Mardi, 30 Septembre 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo : Des journalistes et représentants de partis politiques et de la société civile formés à Kpalimé

Photo de famille des participants et des organisateurs de cette formation
  [10/5/2013 12:12:21 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :787 fois | Commenter
 

Togo  - Une trentaine de journalistes et de représentants de partis politiques, de la société civile et d’organisations estudiantines ont entamé vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de deux jours axée sur le thème: "Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo", a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News. Ce dernier participe également à la formation. Organisée par le Centre d’Observation et de Promotion et de l’état de Droit (COPED), cette formation se situe dans le cadre de ses activités de promotion de la bonne gouvernance et de la culture citoyenne Dr Ottèko Awou Apédo , préfet de Kloto et Ouro Bossi Tchacondoh, président de COPED étaient présents à l’ouverture de cette rencontre.



Photo de famille des participants et des organisateurs de cette formation

Selon le Préfet de Kloto, toute société organisée est soucieuse de l’état d’esprit et de moralité de sa jeunesse car l’avenir de la cité réside en la jeunesse.
"Je me félicite de l’organisation de cet atelier qui permettra d’outiller suffisamment nos jeunes, afin de favoriser l’émergence d’un leadership jeune au service d’une humanité respectueuse des valeurs fondamentales et universelles", a déclaré Dr Ottèko Awou Apédo.
Pour le président du COPED, cet atelier s’inscrit dans la dynamique de l’accompagnement de la jeunesse dans la recherche des repères par rapport aux problèmes sociaux qui existent, mais aussi de participer ou de contribuer à la promotion de la culture citoyenne chez les jeunes.
"Aujourd’hui, la population togolaise compte plus de 60% de jeunes et il est important qu’on tienne compte de cette frange de la population qui non seulement à son mot à dire, mais aussi doit s’organiser dans ses revendications sur des bases un peu plus orthodoxes en tenant compte d’un certain nombre d’éléments sociaux", a souligné Ouro Bossi Tchacondoh.
"Nous sommes à Kpalimé pour partager un certain nombre d’éléments sur les opportunités qui s’offrent aux jeunes pour qu’ils soient les promoteurs de leur auto-emploi. Nous devons faire en sorte que cette jeunesse participe à la gestion du bien commun dans des mesures démocratiques, le respect des principes règlementaires de la démocratie participative", a-t-il précisé.
Cet atelier vise également à créer un cadre de discussions entre les différents courants qui animent les regroupements d’étudiants et en même temps, un lien entre les acteurs politiques et les journalistes qui aujourd’hui jouent un rôle important dans le partage et la diffusion de l’information.
Cette rencontre permettra aussi aux participants d’échanger sur les procédures d’insertion sociale en tenant compte des potentialités et d’opportunités qui existent sur le terrain pour qu’enfin, les jeunes puissent devenir les acteurs et les bénéficiaires des actions de développement que eux-mêmes auraient initiées.
Selon M Tchacondoh, COPED entend apporter sa contribution dans la recherche des solutions aux problèmes des jeunes et aborder un débat qui permettra aux étudiants d’avoir des informations pouvant les aider à se prendre en charge.
Les participants ont suivi ce vendredi trois communications sur "les revendications sociales et citoyenneté", "Programme d’appui à l’insertion des jeunes au Togo et les procédures d’intégration", "Entrepreneuriat des jeunes techniques d’élaboration de micro projet" et "Opportunité de financement d’un micro projet".
Les participants suivront ce samedi deux communications sur «La portée et attributions des institutions de la république et "L’élaboration et exécution du Budget Général: quelle place pour les problèmes sociaux?". FIN

De Kpalimé, Maestro Mensah ASSOGBAGUE
Source : | SAVOIR NEWS


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

L’audience de confirmation des charges dans l’affaire Blé Goudé ouverte ce 29 septembre 2014 à la CPI La Cour pénale internationale (CPI) à La Haye (Pays-Bas) a ouvert le 29 septembre 2014, l'audience de confirmation des charges dans l'affaire contre Charles Blé Goudé. C'était devant la Chambre préliminaire II.  [ 9/30/2014 ]
Yark Damehame et Dédé Ahoéfa Ekoué mettent en garde contre la crue de la rivière Zio La plupart des villages situés le long de la rivière Zio et la Nationale n° 4, reliant Lomé à Vogan ont été affectés par la crue de cette cours d’eau sortie de son lit à cause des pluies diluviennes qui se sont abattues les 24, les 25 et 26 septembre sur plusieurs localités des régions des Plateaux et Maritime.  [ 9/30/2014 ]
La 8ème édition du FITAP fait la promotion de la réinsertion de la population carcérale Le Festival International de Théâtre et d’Art Plastique (FITAP) dont la 8ème édition se déroule à Lomé du 1er au 5 octobre 2014 compte se tourner vers les populations carcérales en vue de promouvoir leur réinsertion sociale.  [ 9/30/2014 ]
L’OTR renforce la lutte anti-corruption en son sein Le numéro vert de à l’Office Togolais des Recettes (OTR) 8280, qui constitue l’un des instruments mis en place pour réprimer toutes les formes de corruption au sein de l’office, a été officiellement présenté à la presse ce lundi à Lomé, pour qu’à travers l’information, toute la population contribue à l’éradication « progressive » de ce fléau, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress.  [ 9/30/2014 ]
Inondation suite au débordement du fleuve Zio : Les riverains invités à plus de vigilance Les 24, 25 et 26 septembre 2014, des pluies diluviennes se sont abattues sur plusieurs localités des régions des Plateaux et Maritime. Suite à ces pluies, le fleuve Zio est sortie de son lit et a occasionné des inondations dans la plupart des villages situés le long de ce cours d’eau, perturbant par ricochet la circulation sur la Nationale N°4, Lomé-Vogan. [ 9/30/2014 ]
Rentrée scolaire : NEED était à nouveau au chevet des enfants de l’Orphelinat « Mother Charity » La collaboration entre l’association NEED (Nouvel Espoir aux Enfants et au Développement) et l’Orphelinat « Mother Charity », c’est devenue une tradition que les deux parties reconduisent au début de chaque année scolaire. Fidèle à cet engagement, les responsables de NEED étaient à nouveau, dimanche dernier, dans l’enceinte de cet orphelinat à Amadahomé au Nord Ouest de Lomé. [ 9/30/2014 ]
le nombre cumulé de cas d’Ebola atteint 1.099 avec 656 décès Le nombre cumulé de cas de maladie à virus Ebola en Guinée s'élève à 1.099, dont 656 décès, a annoncé samedi le coordinateur national adjoint de riposte à Ebola, Sékou Condé, au cours d'une réunion technique. [ 9/29/2014 ]
Projet Autoroute Abidjan-Grand Bassam, un plan contre les riverains? Colère des habitants du littoral droit sur l’axe Abidjan-Grand Bassam de Port-Bouët le vendredi 27 septembre 2014, au centre Pilote de Port-Bouët, contre l’opération de déguerpissement initiée par le gouvernement. Le projet de prolongement de l’autoroute Abidjan-Grand Bassam qui passe le long du Littoral droit contraint le gouvernement à vouloir délocaliser les populations de Port-Bouêt des localités d’Anani, Dieudonné, Gonzaqueville, Jean Folly, Adjouffou, Derrière Wharf. [ 9/29/2014 ]
Revue de presse du lundi 29 septembre 2014 Le braquage perpétré dimanche à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma reste le sujet de prédilection des journaux en kiosque ce lundi. [ 9/29/2014 ]
Ebola/ La Chine octroie 420 millions de francs CFA au Togo 420 millions de francs CFA, c’est le financement qu’a octroyé lundi la Chine au Togo pour l’achat des matériels de médecine et de prévention pour la lutte contre le virus Ebola qui a déjà fait plus de 3 000 morts dans quatre (4) pays de l’Afrique de l’ouest. La signature des documents de ce financement a été faite par le premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, ministre en charge de la santé et l’ambassadeur de Chine au Togo, Yuxi Liu. [ 9/29/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Faites un devis sur cecomparateur mutuelle santé | voyance gratuite en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com