Vendredi, 30 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Retard dans le paiement des allocations de secours aux étudiants : Le MEET sort les muscles


  [4/25/2013 1:03:48 AM]  | Kiosque | Telegramme228 | Lu :1289 fois | Commenter
 

Togo  - Le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) sort de son silence. Au cours d’une conférence de presse ce mardi à Lomé, ce mouvement estudiantin s’indigne de l’indifférence du gouvernement par rapport à leurs besoins, notamment le non versement des bourses et allocations de secours depuis le début de l’année académique en cours jusqu’à ce jour. Par la même occasion, les responsables du MEET ont fait la situation des discussions entre eux et le gouvernement.




Au cours de la rencontre de mardi, le président du mouvement, Kodzo Awudi, a tenu « à féliciter la communauté estudiantine du degré de maturité dont elle a fait preuve en acceptant de composer sans le moindre versement des bourses et allocutions de secours depuis le début de l’année académique 2012-2013 jusqu’à présent ». Cependant, le MEET se dit « révolté de l’insouciance du gouvernement à l’égard de la communauté estudiantine ». Kodzo Awudi s’est indigné du fait qu’après 6 mois de cours, qu’aucun des leurs n’ait touché une seule tranche. « Nous ne pouvons pas concevoir qu’après 6 mois, qu’aucun étudiant n’ait eu une seule tranche jusqu’à ce jour. Nous voulons faire confiance aux autorités, mais elles sont en train de nous prouver le contraire. Tout ce que nous voulons, est que l’argent soit disponible sur les comptes des étudiants », a-t-il souhaité. Selon le président du MEET, « ces comportements ne sont pas de nature à préserver le calme et la sérénité dans les deux universités publiques du Togo ».

Le MEET a profité de l’occasion pour rassurer les étudiants qu’après d’âpres discussions sur les critères d’attribution des bourses et allocutions de secours, son représentant au sein de la commission des bourses et stages et le gouvernement, se sont entendus au nom du consensus sur certains points. S’agissant des bacheliers de l’année-académique 2011-2012 pour être boursiers, l’étudiant doit obtenir la mention « Excellent, Très bien, Bien ou Assez bien » et être âgé de 22 ans et pour être allocataire, l’étudiant doit obtenir la mention passable et être âgé de 26 ans au plus. Du côté des anciens étudiants, est allocataire, l’étudiant en semestre 3 et 4 qui capitalise 20 crédits sur les 60 et est âgé de 28 ans au plus. L’étudiant en semestre 5 et 6 doit capitaliser 40 crédits sur les 120 et être âgé de 29 ans au plus avant de bénéficier des allocations et son camarade s’inscrivant pour une première reprise en semestre 5 et 6 doit capitaliser 60 crédits sur 180. Un étudiant en semestre 3 et 4 pour être boursier, doit capitaliser 50 crédits sur 60 et être âgé de 23 ans au plus et celui qui est en semestre 5 et 6 doit capitaliser 100 crédits sur 120 et être âgé de 24 ans au plus.

Toutefois, les responsables du MEET ont eu à rappeler que le sort des étudiants s’inscrivant en semestre 5 et 6 pour une seconde fois et ayant eu le baccalauréat en 2008 est en discussion.

Les responsables du MEET ont demandé au gouvernement de prendre « des dispositions nécessaires pour que soient versées aux étudiants, les deux premières tranches (60.000FCFA) dans un bref délai ». A défaut, ont-ils prévenu, le MEET sera obligé d’entreprendre les « actions d’envergure ». Mais d’ores et déjà, le Mouvement convie les étudiants « à se tenir prêts pour une assemblée générale d’information et de concertation la semaine prochaine à une date qui leur sera communiquée ».

D.D / F.S, Lomé
Source : | Telegramme228


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Deux (02) collégiennes sauvées des mains de leur ravisseur grâce à leurs dents Lydia Konso Fekwa et Paulette Essouga Toulou, toutes deux, élèves en classe de 6ème au lycée de Kakataré à Maroua, ont failli être emportées par leur ravisseur le mardi 20 janvier dernier. Mais, elles ont réussi à s’en échapper grâce à leurs dents. [ 1/29/2015 ]
Deux élèves tuées et des blessés dans la répression d’une manifestation au lycée Pascal-Yoadimnadji Deux (02) morts et huit (08) blessés ; tel est le bilan de la répression d’une manifestation de certains élèves du lycée Pascal-Yoadimnadji. Il était question pour ces derniers de réclamer l’absence de leurs noms sur la liste des candidats au baccalauréat session 2014-2015. Mais déjà, les autorités ont appelé à la reprise des cours hier. [ 1/29/2015 ]
Une cour de cassation française valide le mariage d’un couple homosexuel franco-marocain Malgré le désaccord du parquet général français, la Cour de cassation n’a pas hésité à valider hier mercredi 28 janvier 2015, le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Si le parquet rejette ce mariage en se basant sur une convention bilatérale passée entre la France et le Maroc en 1981, la Cour de Cassation s’est aussi basée sur la même loi pour déclarer ce mariage valide. [ 1/29/2015 ]
Un homme violait des nièces de son épouse Mbaye Kâ, délégué de quartier à Médina Gounass, est soupçonné d’avoir abusé de trois fillettes de 13 ans. Ces enfants ne lui sont pourtant pas étrangers, ce sont les nièces de sa femme. [ 1/29/2015 ]
Des mineures présumées sorcières en détention à la brigade criminelle A Bangui, trois fillettes, dont l’âge varie entre 10 et 14 ans, sont soupçonnés de pratiquer la sorcellerie. Ces mineures ont été conduites à la brigade criminelle et placées en détention. D'après le constat fait par le RJDH, leur condition est déplorable. [ 1/29/2015 ]
Les employés de la CEET s’apprêtent à observer un sit-in dans les prochains jours Ils viennent du Syndicat des travailleurs du secteur de l’électricité (SYNTRASEL), du Syndicat des producteurs et distributeurs de d’électricité et d’eau (SYNPRODEET) et du Syndicat de l’encadrement du secteur de l’électricité (SYNNESE). Ils s'apprêtent à observer un sit-in dans les jours qui viennent. [ 1/29/2015 ]
'l’Initiative Kilimandjaro' pour amener les femmes togolaises à réclamer leur droit d'accès à la terre Comment faire pour amener les femmes togolaises à réclamer leur droit à la terre afin qu'elles puissent contribuer au développement du pays? La question était au cœur d'une formation les 27 et 28 janvier derniers. Une une initiative du bureau sous- régional de WILDAF (Woman in Law and Developpement in Africa) [ 1/29/2015 ]
L’UNFPA-Togo renforce le dispositif de lavage des mains aux postes frontières entre le Bénin et le Togo a lutte contre l’entrée de la fièvre hémorragique à virus Ebola au Bénin et au Togo s’est renforcée mercredi avec la mise en place des dispositifs de lavage de mains aux postes frontières de Hilla Condji et de Sanvee Condji entre les deux pays frontaliers. [ 1/29/2015 ]
Un dispositif sécuritaire pour enrayer la vague d'enlèvement d'enfants Selon le nouveau bilan des enlèvements d'enfants enregistrés en Côte d'Ivoire, 25 enfants ont disparu entre décembre 2014 et janvier 2015. La plupart ont été retrouvés morts décapités, mutilés ou vidés de leur sang. Face à cette situation, la police ivoirienne a mis en place un important dispositif sécuritaire pour lutter contre ces enlèvements. [ 1/29/2015 ]
Coupure intempestive: des corps en décomposition à la morgue de Bangui La recrudescence des coupures d’électricité dans la capitale Centrafricaine, occasionne des dégâts aussi bien dans le rang des vivants que dans celui des morts. Plusieurs corps sont en putréfaction à la morgue de Bangui. [ 1/29/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com