Dimanche, 2 Août 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo : Des journalistes et représentants de partis politiques et de la société civile formés à Kpalimé

Photo de famille des participants et des organisateurs de cette formation
  [10/5/2013 12:12:21 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :1354 fois | Commenter
 

Togo  - Une trentaine de journalistes et de représentants de partis politiques, de la société civile et d’organisations estudiantines ont entamé vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de deux jours axée sur le thème: "Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo", a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News. Ce dernier participe également à la formation. Organisée par le Centre d’Observation et de Promotion et de l’état de Droit (COPED), cette formation se situe dans le cadre de ses activités de promotion de la bonne gouvernance et de la culture citoyenne Dr Ottèko Awou Apédo , préfet de Kloto et Ouro Bossi Tchacondoh, président de COPED étaient présents à l’ouverture de cette rencontre.




Selon le Préfet de Kloto, toute société organisée est soucieuse de l’état d’esprit et de moralité de sa jeunesse car l’avenir de la cité réside en la jeunesse.
"Je me félicite de l’organisation de cet atelier qui permettra d’outiller suffisamment nos jeunes, afin de favoriser l’émergence d’un leadership jeune au service d’une humanité respectueuse des valeurs fondamentales et universelles", a déclaré Dr Ottèko Awou Apédo.
Pour le président du COPED, cet atelier s’inscrit dans la dynamique de l’accompagnement de la jeunesse dans la recherche des repères par rapport aux problèmes sociaux qui existent, mais aussi de participer ou de contribuer à la promotion de la culture citoyenne chez les jeunes.
"Aujourd’hui, la population togolaise compte plus de 60% de jeunes et il est important qu’on tienne compte de cette frange de la population qui non seulement à son mot à dire, mais aussi doit s’organiser dans ses revendications sur des bases un peu plus orthodoxes en tenant compte d’un certain nombre d’éléments sociaux", a souligné Ouro Bossi Tchacondoh.
"Nous sommes à Kpalimé pour partager un certain nombre d’éléments sur les opportunités qui s’offrent aux jeunes pour qu’ils soient les promoteurs de leur auto-emploi. Nous devons faire en sorte que cette jeunesse participe à la gestion du bien commun dans des mesures démocratiques, le respect des principes règlementaires de la démocratie participative", a-t-il précisé.
Cet atelier vise également à créer un cadre de discussions entre les différents courants qui animent les regroupements d’étudiants et en même temps, un lien entre les acteurs politiques et les journalistes qui aujourd’hui jouent un rôle important dans le partage et la diffusion de l’information.
Cette rencontre permettra aussi aux participants d’échanger sur les procédures d’insertion sociale en tenant compte des potentialités et d’opportunités qui existent sur le terrain pour qu’enfin, les jeunes puissent devenir les acteurs et les bénéficiaires des actions de développement que eux-mêmes auraient initiées.
Selon M Tchacondoh, COPED entend apporter sa contribution dans la recherche des solutions aux problèmes des jeunes et aborder un débat qui permettra aux étudiants d’avoir des informations pouvant les aider à se prendre en charge.
Les participants ont suivi ce vendredi trois communications sur "les revendications sociales et citoyenneté", "Programme d’appui à l’insertion des jeunes au Togo et les procédures d’intégration", "Entrepreneuriat des jeunes techniques d’élaboration de micro projet" et "Opportunité de financement d’un micro projet".
Les participants suivront ce samedi deux communications sur «La portée et attributions des institutions de la république et "L’élaboration et exécution du Budget Général: quelle place pour les problèmes sociaux?". FIN

De Kpalimé, Maestro Mensah ASSOGBAGUE
Source : | SAVOIR NEWS


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

L'école polytechnique de Thiès a reçu de l'Etat 435 millions en trois ans pour se rééquiper Entre 2012 et 2015, l'école polytechnique de Thiès (EPT) a pu acquérir des équipements de dernière génération grâce aux efforts remarquables de l'Etat sénégalais qui a déboursé plus de 400 millions de francs cfa pour l'acquisition du matériel, a affirmé samedi El Hadj Bamba Diaw, directeur de cet établissement d'enseignement supérieur. [ 8/2/2015 ]
Deux membres du parti au pouvoir tués par des tireurs Des tireurs non identifiés ont tué vendredi soir deux membres du CNDD-FDD, parti au pouvoir burundais, près du district de Ruvyagira situé à environ 25 km de la capitale Bujumbura, a rapporté la radio nationale burundaise. [ 8/2/2015 ]
Des buvettes en bordure des routes : Un danger permanent On le remarque a Lomé depuis belle lurette. De nombreuses buvettes sont implantées au bord des routes (des boulevards surtout) et accueillent les week-ends une horde de clients. Le hic est que ces derniers ne prennent pas conscience des risques que cela comporte, surtout quand on pose un peu un regard sur la ribambelle de dérapages de certaines voitures, occasionnant de pertes en vies humaines. [ 8/2/2015 ]
250 000 nouveau-nés meurent annuellement à cause du manque du personnel de santé qualifié Un total de 250 000 nouveau-nés meurent annuellement année au Nigeria à cause du manque du personnel de santé qualifié et des soins prénatales. [ 8/1/2015 ]
La presse marocains commente le discours royal Les quotidiens marocains paraissant ce samedi consacrent de larges commentaires au discours que le Roi Mohammed VI a prononcé à l'occasion de la fête du Trône. [ 8/1/2015 ]
Journée sans voitures à nouveau observée à Alger La ville d’Alger a vécu pour une nouvelle fois ce vendredi la journée sans voiture à laquelle ont souscrit les autorités du pays. Loin de déplaire aux populations, cette journée a été une nouvelle fois l’occasion pour ces dernières d’aller à pied et de redevenir l’instant de 24 heures, maitres des rues, ruelles et avenues de la capitale algérienne. Aussi, cette ville a été selon les témoignages, marquée par une absence avérée de nuisances de la circulation automobile. [ 8/1/2015 ]
Suspendue par l’IATA, Syphax Airlines arrête provisoirement ses activités Sevrée du parapluie de l’IATA (Association Internationale du Transport Aérien) qui, depuis quelques jours, a suspendu son parrainage à la compagnie aérienne tunisienne, Syphax Airlines, cette dernière n’avait pas autre choix que de proclamer l’arrêt définitif ou provisoire de ses activités. Mais l’opérateur tunisien a fait son choix et a opté pour un arrêt provisoire. [ 8/1/2015 ]
Cinq nouveaux généraux pour le Bénin En marge des manifestations entrant dans le cadre de la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance du Bénin, le Président de la République, Boni Yayi a promu au grade de général, cinq hommes du corps des armées. [ 8/1/2015 ]
Des milliers d'enfants nés pendant la crise d'Ebola pourraient être en danger Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé vendredi que plusieurs dizaines de milliers d'enfants dont les naissances n'ont pas été officiellement enregistrées depuis le début de l'épidémie d'Ebola au Libéria courent désormais le risque d'être victimes de la traite ou d'adoptions illégales. [ 8/1/2015 ]
Revue de presse rd-congolaise du 1er août Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo (RDC) diffusées samedi. [ 8/1/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com