Dimanche, 24 Mai 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo : Des journalistes et représentants de partis politiques et de la société civile formés à Kpalimé

Photo de famille des participants et des organisateurs de cette formation
  [10/5/2013 12:12:21 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :1169 fois | Commenter
 

Togo  - Une trentaine de journalistes et de représentants de partis politiques, de la société civile et d’organisations estudiantines ont entamé vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de deux jours axée sur le thème: "Rôle et place des jeunes dans le développement et l’enracinement de la démocratie au Togo", a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News. Ce dernier participe également à la formation. Organisée par le Centre d’Observation et de Promotion et de l’état de Droit (COPED), cette formation se situe dans le cadre de ses activités de promotion de la bonne gouvernance et de la culture citoyenne Dr Ottèko Awou Apédo , préfet de Kloto et Ouro Bossi Tchacondoh, président de COPED étaient présents à l’ouverture de cette rencontre.



Photo de famille des participants et des organisateurs de cette formation

Selon le Préfet de Kloto, toute société organisée est soucieuse de l’état d’esprit et de moralité de sa jeunesse car l’avenir de la cité réside en la jeunesse.
"Je me félicite de l’organisation de cet atelier qui permettra d’outiller suffisamment nos jeunes, afin de favoriser l’émergence d’un leadership jeune au service d’une humanité respectueuse des valeurs fondamentales et universelles", a déclaré Dr Ottèko Awou Apédo.
Pour le président du COPED, cet atelier s’inscrit dans la dynamique de l’accompagnement de la jeunesse dans la recherche des repères par rapport aux problèmes sociaux qui existent, mais aussi de participer ou de contribuer à la promotion de la culture citoyenne chez les jeunes.
"Aujourd’hui, la population togolaise compte plus de 60% de jeunes et il est important qu’on tienne compte de cette frange de la population qui non seulement à son mot à dire, mais aussi doit s’organiser dans ses revendications sur des bases un peu plus orthodoxes en tenant compte d’un certain nombre d’éléments sociaux", a souligné Ouro Bossi Tchacondoh.
"Nous sommes à Kpalimé pour partager un certain nombre d’éléments sur les opportunités qui s’offrent aux jeunes pour qu’ils soient les promoteurs de leur auto-emploi. Nous devons faire en sorte que cette jeunesse participe à la gestion du bien commun dans des mesures démocratiques, le respect des principes règlementaires de la démocratie participative", a-t-il précisé.
Cet atelier vise également à créer un cadre de discussions entre les différents courants qui animent les regroupements d’étudiants et en même temps, un lien entre les acteurs politiques et les journalistes qui aujourd’hui jouent un rôle important dans le partage et la diffusion de l’information.
Cette rencontre permettra aussi aux participants d’échanger sur les procédures d’insertion sociale en tenant compte des potentialités et d’opportunités qui existent sur le terrain pour qu’enfin, les jeunes puissent devenir les acteurs et les bénéficiaires des actions de développement que eux-mêmes auraient initiées.
Selon M Tchacondoh, COPED entend apporter sa contribution dans la recherche des solutions aux problèmes des jeunes et aborder un débat qui permettra aux étudiants d’avoir des informations pouvant les aider à se prendre en charge.
Les participants ont suivi ce vendredi trois communications sur "les revendications sociales et citoyenneté", "Programme d’appui à l’insertion des jeunes au Togo et les procédures d’intégration", "Entrepreneuriat des jeunes techniques d’élaboration de micro projet" et "Opportunité de financement d’un micro projet".
Les participants suivront ce samedi deux communications sur «La portée et attributions des institutions de la république et "L’élaboration et exécution du Budget Général: quelle place pour les problèmes sociaux?". FIN

De Kpalimé, Maestro Mensah ASSOGBAGUE
Source : | SAVOIR NEWS


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Affi N'guessan, Alassane Ouattara et Hervé Renard se disputent la Une des journaux ivoiriens Le Président du Front populaire ivoirien (FPI) Pascal Affi N'guessan désigné candidat de son parti à la présidentielle d'octobre 2015 et la visite d'Etat du Président Alassane Ouattara dans le village natal de sa mère ainsi que la rupture anticipée de contrat entre la Fédération ivoirienne de football (FIF) et l'entraîneur des Eléphants footballeurs Hervé Renard, se disputent la Une de la presse ivoirienne parue, samedi, sur l'ensemble du territoire national. [ 5/23/2015 ]
Paiement des fonctionnaires: la Banque mondiale débloque 6 milliards CFA Selon une source proche de la direction des opérations de la Banque mondiale, la Banque mondiale a débloqué plus de 6 milliards de FCFA en faveur de la Centrafrique. Cette somme permettre à la République centrafricaine de payer les fonctionnaires et de renforcer les capacités opérationnelles du ministère des Finances. [ 5/23/2015 ]
ANSAT, les populations attendent toujours Le ministre de l'agriculture, Directeur Général de l'ANSAT avait promit injecter du maïs sur le marché. On attend toujours. [ 5/23/2015 ]
Des fonctionnaires écroués pour la mauvaise gestion du projet d'accès à l'eau Le coordonnateur du Programme pluriannuel d'appui au secteur Eau et Assainissement (PPEA-II), Lucien Ahlonsou, et son directeur des affaires financières, Victor Yoxi, ont été placés en détention préventive depuis jeudi soir, pour leur implication dans le dossier relatif à la mauvaise gestion de l'aide néerlandaise au Bénin, a-t-on appris vendredi de source officielle à Cotonou. [ 5/23/2015 ]
Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde rend hommage à l'Afrique La 21e édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde fait la part belle aux rythmes africains. La cérémonie d'ouverture a été présidée vendredi soir à Fès (centre du Maroc) par la princesse Lalla Salma, épouse du roi Mohammed VI. [ 5/23/2015 ]
Evasion à la SRI : radiation pour 6 gendarmes Après l’évasion d’Eugène Ngaikosset alias " boucher de Paoua ", six gendarmes ont été radiés de leurs rangs. [ 5/23/2015 ]
Une attaque à la grenade fait 3 morts Des jets de grenades ont tués trois personnes et fait plusieurs blessées vendredi soir à Bujumbura. [ 5/23/2015 ]
Un soldat tué par des militants islamistes au Sinaï Un soldat a été tué vendredi par des militants islamistes dans la province égyptienne du Nord-Sinaï, a révélé à Xinhua un responsable de la sécurité. [ 5/23/2015 ]
260 ex-prisonniers de Boko Haram relogés par le gouvernement Ces derniers mois, l’armée nigériane avait réussi à libérer plusieurs centaines de personnes pour la plupart des femmes retenues par la secte islamiste Boko Haram. Une opération de relogement initiée par le gouvernement de l’Etat fédéral a permis à près de 260 femmes et enfants de retrouver un toit. [ 5/23/2015 ]
Des journalistes du SYNJIT outillés sur le bien fondé de la convention collective sectorielle Comment vivent les journalistes togolais? Dans quelle condition travaillent-ils ? Une autre paire de manche. C’est pour que leurs conditions de vie et de travail soient améliorés que le Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT) dans le cadre des activités marquant la journée de la liberté de la presse, a tenu une rencontre ce vendredi 22 mai avec ses membres. Occasion pour le SYNJIT, d’inviter un Inspecteur de travail afin que celui-ci encadre les journalistes sur les avantages de la convention collective sectorielle. [ 5/23/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com