour l' avocate de Gbagbo, ces crimes, s'ils existent, sont le fait des forces pro-Ouattara. Après avoir dégagé la responsabilité des forces pro-Gbagbo, l'avocate est parvenue à la conclusion selon laquelle le meurtre des sept femmes d'Abobo est "un grotesque montage" dans lequel chacune des sept femmes a reçu la somme de 100 000 francs CFA pour camper le rôle qu'elles ont joué ce jour- là et que c'est du sang de mouton qui a été aspergé sur les femmes. Fin
Source :


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La 2e vague d’Unités de Police en formation à compter du 06 avril prochain Les autorités togolaises organisent une formation pour la deuxième vague d’Unités de Police Constituée, fruit de la coopération entre les Etats-Unis et le Togo en matière de sécurité, du lundi 6 au vendredi 10 avril 2015. [ 4/1/2015 ]
Garoua-Boulaï: des preneurs d’otages tués par la population Les habitants de la ville de Garoua-Boulaï à l’Est du Cameroun, ont tués des hommes armés venus de la Centrafrique, alors qu’ils tentaient de s’enfuir avec des otages enlevés.  [ 4/1/2015 ]
Elle traîne son ex-compagnon devant la justice pour coups et blessures Attention aux hommes qui se plaisent à porter la main sur leur compagne. Vous risquez de vous retrouver devant les tribunaux. C’est ce qu’a appris à ses dépens le sieur Musiangu Mbemba. Il a été simplement traduit devant le Tribunal de Paix " Tri-paix " de N'djili par son ex-compagne, Kasiala Mafuta. Et le motif de la plainte, coups et blessures volontaires. [ 4/1/2015 ]
Une demande de régularisation formulée par la FIDH en faveur de 9000 migrants Au-delà des deux-tiers des dossiers qui ont connu satisfaction en 2014, c’est plutôt une pleine et entière régularisation que demandent cette fois-ci les organisations non gouvernementales en faveur des demandeurs. Ainsi, selon l’une de ces ONG, la FIDH (Fédération internationale des droits de l’homme), le gouvernement marocain pourrait ‘‘mieux faire’’ que ces deux-tiers de régularisation concédés. Si ces deux-tiers correspondent à 18.000 migrants, il en reste actuellement 9000 migrants dont les dossiers sont en instance. [ 4/1/2015 ]
Insécurité routière, 17 personnes mortes dans un accident de circulation Un bus de transport appartenant à une agence de voyage et un camion semi-remorque sont entrés en collision jeudi dernier au Cameroun, dans la localité de Koro à 26 km de Garoua-Boulaï. Bilan, 17 morts, 20 blessés et d’importants dégâts matériels.  [ 4/1/2015 ]
L’ancien président Tchadien Hissen Habré accuse Human Rigth Watch d’actionner Macky Sall La condamnation à la réclusion à perpétuité de sept(7) agents de l’ancienne police politique d’Hissen Habré qui attend son procès à Dakar au Sénégal est, pour ce dernier, une tactique aux fins d’influencer les juges des Chambres africaines extraordinaires. [ 4/1/2015 ]
le CICR condamne l’attaque qui a coûté la vie à un de ses collaborateurs Le comité international de la Croix-Rouge a condamné avec la plus grande fermeté, l’attaque du camion d’aide du CICR qui à occasionner la mort d’un de ces collaborateurs et blessant un membre de la Croix-Rouge Malien. [ 4/1/2015 ]
un homme arrêté en possession d’un crâne humain Un homme d’une trentaine d’année a été arrêté en possession d’un crâne humain, par les agents de la Police du commissariat de Vodjè, à Cotonou au Bénin. [ 4/1/2015 ]
Un nourrisson poignardé Le plus souvent, les malfaiteurs poignardent quand ils s’aperçoivent que leurs victimes constituent un obstacle ou opposent une résistance. Mais, poignarder un nourrisson, l’on se demanderait comment l’enfant a-t-il pu constituer un obstacle pour que son bourreau en arrive là. Difficile de le savoir. Tout compte fait, les populations de Bahouan ont été devant le fait accompli vendredi dernier.  [ 4/1/2015 ]
Walikale: 55 des 56 détenus aidés par les conditions de détention se sont évadés Sur cinquante-six prisonniers que comptait la prison centrale de Walikale, il ne reste plus qu’un et un seul prisonnier ;  les cinquante-cinq (55) autres se sont évadés et selon la société civile de la localité, ces détenus n’ont aucune peine à s’évader de la maison de détention. Ils ont été aidés par les conditions dans lesquelles se trouve même cette prison.  [ 4/1/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com